vendredi 25 août 2017

Rennes : L’église Saint-Benoît et le commissariat ciblés après de nouvelles émeutes dans l’enclave afro-musulmane du Blosne

 
 
Véhicules détruits le 20 août dans l’enclave ethnique du Blosne, à Roazhon (Rennes)

Posted by La Rédaction on 25th août 2017
 
BREIZATAO – NEVEZINTIOU (25/08/2017)
 
 La violence est encore montée d’un cran dans l’enclave afro-musulmane du Blosne, à Roazhon (Rennes).
 
Après les nombreux véhicules incendiés de ces dernières semaines, dont 17 pour la seule journée du 20 août (lire ici), c’est l’église Saint-Benoît et le commissariat du secteur qui ont été visés.
Des slogans ont été inscrits sur les deux bâtiments, dont « Policiers salopes », « Justice partout, police nulle part », « Policiers enculés », mais aussi « Justice pour Baptiste ».
Ces émeutes raciales font suite à l’élimination par les forces de l’ordre d’un individu de 26 ans ayant tenté de forcer un barrage de police le 30 juillet, à Rennes.
Lors de la pseudo « marche blanche » organisée le 4 août dernier, le père du criminel précité s’était illustré devant l’école Émile Zola en criant notamment « allah akbar » à plusieurs reprises (lire ici). Des violences raciales avaient ensuite éclatées, des émeutiers allogènes lançant des cocktails Molotov sur les policiers déployés dans l’enclave islamique.
 
Après les nombreuses violences récentes, ce sont donc l’église et le commissariat de quartier qui ont été ciblés.

L’enclave afro-musulmane du Blosne devenant, comme ailleurs, un foyer d’agitation raciale sur lequel pourrait d’ailleurs se greffer des éléments asociaux indigènes de médiocre qualité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.