samedi 12 août 2017

Deliveroo, l'esclavagisme n'est pas mort

 

 
Le 12/08/2017
 
Jérôme Pimot, ancien livreur Deliveroo dit tout le bien qu'il pense de l'ubérisation de la société Macronienne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.