mercredi 30 septembre 2015

Aider les immigrés ou les pauvres de chez nous, il faut choisir. La gouvernement préfère aider les immigrés…

  in Politique / by / on 30 septembre 2015

 

Il est bien évident que cette immigration massive va coûter cher à l’Etat et aux contribuables.

 Le ministère du Logement a présenté ce mercredi son projet de budget pour 2016 et a annoncé devoir économiser 225 millions d’euros sur les aides personnalisées au logement (APL).
Ces mesures d’économies sur les aides au logement des Français les plus démunis s’expliquent notamment par les 120 millions d’euros pris sur le budget pour renforcer les capacités d’accueil des réfugiés.
Sylvia Pinel, ministre du Logement, confirme ainsi que le gouvernement français s’est engagé dans une politique migratoire irresponsable qui se fait au détriment des Français.
Les APL, octroyées sous conditions de ressources, seront rabotées de 225 millions en 2016 et de 314 millions en 2017.

"Ils l'ont laissé pour mort" parce qu'il se plaignait du bruit

Publié le mercredi 30 septembre 2015 

Grasse

 
Agression a Saint-Jacques
 
Les habitants de la résidence demandent qu’elle soit fermée pour davantage de sécurité. Ca.A.
  
Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme a été violemment battu dans la résidence du Clos Saint-Jacques, à Grasse.
 
Vers 1h30, un résident d’une trentaine d’années, excédé par le bruit que faisaient des jeunes dans les garages, descend pour les faire taire.
 Le ton monte.
"Ils l’ont massacré, raconte le fils de voisins. Il a des vertèbres cassées, un œil abîmé, il est tuméfié de partout, défiguré, il ne pouvait même plus marcher. Ils lui ont dit “On va te crever” et ils l’ont laissé pour mort."
Un autre résident, alerté lui aussi par le bruit, descend à son tour, un fusil de chasse à la main, non chargé

TVL, journal du mercredi 30 Octobre 2015: N. Sarkozy remet en cause les 35 heures


 
1) Politique / N. Sarkozy remet en cause les 35 heures
2) Economie / France : le budget insincère
3) Immigration / V. Orban se paie l’Allemagne
4) International / L. Fabius, le sabordeur

Nadine Morano face au néo-fascisme de la pensée

29 septembre 2015



PHILIPPE BARRAUD


La députée européenne Nadine Morano (Les Républicains) a paraît-il «enflammé les réseaux sociaux» en disant dans un talk show des choses somme toute objectivement plutôt vraies, mais totalement interdites par la charia de la pensée politiquement correcte: «Nous sommes un pays Judéo-Chrétien de race blanche.

 Je n’ai pas envie que la France devienne musulmane, car dans ce cas ce ne serait plus la France.
J’ai envie que la France reste la France.»
Le Temps, qui rapportait l’affaire le 29 septembre, a cru pouvoir s’abstraire des règles journalistiques de rigueur, et du respect dû à la personne: dès lors qu’il s’agit de quelqu’un qui émet des idées non-conformes, et surtout de droite, on peut se lâcher, et se permettre toutes les insultes et toutes les moqueries, en mettant les ricaneurs de son côté. D’emblée, la journaliste traite la députée «d’imbécile de service et de clown», tout en lui prêtant «un carrousel de contre-vérités, d’approximations provocantes, de raccourcis sauvages et de citations hors contexte,» sans étayer ses propos du moindre exemple.
 Je doute que Mme Martin eût tenu le même langage à propos d’un député socialiste.
Mme Morano dit des choses que des millions de Français pensent et approuvent parce qu’ils les tiennent pour justes, sans oser le dire bien sûr, car la police de la pensée exerce une pression féroce.
 Il est même pratiquement certain qu’une majorité silencieuse se trouve derrière elle, non seulement pour approuver son discours, mais pour saluer son courage.

(Vidéo) Nouvelle démonstration de force de PEGIDA à Dresde. Silence des médias français

  le

62118673-860x360-1443517247

 
(…) Selon les estimations de l’agence de presse DPA, le nombre des militants de Pegida était de 7.500 la semaine précédente et il a augmenté à environ 10.000. Les organisateurs parlent de 20.000 participants.

 La police n’a pas voulu rendre public ses chiffres.
Le nombre de policiers avaient été déployés mais « adapté », a déclaré un porte-parole de la police (…)
 
 
Source : https://jungefreiheit.de/politik/deutschland/2015/weiter-zulauf-fuer-pegida/

Réinfosphère contre médias de propagande : la grande bataille !

 
 
Source : Polémia via

Pour la propagande médiatique, 2015 sera un grand cru.

« Je suis Charlie », « PADAMALGAME » : 10 jours d’ahurissement en janvier !
 « Je suis Aylan », accueillons les « migrants » rebaptisés « réfugiés » : 10 jours d’ahurissement supplémentaires en septembre… en attendant l’affolement prochain des populations, en décembre, quand il faudra « sauver la démocratie » en Provence et dans le Nord après le premier tour des élections régionales.
Car, pour s’opposer au succès possible de Marion Maréchal Le Pen et de Marine Le Pen, les médias de l’oligarchie joueront à nouveau de la grosse caisse.
Toutes les techniques de propagande sont mobilisées : diabolisation des uns, angélisation des autres, répétition, orchestration, sidération émotionnelle, unanimité obligatoire, novlangue – et l’exercice permanent de la « pensée intimidante ».
Avec un seul but : l’anéantissement de l’esprit critique.
Malheureusement l’esprit critique survit – et même prospère – grâce à la blogosphère, refuge de l’information alternative : c’est là qu’on a appris que le père d’Aylan ne fuyait pas la guerre (il a d’ailleurs enterré sa famille à Kobané en territoire syrien sous contrôle kurde), mais voulait aller au Canada se refaire les dents (selon les déclarations de sa sœur) ; reprenant des témoignages accordés à la télévision australienne, la blogosphère a aussi révélé que le père d’Aylan était passeur : un brave passeur qui avait oublié de trouver un gilet de sauvetage… pour sa femme et ses enfants.

« Est-ce que vous prenez au moins conscience de ce que vous avez fait ? » demande Poutine à Barak Obama. Un modèle de discours de politique internationale responsable.

 
zfddf

Il s’agit du discours à l’ONU d’un chef d’État en position de force, qui le sait et le fait savoir, dans le contexte de l’engagement revendiqué de la Russie en Syrie et au Proche-Orient.

Vladimir Poutine qui a rencontré le président américain avant de donner son discours, lui répond sans le nommer.

Il lance des accusations virulentes contre l’hypocrisie des USA et de l’Occident en général qui sont à l’origine de la guerre islamiste et du déferlement migratoire en Union européenne.

Il répond au président américain qui avait encore lancé des anathèmes contre le pouvoir syrien en mettant en exergue le courage de l’armée gouvernementale syrienne et du président Assad auxquels la Russie apporte toute son aide technique, militaire et humanitaire.


 

Ce discours a été prononcé le lundi 28 septembre lors de la 70e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, en fin d’après-midi, alors que Barak Obama avait prononcé le sien en début d’après-midi.
Cela faisait 10 ans que le président de la Russie ne s’était pas exprimé à l’ONU.
Le sujet principal de son intervention concerne la crise du Proche-Orient et la lutte contre le terrorisme islamique.

Quand Poutine renvoie Hollande là où il devrait être : loin de nous

                                                    
Le 30/09/2015
 
Notre Président s'est ridiculisé devant le monde entier à la tribune des Nations unies.
   
Dominique Jamet demandait, hier, au président Hollande de cesser d’être le cancre, le dernier à comprendre, d’essayer de déchiffrer et comprendre ce qu’on lui dit.
 Mais visiblement, notre mal-aimé Président ne lit pas Boulevard Voltaire.


 Notre Président s’est ridiculisé devant le monde entier à la tribune des Nations unies.
Poursuivant sa volonté d’abattre à tout prix le président Assad à qui il préfère l’opposition modérée dont il sait pourtant qu’armée, en partie par Fabius, elle se bat aux côtés et pour l’État islamique, Hollande s’enfonce dans une politique solitaire, irréaliste et criminelle.


 Il veut sauver le peuple syrien des mains du tyran responsable, pense-t-il (après avoir lu Le Monde ?), de 80 % des victimes civiles.
Il persiste et signe devant une Assemblée générale indifférente à ce pantin qui gesticule tout au long de son discours, remuant les épaules, sautillant comme pour mieux marteler « Assad ne peut pas faire partie de la solution ».

Les licenciements de la semaine

Le 30/09/2015
 

Voici une courte liste des massacres les plus "emblématiques" de la semaine...
 
Merci aux lecteurs qui m'ont envoyé les compléments à ma propre liste. Je précise que ceux de Caterpillar n'annoncent rien de bon pour 2016, ça va de soi, hormis des millions de suppressions d'emplois de plus.

- CATERPILLAR (je vous en avais parlé dans la vidéo du mois d'août) a annoncé qu'il allait licencier 10.000 salariés

- HEWLETT-PACKARD a décidé de virer 30.000 ingénieurs de plus... Dingue !!!

- LONGMAY, le géant minier (charbon) chinois a décidé de virer d'un coup 100.000 mineurs... soit
40% de ses 240.000 salariés. Ouaaaa...

- GROUPON, le feu de paille de l'Internet 2.0, vient d'annoncer le licenciement de 1.100 de ses salariés

Nicolas L. : lui, ce n’est pas le Wi-Fi qui lui manque le plus

                                                    
Le30/09/2015
Sans domicile fixe, lui et sa famille se trouvent dans l'obligation de dormir dans des jardins publics.
    
Nicolas L. a 40 ans, son épouse en a 30, ils ont trois enfants – deux garçons et une fille, âgés de 6, 5 et 3 ans.
 En 2007, Nicolas est un chef d’entreprise heureux, à Montpellier.
 Dans sa société de BTP, il croit à l’humanitaire, il croit à la seconde chance et embauche des gens sortant de prison.
 Alors que son entreprise est florissante, il décide de s’allouer quelques semaines de repos bien méritées.
Ce qui devait être une période idyllique en famille se transforme à son retour en cauchemar : « Nous sommes partis un mois en vacances. Et des salariés nous ont cambriolés. Ils nous ont volé les chéquiers de l’entreprise, des fiches de paie aussi. Ils ont fait des faux. »