samedi 31 décembre 2016

Don d’organes : à partir de janvier, découpe obligatoire !

 

surgeon with his fresh delivery

Le 31/12/2016
 
Demain, nous serons tous en kit, ou peu s’en faut. Le problème de notre société, c’est d’accepter la mort.

Temps des fêtes, temps des cadeaux, temps des dons et de la générosité…
Alors, entre le chapon et la bûche, on nous glisse, l’air de rien, un petit amendement sur le don d’organes : à partir de janvier, c’est-à-dire demain, toute personne qui n’aura pas expressément signifié son refus d’être débitée en morceaux post-mortem (et la frontière n’est pas toujours si sûre…) pourra être « prélevée ».
En droit, la chose figure déjà dans la loi Caillavet depuis le 22 décembre 1976.
Celle-ci stipule en effet que « des prélèvements peuvent être effectués à des fins thérapeutiques ou scientifiques sur le cadavre d’une personne n’ayant pas fait connaître de son vivant son refus d’un tel prélèvement »».
Mais d’aucuns vous diront que, pour prélever, il faut que le mort soit encore frais, si l’on peut s’exprimer ainsi, et qu’on a vu parfois des gens resurgir de cet entre-deux qui échappe à la science.
 Bref, on considère que toute personne est par principe consentante.
Toutefois, comme c’est à elle de consentir – ce que, par définition (rappelons qu’elle est morte), elle ne peut faire -, on consulte généralement les familles.
Lesquelles se montrent plus réticentes.
Alors, bien sûr, comme toujours, c’est notre égoïsme qui est pointé du doigt.

Allemagne. Bottrop: « Ma femme a été tabassée par des « Méditerranéens ».

Le 31/12/2016


femme agressée


Femmes et enfants violés, personnes âgées tabassées: le véritable visage de l'Allemagne de Merkel après l'arrivée des "réfugiés".

 Le terme "südländischen Jugendlichen", littéralement "jeunes du Sud" est utilisé pour parler des migrants tout en restant politiquement correct.
Pendant ce temps, Merkel peut tranquillement faire ses achats entourée de ses gardes du corps.
 
Merkel
 
**********

Allemagne4


Traduction du texte:
 
Votre attention s'il vous plaît pour une demande d'aide.
Ma femme se promenait hier vers 12h20 environ à la Halde (Beckstraße) vers le Tétraèdre lorsqu'elle a été agressée par 3 jeunes méditerranéens (environ 20 ans).
 L'un des auteurs portait une veste rouge et des chaussures rouges.
 L'autre avait une veste de bûcheron (voir photo) et portait une casquette.
Ma femme ne peut pas fournir d'information sur les 3 auteurs.
 Quiconque possède des renseignements est prié de les communiquer à la police de Bottrop ou à moi.
Merci de partager.
 
Source Traduction Schwarze Rose pour  Les Observateurs.ch
 
Source2

Paris : elle essaye des chaussures et se fait voler son sac contenant 200 000 € de bijoux

Le 31/12/2016


Illustration. Une touriste qatarienne s’est fait voler son sac d’une valeur de 200 000 € alors qu’elle essayait des chaussures chez Prada dans un grand magasin. LP/Olivier Boitet

Céline Carez|30 décembre 2016, 19h20

Une minute d’inattention et c’est un sac Vuitton qui s’envole, avec à l’intérieur, une montre Rolex en or et diamants, un iPad, deux iPhone 6, 2 000 € en coupures, des boucles d’oreilles et or et diamants, deux bracelets en or, une bague en or, un collier en or, une carte bancaire business, un passeport… Un préjudice qui atteindrait les 200 000 €.

Madame Al. touriste qatarienne, de passage à Paris, doit regretter l’essayage de chaussures à la boutique Prada des Galeries Lafayette, boulevard Haussmann (IXe).
Ce vendredi, les policiers du 1er DPJ (district de police judiciaire) se sont penchés sur cette enquête de « vol simple » au montant conséquent.
Les faits ont eu lieu jeudi soir.
Accompagné d’une amie, toutes deux descendues dans un hôtel 5 étoiles du quartier des Champs-Elysées (VIIIe), pour goûter aux joies du shopping à Paris, madame A., 44 ans, a posé, chez Prada, « très brièvement sur une chaise » son sac et « ne s’est rendu compte de rien ».
 En revanche, les vidéos du magasin ont immortalisé un couple de voleurs présumés.

Schengen : un progrès pour la crapule !

 
  
Le 31/12/2016

Pour Anis Amri, Schengen fut à n’en pas douter un gigantesque progrès.

Il y a quelques jours, un papier de Boulevard Voltaire titrait : « Terrorisme islamiste : qu’on arrête d’accabler Schengen et l’Europe. »
 L’auteur y fustigeait « les ayatollahs de l’État-nation », dont l’exigence de rétablissement des frontières constituerait « un recul gigantesque de l’idée européenne ».
L’une des avancées majeures de cette « idée » étant « la libre circulation des personnes »…
Du temps où les deux grands « blocs » de l’Ouest et de l’Est se faisaient face, l’Europe et les États-Unis étaient les champions autoproclamés du « monde libre ».
 Au sein de ce dernier, particulièrement en Europe occidentale, les frontières constituaient pourtant bel et bien une réalité.
 En vérité, la « libre circulation des personnes » y était effective : elle y exista antérieurement à la suppression des frontières internes actuelles, moyennant un contrôle éventuel à des postes-frontière et des papiers en règle.
Avec mes parents et mes deux sœurs, nous fîmes ainsi des dizaines de voyages à la fin des années soixante, entre la France, les Pays-Bas, la Belgique et la Suisse.
Personne ne nous a jamais interdit de sortir d’un territoire ou d’y pénétrer, moyennant formalité douanière et papiers en règle : nous bénéficiions déjà d’une pleine et entière « liberté de circulation », contrairement au bloc communiste…
Mais, sous les coups de boutoir de l’idéologie pro-Schengen, le sens du mot « liberté » subit un glissement sémantique progressif et crapuleux.
 Il laisse entendre aujourd’hui que, si les frontières avaient subsisté, un employé parisien eût été moins « libre » de déjeuner à Rotterdam et de digérer son repas à Barcelone.

vendredi 30 décembre 2016

La charia vous explique comment traiter votre femme

Le 30/12/2016
 
 

Un avion présidentiel pour rapatrier les diplomates russes des USA

Le 30/12/2016


Un avion présidentiel pour rapatrier les diplomates russes des USA

© Sputnik. Vladimir Rodionov International17:07 30.12.2016
 
 
En difficultés même pour pouvoir acheter des billets retour pour Moscou, les diplomates russes ont reçu un soutien opportun du Kremlin, qui leur a accordé un avion du parc d’aviation présidentiel.
 
Le Kremlin a accordé un de ses avions spéciaux, destinés à transporter la première personne du pays, pour assurer le retour des membres des missions diplomatiques russes, expulsés la veille du Nouvel An des États-Unis par l'administration du président sortant Barack Obama.
 
« L'avion du parc d'aviation présidentiel Rossiya (La Russie, ndlr) du département de la gestion présidentielle, effectuera le vol pour assurer le chemin retour des diplomates et des membres de leurs familles ».
                       
Le 29 décembre, la Maison Blanche a expulsé 35 diplomates russes et a fermé deux missions diplomatiques.
Le président américain Barack Obama a qualifié les diplomates expulsés d'agents secrets.

source

«Nous vous surveillerons» : le site du Club Bilderberg piraté par HackBack et Anonymous



 
«Nous vous surveillerons» : le site du Club Bilderberg piraté par HackBack et Anonymous
 
© Albert Gea / Reuters

30 déc. 2016, 21:24
 
Le site du Club Bilderberg a été hacké
Des pirates informatiques ont hacké le site de l'organisation, remplaçant sa page d'accueil par un avertissement qui spécifie que les élites atlantistes ont un an pour travailler pour le bien de l'humanité, sans quoi leurs avoirs seront menacés.
«Chers membres du Bilderberg, dès maintenant, chacun d’entre vous à un an (365 jours) pour travailler réellement en faveur des humains et non de vos intérêts privés», ont écrit les hackers, qui disent agir au nom des mouvement activistes HackBack et Anonymous, contre l'élite des «1%».

«Sinon, nous vous trouverons et nous vous piraterons», ont-ils mis en garde, dans un message qui remplace la page d’accueil du site bilderbergmeetings.org.

«Faites attention à la situation actuelle : Nous contrôlons vos voitures chères et connectées, nous contrôlons les dispositifs connectés de vos maisons, nous contrôlons l’ordinateur portable de votre fille, nous contrôlons le portable de votre femme.
 Nous enregistrons vos rencontres secrètes, nous lisons vos e-mails, nous contrôlons la smartwatch de votre escort girl préférée, nous sommes dans vos banques chéries et nous contemplons vos avoirs.

Vous ne serez plus jamais en sécurité, tant que vous êtes près de l’électricité», peut-on lire sur la page.

Obama le petit versus Poutine le grand...

Le 30/12/2016
Afficher l'image d'origine

Obama, à trois semaines de son départ de la Maison Blanche, envenimant chaque jour un peu plus les relations entre les deux pays, expulse une trentaine de diplomates russes en représailles des attaques informatiques que la Russie auraient menées lors de la campagne présidentielle, pénalisant celle de l'Hillary.

Poutine lui répond en retour:

" Nous considérons les nouvelles mesures inamicales de l'administration américaine sortante comme une provocation visant à saper davantage les relations russo-américaines.
 Cet acte est manifestement contraire aux intérêts fondamentaux des deux peuples russes et américains.
Compte tenu de la responsabilité particulière de la Russie et des États-Unis pour la préservation de la sécurité mondiale, cet acte inflige des dégâts à l'ensemble des relations internationales.
Selon la pratique internationale en vigueur la partie russe a toutes les raisons pour une réponse adéquate.
Nous réservant le droit de prendre des mesures de rétorsion, nous ne tomberons pas dans la diplomatie irresponsable de bas étage et les prochaines étapes dans le rétablissement des relations russo-américaines seront construites au vu de la politique que mènera l'administration du président D.Trump.

TVL, journal du vendredi 30 déc. 2016: International / Retour vers la guerre froide ?

 



Ajoutée le 30 déc. 2016
 
01:17 International / Retour vers la guerre froide ?
03:44 Politique / Les chrétiens au coeur de la présidentielle
06:35 Economie / 2017 : la fin des taux d’intérêts négatifs ?
08:55 L’actualité en bref
30:38 La France de Campagnole

Le prix de nos vêtements se paie avec le sang du Bangladesh

Le 30/12/2016
Résultats de recherche d'images pour « rana plaza bangladesh »

 
par 30 décembre 2016

Le prix de nos vêtements est bien trop bas pour être honnête. Le Bangladesh, deuxième fabricant mondial, paie ses employés soixante euros par mois, pour des cadences de production infernales.

Les conditions de travail y sont atroces, mortelles, comme en avril 2013, où l’effondrement d’un complexe d’usines avait tué plus de 1000 personnes et blessé plus du double.

Après les grandes promesses des grandes marques de vêtements et des enseignes de la grande distribution juste après le drame, sous les feux des médias occidentaux, la situation continue. La faute en incombe à la grande distribution qui, au nom du profit, fait baisser les prix de ses fournisseurs au mépris de la sécurité et de la justice.

Cette mentalité d’épicier, loin de tout esprit chrétien, corrompt tout : des gouvernements à nos comportements de consommateurs égoïstes.

Les employés du textile au Bangladesh en paient le prix.


Ce début décembre, une grève d’une semaine a conduit des dizaines de milliers d’ouvriers à quitter leurs usines d’Ashulia, une banlieue de la capitale Dhaka, où se fabriquent par exemple les vêtements des marques GAP, Zara et H & M.
Les employés entendaient protester contre leurs salaires toujours ridiculement bas.
La police bangladaise a arrêté 30 personnes, dont sept dirigeants syndicaux, ainsi qu’un journaliste de télévision couvrant les manifestations.
Pour le gouvernement du Bangladesh, cette manifestation était illégale.
Depuis, « toutes les usines ont repris leurs activités. 90 % des travailleurs ont rejoint le travail », a déclaré Nur Nabi, le surintendant-adjoint de la police.
3 500 personnes ont été licenciées, des dizaines de responsables syndicaux ont été forcés de se cacher, révèle la Fédération du vêtement et des ouvriers du Bangladesh (BGIWF), le principal syndicat des employés du secteur.
 Babul Akhter, le chef du BGIWF, accuse les autorités d’avoir utilisé une loi d’exception, datant de l’ère militaire, pour mettre fin brutalement aux manifestations.

Sandwich au jambon. Violences et menaces de mort à la Mie Câline : le recours aux caméras de surveillance

Le 30/12/2016
 
 
L'intérieur de l'établissement s'est rapidement transformé en champ de bataille où des objets ont volé./Photo DDM                                           
L'intérieur de l'établissement s'est rapidement transformé en champ de bataille où des objets ont volé./Photo DDM

  Publié le 29/12/2016                         

L’affaire de la violente altercation survenue mardi à Cahors entre une cliente et des vendeuses de la Mie Câline, que nous relatons dans notre édition de ce jour, prend de nouvelles proportions.

À l’instar des responsables de cet établissement, la cliente impliquée dans ce dossier très sensible a également porté plainte au commissariat de Cahors.
Elle ne nie pas les menaces de mort qu’elle a proférées à l’encontre des vendeuses, ni sa phrase choquante où elle annonçait qu’elle reviendrait et «poserait une bombe».
Dans le contexte actuel, chacun comprend aisément que ce type de menace verbale puisse profondément choquer et attiser les peurs.
En revanche, cette cliente assure qu’il y a eu un échange de jets d’objets la blessant au visage et qu’elle n’est donc pas la seule à avoir agi ainsi.
 La responsable du personnel de l’établissement confirme que l’une des vendeuses a en effet riposté. «Elle s’est simplement défendue», assure-t-elle.

Un groupe proche de l'État islamique appelle à une multiplication des attaques en Europe pendant les fêtes

Le 30/12/2016
 
Un groupe proche de l'État islamique appelle à une multiplication des attaques en Europe pendant les fêtes
 
Publié le
 
 
Menace
 
Plus d'une semaine après l'attentat au camion-bélier qui a coûté la vie à 12 personnes sur un marché de Noël à Berlin, un site proche de l'État islamique a appelé mercredi 28 décembre les combattants isolés du groupe terroriste à perpétrer de nouvelles attaques meurtrières en Europe à l'occasion des fêtes de fin d'année, notamment dans des hôpitaux ou sur des marchés. 
Ce message, mis en ligne sur le site islamiste Nashir Media Foundation (qui soutient l'EI), appelle également les musulmans à se tenir à l'écart des fêtes chrétiennes.
 
Selon un organisme américain de surveillance des sites islamistes, cité par Reuters, le texte est assorti d'images de combattants équipés de pistolets et de couteaux, ainsi que d'éléments visuels issus de l'imagerie de Noël (sapin, rennes, père Noël).

Frédéric Encel traite Edwy Plenel et Pascal Boniface d’«ennemis de la nation»

Le 30/12/2016

 


Par le 29/12/2016

Sur le plateau TV de LCP, Frédéric Encel a qualifié le journaliste et écrivain Edwy Plenel,le philosophe Alain Badiou et le directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) Pascal Boniface d’ennemis de la nation.

Hugues Aufray, candidat à l’élection présidentielle !

 
  Le 30/12/2016
 
Hugues Aufray se dit le candidat de « la France invisible ».

Non ! Ce n’est pas un canular diffusé par Le Gorafi et nous ne sommes pas le 1er avril. L’information est sérieuse, publiée, ce 29 décembre, dans Le Figaro et plusieurs autres journaux : Hugues Aufray est candidat à l’élection présidentielle !
On se souvient de Coluche, en 1980, qui se présentait comme « le seul candidat qui n’a aucune raison de vous mentir », et de son appel mémorable : « J’appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus, tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à voter pour moi, à s’inscrire dans leurs mairies et à colporter la nouvelle. »
Hugues Aufray se dit le candidat de « la France invisible ».
C’est un collectif, baptisé « Les gens de peu » qui lui aurait proposé de se lancer dans la course et de s’occuper de sa campagne.
Là s’arrête la comparaison.
Coluche avait moins de 40 ans, c’était un humoriste et un provocateur, bon comédien au demeurant.
Hugues Aufray est un chanteur de 87 ans, un musicien, un poète parfois.
Que diable va-t-il faire dans cette galère ?
Il feint de ne pas se prendre au sérieux : « Si j’ai les 500 signatures, ça me ferait rire mais je n’y crois pas du tout. »
 Ce qui ne l’empêche pas, quand il est en tournée, de distribuer son journal de campagne aux maires pour obtenir les 500 parrainages nécessaires.
 Il en aurait déjà 180.

jeudi 29 décembre 2016

» Je n’ai jamais croisé un seul journaliste étranger, mis à part ceux de RT »!

Le 29/12/2016



Carla Ortiz, célèbre actrice bolivienne vivant aux Etats-Unis, vient de passer huit mois en Syrie afin de tourner un documentaire.

Présente à Alep lors des derniers jours de la bataille, son récit diffère sensiblement de celui des médias mainstream.
Exécutions de masse, tortures, viols et autres exactions.
L’armée arabe syrienne a été accusée de tous les maux au crépuscule de la bataille d’Alep.
 La grande majorité des médias occidentaux s’est fait le relai de ce réquisitoire contre Bachar el-Assad et ses soldats.
 Pourtant, depuis la reprise totale de la ville par les forces gouvernementales et même avant, de nombreux observateurs ont remis en cause ce récit.
Durant son séjour, son équipe a tourné 300 heures d’images, parcouru les trois quarts du pays et visité des zones contrôlées par le gouvernement et l’opposition.
Lors des derniers jours de la bataille d’Alep qui ont vu les civils de la partie est de la ville être évacués, Carla Ortiz était présente.
Et ce qu’elle raconte tranche beaucoup avec le discours dominant en Occident.
«Il n’y a pas eu d’exécutions de masse à Alep [de la part des soldats de l’armée arabe syrienne]. Oui, bien sûr, il y a eu ces bombardements massifs. Il y avait 47 groupes terroristes, plus les rebelles, plus l’Armée syrienne libre. Tout le monde bombardait tout le monde», a-t-elle déclaré le 21 décembre sur CNN.
Sur la chaîne américaine, elle a fait un terrible récit de la situation des civils bloqués à Alep-Est durant de longs mois de combats : «Ils vous racontaient comme ils mourraient de faim, comme ils étaient privés d’éducation, comment, s’ils avaient voulu passer à n’importe quel autre quartier, les terroristes les auraient tués, comment les jeunes filles, les petites filles, étaient exploitées pour ce djihad sacré, et victimes d’abus sexuels. C’est vraiment aller trop loin.»

Réinformation: Alep, les terroristes tiraient sur les gamins

Le 29/12/2016
 
Résultats de recherche d'images pour « sniper alep »
 
Pierre Le Corf à Alep.

Encore une autre réalité à propos des snipers qui sort de la bouche d’un enfant de l’Est, il s'appelle Bachar, de la bouche de tous ceux que j'ai rencontrés en fait.

Il y a quelques mois je publiais les portraits de gamins de 8 à 15 ans https://www.facebook.com/pierrelecorf/posts/10154745752419925 fiers de me montrer les impacts de balle sur leur bas du dos, jambes cuisse, épaule pour ceux qui ont survécu.
 Les terroristes tiraient sur les gamins et les civils, raison pour laquelle vous pouviez voir des draps tirés le long de chaque rue en bord de ligne de front, ils tiraient sur les gens avec parfois cette particularité de viser les jambes, ils les laissaient blessés et attendaient qu’on vienne les secourir puis tiraient pour tuer.
 Quelles raisons?
 Du sadisme pour sûr mais aussi la volonté de faire reculer les gens, les frontières de la ville à leur avantage, repousser la ville sur elle-même.

TVL, journal du jeudi 29 déc. 2016: Politique / Les cadeaux de départ de François Hollande

 



Ajoutée le 29 déc. 2016
 
01:30 Politique / Les cadeaux de départ de François Hollande
04:05 Immigration / Calais : retour à la case départ
06:20 Union européenne / Crise institutionnelle en Roumanie
10:23 L’actualité en bref
14:24 La France de Campagnole

GRANDE-SYNTHE: Rixe sur fond d’alcool à La Linière, le camp de migrants temporairement évacué mardi soir

Le 29/12/2016

La bagarre a opposé environ 200 migrants dans le camp, obligeant les salariés de l’Afjei, les agents de sécuité et les policiers à se replier. PHOTO ARCHIVES MARC DEMEURE

La bagarre a opposé environ 200 migrants dans le camp, obligeant les salariés de l’Afjei, les agents de sécuité et les policiers à se replier. PHOTO ARCHIVES MARC DEMEURE

Par A. N. |   

Mardi soir, une rixe a éclaté dans le camp de migrants de La Linière entre 200 individus éméchés.

Selon nos informations, mardi soir entre 19 h et 23 h, une rixe a éclaté entre trois bandes rivales dans le camp de migrants de La Linière.
Selon les témoignages recueillis sur place, les migrants étaient particulièrement éméchés lors de la bagarre et des coups de feu ont été entendus.
Les CRS présents ont dû effectuer un repli sécuritaire.
 Les salariés de l’Afeji ainsi que tous les bénévoles qui œuvraient dans le camp ont dû être évacués. Les agents de sécurité qui ont tenté de calmer le jeu au départ des hostilités ont dû également quitter les lieux.
Les migrants étaient particulièrement offensifs et agressifs.
 Les CRS ont même dû reculer en fin de soirée pour apaiser les tensions.
Aux alentours de minuit, l’ordre était revenu.

Des affrontements fréquents 

Ce n’est pas la première fois que le camp de La Linière est le théâtre de pareils affrontements.

Pays-Bas : une école prépare les élèves à la soumission islamique

Le 29/12/2016
            
 


Publié par Christian Larnet le 28 décembre 2016
 
Voilà le futur proche de l’Europe, et rien ne l’arrêtera parce que l’Union européenne l’a voulu :


 
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Matteo Salvini, Ligue du Nord, Italie : « Une minute pour démonter les… euro-menteurs » (MàJ : Traduction en français)

Le 29/12/2016


ue1


Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Kouchner, médecin psychiatre d’une France terre d’asile de fous

 


Le 29/12/2016
Gabriel Robin

Patrick Buisson le dépeint tel qu’en lui-même : suffisant et peu attaché à la France historique.
Bernard Kouchner fut peut-être le pire ministre des Affaires étrangères de l’histoire de la Ve République.

Farouchement néo-conservateur, cet ancien trotskiste a donné des leçons de moraline à la Terre entière avant d’appuyer l’invasion de l’Irak par George Bush, puis de participer à la destruction de la Libye, dont nous continuons à payer les conséquences.
Préféré à Hubert Védrine, l’homme est une caricature bouffonne des élites oligarchiques qui nous gouvernent, coincées dans leur tour d’ivoire depuis laquelle ils peuvent rester sourds à nos supplications.
 Dans son excellent ouvrage La Cause du peuple, Patrick Buisson le dépeint tel qu’en lui-même : suffisant et peu attaché à la France historique.
Sac de riz à l’épaule et montre Patek Philippe au poignet, Bernard Kouchner continue de dispenser ses sinistres conseils à une France qui s’y refuse d’instinct.
À propos de l’invasion migratoire en cours, et en dépit de tout bon sens, il estimait au micro de France Inter que « le discours nationaliste, le discours de haine, le discours de haine…
C’est ce qui prévaut en Europe en ce moment ».
Incapable d’admettre que la guerre libyenne est une des causes de l’accélération des mouvements de populations du sud vers le nord, il préfère en reporter la faute sur les Européens lambda, les autochtones accusés d’égoïsme parce qu’ils ne veulent pas accueillir des centaines de milliers d’individus, souvent clandestins et dangereux, qui seront demain des dizaines de millions à frapper à notre porte.Bernard Kouchner, la bouche en cœur, juge même que la France n’en a pas assez fait pour les clandestins, utilisant les arguments les plus éculés : « Nous nous gargarisons avec les droits de l’homme, mais on enterre les droits de l’homme en même temps. Et nous avons, d’une certaine façon, enterré le droit d’asile. »
À l’évidence, nous ne vivons pas dans le même pays.

Le retour des migrants – et de la Jungle ?– à Calais

Le 29/12/2016

retour migrants Jungle Calais  


Le retour des migrants de Calais mécontents de leurs centres d’accueil

mercredi 28 décembre 2016

Alep de l’est dévoile les horreurs des rebelles: des charniers, des mines, des engins explosifs et un arsenal énorme (vidéos)

Le 28/12/2016
 
drapeau_alep_liberation

Après le départ des rebelles des quartiers est d’Alep, les horreurs qu’ils ont commises sont révélées au grand jour.

« Des charniers contenant des dizaines de Syriens ayant été exécutés sommairement et ayant subi des actes sauvages de torture ont été découverts », a indique lundi le porte-parole du ministère de la Défense, le général Igor Konachenkov, selon lequel « la plupart ont été tués d’une balle dans la tête, beaucoup de corps ne sont pas entiers », selon l’agence russe Sputnik
L’un de ces charniers contenant 21 corps a été retrouvé dans les prisons administrées par les groupes terroristes dans les quartiers de Soukkari et Al-Kallassé.

img_11

Les « civils (ont été) exécutés par les groupes terroristes avant leur sortie des quartiers est de la ville d’Alep », a indiqué Sana dimanche soir.
Cité par l’agence, le chef du département des médecins légistes à Alep, Zaher Hajjo, a affirmé que « cinq enfants et cinq femmes » figuraient parmi les victimes. Ils ont été trouvés et ont été exécutés par balles à bout portant », a-t-il précisé.
Selon des sources syriennes, ces 10 victimes appartenaient à une même famille et voulait sortir des quartiers est.
Durant la dernière phase de la libération des quartiers est d’Alep, et qui était accompagnée par l’évacuation massive des civils, les miliciens ont liquidé de nombreux civils qui voulaient sortir et se rendre vers les quartiers loyalistes.

img_22

Au lendemain de la libération totale d’Alep, l’armée syrienne avait retrouvé les cadavres de 100 hommes également fraichement abattus: il s’est avéré que ces hommes sont des militaires syriens faits prisonniers qui ont été liquidés, soit par balle dans la tête soit par égorgement, quelques heures avant la départ des miliciens.
Pourtant il était convenu selon l’accord conclu qu’ils les livrent à l’armée syrienne.

Ces exactions seront dûment prouvées « pour que les protecteurs européens à Londres et à Paris des soi-disant opposants prennent conscience de qui sont leurs protégés et qu’ils reconnaissent leur responsabilité dans la cruauté » des rebelles.

Sur le terrain, ils font du bon boulot

Le 28/12/2016
Résultats de recherche d'images pour « fabius al nosra fait du bon boulot »

La guerre selon les rebelles «modérés» : charniers, torture, armes chimiques et boucliers humains

 



Ajoutée le 27 déc. 2016
 
La découverte de charniers dans les zones qui étaient contrôlées par les rebelles «modérés» à Alep est le dernier incident en date d'une longue liste de leurs méfaits, souvent passés sous silence.

Voici un rappel historique des plus marquants.

Les ministres des Affaires étrangères d’Allemagne, de France et de Pologne, convoqués devant un tribunal russe !

 Le 28/12/2016


Les ministres des Affaires étrangères d’Allemagne, de France et de Pologne, convoqués devant un tribunal russe !
Un ancien député du parlement ukrainien, Wladimir Olejnik, veut apporter la preuve que l’Euromaïdan, a été un coup d’Etat mené avec le soutien de l’Allemagne, de la Pologne et de la France.
 
 Fabius, Sikorski et Steinmeier, accusés d’avoir soutenu le coup d’Etat à Kiev, ont reçu une convocation au tribunal de Moscou.
 Un tribunal qui écoute des témoins depuis 1 semaine.
 Les média allemands ou français ne parlent pas de ces convocations, ni de l’existence du tribunal qui siège depuis 1 semaine déjà !

Tribunal à Moscou a commencé la semaine dernière.

Le tribunal de Moscou écoute les différents témoignages.
De hauts fonctionnaires d’Ukraine ont été convoqués pour parler des événements de l’hiver 2013/2014.
Vladimir Oleïnik veut apporter la preuve qu’un coup d’Etat a bien eu lieu en février 2014 avec aussi l’aide de la France et de l’Allemagne.


La semaine dernière a eu lieu la première partie des auditions.

 Six témoins ont parlé devant le tribunal.
Viktor Ianoukovitch (l’ancien président de l’Ukraine), Alexandre Ïakimenko (ancien chef des services secrets), Nikolai Azarov (l’ancien Premier ministre), Andreï Kliuïev (l’ancien directeur de l’administration présidentielle), Vitali Zakhartchenko (l’ancien ministre de l’Intérieur), Viktor Pschonka (l’ancien procureur général).
Les 6 témoins ont expliqué que l’Ukraine a été la cible d’un coup d’Etat calculé et planifié depuis des années avec l’aide des Etats-Unis et d’autres pays occidentaux.

TVL, journal du mercredi 28 déc. 2016: Immigration / Le droit d’asile explose en 2016

 



Ajoutée le 28 déc. 2016
 
01:27 - Immigration / Le droit d’asile explose en 2016
04:12 - Société / La taxe carbone
06:03 - International / Israël lance les représailles
08:24 - L’actualité en bref
12:05 - La France de Campagnol

Quand les flux de « migrants » correspondent aux attaques terroristes

 
  
Le 28/12/2016

La presse anglaise est plus libre que la nôtre. On y trouve des informations intéressantes passées sous silence de notre côté de la Manche.
 
La presse anglaise est plus libre que la nôtre. On y trouve fréquemment des informations très intéressantes qui ont été passées sous silence de notre côté de la Manche, souvent par incompétence et parfois pour des raisons de basse propagande.
Quotidien le plus vendu en Grande-Bretagne, de tendance plutôt conservatrice, le Telegraph s’insurge contre la politique dite des « frontières ouvertes » menée par Angela Merkel et appuyée par la Commission européenne, comme je vous le rappelais hier en citant Jean-Claude Juncker, échappé de son asile lunaire.
Reprenant six exemples éloquents d’actes terroristes islamistes perpétrés depuis mai 2014, le quotidien démontre qu’ils sont liés aux déplacements migratoires :
 
– En mai 2014, Mehdi Nemmouche, binational franco-algérien qui aurait dû être déchu de sa nationalité française fictive, ouvrait le feu sur le Musée juif de Bruxelles.
Après avoir combattu un an dans les rangs de l’État islamique en Syrie, l’homme était revenu en Europe en passant par l’Allemagne. Schengen est donc clairement en cause.
 
– Le 13 novembre 2015, le Bataclan et le Stade de France étaient attaqués par un commando de dix islamistes.

Baisse du chômage ou enfumage gouvernemental à l’approche des présidentielles ?




Le 28/12/2016
Dominique Bilde

 Le gouvernement a créé une baisse artificielle du chômage en dépensant des milliards d’euros d’argent public.

 Si l’on en croit les communicants de l’Élysée, le chômage serait en baisse.
Des chiffres à relativiser, comme souvent avec les socialistes, prompts à se glorifier d’exploits minuscules ou mensongers.
L’économiste Marc Touati estime que la baisse actuelle, sur laquelle nous reviendrons en détail, reste largement liée au plan de formation de 500.000 chômeurs lancé par François Hollande.
À l’issue de leur formation, ces gens pourraient grossir à nouveau les rangs de Pôle emploi…
 Ce plan a été prolongé de six mois par le nouveau Premier ministre, Bernard Cazeneuve, alors qu’il était initialement prévu qu’il s’arrête au 31 décembre 2016.
 Un proche du ministre du Travail déclarait anonymement au Parisien, dans un sursaut de lucidité : « On ne nie pas qu’il y ait un enjeu électoral. »
Le gouvernement semble ne s’intéresser qu’aux demandeurs d’emploi en catégorie A.
 Selon la définition donnée par Pôle emploi, la catégorie A comprend les « demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ».
Les autres catégories de demandeurs d’emploi sont moins commentées mais le mériteraient pourtant. La catégorie B concerne les « demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte » (c’est-à-dire de 78 heures ou moins au cours du mois), et la catégorie C concerne les « demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue » (c’est-à-dire de plus de 78 heures au cours du mois).

mardi 27 décembre 2016

Un pois chiche dans la tête

Le 27/12/2016
 
 
Un pois chiche dans la tête


Toutes les doctrines politiques ou religieuses sont portées par une idéologie qui se veut la plus cohérente et la plus efficace possible.

 Pour avoir le plus d’adeptes, elles préconisent plutôt l’entraide, le respect, l’empathie et l’amour des autres.
C’est avec ces principes que l’humanité a pu se bâtir.
 Pourtant, deux idéologies dérogent à la règle : la théorie politique du nazisme qui exhortait à la pureté de la race, à l’extermination des Juifs et de tous les déviants sexuels, et d’autre part, les préceptes religieux de l’islam qui prêchent la haine des autres, … l’extermination des Juifs, des incroyants, des déviants sexuels…
Évidemment, les spécialistes de l’islam rétorqueront, très justement, que le Coran peut se lire de diverses façons et que les radicaux islamistes sont dans l’erreur d’appréciation.

Certes, mais, différence qui en dit long sur les dérives de l’islam, les intégristes des autres religions n’appellent jamais au meurtre de ceux qui ne pensent pas comme eux.

En tout cas, ils ne passent pas à l’acte et restent apparemment civilisés, contrairement aux adeptes de l’islam radical qui pratiquent, allègrement, le terrorisme et la communication idéologique par des mises en scènes macabres et barbares.
La haine de l’islamiste contre tous ceux qui ne lui ressemble pas, avant le passage au meurtre pour les plus fanatiques, peut se traduire de mille façons différentes.
Toujours bêtement ou violemment, mais à chaque fois avec son « pauvre cerveau devenu comme un pois chiche ; quand il marchait dans la rue, ça sonnait comme un grelot de bicyclette » pour parodier une célèbre réplique écrite par Marcel Pagnol pour sa trilogie.

Plus con, tu meurs

Le 27/12/2016


 

TVL, journal du mardi 27 déc. 2016: Politique / La fusée Macron

 



Ajoutée le 27 déc. 2016
 
01:27 Politique / La fusée Macron
04:07 Société / Chômage :le grand détournement
06:55 Santé / Des centaines de médicaments inefficaces
10:50 L’actualité en bref
15:14 La France de Campagnol

Courbe du chômage : «les chiffres sont trafiqués», dénoncent certains politiques

Le 27/12/2016


Courbe du chômage : «les chiffres sont trafiqués», dénoncent certains politiques

© Pool Source: Reuters
François Hollande et Myriam El Khomri  
 
Alors que le gouvernement se félicite de la baisse du nombre de chômeurs, des politiques n'hésitent pas à parler de «manipulation» des données.
 
 Les chiffres seraient biaisés par les nombreux départs en formation et en stage.

En visite à Taverny, dans le Val d'Oise, où en compagnie de la ministre du Travail Myriam El Khomri, il saluait le succès d'une PME, François Hollande s'est félicité des derniers chiffres du chômage.
Selon les données de Pôle emploi, publiées lundi 26 décembre, il y avait, en novembre, 31 800 chômeurs de moins dans la catégorie A qu'au mois d'octobre.
Toutefois, le reste de l'échiquier politique est loin de se satisfaire de ces résultats.

A ce propos le sénateur Les Républicains des Français de l'étranger Jacky Deromedi ne mâche pas ses mots : «Manipulation des chiffres avec la formation. Lorsque la formation sera terminée, le chômage explosera : un cadeau au prochain gouvernement», déclare-t-elle sur Twitter.


Dans un communiqué, Gérard Cherpion, secrétaire national Les Républicains en charge de l'Emploi déclare quant à lui : «François Hollande et son gouvernement mené par Manuel Valls a dépensé sans compter l'argent public des Français afin de faire baisser le chômage artificiellement.»

Vrais chiffres chômage novembre 2016, 23500 chômeurs de plus, malgré 326100 radiés ce mois

Le 27/12/2016




par patdu49
mardi 27 décembre 2016
5 818 chomeurs de + par mois, moyenne mensuelle pour 2016
6 574 100 privés d'emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 4 500 000 environ d'invisibles qui n'entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).
Total : + de 11 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté.

Imaginons, si le chômage baissait de 10 000 par mois (à population active constante) avec des vrais emplois non précaires, on atteindrait alors le plein emploi .... dans 90 ans environ.
Janvier 312 100 radiés, en Février 314 200 radiés, en Mars 323 400, Avril 337 700, Mai 339 400, Juin 340 200, Juillet 326 100, Aout 309 700, septembre 316 700, octobre 317 400, novembre 326 100 ... 

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de Novembre 2016 :
- Défauts d'Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 220 300, 39,6 % des sorties des listes. (+ 3,2 % sur 1 an)

- Radiations Administratives (les punis) : 53 100, 9,5 % des sorties. (+ 27,3 % sur 1 an)

- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 52 700 et 9,5 % des sorties. (+ 0,4 % sur 1 an)

soit 326 100 radiés des listes (58,6 % des sorties) ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :

Najat ne voit pas quels reproches on pourrait faire au gouvernement !

 


Le 27/12/2016


« De toute façon, à part la courbe du chômage, je ne vois pas quels reproches on pourrait nous faire »
 
Le Parisien du 25 décembre nous apprend que « pour ses courses de fin d’année, Najat Vallaud-Belkacem a choisi le marché de Noël de Villeurbanne ».
 Elle y a même acheté un appartement.
Un tel attachement à la 6e circonscription du Rhône ne pouvait laisser insensibles les socialistes, qui l’y ont investie pour les législatives.
Si, donc, Mme Vallaud-Belkacem a craqué pour une paire de chaussons chauffants, ce n’est pas qu’elle se cherche un pantouflage confortable : la bientôt ex-ministre est en campagne.
Et, si l’on en croit Le Parisien, elle a un succès fou !
 « Elle s’est présentée au suffrage des militants [et] a obtenu 128 voix sur 136 votants ».
Certes, Didier Vullierme, son suppléant, précise qu’« il n’y avait pas d’autres candidats ».

Mais parle néanmoins d’« une belle mobilisation en sa faveur »
Notamment des femmes, paraît-il.
De fait, sur le marché, les compliments fusent : « Je vous admire beaucoup », dit une dame.
Pourquoi, c’est ce que nous ne saurons pas.
« Je vous suis à la télévision, le mercredi à l’Assemblée nationale, vous êtes toujours souriante et agréable », ajoute une autre : voilà assurément une qualité qui distingue un député compétent !
Mais c’est une troisième passante qui fournit l’argument décisif à ceux qui hésiteraient encore : « J’adore votre rouge à lèvres ! »

lundi 26 décembre 2016

17 officiers français arrêtés en Syrie : ils formaient les tueurs de l’EI !

Le 26/12/2016
 
 
Publié le 24 décembre 2016 - par Geronimo -
 
On apprend, si on en croit l’excellent site Minurne, que des agents du renseignement Français, 17 officiers en l’occurrence ont été arrêtés en Syrie, avec plusieurs autres de leurs petits camarades de jeux, ceux-ci venant de pays variés, comme des Turcs (tiens donc !) des Egyptiens (ça alors), des Saoudiens, des Marocains, etc., etc.
 
 
Ces agents étaient là pour apprendre, enseigner et diriger les frappes et les techniques de combat aux soldat de daesh (je ne mets pas de majuscule à cette ignominie, c’est dégradant).
Donc NOS soldats, vont apprendre à des débiles décérébrés et criminels à se battre !
C’est pas génial ça ?
Ces fameux agents de renseignement ne seraient-ils pas mieux employés à infiltrer les groupuscules criminels et mafieux de notre pays, ceux qui pourrissent la vie de millions de citoyens, ceux qui profitent et abusent de nos systèmes…. eh bien non !
En France on va s’occuper du cul du voisin, avant de nettoyer le sien…
C’est comme ça depuis 40 ans voire plus… et après quand ça pète sur le territoire, on pose des bougies, des nounours, et on geint…
Le hic, c’est que l’information a filtré, et que les guignols qui se sont fait choper n’ont pas pu être exfiltrés comme on dit, car M. Poutine n’a pas voulu arrêter de pilonner (normal, lui il fait la guerre, la vraie, pas des frapounettes de tafioles comme Bouana Obama et Mimolette)….
Après on apprend par cette même source que l’invasion barbare dont nous sommes victimes en Europe, est organisée, facilitée, gérée, financée, par NOS Etats, et avec l’aide du salopard ottoman…
Ensuite on veut nous faire croire que ces gens fuient la guerre…et on sait que seuls des hommes jeunes et vigoureux arrivent sur le sol, tandis que les femmes et les fillettes sont livrées à la rage sexuelle des prédateurs musulmans, que nos journaleux appellent guerriers, et que moi j’appelle dégénérés congénitaux…

"Sur le terrain, ils font du bon boulot"

Le 26/12/2016



Image associée

Des charniers de civils torturés par les rebelles «modérés» ont été découvertes à Alep

Le 26/12/2016

Des charniers de civils torturés par les rebelles «modérés» ont été découvertes à Alep
 
© Sana
Photo d'archive (Syrie)
26 déc. 2016, 11:58
Des fosses communes contenant les corps de dizaines de civils ayant subi des tortures par les rebelles «modérés» ont été découverts dans les quartiers d'Alep libérés par l'armée syrienne, a indiqué le ministère de la Défense russe.
                                    
Nombre des corps retrouvés dans les fosses communes situées dans la partie d'Alep précédemment occupée par les opposants à Bachar el-Assad avaient des membres manquants, ou encore des impacts de balles dans la tête, a révélé le porte-parole du ministère de la Défense Igor Konachenkov.
Cité par l'agence syrienne Sana, le chef du département des médecins légistes à Alep, Zaher Hajjo, a affirmé que «cinq enfants et cinq femmes» figuraient parmi les victimes.
Ils ont été trouvés «dans des prisons qui étaient administrées par les groupes terroristes dans les quartiers de Soukkari et Al-Kallassé», a-t-il précisé.

Lire aussi : Syrie : les rebelles «modérés» auraient contaminé au diesel l'eau courante de Damas




«L'accomplissement de la mission humanitaire menée par le Centre russe pour la réconciliation à Alep va déconstruire nombre des mythes diffusés dans le monde entier par les hommes politiques occidentaux», a déclaré le major-général dans un communiqué.
«Les résultats d'une étude réalisée dans les quartiers abandonnés par la prétendue "opposition" vont en choquer plus d'un», a-t-il ajouté.

Ignace – Ultime concession de la république à Noël

 Le 26/12/2016
 
 
Ignace - Ultime concession de la république à Noël
 
 
dans Dessin Du Jour par 25 décembre 2016

TVL, journal du lundi 26 déc. 2016: Politique / La dure trêve de Noël des politiques

 



Ajoutée le 26 déc. 2016
 
01:22 Politique / La dure trêve de Noël des politiques
04:20 Economie / 2017 : fin des taux d’intérêt négatifs ?
07:01 International / Alep martyrisée, mais Alep libérée
09:38 L’actualité en bref
13:20 La France de Campagnole

La Corse sera-t-elle la première à transmettre l’onde de choc ?

Le 26/12/2016




Le 26/12/2016
J.-P. Fabre Bernadac

Ce qui s’y passe aujourd’hui et ce qui s’y passera demain est un avant goût d’une situation susceptible d’embraser le pays tout entier.

Pourquoi l’observation de la tension intercommunautaire sur l’Ile de beauté est importante, voir cruciale pour comprendre l’avenir de notre nation ?
 Parce que la Corse est un analyseur emblématique de la difficulté du vivre ensemble.
Ce qui s’y passe aujourd’hui et ce qui s’y passera demain est un avant goût d’une situation susceptible d’embraser après demain le pays tout entier.

Corse Matin, Ajaccio, ce 24 décembre vers 21 heures :

« Quelques personnes isolées dans le quartier des Cannes ont insulté les personnels du SMUR venus secourir un malade, puis lors du départ du véhicule ont jeté quelques pétards. La sortie rapide d’un riverain a clos l’altercation, aucun autre incident n’a été relevé pendant la nuit. »
 
 La Direction et les équipes SMUR du Centre Hospitalier d’Ajaccio ont rapidement publié un communiqué pour désamorcer la situation, indiquant qu’elles ne s’associeraient en aucune façon à une exploitation intempestive de l’incident.

Cet acte n’est qu’un banal fait divers qui n’aurait pas du dépasser une ligne dans la presse régionale. Oui mais … il y a juste un an, la journée de Noël avait été émaillée de violences, un incendie volontaire allumé pour attirer forces de l’ordre et soldats du feu et qui avait entraîné l’agression de pompiers dans le quartier sensible des « Jardins de l’Empereur ».
En réponse, une manifestation de soutien aux deux pompiers blessés avait dégénéré et conduit à des déprédations dans une salle de prière musulmane.