mercredi 30 novembre 2016

1400 réfugiés accueillis chez des particuliers

Le 30/11/2016


Résultats de recherche d'images pour « emmanuel cosse »

Par lefigaro.fr avec AFP
Publié le 30/11/2016 à 16:43

Près de 1400 réfugiés vont être accueillis chez des particuliers, pour une période allant de trois mois à un an, dans le cadre du projet "hébergement citoyen" présenté mercredi par la ministre du Logement Emmanuelle Cosse.

Onze associations, sélectionnées dans le cadre de cet appel à projet lancé en août, accompagneront les réfugiés et les familles dans cette initiative qui vise à "donner des conditions d'accueil dignes" aux 1361 réfugiés retenus et "leur permettre de se construire un avenir en France", a indiqué Mme Cosse, lors d'une conférence de presse.
L'expérience, prévue pour durer deux ans, vise uniquement des réfugiés statutaires, c'est à dire ayant obtenu l'asile, mais pas les demandeurs d'asile ni les exilés n'ayant pas entamé de démarches.
Ils seront hébergés à titre gratuit ou "selon une participation définie en fonction de leurs ressources", dans des logements comportant "au moins une chambre privative", précise le ministère.

TVL, journal du mercredi 30 nov. 2016: Université / La chute du syndicalisme gauchiste

 



Ajoutée le 30 nov. 2016
 
02:17 - Cap sur l'Elysée
15:28 -
17:28 - SNCF / Des salariés fichés
19:44 - Économie / Barometre Fiducial : le coup d’arrêt
21:35 - Education / Les élèves français mauvais en maths
23:40 - L’actualité en bref
27:30 - La France de Campagnol

Procès contre Geert Wilders et la liberté d’expression aux Pays-Bas

  Le 30/11/201


  geert-wilders
Le verdict est attendu pour le 9 décembre.

Geert Wilders, le leader du Parti pour la liberté (PVV), le parti national-libéral néerlandais allié du FN au Parlement européen, est poursuivi pour « incitation à la haine raciale » après avoir demandé à ses supporters en mars 2014 à La Haye, après des élections municipales, s’ils voulaient plus ou moins de Marocains dans leur ville et aux Pays-Bas.
A la foule qui scandait « Moins ! Moins ! Moins ! », il avait répondu : « Nous allons nous en charger. »

Il avait refusé de comparaître à ce procès qu’il considère politique, mais il est venu faire une déclaration devant les juges à la dernière audience, le 23 novembre dernier.
 « Je ne suis pas raciste », a-t-il affirmé, s’étonnant que les Marocains soient soudainement, pour les besoins du procès, considérés comme une race.
« Des millions de personnes sont d’accord avec moi, des gens normaux qui veulent récupérer leur pays », a-t-il encore prévenu les juges et le procureur qui demande une amende de 5 000 euros.

Et il n’a pas tort, car tous les sondages donnent son parti deuxième ou même premier aux prochaines élections législatives prévues pour le 15 mars 2017, et il n’est donc pas exclu que ses députés puissent être courtisés pour former une coalition.
« La liberté d’expression est la seule liberté qui me reste », a aussi dit Geert Wilders aux juges, se référant aux douze dernières années passées avec sa famille sous protection policière constante, de peur qu’une organisation terroriste islamique ou un « loup solitaire » de confession musulmane n’attente à leur vie.

Encore un effort, François, et tu auras ta crise de régime

Le 30/11/2016


 
 
Cher François! On t’avait bien dit, l’an dernier, que l’organisation d’une primaire à gauche rendait difficile la préservation du prestige présidentiel.

Ce n’était pas nouveau, et c’était tout à fait prévisible: le matin, tu es président à l’Elysée, tu reçois des chefs d’Etat, Merkel t’appelle pour te remonter les bretelles, tu appelles Trump pour lui mettre un bonnet d’âme.
 L’après-midi, tu fais des réunions où tu décides de faire la guerre dans des endroits ou des déserts dont on n’a jamais entendu parler.
 Et le soir, tu te retrouves à un débat télévisé avec Marie-Noëlle Lienemann et Gérard Filoche où tu te fais traîner dans la boue parce que tu ne donnes pas assez d’argent aux pauvres.
 Et le lendemain, Angela te rappelle pour te demander si tu as bien dormi et si tu ne regrettes pas d’être allé tirer ton coup rue du Cirque avec un ridicule casque de Vespa sur la tête, un de ces casques que même les Napolitains ne portent plus.
 Parce qu’avec la déculottée que tu t’es prise la veille au soir devant plusieurs millions de Français sur tes frasques, les autres chefs d’Etat (et même les dirigeants d’autres planètes, ceux qui à Jean-Claude Juncker parle) commencent à te prendre encore moins au sérieux qu’avant.
 
Tout cela, on le savait.
Tu le savais, il y a quelques mois, quand tu as donné ta bénédiction à l’organisation d’une primaire à gauche.
Mais il est vrai qu’à ce moment-là, tu as été pris d’une quinte de ta toux régressive habituelle: tu as confondu gouverner la France avec diriger le Parti Socialiste.
 Et tu t’es lancé dans un calcul à la con comme seul un premier secrétaire de la rue de Solférino peut en bâtir.

Au Maroc, des cours de maquillage pour les femmes battues !

Le 30/11/2016



Nos différences nous enrichissent. Pour certaines d’entre elles, il est permis d’en douter…

Au royaume du Maroc, pays proche de la France et dont le roi s’est toujours dit notre ami, la modernité semble prendre le pas sur les archaïsmes d’une société traditionnelle africaine.
 Le Maroc se développe, construit des autoroutes, adopte des lois qui semblent parfois la copie conforme des nôtres.
 La Constitution du royaume est d’ailleurs assez démocratique, et comporte quelques passages que ne renieraient pas les Occidentaux.
Son article 19 dispose, notamment, que « l’homme et la femme jouissent, à égalité, des droits et libertés à caractère civil, politique, économique, social, culturel et environnemental […]. L’Etat marocain œuvre à la réalisation de la parité entre les hommes et les femmes. »
Tout cela est bien intéressant.
 Sauf que, dans la pratique, la société marocaine est profondément musulmane – et la même Constitution, plus cohérente que la nôtre, rappelle que l’islam est la religion de l’État.
 Et, parmi les us et coutumes islamiques, figure l’infériorité de la femme, dont Philippe de Villiers nous rappelle que le Coran la considère comme valant la moitié d’un homme.
C’est sans doute la raison pour laquelle la chaîne de télévision M2 a diffusé un stupéfiant reportage destiné à « montrer le type de maquillage à utiliser quand une femme est battue ».

mardi 29 novembre 2016

Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse

Le 29/11/2016
 
 
 Général Tauzin candidats présidentielle Joubert

29 novembre 2016

Depuis des mois on ne parle que de François Fillon, de Juppé, de Sarkozy…

Alors que la désinformation bat son plein, alors que les médias tels TF1, BFMTV, France 2, RTL, France Info ou Europe 1 choisissent d’orienter le vote des Français en ne focalisant leur attention que sur les candidats du système, reinformation.tv a choisi au contraire de parler de ceux dont on ne parle jamais.
 Un exemple ?
 Le Général Didier Tauzin.
 Agé de 66 ans, le Général Tauzin a décidé de se présenter à l’élection présidentielle de mai 2017. Pourquoi ?
 Parce qu’en 2013 lors des manifestations contre « le mariage pour tous », « on a commencé à entendre parler en France, de possible guerre civile ».

Les mécanismes de la guerre civile se mettent en place
« Il y a une seule chose pire que la guerre, c’est la guerre civile. La guerre civile coupe les familles en deux, les nations en deux… »
. Ancien patron du prestigieux Rpima, le Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine, le Général Didier Tauzin sait de quoi il parle.
En tant que soldat, il a en effet connu quatre guerres civiles : le Liban, la Somalie, le Rwanda et la Yougoslavie.

 « Les partis ? Une dictature sur la vie politique française » nous déclare le Général, candidat à la présidentielle censuré par les médias

« On ne peut plus rien faire en dehors des partis politiques ».
Le Général Tauzin affirme que les partis, ensemble, ont installé une dictature sur la vie politique française.
 Sur un plan géopolitique, Didier Tauzin, catholique, estime que « la vraie source de nos problèmes, ça n’est pas Daech, ce n’est pas l’Europe, la vraie source du problème, elle est chez nous » ajoutant qu’il existe « une véritable collusion entre certains médias, certains partis, certaines banques.
C’est l’une des raisons du silence qui m’entoure… »

« Je sais ce que c’est que de commander »

TVL, journal du mardi 29 nov. 2016: Société / Délit d’entrave à l’IVG, dernier coup de force des socialistes

 



Ajoutée le 29 nov. 2016
 
03:47 - Cap sur l'Elysée
11:59 - Société / Délit d’entrave à l’IVG, dernier coup de force des socialistes
16:44 - Économie / Les complémentaires santé obligatoires remboursent mal
18:43 - International / Palestine : le Fatah à la croisée des chemins
21:00 - Islam / Tunisie : nouvelle terre de djihad ?
24:07 - L’actualité en bref
28:56 - La France de Campagnol

Prières de rue à Lagny-sur-Marne : « Certains parlent de descendre avec leur carabine »…

Le 29/11/2016


lagny-sur-marne


29/11/2016 – FRANCE  (NOVOpress):

« Ces histoires de prières de rue, je ne sais pas comment ça va finir. Les gens sont tellement exaspérés que ça peut péter à tout moment : certains parlent de descendre avec leur carabine. »

 Ainsi s’exprime auprès de l’AFP le directeur de cabinet du maire UDI de Lagny-sur-Marne, une ville de 20 000 habitants en Seine-et-Marne, à proximité de Disneyland.
L’Agence France Presse consacre une large dépêche aux tensions qui montent à Lagny un an après la fermeture de la mosquée radicale dans le cadre de l’état d’urgence.
Vingt-deux interdictions de sortie du territoire et neuf assignations à résidence d’« individus radicalisés » avaient été prononcées.
Depuis, les musulmans prient « entre l’école maternelle et une pizzeria », et les « radicaux » sont toujours là :
« Parmi les prieurs, certains ont des dossiers chargés. Assigné à résidence depuis le début de l’état d’urgence décrété après les attentats du 13 novembre 2015, l’un d’eux, qui demande l’anonymat, a purgé deux mois ferme cet été pour avoir dérogé au triple pointage quotidien au commissariat. […]

Week-end à Zuydcoote : une église ravagée et service minimum de B. Cazeneuve…

 


Le 29/11/2016


En France, la colère monte.

« La République est touchée au cœur. Une nouvelle fois, la haine envers nos compatriotes s’est déchaînée de manière aveugle. Haine religieuse insupportable, qui déshonore ceux qui se laissent aller à de tels actes. Aucune tolérance ne peut être admise envers les auteurs de ces faits ignobles. Lorsqu’on touche à un édifice religieux, c’est à notre pacte républicain qu’on attente. Le président de la République, le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur se rendront, demain, sur les lieux de ce terrible forfait. Les forces de police et de gendarmerie sont d’ores et déjà mobilisées pour retrouver les auteurs de ce crime, qui seront traqués et sanctionnés avec la plus grande sévérité. Chacun est appelé, en signe de solidarité, à illuminer ses fenêtres lundi 28 novembre à 20 heures. »

Vous ne lirez malheureusement pas ce communiqué dans la presse.
Parce qu’il n’a aucune raison d’être diffusé.
Vendredi 25 novembre, ce sont deux églises qui ont fait l’objet de dégradations.
À Toulouse, l’église de l’Immaculée-Conception a été maculée d’huile de vidange.
 Un acte qui pourrait n’être « que » de pure malveillance mais qui, accompli sur n’importe quelle mosquée, aurait provoqué une « vive émotion ».
À Zuydcoote (Nord), l’église Saint-Nicolas a, quant à elle, été profanée.
Le ou les individus qui s’y sont introduits ont mis en scène une décapitation de statue, brisé de nombreux objets et, enfin, mis le feu à l’édifice.
L’intervention rapide des pompiers a permis d’éviter sa destruction.
Service minimum du fonctionnaire de permanence place Beauvau : le ministre de l’Intérieur « condamne avec une extrême fermeté […], rappelle la détermination du Gouvernement à assurer, partout en France, la protection des lieux de culte de toutes confessions. Au curé de la paroisse Saint-Nicolas-de-Zuydcoote, à ses fidèles ainsi qu’à tous les habitants de cette commune, Bernard Cazeneuve adresse un message de sympathie et de soutien. »

Un gendarme assassiné. Quand rejoindront-ils le mouvement des policiers ?

 


Le 29/11/2016
 

Deux gendarmes tués dans l’exercice de leurs fonctions, en 2015. Christian Rusig est la 8e victime en 2016. Qui aurait dû être évitée.

Sa femme et ses enfants l’ont attendu en vain.
Le major Christian Rusig ne rentrera plus à la maison : il a été assassiné.
23 heures, samedi soir, sur une petite route de campagne entre Ussat et Tarascon-sur-Ariège.
Une patrouille de police avec, à son bord, le commandant de la brigade (55 ans) et un gendarme (48 ans) qui terminent leur service et s’apprêtent à regagner leur logis.
 Alertés par le comportement suspect d’un véhicule, ils appellent immédiatement des renforts et le prennent en chasse.
Le suspect effectue un demi-tour et roule vers leur voiture.
Pensant l’intercepter, les gendarmes se mettent en travers de la route et le commandant sort du véhicule.
Mal lui en prit : le suspect fonce, le percutant de plein fouet.
Le major Rusig décédera quelques heures plus tard.
Oh, bien sûr, au gouvernement, on montre les muscles !
« Le conducteur du véhicule devra répondre devant la justice de cet acte inqualifiable », annonce le résident de l’Élysée.
Son ministricule de l’Intérieur fait part « de sa très vive émotion et de sa grande tristesse ».
Il parle d’« acte odieux [qui] rappelle que, chaque jour, les gendarmes comme les policiers exposent leur vie pour protéger celle des autres ».
 Il en appelle, comme à chaque funeste occasion, à la justice qui devra faire preuve de « toute la fermeté nécessaire ».

lundi 28 novembre 2016

TVL, journal du 28 nov. 2016: International / Castro : la mort d’un salaud

 



Ajoutée le 28 nov. 2016
 
01:18 Cap sur L'Elysée
16:48 International / Castro : la mort d’un salaud
20:17 Union Européenne / La Russie dans le viseur du Parlement Européen.
23:59 Europe / Italie : un cadavre dans le placard de la banque Monte-Paschi
28:03 Culture / Sausage Party : du cinéma porno pour les enfants
34:41 L’actualité en bref
35:52 La france de Campagnole

Relations exceptionnelles entre la France et l'Algérie?

Le 28/11/2016
 
 
 

La victoire de Fillon en deux images: un graphique et une croix

Le 28/11/2016

La première:




Les chiffres parlent d'eux-mêmes...

Fillon a fait le plein des voix " de droite ", de la vraie droite (70%, +11 par rapport au premier tour) ) et un report correct des voix sarkozystes.
 L'apport " FN " s'est accru entre le premier et le deuxième tour; on comprend mieux la soudaine violence verbale des frontistes à l'encontre de Fillon jusqu'à s'en rendre ridicule comme Florian Philippot chez Bourdin ce matin.
 Bref, François Fillon s'est contenté de bien réaliser ce qu'il y avait de mieux à faire: une campagne pour gagner la primaire de la droite.
Quant à Juppé, il s'est simplement gouré de campagne.
 Erreur magistrale, il s'est cru en campagne pour la présidentielle et à cherché pour cela à ratisser large quitte à ne rien faire ni dire qui pourrait décourager les gauchistes.
 Fiasco.
Il nous disait avoir la pêche, a glissé sur une peau de banane et s'est pris une bonne poire dans la tronche. Exit !

La deuxième, moins parlante et pourtant...



Valérie Boyer a été sur un plateau télé avec une petite croix bien visible.
Il n'en fallait pas plus pour que la fielleuse gauchiste Caroline Fourest lance une fatwa à l'encontre de Valérie Boyer.

Scandale d’état : Selon la presse US, le gouvernement français aurait secrètement donné des dizaines de millions de dollars à Hillary Clinton

Le 28/11/2016
 
 
 

 BREIZATAO  – POLITIKEREZH (29/11/2016)
Posted by La Rédaction on 28th novembre 2016
 
 Après la défaite de Hillary Clinton à l’élection présidentielle américaine, les gouvernements étrangers qui achetaient les services de la puissante Secrétaire d’État US ont commencé à réduire significativement leurs dons à la fondation qu’elle préside avec son mari.
 
Alors que le FBI enquête activement sur cette gigantesque entreprise de corruption, la presse américaine révèle que des « dizaines de millions de dollars » d’argent du contribuable hexagonal auraient été versés par le gouvernement français à la famille Clinton.
Le New York Post révèle l’affaire (source) :
Les gouvernements étrangers seront encouragés à enquêter sur les finances de la Fondation Clinton tandis que nombre d’entre eux ont déjà coupé leurs transferts d’argent vers l’organisation menacée d’un scandale majeur. Une source proche de l’équipe de transition du Président-élu Donald Trump a déclaré au New York Post que la nouvelle administration se prépare à faire pression sur les ambassadeurs US qu’elle nommera afin de traiter le cas de la fondation auprès des gouvernements étrangers et leur suggérer d’enquêter sur leurs arrangements financiers.
Donald Trump s’apprête donc à démanteler l’énorme machine de corruption édifiée par le clan Clinton.

Cyril Cibert. Socialiste: La haine des racines chrétiennes, la prosternation devant l’islam

Le 28/11/2016


cyril-cibert


Cyril Cibert : grand spécialiste du “deux poids, deux mesures”…
 
C’est le Salon Beige qui a déniché hier ce nouvel exemple du “deux poids, deux mesures” de Cyril Cibert, conseiller régional PS de Poitou-Charente… Voyez deux tweets successifs du personnage. Sans commentaire.
 
cibert1-copie

cibert2-copie
 

Hollande : le goudron et les plumes

 


Le 27/11/2016


Qu’il se présente ou pas n’a plus aucune espèce d’importance : il est cuit, laminé, foutu.

Sur Internet circule, en ce moment, un bouquet – que dis-je, un bouquet ? , une gerbe de citations au caractère extrêmement prémonitoire.
L’auteur eût été bien inspiré, à l’époque, de tourner sept fois ses doigts sur le clavier avant d’envoyer ses tweets, car il est bien connu que verba volant, scripta manent.
Et, justement, ces citations, elles scribent méchamment.
Jugez-en.

Hollande : le goudron et les plumes
 
Hollande : le goudron et les plumes
 
Hollande : le goudron et les plumes
 
Hollande : le goudron et les plumes
 
Hollande : le goudron et les plumes
 
Hollande : le goudron et les plumes
 
Hollande : le goudron et les plumes
 
Hollande : le goudron et les plumes
 
Enfin, le bouquet final :
 
Hollande : le goudron et les plumes

Toutes ces phrases ont été tweetées en 2012 par François Hollande, lors de la campagne présidentielle.
Ce florilège serait un excellent moyen de passer un bon moment agréable en se tordant les côtes, une sorte de résurrection de l’arroseur arrosé qui fit tant rire nos grands-parents, avec force tartes à la crème et soubrettes empressées.

« Dis, pour qui t’as voté ? Pour Juppon ou pour Fillé ? » L’édito de Charles SANNAT

Le 28/11/2016



Charles Sannat
28 novembre 2016  

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,
Ma femme me demandait hier : « Dis, tu crois que ça changerait quoi Fillon ou Juppé ?
Lequel a le meilleur programme ? »
Vous qui avez voté en masse hier, vous qui vous êtes passionnés pour cette primaire, ce que j’ai à vous dire ne va certainement pas vous faire plaisir, mais je ne vous demanderai qu’une chose : lisez ce que j’ai à vous dire et prouvez-moi que c’est moi qui me trompe !

programme-juppe-fillon
 
Comme vous pouvez le voir sur cette infographie de l’AFP, les différences entre les deux candidats sont plus ténues que ce que le débat de la primaire savamment orchestré ne vise à le faire croire (mais ce n’est pas le plus important).
Si pour l’un il faut faire 100 milliards d’économies (Fillon), pour Juppé le « modéré » il faut en faire entre 85 et 100 milliards…
Autant dire bonnet blanc et blanc bonnet !!
Oui mais tu comprends il « veut supprimer » la Sécurité sociale (Fillon), Juppé lui il veut continuer comme avant.
Pourtant, il ne faut pas oublier que la Sécurité sociale a beaucoup évolué dans le temps et depuis sa création à la fin des années 40.
 Ce que je vais vous dire sur l’assurance est important, sans doute utile, mais ce n’est pas l’essentiel !!
Lorsque Fillon explique que la Sécurité sociale doit s’occuper des risques importants, il n’a pas forcément tort mais nous vivons dans un immense monde de confusion comme vous le savez.
Une assurance, je ne la prends pas pour m’assurer ce que je peux payer !!
 Pour être clair, je peux me payer une boîte de Doliprane ou de Fervex en cas de rhume, pas le traitement d’une maladie grave ou de longue durée.
Lorsque ma maman a eu un cancer, nous avons été heureux d’avoir une Sécurité sociale !!
Alors oui, en période de disette on peut dire que sauver la Sécu c’est aussi dire aux gens que l’on ne peut pas mettre tout forcément sur le même plan de gravité parce que les montants en jeu ne sont pas les mêmes.
Je ne paye pas une assurance maison en cas de vitre cassée (j’ai une franchise de 250 euros).
 En revanche, si ma maison brûle, je serai bien incapable de payer à nouveau pour sa reconstruction. Là réside le principe de fonds de l’assurance.
Mais en fait, tel n’est pas le problème !
 Rien de tout cela n’est le problème !

Le problème c’est que le cadre de ces deux candidats est strictement le même !
Alors pour qui voter lorsqu’aucun de ces deux candidats de droite, aussi respectables soient-ils, ne proposent de remettre en cause les points clefs qui sont la conséquence de nos problèmes ?

Ne pas confondre dictateur de gauche (gentil) et dictateur de droite (méchant)




Le 28/11/2016


De 15.000 à 17.000 personnes ont été fusillées à Cuba. Des milliers d’autres ont péri dans le goulag cubain et environ 77.000 se sont noyées.

Avec la mort de Fidel Castro, un des pires dictateurs communistes du XXe siècle, avec Kim Il Sung, Enver Hodja, Mao Tse Toung, Pol Pot, on assiste, presque incrédule, à la stupéfiante opération de toilettage du personnage à laquelle se livrent tous nos médias, lesquels nous révèlent l’indulgence qu’ils conservaient dans le fond de leur cœur pour ce grand bienfaiteur de l’humanité.
Certes on rappelle qu’il n’était pas un très grand démocrate, mais on lui trouve aussitôt des circonstances atténuantes : s’il était comme ça, c’est uniquement de la faute aux vilains Américains, lesquels se sont constamment ingéniés à contrecarrer ses généreux projets.
Mieux, on n’hésite pas à créditer l’inamovible bourreau du peuple cubain de grands mérites : il aurait, par exemple, mis en place des systèmes scolaire et de santé performants dont auraient bénéficié tous les Cubains.
À l’exception bien sûr des « mauvais citoyens », des « agents de l’impérialisme » et autres « ennemis du peuple », invités, eux, à croupir à l’ombre au fond de sinistres culs-de-basse-fosse ou à expier leurs fautes en s’exténuant sous le soleil dans les camps de travail du régime.
Quand, le 11 septembre 1973, le Général Pinochet, répondant aux appels de plus en plus pressants du peuple chilien, entraîné contre son gré dans un socialisme calamiteux (606 % d’inflation, pénurie et rationnement de toutes les denrées alimentaires de base, etc.) par un Salvador Allende qui n’avait dû son accession à la présidence du Chili qu’au fait d’avoir obtenu une majorité très relative (36,6 %), qui faisait allégrement fi des décisions de justice et passait outre tous les votes du parlement, en s’appuyant sur l’action violente (plus de 200 assassinats) mise en œuvre par une 5e colonne constituée d’agents cubains et de guérilléros d’extrême gauche du MIR, se décida à renverser l’apprenti dictateur, on pouvait penser qu’il avait fait là œuvre utile.

dimanche 27 novembre 2016

Gouvernement : ça tangue sérieusement entre Hollande et Valls

Le 27/11/2016





(LP/FREDERIC DUGIT.)

|Nathalie Schuck|27 novembre 2016

François Hollande n'a évidemment pas apprécié l'interview dans laquelle Manuel Valls a déclaré qu'il n'excluait pas de se présenter face à lui. Les deux hommes devraient s'expliquer ce lundi.

Cette fois, Manuel Valls semble bien avoir franchi la ligne rouge.
En déclarant ce dimanche matin dans le « JDD » qu’il n’exclut pas de se présenter face à François Hollande à la primaire du PS fin janvier, le Premier ministre a mis le feu aux poudres et déclenché une crise de régime inédite.

Selon nos informations, plusieurs ministres et fidèles du président, ulcérés, ont pressé ce dernier de mettre fin sans attendre aux fonctions de Valls à Matignon.
Le président, qui a passé la journée dans l’avion de retour de Madagascar, devait atterrir à Paris en milieu de soirée, plus tôt que prévu.

Selon plusieurs sources, il aurait un temps envisagé un remaniement dès ce lundi.

Hollande et Valls sont censés déjeuner ensemble au palais de l’Elysée ce lundi midi, avant le départ du Premier ministre en déplacement officiel en Tunisie.
Cet agenda sera-t-il chamboulé ?

 Dans l’entourage du président et au sein du PS, beaucoup parient que Valls pourrait se porter candidat à la primaire du PS dès cette semaine.

Un nouveau livre de révélations choc à paraître sur le quinquennat de François Hollande

Le 27/11/2016


Source: Reuters
 
26 nov. 2016
 
Aquilino Morelle, ancien conseiller du président, s'apprête à publier un livre à charge contre François Hollande.

 Du côté de ce dernier, on redoute une ultime estocade portée à sa candidature... et on soupçonne l'influence cachée de Manuel Valls.
Après la publication en 2014 de Merci pour ce moment, le livre de révélations de Valérie Trierweiler, et celle d'Un président ne devrait pas dire ça à l'automne 2016, c'est la sortie d'un nouvel ouvrage à charge contre François Hollande, signé par Aquilino Morelle, son ancien conseiller, qui est annoncée... et fait d'ores et déjà trembler l'Elysée.  
En effet, Aquilino Morelle, son auteur, est un ancien proche de François Hollande.
Ayant rédigé pour lui le discours du Bourget en 2012, il a accompagné le candidat devenu président dans ses moindres décisions, avant d'être remercié sans ménagement de son poste de conseiller en 2014, suite à la révélation par Mediapart de deux scandales à son propos (l'un au sujet d'un conflit d'intérêt, l'autre concernant son habitude de faire cirer ses chaussures dans le salon d'un hôtel proche de l'Elysée).

Le soleil annonce un nouveau refroidissement climatique

Le 27/11/2016


par Claude Brasseur.
 
 Depuis la nuit des temps, il y a des changements climatiques. Des périodes de froid succèdent à des périodes chaudes.

Depuis peu, les changements climatiques sont attribués à l’homme !
 L’homme jouerait un rôle néfaste en multipliant les émissions de CO2.
 Le CO2 aurait pour effet de provoquer un réchauffement.
Pourtant, un refroidissement se prépare.
 Il découle de la découverte de l’astronome Valentina Zharkova.

Cette découverte est capitale : les taches solaires peuvent être prédites et elles sont signe de réchauffement s’il y en a beaucoup, de refroidissement s’il y en a peu.
Depuis des siècles, l’homme observe les taches solaires et le parallèle entre le nombre de taches et le temps qu’il fait.
 Il y a 200 ans, William Herschell, l’astronome qui a découvert la planète Uranus, attirait l’attention de ses collègues sur le lien entre le prix du blé en Angleterre et… le nombre de taches solaires.
 S’il y a peu de taches solaires, le ciel est couvert, il fait froid et les récoltes sont faibles ; s’il y en a beaucoup, le ciel est dégagé, il fait chaud et les récoltes sont généreuses.
D’épouvantables périodes de refroidissement climatique avec très peu de taches solaires – connues sous le nom de « Périodes de Maunder et de Dalton » – entre 1600 et 1800 ont été encadrées de périodes plus clémentes de 1300 à 1600 et de 1800 à 2000.

Aujourd’hui, le GIEC, organisme politique de l’ONU, financé pour démontrer le rôle climatique de l’homme, nie ou minimise l’importance des prédictions de Valentina Zharkova.
 Pourtant, un an plus tard, aucun astronome ou autre scientifique n’a émis la moindre critique sur sa découverte (1).

Le dictateur est mort. C’est sa légende qui doit s’effacer !

Le 27/11/2016
 
 
byebyefidel-s


christianvanneste.fr

Imagine-t-on dans notre pays un candidat à l’élection présidentielle de droite, et notamment du Front National, tresser des louanges à la mémoire d’Augusto Pinochet ?

Il ne sied pas à un politicien dans une démocratie de reconnaître les mérites d’un dictateur, même si celui-ci a empêché sa nation de sombrer dans le communisme, même si le miracle économique chilien et ses 7% de croissance annuelle sous Pinochet lui donnent un avantage sur les désastres de Cuba ou du Venezuela.
 Les 3000 victimes du régime, la suspension des libertés fondamentales, les méthodes de répression employées, les assassinats d’opposants, les arrestations arbitraires dressent un rempart infranchissable entre Augusto Pinochet et tout démocrate authentique.
 Seule Margaret Thatcher avait paru s’affranchir de cet obstacle lorsque l’ancien Chef d’Etat était détenu au Royaume-Uni dans le cadre d’une procédure contestable.
En 1999, elle avait tenu à le remercier pour l’aide apportée par le Chili à la Grande-Bretagne contre l’Argentine lors de la guerre des Malouines.
Elle avait rappelé par ailleurs que le général avait assuré la transition vers la démocratie en respectant le résultat des élections qu’il avait organisées.
Ces propos étaient objectifs et ne constituaient en rien l’approbation d’une dictature.
 C’était un geste élégant de reconnaissance envers un homme que les Britanniques traitaient avec ingratitude.
Il n’en va pas de même de l’autre côté de la Manche à propos du dictateur cubain qui vient de s’éteindre.
 Jean-Luc Mélenchon vient de proclamer son admiration pour le tyran défunt.
 La gauche française a toujours exprimé une étonnante sympathie pour ce petit Etat totalitaire. Nombre d’intellectuels aussi célèbres pour leur talent littéraire que totalement dépourvus d’intelligence politique, comme Sartre, n’ont pas tari d’éloges sur l’autocrate barbu des Antilles.
Cela a bien sûr été facilité par l’information hémiplégique qui est imposée aux Français.

Implosion de la gauche socialiste : Valls veut se présenter à la place de Hollande en 2017

Le 27/11/2016
 
 
 

 BREIZATAO  – ETREBROADEL (27/11/2016)
Posted by La Rédaction on 27th novembre 2016
 
 Le Parti Socialiste Français est au bord de la guerre civile.
 
 Manuel Valls, actuel premier ministre, a déclaré dans un entretien au Journal Du Dimanche être « prêt » à se déclarer candidat lors des primaires du PSF, en janvier prochain.
Objectif : écarter une candidature de François Hollande et conjurer, du moins le croit-il, une déroute historique pour la gauche socialiste hexagonale.
Le Journal Du Dimanche (source) :
J’ai des rapports de respect, d’amitié, et de loyauté avec le Président. Mais la loyauté n’exclut pas la franchise. Force est de constater qu’au cours de ces dernières semaines, le contexte a changé. La parution du livre de confidences a créé un profond désarroi à gauche. Comme chef de la majorité, ma responsabilité est donc de tenir compte de ce climat. Face au désarroi, au doute, à la déception, à l’idée que la gauche n’a aucune chance, je veux casser cette mécanique qui nous conduirait à la défaite. Je n’oublie pas que le Président a été élu par les Français en 2012. Mais toute candidature doit intégrer le rapport avec les Français, avec la gauche, avec notre famille politique. Toute décision qui ferait fi de ces trois dimensions apparaîtrait comme bancale ou fragile. Me concernant, j’intègre en permanence ces trois éléments.
Claude Bartolone, actuel président de l’Assemblée Nationale française, soutient Valls dans son offensive (source) :

Un imam radical appelle à à voter pour Alain Juppé pour faire barrage à François Fillon

Le 27/11/2016


Résultats de recherche d'images pour « juppé calimero »


Lu sur Novopress :

"Dans une vidéo diffusée depuis hier (ci-dessous), l’imam Noureddine Aoussat appelle à faire barrage à François Fillon, et donc à voter pour Alain Juppé, à la primaire de la droite !
 
 « J’appelle tous mes frères, tous mes concitoyens – même les chrétiens ! – [à] aller voter […]. »« Votez contre Fillon ! » clame l’excité, brandissant le récent ouvrage de François Fillon, Vaincre le totalitarisme islamique, car « pour la première fois de l’histoire de France, un candidat à la présidentielle [a sorti] un livre de campagne axé sur l’islam et la stigmatisation des musulmans ouvertement et délibérément amalgamés avec les terroristes.
 
 Un sursaut citoyen de tous les Français était attendu, mais en vain.
 
 Une indignation totale et sans précèdent, s’exprimant par un vote massif contre Fillon, est la moindre des choses. »"
 


Philippe Carhon

Posté le 27 novembre 2016 à 14h49 | Lien permanent

Émeute de 2.000 migrants en Bulgarie (vidéo)

Le 27/11/2016


riots-in-refugee-camp

26 novembre 2016

Bulgarie, Harmanli – 2.000 migrants se sont révolté dans leur camp en Bulgarie, dans la commune de Harmanli.

Les forces anti-émeutes sont intervenues et ont appréhendé 300 individus.
Ces émeutes étaient coordonnées et ont eu lieu simultanément dans d’autres pays abritant des migrants.
Jeudi 24 novembre, une émeute a débuté dans le centre pour réfugiés de Harmanli, en Bulgarie. L’émeute a démarré en vue de demander de meilleures conditions d’accueil après qu’à Lesbos, en Grèce, deux personnes soient mortes et deux autres blessées dans un incendie de tentes.
Les migrants ont attaqué physiquement les policiers sur place et la situation a nécessité l’intervention des forces anti-émeutes samedi 26 novembre.
 D’après le site internet bulgare Novinite, les migrants exigent aussi l’ouverture de la frontière, à 30km de là, et un accès libre au territoire serbe.
Le site Novini.bg a précisé, de son côté, que les migrants du camp de Harmanli se sont révoltés à cause du règlement qui empêche les migrants de quitter le camp.
Les autorités bulgares ont instauré ce règlement, ces derniers jours, suite à l’apparition de maladies infectieuses parmi les migrants.
24 policiers ont été blessés durant les affrontements au cours desquels la police a utilisé un canon à eau et des gaz lacrymogènes.

Alain Juppé, meilleur candidat que Fillon pour les autorités… algériennes ?

 


Le 27/11/2016


Les Algériens ne sont pas très satisfaits de la victoire annoncée de François Fillon dans la primaire de la droite.

Les Algériens ne sont pas très satisfaits de la victoire annoncée de François Fillon dans la primaire de la droite, à en lire le journal El Watan.
Ils constatent que celui qui, probablement, sera le prochain président de la République a pris des positions fermes.
Pour lui, la France n’a pas vocation à être multiculturelle, et elle a une histoire qu’elle se doit de faire partager à tous les Français, quelles que soient leurs origines.
 Il y a, pour lui, un devoir d’intégration ou d’assimilation, peu importe le mot.
Quand on vient dans la maison d’un autre, par courtoisie, on ne prend pas le pouvoir.
Pour les officiels algériens, François Fillon « tire un trait sur la repentance et la culpabilisation » et ils rappellent sa déclaration, le 28 août 2016, à Sablé-sur-Sarthe :
Non, la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord.
Ils estiment que de telles déclarations ne peuvent que plaire aux « nostalgiques de l’Algérie française » et aux « tenants » des bienfaits de la colonisation.

Les médias russes n’ont plus le droit de s’exprimer en Europe

 


Le 27/11/2016


On agit aujourd’hui en Europe comme jadis en URSS sous le joug communiste.

En 1968, je n’étais pas sur les barricades car, au cours des discussions d’étudiants que nous tenions dans nos chambres de bonne, certains de mes amis communistes tenaient des propos que je jugeais peu réalistes.
Certains avaient le Petit Livre rouge de Mao sur leur table de chevet et les plus extrémistes mangeaient avec des baguettes au resto U.
 La Pravda était disponible dans les kiosques et il était facile, aux journalistes de l’époque, de démonter les mensonges que ce journal de référence soviétique nous distillait.
Et puis, les choses ont changé.
Giscard est arrivé, il jouait de l’accordéon et il a tissé des liens solides avec les banques américaines. Avec son ami, le chancelier Schmidt qui fumait la pipe, ils nous ont expliqué qu’avec la création de l’Europe, nous allions vers un futur rose.
Cette Europe-là, à vrai dire, tout le monde s’en fichait et les plus clairvoyants n’y voyaient qu’une couche d’élus supplémentaires qui se contenteraient de s’engraisser tranquillement.
Nous n’avons rien vu venir : c’est le syndrome de la grenouille que l’on amène à l’ébullition sans qu’elle s’en rende compte.
Et puis, le réveil a été rude : le peuple n’avait plus la parole, les libertés se réduisaient comme une peau de chagrin.
 Les « élites » décidaient de ce qui était bon pour lui et pour l’avenir, car le peuple n’a pas les moyens intellectuels de juger.
La démocratie était enfin au pouvoir.

Elle veut récupérer son ordinateur volé avec les photos de son fils mort d'un cancer

Le 27/11/2016


Les photos de Charles ont disparu dans l'ordinateur de sa mère qui a été volé à Marseille
Les photos de Charles ont disparu dans l'ordinateur de sa mère qui a été volé à Marseille - Association "les copains de Charles"

 
Mercredi matin, l'ordinateur de Sigolène Moulin a été volé dans un restaurant à Marseille.

Elle demande au voleur de lui ramener l'appareil sur lequel sont stockées des photos de son fils Charles, décédé d'un cancer il y a deux ans.
Des images qui n'ont pas été sauvegardées.
Sigolène Moulin, une Marseillaise dont le fils âgé de 4 ans est mort d'un cancer pédiatrique il y a 24 mois, lance un appel.
Elle demande au voleur de son ordinateur portable sur lequel sont stockées toutes les photos de son enfant de le lui rapporter.
Des photos qui n'étaient pas sauvegardées sur un "cloud".
 

La police exploite les images de vidéosurveillance

Mercredi matin entre 11h15 et 11h30, son mari est en cuisine au restaurant "Chez Papa poule", dans le 6e arrondissement de Marseille.
 La porte de l'établissement est fermée, mais pas à clef.

samedi 26 novembre 2016

Robert Ménard insulté par l’équipe d’Ardisson quitte le plateau : l’animateur le rappelle pour l’insulter encore !

Le 26/11/2016


     par 26 novembre 2016
 
Après avoir écouté traiter Béziers de ville de « cons » ou de « merde », et s’être vu assimilé à Hitler, Robert Ménard le maire de Béziers à quitté le plateau de Thierry Ardisson :
 
Peu après l’animateur le rappelait pour l’insulter une fois de plus :
 

Mort d'un dictateur - Michel Onfray sur la disparition de Fidel Castro

Le 26/11/2016
 
 


             

La vie luxueuse de Fidel Castro

 Le 26/11/2016

      
 

Fidel Castro et le président mexicain Enrique Pena Nieto. © reuters.
 
23/05/14 - 15h53
 
C'est la face cachée du dictateur cubain: île privée, yacht, résidences, armée de gardes et de serviteurs.

La vie méconnue d'"El Lider Maximo" est racontée par Juan Reinaldo Sanchez, son ancien garde du corps pendant 17 ans.
"Un terrible réquisitoire contre son régime", résume Christophe Barbier dans "L'Express".
Juan Reinaldo Sanchez est un privilégié.
 Pendant 17 ans, il a été le garde du corps de Fidel Castro.
Aujourd'hui, son témoignage permet de faire la lumière sur la vie cachée du guérillero cubain à la barbe mythique.
 "Sanchez est un témoin hors norme, son plus proche protecteur, son ombre."

Le confort du capitalisme

Révolutionnaire et tiers-mondiste, "Fidel Castro n'a jamais renoncé au confort du capitalisme", poursuit son ancien homme de confiance qui publie le livre "La face cachée de Fidel Castro" (avec le journaliste français Axel Gyldén).

Parties de chasse sous-marine version "Louis XV"

En vrac: des yachts luxueux, une vingtaine des résidences réparties à Cuba et des parties de chasse sous-marine version "Louis XV".
Le "Lider Maximo" a pris toutes les précautions pour préserver cette vie privée aux yeux du peuple cubain.
"Le meilleur secret gardé de la révolution", ajoute encore Juan Reinaldo Sanchez.

Antonio Castro, fils de Fidel Castro, et son Yacht.

Le 26/11/2016


Robert Ménard, l’ancien président de Reporter Sans Frontière, réagit à la mort du dictateur Fidel Castro

Le 26/11/2016
 

Fidel Castro, la mort d'un salaud

 Le 26/11/2016



(Le Che, Raoul et Fidel Castro préparant l'exécution d'un mec qui ne leur plaisait pas
 

Clémentine Autain (FdG): " A Fidel Castro, pour la révolution cubaine, la résistance à l'impérialisme US, l'expérience "socialiste" d'un autre siècle. Hasta siempre ! "
Mélenchon, avant d'aller rendre hommage au gus à l'ambassade de Cuba: " Fidel ! Fidel ! Mais qu'est-ce qui s'est passé avec Fidel? Demain était une promesse. Fidel ! Fidel ! L'épée de Bolivar marche dans le ciel. "

Pierre Laurent (Chef de que qu il reste du parti communiste français): " Je salue la mémoire de Fidel #Castro qui toute sa vie a combattu l'impérialisme américain pour la dignité de son peuple."

Président, un communiqué tout en rondeur qui se conclue ainsi: " Je l’avais rencontré le 11 mai 2015 au cours de la première visite d’un Chef d’Etat français à Cuba depuis la révolution. J’adresse à Raoul Castro son frère, à sa famille et au peuple cubain mes condoléances. " ( Obama avait eu la décence de ne pas émettre le souhait de rencontrer Castro lors de sa visite historique à Cuba en mars 2016 ).

Jack Lang: " La mort d'un géant du XX° siècle ", cette chèvre est si vieille que je l'aurais bien vu nous dire la même chose d'Adolf ou de Staline.

Lula, ex-président du Brésil et probable futur condamné: " la mort de Fidel Castro, comme la mort d'un vieux frère, un camarade irremplaçable que je n'oublierai jamais "

L'extrême-gauche est en deuil aujourd'hui et nos socialistes, malgré quelques communiqués somme toute indulgents, ne peuvent s'empêcher de verser tout de même une larme de nostalgie sur un homme et un système qui ont nourri leur imaginaire tout en étant les maîtres d'un des régimes dictatoriaux les plus sévères de la planète.
Castro n'était rien d'autre qu'un des pires salauds que la Terre ait porté.
Point barre. examinons quelques épisodes marquant de l'histoire du bonhomme:

Bernard de la Villardière dénonce «l'idéologie multiculturaliste à la con» des «bobos de merde»

 Le 26/11/2016
 
 
Source: AFP
26 nov. 2016 
 
Interviewé par le magazine Society, Bernard de la Villardière est revenu sur la polémique suscitée par son émission Dossier Tabou consacrée à l'islam en banlieue. Il accuse la presse d'être soumise à «l'idéologie bobo de merde».
                                   
Dans un entretien accordé au magazine Society, paru vendredi 25 novembre, le présentateur Bernard de la Villardière a livré sa vision des médias et de la situation du journalisme en France, en des termes pour le moins directs.
«C'est difficile pour les journaux en ce moment. En même temps, quand on regarde le contenu...», a-t-il commencé, avant d'ajouter : «L'Express, bon bah c'est devenu un journal bobo con, avec cette idéologie bobo de merde que je déteste de plus en plus.»
 Invité à préciser ce qu'il entendait par le terme «bobo», le présentateur a développé : «Bobo, c'est l'idéologie multiculturaliste à la con. Tout va bien dans le meilleur des mondes, etc. C'était sympa dans les années 70. Mais là, c'est juste con.»

Primaire à gauche : la petite phrase de Bartolone passe mal auprès de Hollande

Le 26/11/2016
 
 

(AFP / Stephane de Sakutin.)
 
Par notre envoyé spécial à Antananarivo (Madagascar), Philippe Martinat|26 novembre 2016
 
Francois Hollande a été informé dès son arrivée à Madagascar, pour le 16e sommet de la francophonie, de la petite sortie matinale du président de l'Assemblée nationale. Claude Bartolone a appelé le président à participer à la primaire avec Valls, Macron et Mélenchon!
 
Francois Hollande a été cueilli à froid, ce samedi matin, en arrivant à Madagascar pour le 16e sommet de la francophonie.
La raison : les déclarations au même moment à Bondy (Seine-Saint-Denis) de Claude Bartolone et de Martine Aubry, appuyant l'offensive de Manuel Valls pour pousser le président à renoncer à se porter candidat à la présidentielle.
 Dès son arrivé au «Carrefour des gauches» organisé par la maire de Lille, le président de l'Assemblée nationale a en effet appelé «Macron, Valls, Hollande et Mélenchon» à participer à la primaire de la gauche, pour éviter tout éparpillement d'ici mai 2017.

Visiblement mal à l'aise, visage tendu, le chef de l'Etat a prononcé sur un ton mécanique son allocution lors de la cérémonie d'ouverture.

Colère en Ardèche, département submergé par le chômage et les migrants

Le 26/11/2016


de-nombreux-elus-ardechois-a-l-image-d-alain-barnier-estiment-que-ce-departement-n-a-pas-vocation-a-accueillir-tous-les-migrants-du-monde_999401


L'accueil imposé de 65 nouveaux migrants de Calais dans la commune des Vans provoque une manifestation d'envergure ce 26 novembre, à l'appel d'élus.
 
Le département de l'Ardèche a longtemps fait rêver avec la magnifique chanson de Jean Ferrat "La montagne".
Une chanson directement inspirée du cadre local puisque le célèbre chanteur habitait Antraigues sur Volane, village du Sud Ardèche.
 L'image idyllique chantée par Jean Ferrat est désormais mise à mal par la situation réelle du département.
Ainsi, Annonay, première ville d'Ardèche, 16 400 habitants, compte 3 098 chefs de famille inscrits à Pôle-Emploi, suite à la crise industrielle et de nombreuses fermetures d'entreprises ces dix dernières années.
La majorité des habitants ont voté à gauche lors de tous les scrutins, en espérant l'implantation de nouvelles entreprises.
A défaut d'emplois, le gouvernement socialiste leur impose, depuis un an et demi, des dizaines de Migrants par vagues successives.
Cela va de 16 migrants orphelins imposés en août 2015 à la maison d'enfants "Maison Pour Vivre" de Tournon sur Rhône à des dizaines d'arrivées d'adultes migrants,les mois suivants, du côté de Privas.
La dernière arrivée de migrants, annoncée le 4 novembre par la Préfecture de Privas, concerne la commune des Vans, dans le Sud du département.
L'ancien hôpital de la commune a été réquisitionné pour accueillir 65 migrants de Calais.
 Il devient un centre d'accueil et d'orientation.

Mensonges, amalgames, manipulations… On n’a pas fini d’en avaler !

 


Le 26/11/2016
 
La voix du « système », celui dont nous ne voulons plus.
 
Libération va mal.
Malgré ses provocations en une, ses fantasmes sur le lobby catho, sa manie de débusquer l’extrême droite derrière chaque porte, sa hantise de l’homophobie et de l’islamophobie, le fleuron de la gauche qui a délaissé le caviar pour le hareng saur n’en finit plus de couler.
Libé a perdu 100.000 lecteurs en 15 ans, et bien qu’il ait Rothschild dans une manche et le gouvernement dans l’autre, le quotidien de M. Joffrin agonise.
 Et crache un venin de plus en plus acide en espérant se refaire comme ça une santé.
Libération nous piétine, nous « petites gens » qui n’avons pas l’honneur d’appartenir au cercle fermé des faiseurs d’opinion, ces aréopages où l’on pense, dîne et fornique entre soi.
Des assemblées où l’on se moque des sans-dents avant de tartiner des papiers indignés pour mieux dénoncer leur égoïsme de pauvres…
 Et pourtant, sachez-le amis lecteurs, vous et moi crachons chaque année au bassinet (plus de 10 millions d’euros d’aide totale en 2012) pour que survive ce titre qui serait, depuis longtemps, enterré s’il n’était distribué, chaque matin, à nos frais dans toutes les administrations, les bibliothèques et les salles de profs.
Pourquoi vous en parler, direz-vous ?
 Parce que c’est la voix du « système », celui dont nous ne voulons plus.
La preuve par l’exemple du jour, histoire d’illustrer la façon perverse dont ces gens-là prétendent nous informer.

vendredi 25 novembre 2016

Italie – L’ex-village olympique de Turin aux mains des migrants: chaos, violences et insultes envers les Italiens (Vidéos)

Le 25/11/2016
 
 
turin


Des explosions et des barricades de fortune à l'extérieur d'un grand centre pour migrants ont déclenché le chaos dans l'une des plus grandes villes d'Italie.
 
La violence a éclaté à l'extérieur d'un ancien village Olympique reconverti où 1'300 migrants sont logés en Italie.



Vers 23h, des tensions de longue date entre les résidents et les migrants locaux ont éclaté mercredi soir lorsque deux explosions se sont produites juste en dehors du centre pour migrants à Turin.
Les puissantes explosions ont été assez fortes pour secouer les fenêtres des maisons voisines, selon les habitants locaux.
 

 
Dans la matinée, un groupe d'environ 300 migrants ont bloqué la route principale à l'extérieur du bloc de logement.
 Ils ont déraciné des panneaux de signalisation et lancé des cailloux et des bouteilles au cri de « Italiens de merde ! » , « Italiens racistes », « Venez nous tirer dessus »...
Ils ont également endommagé des voitures garées.