mercredi 12 avril 2017

Le « gang des péages » interpellé en Côte-d’Or

Le 12/04/2017
 
 

Photo archives illustration LBP / H.O

Le 12/04/2017 à 18:49
mis à jour à 21:52

Depuis le mois de décembre 2016, une équipe de malfaiteurs s’attaquait à des monnayeurs de caisses automatisées de péage isolées sur le réseau autoroutier du Grand Est.

Agissant de nuit, avec des véhicules volés, les malfaiteurs fracturent la porte d’une cabine avant d’arracher le monnayeur au moyen d’une sangle ou d’une corde et de le vider de ses pièces de monnaie.

Préjudice considérable

Bien que souvent mis en échec par la structure des cabines et en dépit du fait que ces vols ne rapportent que quelques centaines d’euros à chaque fois, le préjudice est considérable, en raison des dégâts provoqués aux infrastructures autoroutières et de la destruction systématique des véhicules volés de forte cylindrée utilisés pour ces forfaits.

Une information judiciaire ouverte à Dijon

En février dernier, une information judiciaire était ouverte au tribunal de grande instance de Dijon pour vol en bande organisée, association de malfaiteurs, destruction de véhicules par incendie, refus d’obtempérer, usurpation de plaques d’immatriculation et recel ; une cellule d’enquête « Péages Grand Est » est mise sur pied par la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté, sous la direction des enquêteurs de la section de recherches de Dijon avec l’appui des unités du groupement de gendarmerie départementale de la Côte d’Or, ainsi que le renfort du nouveau détachement de Nancy de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI).

Une bande de malfaiteurs implantée en Côte-d'Or

Les investigations des gendarmes permettent d’identifier rapidement une bande de malfaiteurs issus de la communauté des gens du voyage, implantés en Côte-d’Or.
 Les individus ciblés sont impliqués, à des degrés divers, dans une quinzaine d’attaques de péages commis dans 8 départements du Grand Est, et 8 vols de véhicules dont 6 ont été incendiés après avoir été utilisés.
 Le préjudice des vols, des dégradations et des destructions est estimé pour l’instant à plus de 300 000 €.

Interpellés ce mardi

Le 11 avril, au petit matin, les enquêteurs de la SR de Dijon, du groupement de Côte d’Or et du détachement de Nancy de l’OCLDI, appuyés par des forces d’intervention, le Groupe d’Observation et de Surveillance (GOS) de Dijon et l’hélicoptère de la section aérienne de Dijon-Longvic, interpellent 6 malfaiteurs en Côte-d’Or, qui sont placés en garde à vue.
Les perquisitions ont permis de retrouver des objets confirmant leur participation aux faits ou à leur préparation, et de saisir incidemment des armes et des objets provenant de vols.

Cinq individus sont pour l’heure mis en examen à l’issue de l’opération.
Les deux principaux suspects, âgés d’environ trente-cinq ans, au lourd passé judiciaire et carcéral, sont écroués.

Deux de leurs complices sont placés sous contrôle judiciaire.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.