mardi 31 mai 2016

La CGT crache aussi sur les tombes…

Publié le 31 Mai 2016
 
 

Le syndicat de M. Martinez est composé de forts en gueule. Et quand ils gueulent, ça donne envie de vomir.

Les bas-fonds

 
La presse et les sondages énumèrent depuis des semaines les raisons qu'on pourrait avoir de ne pas aimer la CGT.
Elle bloque les raffineries et les trains.
Elle manifeste accompagnée de casseurs violents, alors que son service d'ordre (connu pour sa brutale efficacité) aurait vite fait de les ramener à la raison.
Elle abîme par ses opérations coups de poing l'image de la France en la salissant avec des grosses tâches.
Mais la CGT peut aussi faire dans le dégueulasse.
 
C'est ce qui s'est passé ce week-end à Millau dans l'Aveyron.
Une cérémonie y était organisée pour honorer les Juifs de la région partis sans billet de retour pour Auschwitz.
 Et pour rajouter des noms sur une plaque qui en contient déjà beaucoup. Bernard Cazeneuve était présent.
A quelques dizaines de mètres de là une trentaine de militants du syndicat épaulés par l'extrême gauche locale s'étaient rassemblés.
Des enfants des écoles chantèrent Nuit et Brouillard de Jean Ferrat.
 Les sirènes des cégétistes hurlèrent avec en fond les quolibets des manifestants.
Les écoliers psalmodièrent un par un les noms des déportés disparus : il y avait des enfants parmi eux.
Les sirènes et les hurlements redoublèrent d'intensité.

La CIA a-t-elle été prise la main dans le sac sur le quai de Valmy?

Le 31/05/2016



On apprend pendant le week-end qu'un 5e individu a été arrêté à Paris pour avoir participé à l'agression et la mise à feu en groupe d'une voiture de police.

Comme cela a été filmé par beaucoup de gens présents sur les lieux, une enquête approfondie a permis de remonter jusqu'à lui.
 Et devinez quoi ?
Surprise...
Il s'agit d'un Américain !
Que fait un citoyen américain dans un groupe de... antifas ???
Il n'est même pas concerné par la loi travail.
De plus ce n'est même pas son pays.
Et connaissant les Américains, s'ils devaient vraiment manifester pour une cause qui n'est pas la leur, alors ça serait surtout derrière Macron, NKM, Sarkozy ou Juppé
Mais certainement pas derrière des gauchistes, héritiers des packs communistes ultra-violents.
Alors que fait cet Américain parmi le groupe d'agresseurs ?
La dépêche AFP dit "un Américain de 27 ans, a été mis en examen et écroué pour tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique, destruction de bien en bande organisée, violences en bande organisée et participation à un attroupement armé et le visage dissimulé. Arrêté jeudi lors d'une nouvelle manifestation contre la loi Travail, il a usé de son droit au silence en garde à vue, ajoute le parquet. Il a simplement reconnu devant le juge d'instruction sa présence lors de la manifestation du 18 mai, tout en niant une quelconque implication dans les violences, a précisé la même source. Il aurait jeté un poteau sur le pare-brise".
 
Et maintenant lisez bien l'info clé: "l'homme serait arrivé très récemment en France, n'a pas d'emploi, ni de logement fixe, mais est hébergé chez des amis".

Présidentielle autrichienne : fraude électorale ? L’étrange cas de la ville de Linz

Le 31/05/2016


Présidentielle autrichienne : fraude électorale ? L’étrange cas de la ville de Linz

 

Sur le site officiel de la ville de Linz en Autriche, un tableau détaillant les résultats des votes pour l’élection présidentielle du 22 mai dernier révèle une étrange incohérence.
 
Sur la ligne réservée aux votes spéciaux (Sondersprengel – littéralement, « paroisses électorales » ou bureaux de votes spéciaux), qui concerne les votes par correspondance, les bureaux de votes réservés aux électeurs à mobilité réduite et pensionnaires d’un établissement de soins ou d’un établissement pour personnes âgées, ainsi que les votes des habitants de la ville résidant à l’étranger, le nombre de voix exprimées est 6 fois supérieur aux nombre d’inscrits sur les listes électorales.
 
Sur 3 518 inscrits [chiffre entouré en rouge dans le tableau ci-dessous, NDLR], 21 060 voix ont été décomptées [chiffre entouré en bleu].
 
 
Capture d’écran (32)

La droite nationale, FPÖ, dont le candidat Norbert Hofer a été battu de justesse par son adversaire écologiste Alexander Van der Bellen à l’issue du décompte de votes spéciaux le lundi 23 mai, alors qu’il avait été donné vainqueur la veille, étudie les « innombrables » cas de fraude avant une éventuelle contestation du vote en justice.
 
© Elia Lessing pour Europe-Israël

TVL, journal du 31 mai 2016: Social / Hollande achète la paix sociale

 


Ajoutée le 31 mai 2016
 
01:59 - Social / Hollande achète la paix sociale
04:01 - Société / Les vieilles voitures dans le viseur d’Hidalgo
06:42 - Santé / Journée mondiale sans tabac
09:31 - Union européenne / Italie : la Ligue du Nord contre l’insécurité
16:04 - L’actualité en bref
22:03 - Juvin en libertés

Najat Vallaud-Belkacem : l’arabe pourra être enseigné dès le CP comme d’autres langues

Le 31/05/2016
 
Najat Vallaud-Belkacem
 


La requalification des enseignements de langue et de culture d’origine (Elco) en cours de langues étrangères a créé une polémique la semaine dernière à droite.

Une députée LR se montrant défavorable à l’introduction de l’enseignement de la langue arabe y voyant une langue « communautaire ».
Interrogée à ce sujet mardi matin, la ministre de l’Education a expliqué que l’apprentissage de langues étrangères se fera plus tôt avec une langue vivante 1 dès le CP.
 En ce qui concerne l’arabe, il pourra être « enseigné dès la classe de CP dès lors qu’on a les moyens humains pour le faire », explique Najat Vallaud-Belkacem :
 

source
 

Paris, ville de l'Euro ? Paris, ville Olympique ? Paris, ville lumière ?

 Le 31/05/2016



                                                                                  
Publié le
Hildegard von Hessen am Rhein
                             
A mon avis, Paris, n'est ni ville de l'Euro et ne sera pas olympique devant de telles images.
 
Hidalgo et sa clique immigrationniste sont au-dessous de tout et l'on se demande bien ce que fait l'opposition sur les bancs de l'Hôtel de Ville ?
 Ils dorment et se font payer pour dormir.
C'est tout-à-fait scandaleux. 
Je vous présente le haut lieu parisien islamisé qui s'entraine à la guérilla urbaine.
Le quartir de Barbès !
 A n'en pas douter, quelques idiots utiles antifascistes sont de la partie. 
 
C'est la chienlit et nous avons un non gouvernement, dont le peuple hébété, endormi ne fait pas dégager !
 Dans quel pays vit-on ?
 
 Simplement un non pays.
 
Devant ces scènes d'émeutes éthniques, soit on fait le "white flying", soit on se bat.
 
 Pour l'instant, personne ne se bat, tout le monde reste couché.
 
La houellebecquisation est à l'oeuvre ! 
 
Hildegard von Hessen am Rhein

 

Évacuation à Agen : pourquoi mobiliser 500 gendarmes pour déloger 20 zadistes ?

Le 31/05/2016


"Il y avait quatre sites à investir simultanément et on ne savait pas exactement le nombre de zadistes présents", a indiqué le colonel Touak commandant le groupement de gendarmerie de Lot-et-Garonne.  
   "Il y avait quatre sites à investir simultanément et on ne savait pas exactement le nombre de zadistes présents", a indiqué le colonel Touak commandant le groupement de gendarmerie de Lot-et-Garonne. © Suire Thierry

Après l'opération menée ce mardi matin à Sainte-Colombe-en-Bruilhois, plusieurs questions se posent, notamment sur l'importance des moyens engagés
 
 
Ce mardi matin, dès 6 heures, près de 500 gendarmes ont été mobilisés à Sainte-Colombe-en-Bruilhois pour procéder à l'évacuation des zadistes qui, protestant contre le projet de Technopôle Agen-Garonne, occupaient depuis plus d'un an des maisons vouées à la démolition.
  • Pourquoi autant de militaires engagés ?

500 gendarmes pour 20 zadistes, "cela peut paraître disproportionné", convenait le colonel Patrick Touak, qui commande le groupement de gendarmerie du Lot-et-Garonne, ce mardi matin après l'évacuation de la ZAD à Sainte-Colombe-en-Bruilhois.
"Mais il y avait quatre sites à investir simultanément et on ne savait pas exactement le nombre de zadistes présents.
 En 18 mois, nous avons recensé 300 personnes."

Le colonel Touak, entouré d'Hubert Duffour, maire de Sainte-Colombe-en-Bruilhois, et du préfet de Lot-et-Garonne, Patricia Willaert© Photo Thierry Suire
  • Pourquoi avoir procédé à l'évacuation ?

Le préfet de Lot-et-Garonne, Patricia Willaert, a précisé, ce mardi matin, avoir agi "en exécution d'une décision de justice" datant de février.
 "Une fois l'ordonnance d'évacuer prononcée, l'huissier doit demander le concours de la force publique. Ensuite, je devais prendre en compte la trêve hivernale et m'assurer de la disponibilité des escadrons nécessaires à l'opération", expliquait la représentante de l'État.
Et d'ajouter : "Les actions de ces occupants illégaux sur le site, en bordure immédiate de l'autoroute A62, mettaient en danger la sécurité de la population. Ils bloquaient notamment de façon permanente un accès de secours de l'autoroute."
  • Comment les zadistes fonctionnaient ?

Contrairement à Sivens où l'eau, l'électricité et le réseau manquaient, dans les sept maisons et la grange qu'ils occupaient depuis mars 2015, les zadistes de Sainte-Colombe-en-Bruilhois, avaient tout à disposition, grâce, précise le préfet, "à des branchements sauvages".

"Verdun pride"

Le 31/05/2016
Robert Redeker dénonce dans Le Figarovox :



"Que dirait, s'il revenait du royaume des morts, le soldat inconnu, lui dont le corps fut arraché à la nécropole de Verdun pour être transporté sous l'Arc de Triomphe, des cérémonies à grand spectacle, bruyantes et colorées, supposées commémorer la bataille des batailles? Que penserait-il des discours de François Hollande et d'Angela Merkel? Tiendrait-il cette journée officielle pour un hommage ou bien pour une profanation?

Jamais au cours de cet anniversaire n'a été rappelé avec la précision nécessaire qui étaient vraiment ces soldats de Verdun.
 La plupart étaient des paysans.
 Beaucoup ne parlaient qu'une de ces langues, si belles, qui poussent très loin leurs racines dans l'histoire de notre pays et qu'un fanatisme criminel veut éradiquer, le breton ou l'occitan.
Le paysan sait qu'il appartient à la terre.
 Ces soldats héroïques savaient ce que c'est que défendre la terre, que défendre le sol.
Ils ne concevaient pas la patrie comme un réceptacle de valeurs, mais comme la terre nourricière, la vraie mère d'où ils sont nés.
 Ils ne sont pas morts pour des idées, contrairement au cliché partout répété, non, ils sont morts pour la France, pour défendre le sol de la patrie, pour protéger ses frontières, ils sont morts avec l'amour de la France au cœur et à l'âme.
 Le même mot, cœur, dit amour et courage.
Ils sont morts dans l'amour et dans le courage.

Paysans, ils vivaient et mouraient comme si la terre était de la chair.

Désormais, nous serons fliqués jusqu’au fond de nos poches !



 Le 31/05/2016


L’argument avancé est toujours le même et toujours aussi fallacieux : il s’agit de notre sécurité.  
          
Le Figaro nous parlait, en ce lundi matin, de la décision de la BCE, en date du 14 mai dernier, de supprimer dorénavant l’émission des billets de 500 euros.
Cela en raison « des inquiétudes relatives aux activités illicites qu’elle [cette coupure] pourrait faciliter ».
 Chose de peu d’importance, nous dit-on, puisque ce billet a été surnommé « Ben Laden » (par les Espagnols), à savoir « celui dont on parle toujours, mais qu’on n’a jamais vu ».
Plus sérieusement, il semble que cette décision ne serait que le préambule à la suppression d’autres coupures : les billets de 100 et 200 euros pour commencer, en attendant carrément la fin du papier-monnaie pour privilégier le basculement vers le tout-numérique.
L’argument avancé est toujours le même et toujours aussi fallacieux : il s’agit de notre sécurité.
Non qu’on risque de se faire détrousser ; c’est la sécurité de l’État et du fisc qui serait menacée par les trafics.
La monnaie « fiduciaire » est anonyme, pas le télépaiement.
Les billets circulent, les connections laissent des traces.
Supprimer la monnaie-papier n’est qu’un pas de plus pour nous fliquer jusqu’au fond de nos poches.

Une rescapée du massacre d'Oradour-sur-Glane refuse d'être décorée par Manuel Valls

Le 31/05/2016
 
 
Opposée à la loi Travail, une rescapée d'Oradour sur Glane refuse l'Ordre du mérite
 

Par solidarité avec les opposants à la loi Travail, l'une des dernières rescapées du massacre d'Oradour-sur-Glane, vient de refuser d'être décorée.

Le 17 mai dernier, Camille Senon, 93 ans, recevait un courrier de Matignon l'informant qu'elle allait être nommée commandeur de l'ordre national du mérite.
Une distinction qu'elle a tout bonnement décidé de refuser.
Dans une lettre adressée à Manuel Valls fin mai, Camille Senon, ancienne syndicaliste de la CGT, explique son choix.
"Dans le contexte actuel, il m’est impossible d’accepter de votre part cette distinction (...) alors que je suis totalement solidaire des luttes menées depuis deux mois par les salariés, les jeunes, une majorité de députés et de Français, contre la Loi travail que vous venez d'imposer par le 49-3. Accepter cette distinction aujourd’hui serait renier toute ma vie militante pour plus de justice, de solidarité, de liberté, de fraternité et de paix ".
Déjà décorée de la Légion d'honneur, Camille Senon fait partie des rescapés du massacre d'Oradour-sur-Glane, où le 10 juin 1944, 642 habitants avaient été tués par la division SS Das Reich.
Ce jour-là, Camille Senon perdait toute sa famille.

 


Une rescapée du massacre d'Oradour-sur-Glane... par 6MEDIAS
 

lundi 30 mai 2016

TVL, journal du lundi 30 mai 2016: Edition spéciale: Rendez vous de Béziers, R Ménard "OZ" la droite

 

 
 
Ajoutée le 30 mai 2016
1) Commémoration / La mémoire de Verdun piétinée
2) Edition Spéciale / Les droites de Béziers
3) Edition Spéciale / Décryptage politique

Daech essaie de vendre des esclaves sexuelles via Facebook

Le 30/05/2016
 
 
L'esclavage
 
© Flickr/ Bruno Casonato
International
 
Un groupe à but non lucratif qui lutte contre les activités des djihadistes sur Internet a détecté récemment une tentative d’un terroriste de vendre des jeunes femmes en ligne. Il a même osé mettre une annonce sur son compte Facebook.
 
Une jeune femme, qui aurait environ 18 ans, est à genoux et essaie de ne pas regarder l’appareil photo.
La légende ne mentionne qu’un fait biographique: Elle est à vendre.
"Pour tous les frères qui veulent acheter une esclave, celle-ci est à 8.000 dollars", a décrit à côté de cette photo sur son compte Facebook le 20 mai un terroriste de Daech qui se fait appeler Abou Assad Almani.
Quelques heures plus tard, il a affiché une deuxième image d’une jeune femme pâle aux yeux rouges larmoyants.
Les photos des deux femmes, non identifiées, ne sont apparues que brièvement avant d’avoir été supprimées par Facebook, mais les images ont été capturées par l'Institut de recherche des medias du Proche-Orient, un groupe à but non lucratif basé à Washington qui surveille les comptes de djihadistes sur les réseaux sociaux, écrit le Washington Post.

Ces derniers mois, l’organisation a enregistré dans les réseaux sociaux de nombreux comptes de terroristes de l'État islamique qui ont essayé d’acheter ou de vendre des esclaves sexuelles, leurs annonces ont été également accompagnées par des règles formelles expliquant comment traiter les esclaves.

"Si l'Otan provoque une guerre contre la Russie, les vivants envieront les morts"

Le 30/05/2016
 
 
Otan
 
 
© AFP 2016 Paul J. Richards
 
La décision du ministère tchèque de la Défense d'envoyer des soldats à la frontière russe augmente la menace de déclenchement d'une guerre nucléaire, met en garde l'analyste tchèque Martin Koller. Peu importe où et sous quel prétexte l'Otan provoquerait cette guerre, en tout cas une attaque atomique est inévitable.
 
"Je suis persuadé qu'une guerre contre la Russie, (…) inattendue et préventive, est l'objectif des Etats-Unis qui cherchent à accéder à l'hégémonie mondiale.
 La majorité des bases militaires américaines sont installées de telle manière qu'elles visent la Russie et la Chine et dans le même temps protègent les ressources pétrolières au Proche-Orient", a déclaré l'analyste militaire Martin Koller.
 
L'initiative tchèque
 
Selon M.Koler, le plan du ministre tchèque de la Défense Martin Stropnicky, qui avait proposé d'envoyer 100 militaires tchèques à la frontière russe afin de monter la loyauté de la République tchèque à l'Otan, est une décision politique tardive.
Dans le cas d'un vrai conflit avec la Russie, une centaine de soldats à la frontière ne changera rien. Mais cette décision prouve que la République tchèque supporte les Etats-Unis, leur désir de provoquer une guerre préventive et assume une partie de la responsabilité pour son déclenchement, a souligné M.Koller dans un entretien à Parlamentni Listy.

Tranche de vie au pays de bisounours

Le 30/05/2016
 

 

L’homo deconstructivus a profané Verdun



"Je marchais sur cette terre humaine comme sur le visage même de la patrie."
(H. de Montherlant)
 
Verdun est sans aucun doute l'une des plus grande boucherie de l'histoire de l'humanité, point culminant de la bestialité technicisée et ultra-violente de l'homme.
 
Pis encore, cette profanation vient dans le contexte tendu de l'"après Black M". Les mêmes idéologues avaient en effet prévu d'inviter le chanteur "Black M", auteur de diatribes anti-France, afin de "bien s'amuser" (dixit le chanteur lui-même).
Problème : ce même Black M avait traité la France de pays de "kouffar" (un terme arabe à connotation dépréciative désignant celui qui n'est pas croyant - un mécréant, dont on sait ce qu'on en fait dans les pays musulmans).

Des "kouffars" ?

Des "kouffars" ?
 
Mais on a malheureusement assisté à une pire indignité hier, lors de la commémoration du centenaire de Verdun : sur les lieux même où reposent les centaines de milliers de victimes de cette boucherie monstrueuse, on a pu observer, tétanisé, des centaines de jeunes adolescents se trémousser entre les tombes au rythme de tam-tam déchaînés...
 
L'absurdité absolue de Verdun, apocalypse ultime, est redoublée par l'absurdité débilisante de ce spectacle ; nous vivons décidément dans un monde où la mièvrerie, la festivité et le non-sens tiennent non seulement lieu de culture, mais se mettent à piétiner - littéralement - la mémoire la plus brûlante et la plus terrible de la patrie. 

Classé "nécropole nationale", Douaumont a été abusé par celui qui est censé le protéger

Le 30/05/2016

Les galopades au son du tam tam à travers l'ossuaire de Douaumont ont été à juste titre globalement très mal perçues.Vu sur Facebook :
"Les cimetières militaires sont classés NÉCROPOLES NATIONALES, avec un statut de protection de l'État. Celle de Douaumont est la seule de France ou on dépose une gerbe de fleurs "Le Président de la République". Ce cimetière a été abusé par celui même en charge de le protéger."
13315310_10154300829604701_193094747675954343_n
 
Punition imaginée par un internaute indigné :
 
13315243_10154300854234701_4789218311941067089_n

Marie Bethanie

Posté le 30 mai 2016 à 08h39 

Obama et les « affaires du monde »


         

Le 30/05/2016


Le bon sens de Trump qui ne donnera pas la priorité aux « affaires du monde », ça leur semble plutôt salutaire, aux électeurs américains.

Barack Obama fait campagne pour Hillary Clinton.
Et argumente sur le fait que, selon lui, Donald Trump ne connaît rien aux « affaires du monde ».
Quelle belle erreur d’orientation politique, très symptomatique de la « pensée » des élites mondialisées de la planète.
Car ce sont encore les électeurs américains qui élisent le président des États-Unis.
Et de quoi se préoccupe donc un électeur américain ?
 Des « affaires du monde » ?
Non, des affaires américaines.
Normal.
 L’électeur se soucie d’abord de son sort, de celui de ses proches, de celui de ses concitoyens.
Normal et salutaire bon sens.
Obama, lui, raisonne en mondialiste.
 Fils d’un Kényan et d’une Américaine de souche irlandaise, il est né à Hawaï et a été élevé plusieurs années en Indonésie.
Normal qu’il soit mondialiste.
Le problème, c’est que peu d’électeurs américains ont un papa kényan et une enfance indonésienne. Ces idiots d’électeurs ont stupidement des parents américains, d’origines certes variées…
 Et ils ont vécu une enfance américaine…

Jusque dans les livres et les séries, on nous enjoint à haïr la Russie


         

Le 30/05/2016


En France, ces derniers mois, une bibliographie impressionnante met en garde contre les idées de Poutine et ses réseaux d’influence.

Une propagande misorusse (étymologiquement : de haine de la Russie) de plus en plus intense semble vouloir préparer l’opinion publique à une Troisième Guerre mondiale.
Il y a quelques années, Amnesty International elle-même diffusait une vidéo mettant en garde contre la « barbarie sanglante » de la Russie – une vidéo simplement raciste.
En France, ces derniers mois, une bibliographie impressionnante met en garde contre les idées de Poutine et ses réseaux d’influence en Russie.
Les Réseaux du Kremlin en France, de Cécile Vaissié, est le dernier en date.
Selon les critères très paranoïaques de ce livre, je ferais partie des idiotes utiles de la terrible Russie…
 En effet, je ne vois en Russie aucune idéologie de conquête, et « la Russie est vaste » : il faut être fou pour croire qu’elle rêverait de l’être plus.
Aux USA, on est encore plus direct : Hollywood met en scène l’attaque de l’aviation des USA contre la Russie.

Verdun: la mise en scène des jeunes qui courent à travers les tombes fait polémique

Meuse - il y a 6 heures - mis à jour il y a 4 heures
loractu.fr/meuse La Rédaction


Morts pour ça!

La mise en scène de la grande cérémonie de commémoration de la bataille de Verdun ce dimanche confiée à un cinéaste allemand ne plaît pas à tout le monde.

Outre des internautes indignés, le FN a déjà marqué son opposition à cette scène montrant des jeunes courir à travers les tombes de l’ossuaire de Douaumont.

La journée de commémorations du centenaire de la bataille de Verdun s’est terminée ce dimanche en fin d’après-midi à l’issue des deux discours de François Hollande et Angela Merkel.
 Avant la prise de parole des deux chefs de l’Etat, une scénographie conçue par le cinéaste allemand Volker Schlöndorff où 3.400 jeunes, Français et Allemands ont surgit de la forêt figurant, au son de la Marche héroïque, les combattants de la Grande Guerre, avant de venir s'effondrer au pied de l'ossuaire au rythme des Tambours du Bronx.

Sur les images diffusées par les télévisions, on pouvait voir ces jeunes courir sur les pelouses du cimetière à travers les croix blanches où reposent des centaines de soldats.

Une mise en scène censée représenter une vague de la jeune génération déferlant sur les champs de bataille puis luttant contre la mort et enfin se réconciliant en se tenant par la main qui n’est pas du goût de tous.
 Pendant la cérémonie, des dizaines d’internautes ont exprimé leur malaise sur les réseaux sociaux.

Malgré les explications des journalistes à la télévision, de nombreux internautes n’ont pas compris pourquoi des jeunes «déferlaient» en courant sur les tombes des poilus de Verdun.

Pour le ministre de la Jeunesse, Patrick Kanner, "grâce à notre jeunesse, le vrai tombeau de nos morts c'est le cœur des vivants" a-t-il répondu face aux critiques.

dimanche 29 mai 2016

Grotesque lâcher de pigeons sur Verdun

Le 29/05/2016


( le grand-père de Corto, avant de partir à la guerre )

C'était aujourd'hui à la nécropole de Douaumont. Président a voulu rendre hommage aux morts.

 Il parait que c'était le temps fort de toutes ces cérémonies commémoratives du massacre de Verdun... Z'ont même recouru au réalisateur Volkler Schlondorff pour monter ce grotesque lâcher de pigeons. On imagine bien le pognon qu'au passage le gars a du prendre, enfin, le pognon, le notre, hein...
Par souci d'économie, Président a finalement annulé la prestation de Daniel Barenboïm, lui, il demandait 160 000 euros de cachet...
Mais au moins, ça aurait sans doute eu une autre gueule que cette pantalonnade modernoeuse.
 


 

Mais pourquoi doivent-ils tout saloper ?

ADDENDUM que je rajoute pour ceux qui n auraient pas bien visionné la vidéo.
Lorsque les djeuns sortent de la forêt, la première inscription que l'on voit à leur arrivée dans la nécropole c'est " Aux musulmans morts pour la France ", je doute que cela soit fortuit.




corto74

Dossier : La presse française et européenne vent debout contre Norbert Hofer

Le 29/05/2016

Dossier : La presse française et européenne vent debout contre Norbert Hofer


Excellent article a lire jusqu'au bout

L’occasion était trop belle. Le 24 avril 2016, Norbert Hofer, le candidat du FPÖ, termine en pôle position du premier tour de l’élection présidentielle autrichienne, devançant de 14 points l’écologiste Alexander Van der Bellen.

 Une première étape remportée « à la surprise générale », nous dit-on.
 Surtout celle des médias occidentaux, faudrait-il ajouter, ces derniers étant de plus en plus coupés du réel alors que l’Autriche fait face à des problèmes migratoires sans précédent.
En prévision d’un second tour le 23 mai où Hofer part favori, c’est le branle-bas de combat dans la presse aux ordres.
 Partout, notamment en France, on crie à la menace fasciste, on dénonce la montée de l’« extrême-droite » et on entend, à son niveau, influer au maximum sur le résultat du scrutin.
 Petit tour d’horizon d’une semaine de propagande ouverte pour « éviter le pire ».

Norbert Hofer, un nazi souriant qui vous veut du mal

« Discret et courtois », Nobert Hofer n’en est pas moins d’« extrême droite » pour la presse française. Pour L’Express, et bien d’autres, il est donc, logiquement, « l’extrême-droite avec une patte de velours (et un flingue) ».
Un flingue ?
 Oui, car n’oublions pas que le candidat du FPÖ est un « adepte du tir sportif » et aime, parfois, porter une arme (en toute légalité) pour, dit-il, « renforcer son sentiment de sécurité ».
Mais pour qui n’aurait pas pris la peine d’aller plus loin que le titre, ce qui est malheureusement le cas de beaucoup, Nobert Hofer apparaît, à première vue, comme un nazi armé qui a fait campagne « le Glock à la ceinture » (L’Obs).
Car nazi, il l’est aussi !
 C’est Christian Rainer, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Profil, qui le dit : « Quand on parle de Norbert Hofer, on parle de quelqu’un fasciné par l’idéologie de la Grande Allemagne. On parle de quelqu’un qui a été sorti du chapeau par un chef de parti qui a frayé dans le milieu néonazi. »
 Une déclaration sans fondement qui sera reprise et mise en avant, AFP oblige, par toute la presse, Figaro compris.

Saint-Malo. Des « mineurs isolés étrangers » agressent des collégiens de Surcouf (MAJ : ils ressortent libres)

mineurs_isolés_étrangers_saint_malo


MAJ : 28 mai 2016 : Verdict. 
 
Les trois jeunes présentés à un juge pour enfant vendredi 27 mai sont ressortis libres.

 Ils ont interdiction de rentrer en contact entre eux ou avec les victimes.
Obligation de pointage au commissariat de Saint-Malo (de Dinard pour deux d’entre eux) une fois par semaine .

27/05/2016 – 12H00 Saint-Malo  (Breizh-info.com) –

Le 25 mai 2016, deux jeunes collégiens scolarisés au collège Robert Surcouf ont porté plainte suite à une violente agression dont ils ont été victimes.

 Une plainte visant 6 individus (dont au moins trois nominativement), des jeunes Albanais et Afghans, collégiens et lycéens à Saint-Malo, qui auraient agressés plusieurs élèves depuis des semaines.
Ces Albanais mineurs isolés étrangers sont accueillis au collège Surcouf dans le cadre du programme UPE2A de l’Education nationale (unité pédagogique pour des allophones arrivants).
 
Dernière agression en date, le 24 mai, à la sortie du collège.
Plus précisément devant le Netto (Bellevue), situé dans le quartier « sensible » de La Découverte.
 Les deux jeunes, qui se dirigeaient vers les arrêts de bus afin de rentrer chez eux, ont été agressés par ce groupe qui les avait suivis depuis la sortie du collège.
 S’en sont suivis un coup de tête suivi d’un lynchage au sol, à plusieurs, qui occasionnera à l’une des victimes – qui a tenté de se défendre durant l’agression –  une ITT de six jours.
La deuxième victime subira le même sort, lynché par terre, et devait aller faire constater les dégâts après sont dépôt de plainte.
Le principal adjoint du collège Surcouf, Jean-Patrick Thierry a tenu à souligner (sur une « fiche incident grave » adressée à l’inspection académique ainsi qu’au parquet de Saint-Malo) « la très grande violence des agresseurs ».
 Des mineurs étrangers qui séjournent tous, au frais du contribuable, en famille d’accueil ou en foyer.

« Molenbeek-sur-Seine » : suite à son dossier, le Figaro Magazine a subi menaces et insultes

 Le 29/05/2016

 

Le Figaro Magazine a subi cette semaine une offensive en règle de ceux que le Premier ministre appelle les « islamogauchistes ». 

A la suite de notre dossier sur l’expansion du salafisme à Saint-Denis, insultes, menaces et tentatives d’intimidation se sont multipliées, tant sur les réseaux sociaux que dans plusieurs médias [...].
Dés la publication de notre couverture titrée « Molenbeek-sur-Seine », une dizaine d’individus a pénétré les locaux du Figaro pour faire pression sur notre rédaction.
 Sur le site de Libération, une pétition signée – entre autres – par des journalistes de Mediapart et de L’Humanité, nous a accusés de « stigmatiser » Saint-Denis, tandis que SOS Racisme dénonçait « des clichés, des fantasmes et des amalgames ».
 Le maire communiste de la ville nous a ouvertement menacés d’un procès, avant de se raviser.
 Évoquant la montée de l’intégrisme, la multiplication des commerces halal ou l’essor du voile intégral décrits par Nadjet Cherigui dans nos colonnes, il a fini par reconnaître: « La journaliste a fait son travail. »
 Et nous continuerons naturellement à le faire, quelles que soient les pressions.
 
 G.R.
Le Figaro Magazine du 27 mai 2016

source

Jean-Vincent Placé officier de réserve (citoyenne) : vers l’armée mexicaine?

 


Le 29/05/2016

           
Jean Vincent Placé a déposé une demande pour être admis dans la réserve citoyenne avec le grade de colonel.

 On dit même qu’il serait rattaché aux forces spéciales…
 C’est si énorme que cela semble un canular.
Mais hélas, Jean Vincent Placé existe, et la réserve citoyenne aussi.
Jean-Vincent Placé est un tentaculaire cumulard, capable de harceler pour un strapontin, de déployer tous ses réseaux pour un maroquin.
Il y a des gens qui sont des virtuoses de la requête, des maîtres de la réclamation, des acrobates de la sollicitation et qui finissent toujours par voir aboutir leurs demandes.
Ils réussissent à l’usure, à la montre, c’est une erreur de la banque en leur faveur, et on les retrouve toujours à réapparaître dans la lucarne alors qu’on avait fermé la fenêtre et verrouillé la porte.
C’est qu’ils n’en ont jamais assez.
Il leur faut toujours plus : plus de budget, plus de popularité, plus d’audience, plus de reconnaissance, plus d’honneurs.
Ils sont accros, c’est une drogue dure.
Ils avaient déjà l’audience nationale, les décorations, les émoluments, les indemnités, les frais de bouche, les honneurs protocolaires, les sociétés secrètes et les confréries.

Loi El Khomri: la CGT lutte pour sa survie en sacrifiant le peuple


 


Le 29/05/2016


Et au nom de quoi tout cela, puisqu’elle représente moins de 3% des salariés ?

Jeudi 27 mai, on en a remis une couche : destructions de biens publics et privés et violences contre les forces de l’ordre.
Tout casser, vieille tradition de l’extrême gauche qui, fidèle à L’Internationale, fait table rase du passé.
On continue, par exemple, de tresser des couronnes à la vertueuse Commune, en mettant sous le tapis quelques irrégularités de ces anarchistes de 1871 : exécutions sommaires d’otages, incendies de monuments (le palais des Tuileries, l’hôtel de ville de Paris détruits quand le Louvre eut très chaud, puisqu’il était question de le réduire en cendres, lui et ses collections !).
Mais nos actuels casseurs de l’extrême gauche appliquent en réalité les mêmes recettes que la CGT, laquelle, dans son incommensurable égoïsme, propose de couper le courant, rien de moins.
 Songe-t-il, le post-stalinien Philippe Martinez, que l’électricité n’alimente pas que les téléviseurs et les machines à laver ?
 Oui, il y a, en France, des personnes qui souffrent d’insuffisance respiratoire et nécessitent, de ce fait, une ventilation artificielle, laquelle ne fonctionne pas à l’huile de colza mais bel et bien à l’électricité !
De cela comme du reste, Martinez et sa bande s’en soucient comme d’une guigne : la lutte des classes ne va tout de même pas s’encombrer de détails aussi insignifiants !

Danemark. Regroupement familial : 3 femmes et 20 enfants

Le 29/05/2016
 
 
Danemark : un réfugié syrien, ses 3 femmes et ses 20 enfants, 32.120 dollars d’allocations parentales !
  
Traduction de l’article de New Observer.

Selon un article du journal danois Ekstra Bladet (dk), l’envahisseur du nom de Daham Mahmoud Al Hasan, qui affirme être un « réfugié » syrien, avait déjà une de ses femmes et huit de ses enfants au Danemark.

Il a gagné le droit d’amener ses deux autres femmes depuis la Syrie vers le Danemark, ainsi que douze des quinze enfants nés de cex deux femmes.

Un autre article du journal Berlkingske (dk) révèle que les autorités locales d’Esbjerg – où l’envahisseur allochtone s’est installé – devront désormais créer une nouvel classe d’accueil pourgérer cette nouvelle « famille ».
Trois de ses enfants ont été rejetés pour le regroupement familial parce qu’ils ont plus de quinze ans.
Cela signifie néanmoins que la « famille » totale que ce seul envahisseur a réussi à amener en Europe s’élève au total à 24 personnes, vivant tous aux frais du contribuable danois.
Cela, en dépit du fait que la loi danoise interdise la polygamie – comme le font toutes les lois en Europe.
Pour couronner le tout, Al Hasan, âgé de 47 ans, ne travaille pas du tout, prétendant être « malade », avec des « douleurs dans la jambe et le dos ».

France: le bras de fer fatal

Le 29/05/2016

france,syndicats,françois hollande,droit du travail,réforme


28 mai 2016
 
Difficile semaine pour nos voisins français. Aux jours de manifestations et d'émeutes saccageant les centres-villes succédèrent les blocages stratégiques de l'approvisionnement et les queues à la pompe. Tout cela parce qu'il ne serait pas assez "républicain", n'est-ce-pas, de simplement demander un référendum au bas peuple...
 
Au cœur du débat, la Loi El Khomri, une tentative tardive, maladroite et rapidement dévoyée de réformer le droit du travail français et sa complexité kafkaïenne.
L'épopée de ce texte de loi aura eu le mérite de briser les dernières illusions quant à la viabilité du socialisme de gouvernement.
François Hollande décida de mener une ultime réforme pour finir son quinquennat raté sur une note positive.
Il souhaitait passer pour un réformateur responsable non seulement auprès de ses supérieurs de l'Union Européenne, mais aussi aux yeux des électeurs centristes, gages de son accession au second tour des présidentielles de 2017.
Dans son style inimitable, il se prit magistralement les pieds dans le tapis, réussissant le tour de force de force de se mettre un pays entier à dos à un an du vote pour sa réélection.
Les Français purent à l'occasion découvrir le dirigisme éhonté de leur exécutif: droit dans ses bottes de la Ve République, il lança un projet de loi que l'Assemblée nationale n'avait plus qu'à valider, musela sa propre majorité avec le fameux article 49-3 de la Constitution et tenta d'interdire les manifestations.
 
 Les frondeurs socialistes firent autant de bruit que possible mais, pas fous, échouèrent comme par hasard à deux voix près à lancer une motion de censure pour renverser le gouvernement.
Le texte poursuit donc son petit bonhomme de chemin.
 
 Les règles sont parfaitement respectées dans la forme, mais sur le fond, on est aussi éloigné que possible d'un processus démocratique sain: absence de concertation préalable des acteurs dans l'avant-projet, court-circuit des instances législatives établies, coups de menton et menaces alors que le pays vire à l'émeute puis au blocage complet - le tout alors que la France est sous état d'urgence depuis les attentats terroristes de fin 2015, ce qui en dit long sur l'état de délitement de l'autorité.

samedi 28 mai 2016

Justice : Le gouvernement français fait disparaître les dossiers des djihadistes de peur “d’une guerre civile”

Le 28/05/2016
 
 
5652631_2016-03-22t110011z-612096625-d1aestysadaa-rtrmadp-3-belgium-blast-france_545x460_autocrop
 
BREIZATAO – NEVEZINTIOU (28/05/2016)
 
 Jeudi 18 mai 2016, une conférence intitulée “Sécurité, justice : le déclin français ?” s’est déroulée en présence de Hervé Mariton, député LR de la Drôme, du juge Philippe Bilger, magistrat honoraire et de l’Institut de la Parole, de Guillaume Jeanson, de l’Insitut pour la Justice et avocat au Barreau de Paris, et de Luc-Etienne Gousseau, avocat à Mende.
 
Pendant la conférence, l’assistance a appris que le gouvernement républicain tentait par tous les moyens de faire disparaître les dossiers des djihadistes et autres islamistes présents sur le territoire hexagonal.
Le but étant d’éviter une “guerre civile” de nature raciale et religieuse en France.
Europe Israël (source) :
Maître Gousseau […] a révélé que les dossiers des djihadistes fichés S confiés à la justice en Lozère, son département d’affectation, avaient tous disparus des tribunaux. Il a également précisé que ce n’était pas un fait isolé en France. En effet, un de ses collègues lyonnais lui a fait savoir qu’il en était de même dans sa ville. Pour Maître Gousseau, la question d’une volonté d’état à faire disparaître des éléments de preuves se pose avec beaucoup d’inquiétude. Il est persuadé que le contenu des dossiers révélé au grand public serait à même d’engendrer une guerre civile dans l’ensemble du pays.

source

Grigny : violents affrontements entre jeunes et policiers

Le 28/05/2016
 
 
Archives. L’altercation s’est déroulée sur la place du Damier à Grigny. Un site actuellement en travaux.                                                                    
Archives. L’altercation s’est déroulée sur la place du Damier à Grigny. Un site actuellement en travaux. (LP/F.G.)
 
Florian Garcia (avec F.L.) | | MAJ :
 
Toutes les brigades anticriminalités du département ont été mobilisées. Il était aux alentours de 23 heures, ce vendredi à Grigny, lorsque de violents affrontements ont opposé les forces de l’ordre à une centaine d’assaillants après le concert du rappeur Kaaris au centre culturel Sidney-Bechet.

Deux policiers ont été légèrement blessés dans cette altercation qui s’est déroulée, place du Damier, dans le quartier de la Grande-Borne.



Une des voitures de la police a été dégradée lors de l’intervention. (DR)

« Il s’agissait aux départ de personnes qui escaladaient les palissades du chantier de la place du Damier », témoigne une source policière.
Sur place, la patrouille est immédiatement prise à partie par une trentaine de personnes armées de pierres, de bouteilles et de barres en fer.
En sous nombre, les policiers rebroussent chemin et appelent du renfort.

Clinton : détruire la Syrie pour Israël

Le 28/05/2016

Clinton Syria Destruction
 
The New Observer
 
Un nouvel email d’Hillary Clinton rendu public récemment confirme que l’administration Obama a délibérément provoqué la guerre civile en Syrie, car c’était la « meilleure manière d’aider Israël ».
 
Preuve de sa nature psychopathe et meurtrière, elle a aussi écrit que c’était une « bonne chose » de menacer personnellement de mort la famille de Bashar Al-Assad.
Dans cet email, publié par Wikileaks, la secrétaire d’État Clinton dit que la « meilleure manière d’aider Israël » serait « d’utiliser la force » en Syrie afin de renverser le gouvernement.
Le document en question fait partie des nombreux fichiers qui ont été déclassifiés par le Département d’État américain sous le numéro de dossier F-2014-20439, Doc NO. C05794498, suite au tollé suscité par la découverte du serveur email privé qu’elle utilisait chez elle, lorsqu’elle servait en tant que secrétaire d’État entre 2009 et 2013.
Bien que la transcription de Wikileaks date l’email du 31 décembre 2000, c’est une erreur de leur part, puisque le contenu de l’email (en particulier la référence aux tractations entre l’Iran et l’Occident à Istanbul au sujet du programme nucléaire au mois de mai 2012) démontre bien que cet email a en fait été envoyé le 31 décembre 2012.
Cet email montre clairement que depuis le tout début de la crise syrienne, la politique américaine a été de renverser violemment le gouvernement syrien – et ceci spécifiquement parce que c’était dans les intérêts d’Israël.
 
« La meilleure manière d’aider Israël à gérer la capacité nucléaire grandissante de l’Iran est d’aider le peuple syrien à renverser le régime de Bashar Assad », annonce franchement Hillary Clinton.

Répression des manifestations : Eric Brunet répond à Marianne et à Libération

LE 28/05/2016

 
CjiLsO4XIAAOeh_.jpg-large

 Cliquez sur le texte pour agrandir

Michel Janva
Posté le 28 mai 2016 à 11h50
 

Fusillade à Lille : l’un des tireurs venait d’être acquitté aux assises

Le 28/05/2016   Mamadou Sy, 25 ans, risque gros.
Conducteur d’une voiture qui a foncé sur des policiers à Lille (Nord) dans la nuit de mercredi, le Creillois devra rendre des comptes à la justice.
Pourtant, en mars dernier, le jeune homme n’est pas passé loin d’une lourde peine.

Il a comparu devant la cour d’assises de l’Oise, accusé d’avoir participé au vol à main armé de la bijouterie Histoire d’or, dans la galerie marchande de Cora, à Saint-Maximin (Oise), en mai 2011.
Alors que son coaccusé était en cavale, Mamadou Sy était bien présent lors du procès, à Beauvais, comparaissant sous contrôle judiciaire (une erreur de procédure avait conduit à sa remise en liberté en juillet 2012).
Son ADN avait été retrouvé sur une cagoule ayant servi au braquage.
Le Creillois a finalement été acquitté, les jurés estimant que les preuves étaient insuffisantes.
Dans cette affaire, Mamadou Sy avait nié être le passager d’une Peugeot 307 qui avait foncé sur des gendarmes peu après les faits, à Aumont-en-Halatte, même si, quelques heures plus tôt, il avait été contrôlé par les forces de l’ordre à bord de ce véhicule.

Je suis venu vous dire…

Le 28/05/2016


twitt Autain

 
Il existe une similitude frappante entre 1938 et 2016 : le même déni de l’adversaire, le même refus de la réalité et le même discours « pacifique » bobo pour gogos. Seuls les uniformes et la langue ont changé mais la finalité sera la même.
 
La question est : comment les Occidentaux peuvent-ils être aussi stupides ou naïfs ?
Ce sont les mêmes communistes qui en 1940 déclaraient : « fraternisons avec nos amis et camarades allemands… »
Mieux le PCF diffusait en janvier 1940 : »Le Parti Communiste Français (SFIC) en lutte contre la guerre impérialiste ».
 C’est-à-dire que les communistes invectivaient le gouvernement français en guerre contre l’Allemagne !
 On peut retrouver aussi les slogans suivants du PCF : »A bas la guerre impérialiste », « Paix immédiate » et « Notre ennemi est chez nous ».
Je pense qu’aujourd’hui le politique est dévalué et qu’il faut un autre langage dont je peux vous donner les grandes lignes.
Je me suis aperçu que certains sujets même médiatisés n’intéressaient personne et pourtant les politiques n’arrêtent pas d’en parler : ils sont donc totalement hors des vrais problèmes et de nos aspirations.
 La réalité, celle que les Français vivent hélas en ce moment, suppose pour les politiques une autre approche et un autre discours dans l’action.
Nos politiciens sont préoccupés uniquement à passer à la télévision et de préférence au 20 Heures comme s’ils devaient faire la promotion d’un film ou d’un disque, façon stars !
Or nous ne voulons pas de ces politiciens-là !
 Nous voulons des gens qui nous représentent donc qui nous écoutent et nous comprennent pour ensuite faire le nécessaire.

Albi. Quartier de Cantepau : des riverains excédés par une bande de jeunes

Le 28/05/2016


Plusieurs riverains de Cantepau sont «excédés par le comportement délinquant d'une bande de jeunes mineurs qui sème la zizanie depuis plusieurs semaines en toute impunité dans le quartier.» /Photo DDM EC                                           

Publié le 27/05/2016 à 03:50,

Plusieurs riverains de Cantepau sont «excédés par le comportement délinquant d'une bande de jeunes mineurs qui sème la zizanie depuis plusieurs semaines en toute impunité dans le quartier.» /Photo DDM EC

Insultes, dégradations, cambriolages, une bande de mineurs fait régner la terreur depuis moins d'un mois dans le quartier de Cantepau. Excédés, les riverains, dont certains ont porté plainte au commissariat, témoignent.

Comme d'autres habitantes du quartier de Cantepau, Jacqueline* a retiré son nom de famille de sa boîte aux lettres. Depuis trois semaines, avec d'autres riverains du quartier, elle vit un enfer au quotidien qui l'ont amené à porter plainte ce mercredi à l'hôtel de police d'Albi.

«Cela fait environ trois semaines qu'une bande composée d'une quinzaine de jeunes âgés selon elle de 10 à 17 ans l'a pris pour cible et perturbe la quiétude de cette partie du quartier souvent en fin de journée.
 «Ils sont d'abord venus s'en prendre à notre arbre fruitier ainsi qu'à notre palissade.
 Quand je les ai surpris, j'ai essuyé une bordée de noms d'oiseaux et des insultes à la pelle.
Vers la mi-mai, un scooter a été incendié sur ma haie de laurines qui a partiellement flambé.
 La police et les pompiers sont intervenus.
Maintenant, ils s'en prennent aux voitures de notre rue en venant les visiter.
Ils y volent ce qu'ils peuvent ou caillassent.