samedi 15 avril 2017

Fdesouche.com. Quand Ariane Chemin et François Krug (Le Monde) se comportent comme des voyous

Le 15/04/2017
 
 
pierre_sautarel


15/04/2017 – 05h45 Paris (Breizh-Info.com) –

 Ariane Chemin et François Krug, sont deux journalistes et des « grands reporters » du Monde. Mais il leur arrive également de se comporter comme de véritables voyous, avec la bénédiction de leur employeur.
 
Il est vrai que lorsque l’on connait certaines méthodes employées par Abel Mestre mais aussi par les animateurs du « Décodex » on ne peut finalement qu’être assez peu étonné.
Mais tout de même, dans certains cas, cela dépasse toute éthique, à la fois journalistique et humaine.

Ainsi le 14 avril paraissait un article intitulé « Pierre Sautarel, l’apprenti droitier » consacré à l’animateur principal du site Fdesouche.com, l’un des sites identitaires les plus influents de France notamment grâce à une revue de presse ciblée sur certaines thématiques (politique, faits divers, immigration, islamisation, affaires …) , à une réactualisation à longueur de journée, et à un gros effort, en terme esthétique mais aussi en terme de recherche de la véracité de l’information diffusée.

Mais cet article ne parle pas (ou peu) du site en lui même.
 Les deux journalistes – qui selon nos sources ont mené un travail de policier en dehors de toute déontologie – révèlent ainsi le secteur où habiterait Pierre Sautarel après s’être lancé dans ce que les deux complices appellent « un jeu de piste ».
Mais les deux voyous vont plus loin ;  pas question de s’intéresser, d’aller chercher à comprendre pourquoi et comment un enfant de la nomenklatura socialiste est passé « de l’autre côté ».
 Par contre, ils semblent prendre beaucoup de plaisir à raconter plusieurs anecdotes de l’enfance de Pierre Sautarel, ainsi que ses goûts musicaux, cinématographiques, ses activités, son passé familial.
Il s’agit d’un rapport de police à prétention journalistique, qui – lorsque l’on sait l’animosité qui vise le site Fdesouche.com et donc son animateur de la part de ses ennemis politiques – pourrait clairement le mettre en danger.

Un rapport qui étonne d’autant plus que Pierre Sautarel, si il mène avec conviction un combat politique et médiatique avec Fdesouche.com, n’a jamais attaqué des journalistes en dessous de la ceinture.
Cet article, disponible ici dans son intégralité (capture d’écran) révèle une face bien sombre de prétendus « journalistes » qui ne supporteraient pas un seul instant de voir la presse alternative livrer en pâture leur vie privée, leur lieu de villégiature, leurs habitudes personnelles.
Si nous ne nous attarderons pas sur la carrière silencieuse et sans grand intérêt de François Krug, c’est d’ailleurs Michel Houellebecq, écrivain connu et reconnu, qui résuma parfaitement le travail d’Ariane Chemin en 2015 lorsqu’il déclara : « Je me suis documenté, j’ai lu plusieurs de ses articles et de ses livres, c’est de très bas niveau : aucun fait important, beaucoup d’insinuations et de on-dit, le tout hâtivement rédigé, farci de clichés d’ambiance, et sur un ton de sournoiserie malveillante, sa marque de fabrique ».
 
De la presse caniveau en quelque sorte.

Presse financée par Pierre Bergé, influent actionnaire qui , hasard ou coïncidence , poursuit depuis deux ans Pierre Sautarel en diffamation (il est mis en examen)…ce dernier s’étant contenté de …relayer quelques lignes d’un article le concernant (donc pas la propriété de Fdesouche) et d’y insérer un lien Internet y amenant.
 
Le grand patron – soutien de François Hollande puis d’Emmanuel Macron, doit avoir une sacré dent contre la réinfosphère pour en arriver là …
 
Yann Vallerie
 
Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.