samedi 31 octobre 2015

Crash du vol Russe : Opinion


Une opinion indépendante

L’accident ou l’attentat survenu à l’avion de ligne au dessus du Sinaï n’est pas encore expliqué à la minute où nous écrivons mais qu’il se soit produit dans cette partie de l’Egypte où des groupes islamistes opèrent donne cependant lieu à des interrogations, à un moment où la Russie est en action en Syrie avec des résultats montrant que lorsqu’on fait la guerre on est là pour la gagner.
Il est évident que les islamistes chercheront par tous moyens à s’attaquer aux intérêts et à la population russe.
Nous savons que les services de sécurité ont arrêté des terroristes en Russie et que des groupes tentent de s’infiltrer dans le Caucase.
En effet en s’attaquant aux groupes soutenus à la fois par la CIA, les Saoudiens et les Qataris, en éliminant des chefs et leurs troupes la Russie s’attaque directement au cœur de l’organisation de déstabilisation du Moyen Orient, il est évident que par là même la redistribution des cartes ne peut satisfaire ceux qui sont à l’origine de cette déstabilisation.
La goutte d’eau qui aurait fait déborder le vase c’est l’Irak qui se tourne vers la Russie, c’est en fait ce qui est considéré comme inacceptable par les « alliés ».
Ceux-ci sont donc tout naturellement tentés d’attaquer la Russie par le biais habituel d’attentats ou d’opérations sur le territoire russe.
Nous ne voulons pas anticiper sur l’enquête sérieuse qui sera faite sur la destruction d’un avion de ce type, qui apparaît fiable, nous ne pouvons que trouver une coïncidence troublante mais qu’il y aurait -il donc d’étonnant de voir une équipe disposant de matériel sophistiqué, capable d’abattre des avions à haute altitude, sachant l’implication de tous ces alliés à fournir des missiles américains Tow aux djihadistes de toutes tendances, capables d’envoyer des commandos et pourquoi pas du matériel destiné à abattre des avions, on se rappelle de l’achat de Rafales (sans doute pas payés ou financés par les Saoudiens par exemple).
 Pour les atteindre il faudra du matériel autre que des missiles à courte portée

Allemagne: Des migrants musulmans sont invités à investir une église ; L’Autel, la Croix et la Chaire retirés


Le 30/10/2015
par Paul Joseph Watson,


allemagne-eglise


Tandis que les Allemands hébergés dans des logements du gouvernement reçoivent des avis d’expulsion.

Une église protestante de Oberhausen, en Allemagne, est prête à retirer les croix chrétiennes, les autels et chaires afin d’accommoder les 50 migrants musulmans qui investiront les lieux et qui resteront dans l’enceinte pour une durée indéterminée.
« La paroisse a fait cet effort pour la ville, » a déclaré le porte parole Rainer Suhr de la ville d’Oberhausen aux médias.
« Avant que les réfugiés ne puissent s’y installer, les sièges doivent être retirés. L’autel, la chaire et les font baptismaux peuvent être déplacés ailleurs, » a déclaré l’administrateur du district Oberhausen en charge de l’église, le pasteur Joachim Deterding.
Les sanitaires ainsi que les machines à laver seront installés à côté de l’église, tandis que des repas gratuits seront également donnés aux migrants.
Tandis que l’Allemagne s’apprête à réformer les églises chrétiennes afin de loger l’afflux de migrants musulmans, la Suède peut être bien sur le point d’emboîter le pas.
Tel que nous l’avons rapporté plus tôt ce mois-ci, la première Évêque lesbienne, Eva Brunne, a suggéré l’idée de retirer les croix chrétiennes et autres symboles de l’église de Stockholm afin de rendre les lieux plus « agréables » pour le confort des musulmans.

Migrants : François Hollande prétend dicter sa politique à l’Autriche


31 octobre 2015 14 h 00 min·


Migrants Hollande politique Autriche

 
 L’Autriche ayant annoncé sa volonté d’édifier une barrière le long de sa frontière avec la Slovénie pour réguler l’afflux de migrants sur son sol, François Hollande, qui recevait vendredi, à l’Elysée, le chancelier autrichien Werner Faymann, a prétendu lui dicter sa politique, en se prononçant contre l’érection de clôtures entre les Etats-membres de l’Union européenne pour contenir les réfugiés.
 
Que l’on sache, Heinz Fischer, le président autrichien, ne lui a pas demandé son avis…

C’est le ministre de l’Intérieur, Johanna Mikl-Leitner, qui en avait fait l’annonce mercredi, assurant précisément qu’il s’agissait « d’assurer une entrée ordonnée, contrôlée dans notre pays, et non pas de fermer la frontière ».
 Elle précisait d’ailleurs que, « ces dernières semaines, des groupes de migrants se sont montrés plus impatients, agressifs et émotifs et il s’agit de prendre toutes les précautions », et que c’était pour cette raison qu’une barrière serait érigée à la frontière de part et d’autre du principal point de passage.
  
François Hollande veut dicter sa politique à l’Autriche

Ainsi, non seulement François Hollande s’expose-t-il au ridicule – mais apparemment les Européens s’y sont habitués… – en prétendant dicter à un pays tout autant (ou aussi peu…) souverain que la France sa conduite, mais en outre il montre jusqu’où va son idéologie, puisqu’il ne s’agit pas d’empêcher les migrants de passer, mais de réguler cette entrée, afin d’éviter l’arrivée en Autriche de clandestins.

Relaxe des Femen : quid de la provocation à la haine religieuse?

 
Vendredi 30 Octobre 2015 à 11:03 (mis à jour le 30/10/2015 à 11:04)
 Par
 
 

Photo © AFP

Femen. La cour d'appel de Paris a validé ce jeudi la relaxe des huit Femen qui avaient fait irruption à Notre-Dame de Paris et frappé des cloches centenaires le 12 février 2013.

 Les vigiles qui s'étaient interposés ont, eux, été condamnés.

 Une décision inquiétante sur le fonctionnement de notre justice.

Dégradation du patrimoine, irrespect des lieux de culte, profanation…
Le chef d’accusation des Femen aurait pu être lourd pour leur « happening » à Notre-Dame de Paris, le 12 février 2013.
 Condamnées pour seulement « l’atteinte portée au libre exercice du culte » ainsi que pour les dégradations portées à l’une des cloches centenaires recouvertes de feuilles d’or- leur action avait entraîné un devis de réparation de 7 176 euros- les neufs militantes dépoitraillées avaient été relaxées par la justice en septembre 2014.
Une impunité que la cour d’appel de Paris a réaffirmée ce 29 octobre 2014, par la relaxe de huit d’entre elles.
 Deux des trois surveillants qui avaient été obligés d’intervenir, certes assez violemment, ont, quant à eux, été condamnés à des amendes avec sursis.
 Ou quand l’agresseur devient victime et le vandalisme envers les églises est encouragé.

Crash de l’avion russe : La vidéo de revendication de l’Etat islamique (MàJ)


18h52

 

 
La vidéo de revendication de l’Etat islamique 
 
Attention, rien ne prouve que cette vidéo ne soit pas un faux

source et source

L'Europe a été "trahie" par une "conspiration"

Par: rédaction
30/10/15 -
22h32  Source: Belga

 
 
© afp.
 
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, partisan d'une ligne dure face à la crise des migrants, a affirmé vendredi que l'Europe avait été "trahie" à cet égard par une conspiration menée par de puissants financiers, la gauche et des responsables non élus.
 
"L'Europe a été trahie, si nous ne défendons pas (ses intérêts), le continent n'appartiendra plus aux citoyens qui vivent ici", a déclaré M. Orban lors d'une conférence à Budapest.

Il a notamment mis en cause le financier américain d'origine hongroise George Soros, affirmant que les plans "de financiers bien organisés, ceux qui pensent au-delà des Etats-nations, et de dirigeants qui n'ont jamais été élus" pourraient devenir réalité.

Il a également accusé la gauche européenne d'oeuvrer à l'affaiblissement des Etats-nations au profit de la dimension internationale et du cosmopolitisme.

"Il est difficile d'imaginer" que d'importants pays européens dotés "d'immenses services de renseignement fonctionnant bien" n'aient pas été préparés à l'afflux quotidien de milliers de réfugiés en Europe, a-t-il dit.

DIRECT - Crash d'un avion civil russe en Egypte

 | 
 
 

 

Un avion russe transportant 224 personnes s'est écrasé ce 31 octobre dans la péninsule du Sinaï. Voici les dernières informations sur ce sujet.
               
Un avion civil russe s'est écrasé dans la péninsule du Sinaï ce 31 octobre.
 Un Airbus exploité par la compagnie Kogalymavia (connue sous le nom de Metrojet) transportant 217 passagers et 7 membres d'équipage est "tombé samedi dans le centre de la péninsule du Sinaï" en Egypte, a annoncé le bureau du Premier ministre Chérif Ismaïl, et des sources russes et égyptiennes.
L'appareil avait décollé de Charm el-Cheikh  et se rendait à Saint-Petersbourg. Voici les dernières informations sur ce sujet.
 
Air France évite de survoler le Sinaï
 
Air France dit avoir mis en place un "dispositif d'évitement de survol" de la zone du Sinaï après ce crash à titre de précaution.
 
Moscou conteste les revendications de l'EI
 
Le ministre russe des Transports, Maxim Sokolov, a déclaré à l'agence Interfax:
"Une information circule selon laquelle l'avion russe aurait été abattu par un missile antiaérien, tiré par des terroristes. Cette information ne peut être considérée comme exacte", a déclaré le ministre cité par l'agence Interfax.
 
L'EI dit avoir abattu l'avion
 
Peu avant, un groupe affilié à l'Etat islamique (EI) en Egypte a en effet revendiqué la responsabilité du crash dans un communiqué diffusé par ses partisans sur Twitter, indiquent AFP et Reuters.
Son message a également été diffusée sur l'un des sites internet utilisés pour transmettre des informations attribuées à Daech.
"Les combattants de l'Etat islamique ont pu abattre au-dessus de la province du Sinaï un avion russe qui transportait plus de 200 croisés russes. Ils ont tous été tués, que Dieu en soit remercié", lit-on dans le texte diffusé sur Twitter.
 
Lancement d'une enquête
 
Auparavant, des sources au sein des services de sécurité égyptiens avaient indiqué à Reuters que les premiers éléments de l'enquête suggéraient que l'avion s'était écrasé en raison d'un problème technique.

Quand Audrey Pulvar fait la leçon au président du Sénégal (vidéo)

                                                    

Le 31/10/2015
Pour qui se prend-elle, la dame aux lunettes à 3.300 euros ?
    
Pour qui se prend Audrey Pulvar, simple journaliste à i>Télé, pour avoir fait montre, le 25 octobre, d’une arrogance inouïe couplée d’une irrespectueuse insistance, à l’égard du président de la République démocratique du Sénégal, Macky Sall ?
Parce que la dame aux grosses lunettes a une obsession, qui n’est pas tant celle de voir dépénaliser l’homosexualité dans ce pays que celle de promouvoir, au nom des droits de l’homme, partout sur la planète, l’idéologie homosexuelle.

 Le président sénégalais l’a bien compris, qui lui rappelle que « ce ne sont pas les organisations des droits de l’homme qui gouvernent nos pays » et que « la population sénégalaise a ses représentants à travers des systèmes d’élection, ce sont des élus à la tête desquels se situe le président de la République ».

Une démocratie qui semble réjouir au plus haut point Audrey Pulvar…
À propos de pays, l’ex-chroniqueuse chez Ruquier ne connaît rien à rien du Sénégal.
Ce qui est une faute quand on reçoit son représentant élu au suffrage universel direct.
 Qui plus est, l’un des rares pays africains politiquement stables qui jamais n’a connu de coup d’État.
 Et qui peut même se targuer d’abriter un modèle en matière de cohabitation religieuse pacifique.
 Car dans son pays, lui explique patiemment le chef de l’État, si « les gens ont la liberté de faire ce qu’ils veulent, ça les engage, ils n’ont pas la liberté d’imposer aux autres ce qu’ils sont ».

Thomas Fabius : la vérité si je mens ! Hein, papa ?

    
                                               

Le 31/10/2015
Malgré l’instruction ouverte pour « faux », « escroquerie » et « blanchiment », Thomas Fabius continue à courir la planète...
 
Thomas Fabius est l’un des jumeaux du ministre des Affaires étrangères.
Et selon toute vraisemblance un escroc, du moins aux yeux du fisc qui l’a – très modérément eu égard à la position de papa – dans le collimateur.
Sa fiche Wikipédia dit de lui qu’il est un « homme d’affaires français ».
Si l’on entend par affaires toutes les casseroles qu’il traîne à ses basques, le rejeton des Fabius en est un, et de belle facture.
On a en effet appris par Le Point ce jeudi que Thomas Fabius est sous le coup d’un mandat d’arrêt aux États-Unis après une plainte déposée par l’État du Nevada pour « chèques sans provision » et « vol ».
Les faits remontent à 2012.
 Tout heureux, et portant sans aucun doute en étendard la nomination de son père qui va intervenir quelques heures plus tard, Thomas Fabius part en virée à Las Vegas.
 Et laisse en une nuit pour 3,4 millions de dollars de dettes dans les casinos de la ville.
Des chèques en bois.
Une vieille habitude chez cet individu sans revenus officiels – il n’y a aucune trace de déclaration fiscale à son nom depuis 2011 – mais qui mise des sommes astronomiques dans les casinos de la planète.
Interdit de jeu en France, il flambe à Monte-Carlo, à Chypre, à Marrakech…
 C’est prétendument avec ses gains et un prêt bancaire (sic !) qu’il a pu s’offrir un appartement de 7,3 millions d’euros au cœur de la capitale.
 « Soit une fois et demie le patrimoine déclaré par son père à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », souligne le magazine.

La Suède n’est décidément plus ce qu’elle était




Par Erik Verkooyen, observateur géopolitique.
Article paru dans le journal 24 heures du 28 octobre 2015

Nulle part on est allés aussi loin dans le politiquement correct qu'en Suède.

Mon pays d'origine, imbu de son image de modèle depuis un demi-siècle, se sent investi du rôle de fer de lance de la planète progressive.
 Au point d'élever notamment la théorie du genre en dogme d'Etat implicite.
 Une grande majorité des Suédois a la même opinion sur la plupart des grandes questions de société qui font débat ailleurs (le cannabis, c'est mal, l'islam, aucun souci etc..) et ce n'est pas un hasard.
L'école et les médias formatent les citoyens avec succès dans un climat orwellien.
 La liberté d'expression est limitée, les thèmes tabous nombreux et il vaut mieux ne pas s'écarter du prêt-à-penser en vigueur sous peine de mise au ban.
Ces derniers mois j'ai suivi de près les médias et les débats en ligne.
 Sidéré, j'ai pu observer la partialité exaspérante des modérateurs et le degré de censure, même de simples vérités, comme sur le mode de vie des Roms - qui y prolifèrent ayant trouvé là-haut un peuple naïf et pétri de bons sentiments - ou la biographie de Mahomet, peu compatible avec un message de paix et de spiritualité.
Les quotidiens à grand tirage s'étalent sur des futilités inouïes, alors que des infos majeures ne sont même pas relayées, notamment quand elles peuvent favoriser la remise en question de la politique migratoire portes ouvertes.

 La chasse au racisme est hystérique, Tintin au Congo banni, et un nouvel ennemi subversif dénoncé cet été : les sparadraps, racistes, car de couleur trop claire !

vendredi 30 octobre 2015

Après Philippe Verdier, la Société de Calcul Mathématique s’oppose à la théorie du réchauffement climatique


30 octobre 2015 13 h 35 min·

rechauffement climatique Societe Calcul Mathematique
 
Philippe Verdier, le présentateur de météo en cours de licenciement par France Télévision, n’est évidemment pas le premier à remettre en cause l’alarmisme climatique ambiant, et certainement pas le dernier.
 
Depuis la sortie de son livre, il a notamment été rejoint par Société de Calcul Mathématique qui a publié un Livre Blanc sur la lutte contre le réchauffement climatique, en tous points opposé aux thèses et conclusions du GIEC.

« Nous devons parvenir à un consensus », osait déclarer François Hollande en mai dernier, à propos de la COP21 qui se tiendra à Paris en décembre.
 « Si c’est difficile au sein de votre propre pays, imaginez ce que ce sera avec 196 pays. Un miracle ! »

Mais le gouvernement français n’a finalement pas attendu le miracle.
 Il a dû juger que la censure était un moyen plus sûr pour parvenir au consensus.
 C’est bien la raison pour laquelle le présentateur vedette de la météo sur France 2 a été subitement écarté de son poste après des années de bons et loyaux services.
 Son livre remet prudemment en cause la doxa climatique, et notamment la responsabilité de l’homme dans le réchauffement global.

Ironie des choses : ce comportement était la meilleure publicité que la chaîne publique pouvait apporter à son livre dans lequel Philippe Verdier dénonçait justement le totalitarisme des défenseurs de la théorie du réchauffement global.
  
La Société de Calcul Mathématique confirme les doutes de Philippe Verdier sur le réchauffement climatique

Le glas de Schengen



30/10/2015 – EUROPE (Présent 8473)


« Jamais je n’aurais imaginé assister à un tel spectacle », a soupiré Jean-Claude Junker, président de la Commission européenne. Ce « spectacle » ce sont ces murs qui se construisent, ces barbelés qui se hérissent où vont l’être, ce sont ces invectives entre pays voisins, frères hier, les accusations des uns, les menaces des autres : bienvenue dans l’espace Schengen.

Avant, des douaniers bon enfant gardaient les frontières des États européens, aujourd’hui, ce sont des policiers, des militaires en tenue de combat.
Et devant ce « spectacle », celui des « réfugiés », hommes, femmes et enfants qui piétinent dans la boue et le froid, meurent parfois, la Commission européenne confesse son impuissance, dépassée, submergée, essayant régulièrement, mais en vain de reprendre le contrôle de la situation.
Elle admoneste ses membres, menaçant de représailles financières ceux qui résistent comme ils peuvent à l’invasion.
Laquelle va s’amplifier dans les semaines qui viennent, on prévoit, au bas mot, 100 000 Syriens de plus en route vers l’Europe, à cause des frappes russes.
À l’évidence, la « libre circulation des personnes » a vécu, l’espace Schengen est une coquille qui se vide chaque jour davantage.
 La question est de savoir si l’on va organiser le repli en bon ordre ou si on va jusqu’au bout de ce processus de décomposition qui s’achèvera dans le chaos et la ruine.
Car tout cela coûte très cher, Bruxelles a autorisé les pays membres à déroger au pacte de stabilité pour faire face aux dépenses occasionnées par l’accueil des « réfugiés ».
En France, un amendement discret au budget 2016 a prévu 100 millions d’euros à cette fin.

TVL, journal du vendredi 30 octobre 2015: Régionales / PS : l’arroseur arrosé

 
 

1) Régionales / PS : l’arroseur arrosé
2) Société / Pollution : la fin de l’hypocrisie ?
3) Société / J. Scipilliti : le désespoir meurtrier
4) International / Syrie : advienne que pourra
5) L’actualité en bref

"Allah donne nous la victoire sur ce peuple infidèle"




 
 


Page officielle de la Grande mosquée de #Cergy inauguré par #Valls : "Allah donne nous la victoire sur ce peuple infidèle"

(Vidéo) Palmyre : Le silence de l’éternité


le



 
L’organisation terroriste Etat Islamique, qui s’emploie présentement à détruire les ruines antiques de Palmyre, est directement soutenue par l’Arabie saoudite et le Qatar ; et indirectement soutenue par le gouvernement français selon la député française Véronique Besse :

«la France soutient indirectement (le groupe) État islamique » (*).
« La France soutient des groupes modérés – soit-disant modérés – mais qui sont proches d’Al-Qaïda et donc proches de l’État islamique »
« La France soutient notamment Al-Nosra » a-t-elle précisé à RMC.

Les affirmations de Véronique Besse ont fait bondir la présidente de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée, Elisabeth Guigou, qui les a qualifiées d’ « allégations scandaleuses, indignes » .
 
***
Exécutions de soldats de l’armée syrienne gouvernementale après la prise de Palmyre par l’EI le 21 mai 2015

palmyre - exuction massive

25 soldats syriens exécutés par des adolescents de l’EI dans l’amphithéâtre de Palmyre.

palmyre-ei-4

(*) http://veroniquebesse.fr/29/10/2015/de-retour-de-syrie/
http://arretsurinfo.ch/depute-francaise-de-retour-de-syrie-paris-soutient-indirectement-lei/

30 octobre 2015

Source: http://arretsurinfo.ch/video-palmyre-le-silence-de-leternite/

Des stèles de Poilus recyclées pour bloquer le pont des Cornats


28/10/15 - 06h00   
     
          
 - Agence DECIZE

- Agence DECIZE
 
« Ici repose Philippe Guyot\Mort pour la France le 3 octobre 1918 à l'âge de 28 ans\Profonds regrets. » L'inscription, bien lisible, n'est pas visible au cimetière de Cossaye, mais sur un tas de pierres bloquant l'accès au pont des Cornats (1).
 
La stèle du Poilu avait été enlevée, avec celles de trois autres de ses camarades, du cimetière cossayais lors d'une rénovation de sépultures.
C'est un lecteur, choqué par le recyclage de cette pierre tombale, qui a contacté l'agence du Journal du Centre, lundi.
Joint hier, Christian Debroux, délégué départemental du Souvenir français (2), voyait là une « maladresse », même si les stèles retirées des cimetières n'ont pas vocation à être pieusement conservées : « Elles n'auraient pas dû être mises à la vue de tout le monde au bout d'un pont. Je vais faire une note aux maires pour que les pierres tombales ne soient pas utilisées n'importe comment ».

Contacté hier également, Louis Naux, maire de Cossaye, était surpris et embarrassé de la nouvelle : « J'avais dit aux employés communaux de mettre deux ou trois grosses pierres devant le pont pour sécuriser l'endroit.
Je vais demander que les pierres qui portent à confusion (sic) soient retirées. C'est une erreur ».
Sébastien Chabard


(1) Le pont enjambe le canal latéral. Fermé pour vétusté en 2012, il dessert Cossaye depuis la route D116 (Decize-Lamenay).

(2) L'association, qui veille à l'entretien des tombes des combattants, a monté le dossier de subvention pour la rénovation des sépultures.

source

Des hordes de pilleurs déboulent dans les magasins

,
 

Les grandes marques sont souvent la cible des groupes de voleurs./Photo DDM, illustration.


Les grandes marques sont souvent la cible des groupes de voleurs./Photo DDM, illustration.

Mercredi, une quinzaine d'individus ont déboulé dans une prestigieuse enseigne de vêtements au centre de Toulouse pour piller les rayons.

 Un phénomène qui a tendance à se multiplier dans les magasins de la ville au grand dam des commerçants inquiets à l'approche des fêtes.
Le phénomène n'est pas nouveau mais ses conséquences laissent des traces et perturbent le petit commerce du centre-ville.
Depuis quelques jours, des hordes de jeunes gens déboulent dans des magasins, le visage en partie dissimulé sous des capuches, et raflent des vêtements de marque sur les rayonnages avant de prendre la fuite en courant.
Telle une immense vague qui engloutie tout sur son passage, ces attaques éclairs perpétrées par groupes de 15 ou de 20, «surtout des adolescents», confie une victime, sèment effroi et désolation sur leur passage.

A la frontière autrichienne le 28 octobre 2015 entre 16h et 18h30 (vidéo)

 
 
 
 
Non, ce n'est pas une invasion, mettez vous bien ça dans le crâne !...

N'oubliez pas de prendre vos gélules 3 fois par jour, en cas de manque vous pouvez éventuellement allumer votre télé, mais attention,  le risque de dépendance est important, surtout sur les sujets fragiles .




source

Au Danemark, un programme enseignera les comportements sexuels locaux aux immigrés


29 oct. 2015, 15:05
                       
 
 
 

Pour lutter contre le nombre important de viols commis par des immigrés, plusieurs partis politiques danois font pression pour que des cours de comportement sexuel soient dispensés dans les classes d'intégration que fréquentent les réfugiés.
                            
Les partis politiques soutiennent en fait un programme similaire mis en place en Norvège et qui aurait porté ses fruits.
 Là-bas, les résidents des centres d'accueil pour réfugiés se voient proposer cinq heures de cours «d'éthique sexuelle» pour familiariser les immigrés avec le comportement des femmes dans le pays.

On y explique, par exemple, qu'une femme en jupe n'est pas automatiquement une marie-couche-toi-là ou une professionnelle du sexe et que, lorsqu'une jeune fille se déhanche en boite de nuit, une bière à la main, cela ne constitue pas un appel à une partie de jambes en l'air.

Chronique d’une déroute annoncée

                                                    

Le 30/10/2015
L'opération Chammal ne figurera pas parmi la liste des grandes batailles de nos armées.

Nos bouillants dirigeants ont lancé, il y a un peu plus d’un an (le 19 septembre 2014 exactement), l’opération « Chammal » pour « assurer un appui aux forces irakiennes dans la lutte contre le groupe terroriste de l’État islamique », comme le rappelle très justement le site de l’armée de l’air.
Le même site nous apprend que « le dispositif français est actuellement structuré autour de douze avions de chasse de l’armée de l’air (six Rafale, trois Mirage 2000D et trois Mirage 2000N), d’un avion de ravitaillement KC-135, d’un avion de patrouille maritime Atlantique 2, et de la frégate anti-aérienne Cassard. Des détachements d’instruction participent par ailleurs, en Irak, à la formation des forces de sécurité irakiennes. »
Un tel déploiement de forces a dû fortement impressionner les djihadistes et on les comprend…

Notons, enfin, que la dernière action connue du détachement aérien a consisté en un raid de deux Rafale sur un « centre d’entraînement dédié aux opérations suicides situé au cœur de l’État islamique », dans la nuit du 8 au 9 octobre.
Loin de mettre en doute les compétences de nos aviateurs et considérant le risque bien réel encouru par nos pilotes en cas d’éjection dans ce pays où l’on trucide allègrement « à l’ancienne », l’on est quand même un brin ébahi par la tournure qu’est en train de prendre cette opération Chammal, qui ne figurera pas parmi la liste des grandes batailles de nos armées.
Tout le monde le sait désormais : nos dirigeants se sont complètement plantés !

Le président du Bundestag se rebiffe contre le traité transatlantique

                                                    
 
Le 30/10/2015
 
Norbert Lammert menace de dire NON au traité et fait les gros titres de toute la presse outre-Rhin.
   
Lorsque nous n’entendons plus parler du traité transatlantique en France (TAFTA), sauf par la présidente du FN et par Jean-Luc Mélenchon, pas très relayés par les médias, il faut bien le dire, en Allemagne, il en va tout autrement.
C’est la nouvelle du jour !
Le président du Bundestag, Norbert Lammert, menace de dire NON au traité et fait les gros titres de toute la presse outre-Rhin.
 Tout cela parce qu’une délégation de parlementaires allemands avait récemment exigé, à l’ambassade américaine de Berlin, de consulter les documents des négociations.
Ce qui leur a été refusé !
Pour le lecteur français, je souligne que Norbert Lammert est le numéro deux de l’État allemand.

Depuis plus de deux ans, l’Union européenne et les États-Unis d’Amérique négocient presque en catimini le nouveau traité transatlantique.
La Commission européenne met à disposition beaucoup de documents, mais les détails sont réservés uniquement à quelques privilégiés.
 Norbert Lammert, le président du Bundestag, a désormais soumis sa décision à plus de transparence dans les négociations.
 « Il est hors de question que le Bundestag ratifie un contrat commercial entre l’Union européenne et les États-Unis, pour lequel il n’aura pu accompagner ou influencer les options », a déclaré le politicien CDU.

Bloc-notes : comment éviter "la France de demain"



        
Les banlieues françaises sont "la France de demain".

C’est du moins ce qu’assure le discours officiel.
Elles sont données en exemple du vivre ensemble et de l’ouverture au monde.
 Mais cette présentation est une farce : elles sont tout ce qu’il ne faut surtout pas imiter, tant elles sont dévastées par le ressentiment.
Les témoins restés lucides décrivent des cités prêtes à exploser de rage contre la France, dix ans après les émeutes de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).
 L’expérimentation du multiculturalisme a multiplié conflits et repliements.

Le gouvernement, hébété, en est à imposer des mixités sociales que les gens refusent.
 Des foyers de guerres civiles sont partout disséminés.
 La fracture identitaire est telle que de nombreux jeunes, embrigadés par le salafisme, se voient comme des soldats du djihad.
L’urgence serait de rompre avec cet échec.
Mais la bêtise insiste.

Walcourt (Belgique) : Les habitants de Walcourt se révoltent face à l’arrivée de migrants imposée par les politiciens (vidéo)

Published On: Thu, Oct 29th, 2015
By La Rédaction
 



BREIZATAO – ETREBROADEL (30/10/2015)

 Les habitants de Walcourt, en Belgique, se révoltent contre l’accueil de migrants imposé de force par les politiciens.

 Le reportage ci-dessus est parfaitement révélateur du fossé béant qui existe désormais, en Europe de l’Ouest, entre la caste politique et médiatique d’une part et la population qui subit la réalité de l’autre.
Il est simplement temps de renverser les élites gouvernantes dont les intérêts ne sont pas ceux du peuple.
Comme on peut le voir, sur fond de crise économique aggravée et d’islamisation rapide, le temps n’est plus éloigné où les politiciens seront littéralement lynchés par les populations.

Général Vincent Desportes: "Il y aura des attentats de masse en France"

Le 29/10/2015
 

jeudi 29 octobre 2015

TVL, journal du jeudi 29 octobre 2015: Union européenne / Allemagne : retour du bon sens ?

 


02:25 – Union européenne / Allemagne : retour du bon sens ?
04:04 – International / Etats-Unis : au cœur des primaires
07:13 – International / EI : une aubaine pour le Kurdistan
08:54 – Agriculture : ces normes qui tuent
10:35 – L’actualité en bref

Élections régionales : Marine Le Pen propose un débat à Manuel Valls

Défi.

Publié le
 
 
Élections régionales : Marine Le Pen propose un débat à Manuel Valls

Manuel Valls assure qu'il sera "hors de question de laisser le FN gagner une région et que tout devra être fait pour l'empêcher". Crédit Reuters

"Nous pourrons à l'occasion de notre débat discuter devant les Français des méthodes qu'il compte appliquer pour 'empêcher' le FN de gagner une région" espère la présidente du Front National.
 
Dans un communiqué publié ce jeudi, la candidate du FN dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie invite le Premier ministre à l'affronter lors d'un débat, en vue du premier tour des élections régionales de décembre 2015, notamment afin que ce dernier "clarifie sa position" sur le Front National. 
Se souvenant des récentes déclarations de Manuel Valls, qui assure qu'il sera "hors de question de laisser le FN gagner une région et que tout devra être fait pour l'empêcher", la présidente du Front National aimerait obtenir publiquement des précisions sur "le type d'action" suggéré par le Premier ministre, et lui demande ainsi de "clarifier sa position".

Mandat d'arrêt émis contre Thomas Fabius aux Etats-Unis pour des chèques en bois : complément vidéo

 
 

Un mandat d’arrêt émis contre Thomas Fabius aux... par ITELE



Thomas Fabius, fils du ministre français des Affaires étrangères, fait l’objet d’un mandat d’arrêt aux Etats-Unis pour une folle nuit à Las Vegas durant laquelle il a distribué aux casinos des chèques en bois totalisant 3,5 millions de dollars.
 
Le mandat d’arrêt visant l’homme de 33 ans n’est pas international mais s’applique à tout le territoire américain, a précisé jeudi à l’AFP un porte-parole du bureau du procureur du comté de Clark, dans l’Etat occidental du Nevada où se trouve la « capitale du péché ».
En d’autres mots, l’aîné des fils Fabius risque de se faire arrêter s’il pose le pied aux Etats-Unis, a précisé ce porte-parole.
Il a contracté ces énormes dettes de jeu dans la nuit du 15 au 16 mai 2012, selon l’hebdomadaire Le Point qui a révélé l’affaire.
 Ce même 16 mai 2012, Laurent Fabius était officiellement nommé chef de la diplomatie française. Joueur invétéré et personnalité sulfureuse, Thomas Fabius a déjà par le passé été accusé de jongler avec des millions dans des casinos où il a parfois laissé des « ardoises » chargées.
Le mandat d’arrêt, signé par le juge William Kephart en mai 2013, mentionne que les poursuites sont engagées par « l’Etat du Nevada contre Thomas Emmanuel Fabius ».
 Selon la plainte officielle remontant elle à avril 2013, obtenue jeudi par l’AFP, Thomas Fabius semble avoir été pris d’une frénésie d’achat de jetons et de plaques de casino, enchaînant les chèques.
Utilisant un chéquier de la banque italienne Banca Monte dei Paschi di Siena, il a libellé trois chèques à l’ordre de l’hôtel de luxe-casino The Palazzo: un de 200.000 dollars, un de 409.000 dollars et le troisième d’un million de dollars.

Des gendarmes attaqués par des migrants à côté de Dunkerque

 
Jeudi 29 Octobre 2015 à 15:46 (mis à jour le 29/10/2015 à 15:54)
Par valeursactuelles.com
 

 

Photo © AFP
 
Violence. Alors qu’ils effectuaient des contrôles dans un camp de migrants à Téteghem (Nord), trois gendarmes ont été légèrement blessés.
Ce jeudi 29 octobre, trois gendarmes ont été attaqués par des jets de pierre, alors qu’ils patrouillaient et faisaient des contrôles dans le camp de migrants de Téteghem dans le Nord.
 Cela fait plusieurs jours que Franck Dhersin le maire Les Républicains de la commune demande instamment « le démantèlement immédiat »  du camp et s’il le faut, « avec la manière forte ».
Ce dernier cite également « trois pare-brise de voitures de particuliers » qui ont été « brisées ».
 Il dénonce l’installation dans sa ville d’une « zone de non-droit ».
En outre, il ajoute, « Le camp a toujours été aux mains de passeurs. C'est une mafia qui fonctionne comme celle de la drogue. Or, nous n'arrêtons à Calais, Grande-Synthe ou Téteghem que des seconds couteaux ».
Préoccupée par la situation, la préfecture du Nord a rappelé que « des véhicules de particuliers » ont aussi été vandalisés.
 Les services de l’Etat ont assuré qu’à l’issue des violences, « dix-huit personnes ont été interpellées et les forces de l'ordre ont contraint les migrants à réintégrer le camp de Téteghem au sein duquel le calme est revenu » et que le préfet « ne laissera pas les passeurs faire la loi au sein des camps et que les opérations de contrôle seront maintenues ».

Face à l’afflux de migrants, les Autrichiens s’arment !


Des réfugiés en Autriche
 
© Srdjan Zivulovic Source: Reuters       Des réfugiés en Autriche                               
   

Redoutant d’être attaqués par des réfugiés musulmans, les Autrichiens achètent des armes à un rythme accéléré.

Plus de 70 000 armes ont été déjà vendues depuis le début de cette année.
Dans ce pays qui compte une population de 8,5 millions de personnes, on dénombre environ 900 000 armes à feu dans les foyers, ce qui fait l’Autriche l’un des nations les plus armées d’Europe.
Presque tous les fusils à canon court ont été vendus, parce qu’il n’est pas nécessaire de disposer d’un permis de port d’armes pour les acheter.
En ce qui concerne les armes à feu, un permis est cette fois requis.
 Les cours destinés à ceux qui cherchent à acquérir une arme à feu, et dans lesquels ils doivent démontrer leurs connaissances des armes, ont normalement lieu toutes les cinq semaines.
 Mais cet intervalle a été réduit à un rythme hebdomadaire à cause de l’augmentation de demande.

Les sots qui ont hurlé au scandale Volkswagen rient jaune !

150922_zx5w8_volkswagen-moteur-tdi_sn635[1]


Un rappel de ce que nous avions écrit le 3 octobre dernier : Volkswagen avait présenté son moteur diesel, à l’époque, chez un certificateur incompétent. Ce « contrôleur » n’avait pas respecté une démarche scientifique qui consiste à ne jamais utiliser les instruments de celui qui est testé. En l’occurrence un logiciel.

Bien sûr Volkswagen avait optimisé son moteur grâce à ce logiciel.
Ce moteur avait été déclaré conforme et Volkswagen avait pendant des années, produit ce moteur en masse.
Le scandale s’il y avait, n’était pas chez Volkswagen, mais chez le certificateur inapte.
Les écolos peuvent hurler, mais c’est la vérité.
De plus l’U.E. le savait.
Certains eurocrates viennent de l’avouer.
Curieusement, il y a eu fuite, aux USA, qui avaient tout intérêt à ce que la puissante marque allemande batte de l’aile.
L’objectif des « casseurs » commence à être atteint, puisque les résultats financiers de Volkswagen accusent une perte de 1,67 milliards pour le troisième trimestre 2015 et Toyota repasse en tête sur les marchés.
 Le déficit évoqué est, pour le moment, plutôt d’origine comptable puisque Volkswagen a commencé à prendre des provisions en prévision des « dommages » à réparer.
 Attendez de voir les graves conséquences futures.

Pendant que le l’Europe hurlait au scandale avec les autres, elle en oubliait que 12 millions d’emplois existent dans l’U.E grâce à l’industrie automobile.

Invasion migratoire : ce sont tous des hommes, jeunes et forts…

Valls juge « scandaleux » le tutoiement des jeunes par les policiers

 
Le 29/10/2015
 
 

 
 
Il y a le raisonnement stupide des politiques et la dure réalité de la rue .

Clichy-sous-Bois, retour dans la cité de Zyed et Bouna


Le Monde.fr |


           
 
Le 27 octobre 2005, deux adolescents de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) trouvaient la mort après avoir fui la police.

Ce fut le début de trois semaines de violences dans les banlieues françaises.
Le photographe Hervé Lequeux a commencé à s’intéresser à ce territoire voici douze ans.
Il y est revenu durant les émeutes.
Dix ans plus tard, il a souhaité planter à nouveau ses objectifs à Clichy-sous-Bois pour observer les changements opérés dans l’espace urbain grâce à la lourde rénovation dont a bénéficié depuis la ville.
 Mais il a bifurqué en cours de route.
« J’ai rencontré des jeunes qui m’ont assuré que dans le Bas-Clichy, rien n’avait bougé. »




 

Valls prône la mixité dans les banlieues et l’apartheid contre le FN

                                                    

Le 29/10/2015
 
 L’intégration par la force, façon puzzle. Du brutal. 
   
M. Valls s’est rendu, le mardi 27 octobre dernier, à Clichy-sous-Bois, pour commémorer, dix ans après, les émeutes de Clichy-sous-Bois, suite à la mort de deux adolescents, Zyed et Bouna. Entendez, par là, deux jeunes voyous en devenir qui, au lieu de regarder « Scoubidou » tranquillement devant leur écran plat, ont refusé un contrôle d’identité, se sont fait courser par la police et sont morts dans un transformateur EDF.
La France normale.
 Manuel Valls est donc venu fêter mardi dernier un anniversaire, celui de la soumission de l’autorité face à une poignée de voyous plus prompts à brûler des voitures qu’à trouver un job ou fredonner les paroles de « la Marseillaise ».
 Et il l’a fait dans une émission soutenue par RFI, Libération et France 24, organisée par le Bondy Blog, un média né après les émeutes de Clichy-sous-Bois.
Que du Charlie !
 Du média gavé au politiquement correct ou volontairement lobotomisé.
À vous de choisir.
Au programme, donc, douceur et sévérité : faire venir des familles plus aisées dans les banlieues difficiles (il va falloir de l’imagination, vu le programme des réjouissances) et sanctionner les maires qui ne respectent pas les minima de logements sociaux.
L’intégration par la force, façon puzzle.
 Du brutal.

Hollande et l’abjection de la com’ compassionnelle

 
 


 Le 29/10/2015
      
                                           
Mais que fait donc le président de la République française, cinquième puissance du monde, à « rendre hommage » à des accidentés de la route ?
 
Avant-hier, mardi 27 octobre, je zappe sur les chaînes d’info et tombe inévitablement sur le discours de Hollande en déplacement en Gironde après l’accident d’autocar.
 L’air grave : « Nous sommes réunis ici pour rendre hommage… »
 Cela ne résonne-t-il pas à nos oreilles comme le sermon du curé lors de l’enterrement d’un proche ? Mais que fait donc le président de la République française, cinquième puissance du monde, à « rendre hommage » à des accidentés de la route ?
 Par ailleurs, en quoi des accidentés de la route méritent-ils que la France leur rende hommage ?
Ce sont les victimes malheureuses d’un aléa de la circulation, cela n’en fait pas des héros qui justifieraient un tel déplacement de nos élites dirigeantes, ni même de compassion nationale, c’est un drame privé et je suis bien sûre qu’il était inutile d’ajouter cette pantalonnade au chagrin de ceux qui ont perdu un parent dans cet accident.

Des migrants refusent de vivre en forêt: la Suède envoie les huissiers


AFP
28/10/2015
 
 
Des migrants attendent de prendre un bus dans... (Photo ANNE KAURANEN, AFP)


Arrivés en Suède dans un village reculé, une quinzaine de migrants déçus par leurs conditions d'accueil refusent depuis trois jours de descendre du bus, obligeant les huissiers à intervenir, ont indiqué mercredi les autorités.

"Il y a 14 personnes à l'intérieur et autour des bus qui ne veulent pas s'installer" dans les chalets en bois du village-vacances qui leur ont été alloués, a dit à l'AFP une responsable de l'Agence des migrations, Maria Löfgren.
 "La compagnie de transport a fait appel aux huissiers" dans le but de récupérer ses véhicules immobilisés, a-t-elle ajouté.
"Nous avons demandé leur expulsion", a confirmé à l'AFP le directeur-général de la société Westin Buss, Kenneth Johansson, ignorant quand elle aurait lieu.

mercredi 28 octobre 2015

Mâcon : plus de 50 véhicules ont été incendiés en un mois


Par Muriel Bessard
Publié le 28/10/2015 | 18:12, mis à jour le 28/10/2015 | 19:05


Plus de 50 véhicules ont été incendiés depuis un mois dans plusieurs quartiers de Mâcon
 
FRANCE 3 BOURGOGNE A Macon, l'exaspération gagne les habitants qui sont confrontés à des incivilités depuis 3 semaines dans plusieurs quartiers de la ville.
 
 Plus de 50 véhicules ont été incendiés depuis un mois dans plusieurs quartiers de Mâcon

Depuis le début du mois, ce sont plus de 50 véhicules qui ont ainsi été incendiés dans
trois quartiers différents de Mâcon : à La Chanaye, Les Saugeraies et Les Blanchettes.
 Ces incidents seraient le fait de jeunes délinquants.
 Les habitants comme les jeunes demandent plus de lien social.
La municipalité et le préfet Gilbert Payet se sont rencontrés ce mercredi pour mettre au point une stratégie de prévention.
A Macon, l'exaspération gagne les habitants qui sont confrontés à des incivilités depuis 3 semaines dans plusieurs quartiers de la ville. Le reportage de Fanny Borius, Gabriel Talon et Chantal Gavignet avec Rodolphe Martin, conseiller municipal de l'opposition (PS) et Eric Maréchal, adjoint chargé de la Sécurité publique et de la Prévention de la délinquance

9 personnes ont été interpelées

Thomas Fabius sous le coup d'un mandat d'arrêt aux États-Unis.



Publié le | Le Point.fr


Entre avril 2011 et avril 2012, Thomas Fabius aurait empoché 13 millions de gains pour seulement 5 millions perdus, ce qui, selon les experts, nécessite une mise de 20 à 25 millions d’euros.

Entre avril 2011 et avril 2012, Thomas Fabius aurait empoché 13 millions de gains pour seulement 5 millions perdus, ce qui, selon les experts, nécessite une mise de 20 à 25 millions d’euros. ©LAURENT ZABULON/TF1/SIPA

Les enquêteurs s'interrogent sur des flux financiers massifs et suspects du fils du ministre sous le coup d'un mandat d'arrêt aux Etats-Unis.

On la surnomme la Las Vegas de la Méditerranée.
La République autoproclamée de Chypre du Nord abrite une quarantaine de casinos pour 250 000 habitants.
C'est ici, dans ce paradis des flambeurs échappant aux règles du droit ­international, que Thomas Fabius a encore une fois raflé la mise.
 À la fin de l'année dernière, le fils du ministre des Affaires étrangères y a encaissé un chèque de près d'un million d'euros.

La chance sourit à l'aîné des Fabius. Entre avril 2011 et avril 2012, ce joueur frénétique aurait empoché dans divers casinos de la ­planète 13 millions de gains

lire la suite

Syrie: La France dans la semoule


1391748_3_dc74_elisabeth-guigou-depute-ps-de


« Les Russes ont le droit d’intervenir en Syrie. Nous-mêmes nous intervenons par des frappes aériennes (…). Tout le monde est d’accord, absolument d’accord, pour considérer qu’il y a une légitimité de certaines actions militaires, mais il n’y a pas de solution militaire. La vraie solution sera politique », a indiqué Elisabeth Guigou sur les ondes de la Radio France Internationale.
 
Vladimir Poutine doit donc mieux dormir: Elisabeth Guigou, dont il vient sans doute d’entendre parler pour la première fois, dit que la Russie est dans son droit.
Une belle Lapalissade, vu que la Russie agit à la demande expresse du régime syrien, régime légal et légitime.
Guigou continue dans son petit discours qui lui permet de faire parler d’elle, au sujet des frappes françaises tout en omettant de dire que contrairement à la Russie, la France n’a aucun droit à intervenir en Syrie, puisque elle agit sans accord du régime syrien, ni mandat de l’ONU.
Pour une ancienne ministre de la Justice, c’est une omission étrange, elle qui declarait « Le ministère de la Justice n’est plus celui des affaires, mais celui du droit ».
 Sans doute le Droit ne s’applique t’il qu’aux autres.
Quand à la suite…
Comment peut-on envisager une « solution politique » quand on a en face de nous des terroristes?
 On ne discute pas avec les terroristes, on les liquide.

Merci Alain Delon. Merci Nadine Morano

Michel Garroté
Politologue, blogueur

Article publié le 28.10.2015

 
Delon-1


En 1983, Alain Delon quitta son pays, la France, pour s’établir dans le mien, la Suisse. Il fit cela car la France socialo-communiste et ses me(r)dias le détestaient.

Delon en avait assez d’être traité, dans son propre pays, comme un pestiféré, par de médiocres écrivassiers, par des plumitifs de pacotille, des coqs morveux, des journaleux incultes et arrogants, à la fois suffisants et insuffisants.
 
En effet, la France étatiste ne pouvait pas supporter -- et ne supporte toujours pas -- qu’un homme parti de rien, ait réussi, sans recourir à la caste journaleuse parisienne.
 Elle ne pouvait pas non plus supporter que Delon soit de droite.
 Elle aurait préféré qu’Alain Delon soit fils à papa, nul, moche, gauchiste et crasseux.
Pour en venir au cœur du sujet qui m’intéresse aujourd’hui, j’apprends que Nadine Morano n'est plus seule dans la ridicule controverse dont elle est victime.
Alain Delon a en effet exprimé son soutien à Nadine Morano après ses propos sur le fait, évident d’ailleurs, que la France est un pays, historiquement parlant, de race blanche.