dimanche 8 mai 2016

Les deux " Chut ! " du jour: Nicolas Sarkozy et Jeannette Guyot


dimanche 8 mai 2016



Vous savez ce qu'est un " chut ! " ? Un " chut ! ", c'est un truc ou un événement que l'on tait, une info que l'on ne veut pas trop répandre, que l'on m'a pas envie de répandre.

 Un " chut ! " c'est un truc qui est tu par les médias, pas relayé.
 Parfois, on se demande pourquoi et d'autres fois, on n'est même pas surpris...

Aujourd'hui, il y a eu deux " chut ! ", deux " chut ! " qui n'ont aucun rapport entre eux. mais deux " chut ! " quand même.




Le premier concerne Nicolas Sarkozy.
Pour la première fois, un sondage Ipsos pour le Point révèle que " si la Primaire de la droite et du centre avait lieu dimanche prochain Sarkozy l'emporterait si l'on se réfère aux intentions des 7 % de Français de tous bords, y compris de gauche, qui déclarent avoir la ferme intention de voter à la primaire " !
 Et oui, Sarkozy l'emporterait !
 Chut !
 Pas un mot sur ce sondage !
Et à peine quelques lignes, toutes empreintes de moqueries et de sarcasmes, dans Le Point qui a pourtant commandité le sondage !
Le journal, par la voix de Hugo Domenach, qualifie même ce résultat " d'incroyable, on se pince en lisant les résultats (...) ".
 Une info " incroyable ", si incroyable qu'on lui donnera... le minimum de retentissement.
Rendez-vous compte: Sarkozy qui pourrait battre Juppé, le chouchou des médias, faudrait pas que cela s'ébruite de trop...
 N'est-ce pas...






Le deuxième concerne Jeannette Guyot.
 

Vous ne la connaissez pas ?


Normal, elle est morte le 10 avril dernier à l'âge de 97 ans.

Et on ne l'apprit qu'il y a deux jours grâce à la presse anglaise. Et aujourd'hui, nous sommes le 8 mai, on commémore à tout va la fin de la seconde guerre mondiale, Président fait son show sur les Champs et personne, aucun média en tout cas pour nous parler du décès d'une des plus grande résistante que la France ait compté: Jeannette Guyot.
Le lieutenant Jeannette Guyot, Chevalier de la Légion d'Honneur, Croix de Guerre avec palmes, British Georges Medal, et, excusez du peu, l'une des rares femmes non américaines à avoir reçu la Distinguished Service Cross pour " son héroïsme extraordinaire lors d'opération militaire ".
"Une  vie toute entière dédiée au service de la France " trouve-t-on écrit sur la petite page Wikipédia qui lui est consacrée.
Ouais, nous sommes le 8 mai, l'occasion aurait été belle, parfaite pour lui rendre hommage, non ? Et bien, non, silence radios, silence médias, silence politiciens.
Il est vrai qu'entre temps le Siné a cassé sa pipe et qu'il était juste, n'est-ce pas, de rendre hommage à l'un de ceux qui font de la grossièreté, de la vulgarité et de coups de crayon leur gagne-pain.

Demain, retour mardi soir, je m'en irais accompagner un " vieux " de 90 ans, l'un des derniers pilotes survivants de cette guerre oubliée, faire une conférence à Bordeaux, conférence dont le thème sera " Pour que l'on n'oublie pas l'Indochine ".

Que restera-t-il de l'Indochine dans le crâne des génération suivantes quand celui-ci aussi sera parti...

Que reste-t-il de Jeannette Guyot si même les médias oublient de parler d'elle ?

Pour qu'on n'oublie pas...
On ne devrait pas avoir le droit d'oublier ou de passer sous silence ceux qui se sont battus pour le pays, ceux qui ont dédié toute leur vie au service de la France.

corto74

2 commentaires:

  1. Bonjour, vous utilisez notre image deposée a l'inpi au debut de cet article. Nous vous demandons de la retirer. Cedric Denoyer Directeur artistique du collectif CHUT

    RépondreSupprimer
  2. Holala, en effet, il faut de toute urgence rendre a César ce qui lui appartient, l'avenir du monde en dépend......

    Directeur artistique????? Mazette!....MDR

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.