dimanche 30 août 2015

Stopper l’immigration : une mesure humanitaire

                                                    

Le 30/08/2015
Stopper toute nouvelle vague d'immigration relève désormais de l'urgence humanitaire. Qui en aura le courage ?

La crise migratoire que subit l’Europe doit amener à une prise de conscience simple : laisser entendre que l’on puisse accueillir les « migrants » encourage des actes criminels.
Selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), plus de 300.000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis janvier 2015, et plus de 2.500 d’entre eux sont morts en mer en tentant de rallier l’Europe.
À ces drames humains vient s’ajouter une macabre découverte en date du 28 août 2015 : celle de 71 corps en décomposition dans un camion stationné sur une autoroute autrichienne, parmi lesquels figureraient 4 enfants.
Les filières mafieuses de passeurs sont pointées du doigt, sans qu’il ne soit donné de précisions quant à ces organisations criminelles, ni au lien qui pourrait les unir au terrorisme international que nous sommes censés combattre.
Face à cette crise grave, la réactivité de l’Union européenne est pour le moins critiquable, mais plus encore l’orientation qu’appelle de ses vœux le président François Hollande

Angerville (91) : « une histoire de regards » finit par une balle en pleine tête (Màj)

Par le 30/08/2015 pour fdesouche 
12h32                           
 

Lundi 31 août s’ouvre aux Assises d’Evry le procès de Youssef Loukil, accusé du meurtre de Clément, tué en avril 2012 à Angerville.
 
[...] Comprendre pourquoi Clément, 24 ans, est mort un soir d’avril 2012 après avoir reçu une balle en pleine tête alors qu’il se trouvait dans sa voiture avec un ami, à une cinquantaine de mètres à peine du domicile familial. [...]
Dans le box des accusés, Youssef Loukil, âgé de 31 ans au moment des faits.
Mis en examen pour assassinat, il est soupçonné d’être à l’origine des coups de feu mortels.
 A l’audience, il sera représenté par Me Eric Dupont-Moretti, véritable ténor du barreau, qui compte pas moins de 120 acquittements à son actif.
Sur le banc de la partie civile, aux côtés des proches de Clément, Farouk. Aujourd’hui âgé de 27 ans, il était avec lui le soir des faits.
 
 
Deux amis d’enfance discutent dans une voiture, garée au fond d’une impasse à Angerville (Essonne). Puis les détonations: Clément, une balle dans la tête, succombe.

Et si c'était en France?!?

La face cachée de l’Etat-nounou


 
 francois-hollande-socialist-party-candidate-for-the-2012-french-presidential-election-arrives-with-his-companion-valerie-trierweiler-at-brive-la-gaillarde-airport-565x252

Souvent surprotecteur, l’Etat semble focalisé sur certains risques qu’il tente d’éliminer mais passe à côté de l’essentiel: éviter le pire à sa population.

L’autoroute A1, axe névralgique qui relie Paris à Lille a été bloquée durant des heures et détruite par des gens du voyage qui ont occasionné des dégâts qui se chiffrent en millions et pris en otage des milliers d’estivants lors de cette journée classée « rouge » en raison des retours de vacances.
A l’origine de ce siège, les revendications d’un groupe de gens du voyage qui cherchaient à faire libérer un des leurs, actuellement incarcéré pour vol et voie de faits, afin qu’il puisse assister aux funérailles de son père.
Cette demande s’inscrit dans la suite du drame de Roye (Somme) qui s’est déroulé la semaine dernière dans un campement de gens du voyage où un septuagénaire ivre a fait feu sur une famille et sur les gendarmes, tuant l’un d’entre eux ainsi que trois membres d’une famille dont un bébé.
La douleur des proches des victimes est compréhensible.
 En revanche leur réaction qui consiste à semer l’anarchie en détruisant le bien public que sont les autoroutes et en s’en prenant à des milliers d’automobilistes est totalement inadmissible.

 Pourtant, l’Etat-nounou de François Hollande n’a pas osé réagir.

Ce matin, faute d’autorité, c’était une fois de lus le chaos sur les routes de France.
Et si l’ordre est finalement revenu, c’est tout simplement parce que les gens du voyage ont obtenu gain de cause, par la force.

AMIENS La police s’invite au mariage

Publié le

Des policiers ont fait irruption dans un mariage, samedi en fin de journée, place de l’hôtel de ville afin de calmer les esprits. Le cortège qui a suivi était également mouvementé.

Il y avait de l’animation, samedi en fin de journée, place de l’hôtel de ville pour la célébration d’un mariage.
Mais pas vraiment dans le bon sens du terme.
Il faut dire que certains invités avaient une manière peu orthodoxe de fêter l’événement.

Des quads, des scooters montés par des jeunes non casqués ont pris possession de la place de la mairie, sans parler des véhicules qui ont voulu forcer le passage pour se stationner au plus près de l’hôtel de ville.

Les six policiers municipaux de permanence sur les lieux ont vite été débordés et ont été contraints de faire appel aux policiers nationaux qui se sont déplacés avec plusieurs équipages, dont la brigade anticriminalité afin de calmer les esprits.
 Des policiers équipés de boucliers ont même fait irruption dans la foule des invités, tandis que d’autres fonctionnaires de police filmaient la scène afin de garder des traces de l’événement en cas de débordements.
 Des policiers qui resteront ensuite en retrait de la cérémonie, en observation dans la rue Gresset.
 Ils quitteront les lieux juste avant le départ du cortège.
Peu après 19 heures, le cortège a pris la direction du quartier Saint-Pierre avant de rejoindre le quartier Nord.
 Des scooters circulaient sur les trottoirs, d’autres bloquaient la circulation... le tout sous le regard d’un équipage de la BAC, prêt à intervenir en cas d’incident. (?)

Espèces. Des paiements limités à 1.000 € dès le 1er septembre

  28 août 2015 à 17h43

A partir du 1er septembre, le paiement en espèces sera limité à 1.000 euros....

A partir du 1er septembre, le paiement en espèces sera limité à 1.000 euros. Photo d'Illustration/
François Destoc.
 
 Inscrit au journal officiel depuis le 27 juin, le paiement en espèces limité à 1.000 euros va entrer en vigueur, ce mardi.
 
Une décision "inadmissible" selon Serge Maitre, président de l'Association française des usagers des banques.
 Divisé par trois.
 Le paiement en espèces va être limité, à partir de ce mardi, à 1.000 euros au lieu des 3.000 euros auparavant.
 C'est le ministre des Finances, Michel Sapin, qui avait annoncé, la mise en place de ce seuil.
Il avait expliqué que cette mesure avait pour but de "faire reculer le cash et l'anonymat dans l'économie française".
"Nous avons besoin de pouvoir tracer les opérations suspectes très en amont" avait-il ajouté.
Le président de l'Association française des usagers des banques, Serge Maitre, a réagi, récemment sur BFM Business.

Immigrants : Valls, chantre de la cacophonie européenne

Posté le 30 août 2015 à 12h5
 
Démagogie oblige, le socialiste Manuel Valls déclare aujourd'hui : 
"Les migrants qui "fuient la guerre, les persécutions, la torture, les oppressions, doivent être accueillis (...) chaque demande d'asile doit être examinée, rapidement".
Les Pays-Bas quant à eux, annoncent
"Le gouvernement néerlandais prévoit de supprimer les aides alimentaires et les aides au logement des candidats au statut de réfugié qui n'auront pas répondu aux critères fixés par la loi. Les étrangers déboutés de leur demande d'asile auront alors "quelques semaines" pour quitter le territoire s'ils n'acceptent pas de retourner dans leur pays d'origine. Ils pourront alors être expulsés ou éloignés et livrés à leur sort (...)
Mark Rutte a répondu vendredi qu'il serait insensé de continuer d'offrir un logements à ceux qui refusent de quitter le pays. "Nous parlons de l'ensemble de ceux qui peuvent rentrer, dont les gouvernements sont en mesure de s'occuper mais qui ne veulent pas partir", a-t-il dit".
Lahire
 

L’Europe est une abomination bureaucratique impuissante et dangereuse

                                                    

Le 30/08/2015
Nous savions déjà que l’Union européenne avait totalement échoué à tenir ses objectifs en matière économique. Nous voyons maintenant que l’Union européenne est, aussi, totalement impuissante devant les vagues migratoires.
   
Nous savions déjà que l’Union européenne avait totalement échoué à tenir ses objectifs en matière économique. Un constat difficilement contestable puisque, depuis vingt ans, elle a fait moins bien que tous ses concurrents (USA, pays émergents et pays européens hors zone euro) dans les domaines clés du chômage, de l’endettement public et de la croissance.
Nous savions aussi que l’Union européenne, dès la première crise-test à laquelle elle fut exposée (le démantèlement de l’ex-Yougoslavie), avait piteusement abandonné toute velléité de peser sur les relations internationales et qu’au contraire elle avait choisi en catimini de se soumettre à la toute-puissance de Washington.
Nous voyons maintenant que l’Union européenne est, aussi, totalement impuissante devant les vagues migratoires qui déferlent de Libye et de Syrie.
Merkel et Hollande ont beau répéter invariablement le même refrain – « Il faut une réponse européenne à la crise migratoire, […] il est de notre responsabilité d’aider ces pays, […] il y a urgence à agir » -, rien ne se passe et, chaque jour, des milliers de réfugiés passent la frontière, certains pour y mourir avant même de mettre le pied à terre. Rappelons que la question des flux de réfugiés massifs n’est pas nouvelle.

Immigration : accueille toi-même ton remplaçant

                                                    

Le 30/08/2015
En matière de Grand Remplacement, la dernière trouvaille nous vient d'Italie : loger les immigrés directement chez vous.
   
En matière de Grand Remplacement, la dernière trouvaille nous vient d’Italie : loger les immigrés directement chez vous, il fallait y penser !
C’est l’actuel gouvernement de centre gauche de Matteo Renzi qui a accouché de cette idée saugrenue qui revient à financer la population qui hébergera à domicile l’envahisseur.
Et si vous n’avez pas compris, Mme Moretti, élue du même parti, vous éclaire : « Héberger un réfugié chez moi me paraît paradoxal, mais un retraité qui touche une modeste allocation pourrait arrondir ses fins de mois en hébergeant un réfugié à domicile.
Environ 35 euros par jour c’est pas mal pour qui accueille chez lui un immigré. »
Une façon très polie de dire « chez vous mais pas chez moi » ou encore « exploitons l’appauvrissement de la population ».
La manœuvre est habile : avec plus de deux cent cinquante entreprises italiennes qui ferment leurs portes chaque jour et des retraites déjà dérisoires toujours plus maigres et lointaines, il y aura toujours plus de miséreux, et par conséquent de gens prêts à tout pour arriver à la fin du mois.
Comme s’il était normal qu’un homme ou une femme ayant travaillé et cotisé la majeure partie de sa vie soit contraint de trouver quelque subterfuge pour pouvoir manger…
 La mesure est évidemment très loin de faire l’unanimité, l’ancien maire de Rome Gianni Alemanno l’ayant contestée en ces termes : « Trente euros, c’est plus que ce que l’on donne à une famille qui assiste un handicapé à domicile, et plus du double de ce qu’on donne à la majorité des retraités italiens. […] Le gouvernement exploite le désespoir des familles italiennes et alimente la guerre entre pauvres. »

samedi 29 août 2015

Pourquoi les Nations Unies gardent-elles le silence face à la violation de la souveraineté de la Syrie ?



 
 Le 13 août 2015, les médias ont diffusé l’information que des avions de combat des Etats-Unis ont décollé de Turquie pour attaquer des positions de la milice terroriste de l’Etat islamique.

Le Pentagone aurait annoncé sans plus de détails que les avions seraient partis de la base aérienne d’Incirlik.
Le vendredi 24 juillet 2015 déjà, la Turquie avait bombardé son pays voisin la Syrie.
 Le premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, avait déjà fait savoir que ces interventions ne seraient pas « un cas isolé » mais qu’elles seraient poursuivies.
 Le vice-ministre des affaires étrangères de Syrie Faisal Al-Mekdad avait réagi en disant : « La Syrie ne peut accepter aucune action turque sur son territoire. »

klagemauer.tv

Brest. Pompiers et policiers cibles de cocktail Molotov à Pontanézen

 29 août 2015 à 17h43 / Steven Le Roy /
 
 
  
 
Photo : Capture d'écran Google Street View.                                                                                                                                       
Les incidents se sont produits rue Sisley, près du centre social du quartier de Pontanézen, à Brest.
 
De graves incidents se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi dans le quartier populaire de Pontanézen, à Brest.
Il est 0 h 50 lorsque les policiers et les pompiers sont avertis qu'une voiture brûle rue Sisley, au pied du centre social du quartier.
 Sur place, les policiers s'affairent à sécuriser l'intervention des pompiers quand rapidement, plusieurs cocktails Molotov, sans doute quatre, sont lancés depuis des bosquets à la fois sur les policiers et les pompiers.
Ils semblent provenir d'un groupe qui a contourné le centre social au moment de l'arrivée des secours.

Comment Sarkozy a financé le terrorisme

29 août 2015
 
 
Deux armes sur cinq saisies sur les combattants de Boko Haram sont de fabrication française. En lançant cette petite bombe, le ministre tchadien de la Communication s’est attiré un faible démenti de l’ambassadeur de France au Cameroun.
 
Il réplique qu’une grande partie de l’armement de la secte islamiste a été prélevée à l’armée nigériane, l’autre provenant« de trafics illégaux dans la région »,sans toutefois nier l’étiquetagemade in France.
Tous les experts militaires de bonne foi admettent aujourd’hui que la France, quatrième exportateur d’armes dans le monde, un rang qu’elle maintient alors qu’elle a chuté à la sixième place des puissances économiques, s’est montrée bien imprudente en parachutant à l’aveugle dans le désert libyen, en juin 2011, des dizaines de tonnes d’armes à destination des rebelles combattants Kadhafi.
Nicolas Sarkozy, qui est un homme impatient, était alors pressé d’en finir avec son nouvel ennemi, le Guide libyen.
Jusqu’à ces largages, les conteneurs d’armement étaient livrés par le Qatar (tiens, le revoilà) et les Émirats Arabes Unis (où l’ancien président exerce ses talents de conférencier) par avion à Benghazi, puis par bateau jusqu’à Misrata, ville tenue par les insurgés.
Les parachutages français furent effectués dans le djebel Nefoussa, non loin de la frontière tunisienne.
On largua en masse des lance-roquettes, des fusils d’assaut, des mitrailleuses et surtout des missiles antichars Milan.
En utilisant un système très sophistiqué, avec un petit parachute qui s’ouvrait à 200 mètres du sol, se vantaient alors les militaires français.
Dans cette région réputée pour être un fief islamiste, ces colis tombés du ciel furent accueillis comme une bénédiction, notamment par Mounir el-Haidara, l’un des émirs les plus célèbres du djihadisme tunisien.

Radars : la frénésie des flashs à tout va

par Jacques Chevalier
Publié le 29/08/2015 à 09:46 | Le Point.fr


Contrairement aux idées reçues, les radars font l'essentiel de leurs recettes avec les petits dépassements de vitesse, comme ici sur les berges à Paris
Contrairement aux idées reçues, les radars font l'essentiel de leurs recettes avec les petits dépassements de vitesse, comme ici sur les berges à ParisAFP©Thomas Sanson
 

Avec 24 P-V par minute en France, les radars automatiques feraient la preuve de leur efficacité. Mais surtout pour remplir les caisses de l'État
 
Dans un pays aussi cartésien que le nôtre, une évidence aurait dû surgir depuis longtemps.
 S'ils étaient pédagogiques comme le prétendent ceux qui les installent, les radars devraient en toute logique avoir dissuadé les conducteurs.
Et, mission accomplie, avoir été depuis longtemps démontés.
Au lieu de cela, leur nombre ne cesse de croître pour atteindre aujourd'hui 4 215 unités, soit une croissance de 1 032 % depuis 2004.
Plus nombreux mais inégalement répartis, les radars automatiques (vitesse, tronçon, feux rouges) déversent dans les caisses de l'Etat une manne considérable que notre confrère Auto-Plus évalue, dans son dernier numéro, à plus de 740 millions d'euros l'an dernier.
En six ans, leur chiffre d'affaires s'est élevé à 3,9 milliards d'euros pour ces seules cabines et 9,3 milliards pour l'ensemble des P-V, allant du stationnement au radar mobile.
Mais, pour beaucoup, les dépassements sont faibles mais impitoyablement sanctionnés dès le 1er km/h en trop.
La preuve, la cabine radar de La Baule est celle qui a enregistré la plus grande croissance d'infractions avec un bond de + 6 115 % l'an dernier.
 La raison est que la vitesse y a été descendue de 90 à 70 km/h et que les automobilistes habitués étaient loin d'avoir tous enregistré l'information.

Les expositions Marseillaise

by : Astrid Antenne 59 pour wanted-pedo.com via l'echelle de jacob
 
photo447123443342747694
 
 
Exposition de deux Artistes pro-pédophile ( Stu Mead & Berlinhart) à Marseille
 
Aujourd’hui, nous sommes tombés par hasard sur cet évènement Marseillais et sommes très surpris de n’en avoir pas eu connaissance avant car cette exposition est déjà en place depuis le 13 Juin 2015.
Il s’agit « d’œuvres d’art » réalisées par deux artistes allemands qui ont un goût très prononcé pour les jeunes filles et les scènes pédophiles, perverses et sataniques.
 
bal-des-ardents-10
 
 
Les questions que nous nous posons
 
* Comment peut-on les laisser exposer en toute tranquillité ?
 
* Comment peut-on laisser exposer ce genre « d’art » ?
 
* Par qui ces deux artistes sont-ils « aidés » pour pouvoir exposer en toutes impunités sans que cela ne gène personne ?
 
Ses deux individus, sous couvert d’un quelconque trait artistique, exposent sans aucune honte des représentations d’enfants nus ou bien dans des scènes pédophiles, zoophiles etc… Tout ceci est bien trop explicite pour être « innocent».
Si vous avez la possibilité de vous y rendre n’hésitez pas à nous envoyer les photos de l’exposition, on se chargera de publier tout ça.
Toutes les informations concernant ces deux pseudos artistes sont les bienvenues à l’adresse mail suivante ➔ wantedpedo@hotmail.com

SOMME A1 : les gens du voyage ont levé le barrage

Par AFP | Publié le 29/08/2015 à 12:06 |Mis à jour il y a environ 1 heures



 
12h06.  Les gens du voyage ont levé le barrage

Les gens du voyage ont levé le barrage mais l’autoroute devrait «rester fermée» dans la journée en raison des réparations à réaliser.
Une décision de justice rendue par la Cour d’appel d’Amiens qu’ils avaient saisie samedi matin leur ayant été favorable, la soixantaine de gens du voyage a décidé de mettre fin à cette action.
A midi, tous avaient quitté les lieux.
 Ceux-ci étaient à présent investis par les pompiers qui aspergeaient de la mousse sur la chaussée, très dégradée.
 «Même si les barrages ont été levés, l’autoroute restera a priori fermée aujourd’hui en raison des réparations à effectuer sur la chaussée», a indiqué la préfecture de la Somme qui invitait les automobilistes, en cette journée rouge de retour de vacances, «à prendre les déviations indiquées».
Samedi dans la matinée, la Cour d’appel d’Amiens avait infirmé la décision prise la veille par le juge d’application des peines qui avait refusé une sortie provisoire du détenu de 26 ans qui purge une peine de six et quatre ans.
 «La Cour a finalement autorisé la sortie sous escorte de 8h00 à 18h30» du fils incarcéré, ainsi que de son cousin, incarcéré «pour les mêmes faits», a affirmé le secrétaire général du parquet général, Rodolphe Juy-Birmann.

Violences contre les gendarmes et policiers : 20 victimes par jour


Home ACTUALITE Société

Par Christophe Cornevin
Mis à jour le 28/08/2015 à 20:19
Publié le 28/08/2015 à 19:57


Crédits photo : Dragan LEKIC/Libre arbitre/Dragan LEKIC/Libre arbitre

Pas moins de 7603 membres des forces de l'ordre ont été blessés en opération l'an dernier. «Le tabou de l'autorité est en train de tomber», déplore Pascal Lalle, directeur central de la sécurité publique.

Selon un bilan porté à la connaissance du Figaro, pas moins de 7603 membres des forces de l'ordre ont été blessés en opération l'année dernière.
Soit près de vingt victimes par jour.
 Depuis 2008, les chiffres ont explosé de 46 %.
Alors que les gendarmes dénombrent 1769 victimes à la suite d'une agression, les policiers recensent de leurs côté 5834 blessés en mission.
 Le mépris ne cesse de croître à l'égard des porteurs de l'uniforme.

La France est en guerre contre le terrorisme islamiste

                                                    

Le 29/08/2015

Nous n’avons goûté qu’aux prémices d’un conflit qui s’annonce durable et cruellement meurtrier.
   
La France est en guerre contre le terrorisme islamiste.
En guerre.
Oui, il faut le répéter, et prendre conscience de l’extrême gravité de la situation.
 Le danger est mortel.
Nous n’avons goûté qu’aux prémices d’un conflit qui s’annonce durable et cruellement meurtrier.
Grâce à la chance, et peut-être une protection supérieure pour les croyants, la France a échappé de peu à plusieurs massacres atroces.
 Pas à tous, cependant. L’armée des ombres, l’armée « islamo-racaille » internationaliste fourbit ses armes.
Bien entendu, il n’est nul besoin d’une longue démonstration pour prouver que la réponse du gouvernement est inadaptée à la situation, faible, et probablement animée d’une grande couardise.
On ne fait pas la guerre avec des Numéros Verts, des célébrations festives ou les poèmes mal écrits de Christiane Taubira (jamais adressés aux gendarmes morts en mission ou aux victimes du terrorisme, soit dit en passant).
Non, on fait la guerre avec une stratégie globale, et des réponses tactiques adaptées au terrain.
La stratégie globale consiste à étouffer le cœur idéologique de l’ennemi, notamment ces mosquées salafistes, ou crypto-salafistes, présentes partout en France.
Elles doivent être fermées, de la même façon qu’en Égypte.

L’OTAN cherche à contourner la règle du consensus

25 aout, 2015
Articles d’actualité
Hajnalka Vincze


Американские, латвийские, литовские и британские военные во время совместных учений


Le jour s'approche-t-il où l’Amérique pourra, de son seul fait, entraîner l’ensemble de l’OTAN dans une guerre ?

La question n’est hélas pas aussi surréelle qu’elle n’y paraît.
A la réunion ministérielle de l’Alliance, fin juin, le SACEUR (commandant suprême) « a reçu l’autorité d’alerter, de mobiliser et de préparer les troupes » de son propre chef, en attendant le feu vert du Conseil pour le déploiement sur le terrain.
 Mais soyons réalistes : les troupes déjà sur le tarmac, les avions prêts à décoller, les tambours battants – difficile d'imaginer comment un Etat membre réticent oserait, à ce stade, monter au créneau pour arrêter la machine de guerre de l’Alliance.

Une décision à usage interne

L'ambition qui se trouve derrière ce transfert d'autorité vers le commandant suprême, toujours américain, ne date pas d’hier.
 On se souvient lorsqu’en octobre 2011, le SACEUR de l’époque, l’amiral James Stavridis, annonça dans un tweet qu’il allait recommander aux 28 ambassadeurs de l’OTAN d’en finir avec les opérations de combat en Libye.
Le malaise fut palpable et certains s’étaient offusqués d'avoir ainsi été publiquement mis devant le fait accompli par les Etats-Unis.
 Or avec le recul, et à la lumière de la décision de juin, ce « faux pas » de l’amiral ressemble plutôt à un ballon d’essai.
Entre-temps, la crise russo-ukrainienne aidant, on est passé à la vitesse supérieure quant au contenu des pouvoirs à transférer au commandant US de l’Alliance.
 Aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement d’une décision pour terminer une guerre mais carrément pour la déclencher.

L’ère des grandes migrations et les criminels qui ont ouvert nos frontières

                                                    

Le 29/08/2015
Le crime contre les peuples européens est sans précédent.

Ce n'est pas une "crise" qui se joue.
Qui prend encore l’Union européenne au sérieux ?
 Qui peut défendre nos dirigeants dans leur aveuglement et leur inconséquence face à l’invasion dont l’Europe fait l’objet ?
L’Europe passoire, l’Europe foutoir, l’Europe pétaudière, l’Europe mouroir.
De Kos et Lampedusa à Vintimille, de Calais à la Hongrie, des émeutes dans les centres d’accueil d’Allemagne ou de Suède ou des villages de tentes au cœur de Paris jusqu’aux églises ouvertes d’Italie ou d’Autriche ou à cette grande marche depuis les Balkans, nous assistons en direct à la faillite de notre continent.
Le parti du bien, pour qui on ne saurait déroger au programme consistant à supprimer les frontières et accueillir toute la misère du monde, s’en inquiète, par la voix du torche-balle du soir ou de Nicolas Domenach : le terme de « migrants » plutôt que celui de « réfugiés » atteste de la victoire des idées du FN !
Il se trouve que ces idées rencontrent un écho grandissant.
Le parti du réel se venge.
Qu’est-ce qu’un migrant, si ce n’est un réfugié appelé à rester, à faire souche, à peupler la terre à laquelle il a eu tant de mal à accéder ?

vendredi 28 août 2015

Ron Paul, ancien candidat à la présidence américaine et membre du Congrès depuis 22 ans, avertit les Américains qu'un désastre financier est sur le point de se produire, pire que la Grande Dépression

vendredi 28 août 2015


Il met en garde les Américains, ainsi que tous les autres citoyens, que leurs économies pourraient se volatiliser en quelques instants et qu'il est impératif pour toutes les familles de se préparer à faire face à de graves problèmes d'approvisionnement et à une montée fulgurante du prix des nécessités.
 
Il dit que les gens croient vivre dans un "merveilleux monde" alors qu'il n'en est rien puisque tout pourrait basculer à n'importe quel moment.
Ron Paul rappelle que la liberté des citoyens est intimement liée à la prospérité d'un pays.
 Lorsque l'effondrement financier se produira, une crise de confiance du dollar US croit-il, ce sont nos droits et nos libertés qui seront restreintes et contrôlées par le gouvernement.
Une perte de confiance envers le dollar US aura des conséquences désastreuses puisque ça signifiera l'arrêt du commerce et donc, des pertes massives d'emplois.
 
Nous verrons alors des révolutions civiles partout à travers le pays parce que les gens qui auront travaillé toute leur vie verront leurs économies se volatiliser et parce que les familles n'arriveront plus subvenir à leurs besoins.
Le message, encore une fois, est clair: préparez-vous et veillez!
 
http://ronpaulmessage.com/

source

Pologne : c'est sûr "à 99 %", le train nazi existe


Publié le - Modifié le lepoint.fr
 


 
Selon le conservateur général des monuments en Pologne, Piotr Zuchowski, il est certain « à 99 % » que le « train nazi » existe.

Bien qu'il doute encore de son contenu, le conservateur général des monuments de Pologne n'a aucun doute quant à l'existence de ce train.
Le conservateur général des monuments en Pologne, Piotr Zuchowski, s'est dit vendredi convaincu « à 99 % » de l'existence d'un « train nazi », dont la récente annonce de la découverte avait mis en émoi l'opinion publique et les chasseurs de trésors polonais.
 « Je suis sûr à 99 % qu'un tel train existe, mais les informations sur son contenu restent invérifiables pour le moment », a déclaré Piotr Zuchowski devant la presse.
Le présumé « train nazi », qu'un Polonais et un Allemand auraient découvert récemment à Walbrzych, dans le sud-ouest de la Pologne, ressuscite la légende des trains chargés d'or et de bijoux, disparus au moment de la défaite nazie en 1945
Piotr Zuchowski a déclaré avoir vu sur des photos radars une rame blindée, longue de plus de 100 mètres et enfouie sous terre.
 Selon lui, l'information sur l'emplacement du train « a été transmise oralement par une personne qui avait participé à son camouflage » et qui, « sur son lit de mort, avait fait un croquis de cet endroit présumé », jamais découvert depuis la guerre.

Un 11-septembre français? L'alarme des services de renseignement

La France risque-t-elle de connaître à son tour un 11 septembre?©
 
Christian Hartmann Source: Reuters    
                                 
La France risque-t-elle de connaître à son tour un 11 septembre?

La France va-t-elle connaître une attaque comparable à celle qui a vu l'effondrement du World Trade Center?
 C'est l'inquiétude des services de renseignement français qui avertissent sur une possible recrudescence de la violence terroriste.
L'information a de quoi inquiéter.
 Selon une source des services français qui s'est confiée de façon anonyme au journal britannique The Telegraph , lequel reprend aussi en partie un article du Canard enchaîné, la France risque de connaître des troubles terroristes croissant.

Outre un attentat spectaculaire et meurtrier sur le mode du 11 septembre américain, plusieurs sources anonymes envisagent également la possibilité qu'un avion de ligne civil puisse être abattu par un missile.
Après la tentative terroriste sur le train Thalys reliant Amsterdam à Paris et toute une série d'attaques terroristes et de tentatives d'assassinat qui ont eu lieu cette année en France, le président François Hollande avait solennellement mis en garde: «Nous devons nous préparer à d'autres assauts et nous sommes toujours exposés» avait-il ainsi martelé.

En savoir plus: Hollande réaffirme la nécessité de renforcer les mesures de sécurité après l’attentat du Thalys

Loup solitaire ou terrorisme de l'intérieur?

Selon la source citée par The Telegraph, les autorités françaises craignent également des troubles internes dans certains quartiers périphériques français.
 L'armée française aurait même élaboré des plans d'urgence pour la «réappropriation du territoire national».
Ce terme désigne la possibilité pour l'armée de prendre contrôle de ces quartiers dans le cas où la population deviendrait hostile aux forces de l'ordre.

Pourquoi la France doit soutenir Bachar el-Assad

 
Drapeau à l'effigie de Bachar el-Assad©            
Sputnik. Valery Melnikov
Points de vue
 
Dans une tribune transmise à Sputnik, les conseillers nationaux des Républicains français Quentin Vercruysse, Pierre Gentillet et Alexandre Moustafa exhortent Paris à apporter un soutien militaire à Damas dans sa lutte contre l'Etat islamique.
Dernier rempart face à la montée de l'Etat islamique
 
Certains accuseront Bachar el-Assad d'être un dictateur, d'autres le nommeront responsable du sang versé en Syrie ou bien le décriront comme l'ennemi de l'Occident. Au même titre que l'Iran, le Venezuela ou encore la Russie, depuis plusieurs années la Syrie est victime sans fondement d'un réel mépris occidental, mépris probablement explicable par un refus de soumission à la tutelle atlantiste.
Malgré les nombreuses critiques émises quotidiennement à l'encontre de la République syrienne, aujourd'hui la Syrie de Bachar el-Assad se révèle être le dernier rempart face à Daesh, face à l'inexorable émergence d'un vaste Etat islamique prônant la charia la plus pure, aux antipodes des prétendues "valeurs" défendues par l'Occident.
Bachar el-Assad, majoritairement soutenu par son peuple, est doté d'une légitimé démocratique l'amenant à être président de l'Etat syrien jusqu'en 2021.
 Si le chef d'Etat syrien était aussi isolé que le décrivent les médias Occidentaux, comment aurait-il pu rester au pouvoir durant plus de 4 ans de crise?

TVL, journal du vendredi 28 août 2015

 
 

1) Politique / EELV : ça sent le sapin
Après les divisions de l’université d’été d’Europe Ecologie-Les Verts sur les régionales et la possible participation au gouvernement, les parlementaires François de Rugy et Jean-Vincent Placé annoncent leur démission du parti.
2) Politique / Les universités d’été meurtrières
Difficile rentrée pour le PS. 1 an après une université d’été tendue, la cuvée 2015 s’annonce sous les pires auspices. Entre l’emploi de salariés détachés roumains, les conflits internes et le discours d’Emmanuel Macron au Medef, les 3 jours à La Rochelle ne devraient pas être de tout repos.
3) International / EI : Rania de Jordanie réveille les musulmans modérés
4) L’actualité en bref

Violences anti-immigrés : à qui la faute ? (Présent 8428)

  28/08/2015 – MONDE  novopress.info



En Allemagne, un nouveau centre d’hébergement pour immigrés vient d’être attaqué, c’est le 152e depuis le début de l’année (voir article d’Olivier Bault dans Présent du 27 août).

 En France, à Auch, une mosquée a été incendiée, après d’autres, comme à Mâcon, Pargny-sur-Saulx.
 Bien sûr, on ne saurait approuver ces exactions, mais nous ne nous joindrons pas au chœur des indignés dont la condamnation ne s’accompagne pas de la nécessaire réflexion sur les vraies causes de ces violences.
Nos bons dirigeants jouent la vertu offensée devant le vice des méchants.
Comme Angela Merkel sous les huées l’autre jour, ils condamnent au nom de l’État de droit ceux qui se livrent à ces actes répréhensibles, tout en cautionnant la violation du même État de droit par ceux qui forcent nos frontières.
Cela n’empêche pas Mme Merkel d’annoncer que son pays va recevoir 800 000 « migrants » en 2015, quatre fois plus qu’en 2014, ce qui s’apparente à une provocation qui suscitera de nouvelles violences.

On nous dit que les assaillants anti-immigrés ne sont qu’une infime minorité.
Sans doute !
 Mais leurs concitoyens qui refusent cette violence n’en pensent pas moins.
 Dans un sondage d’Ipsos, à la question, « Pensez-vous que l’immigration produit des effets positifs ou négatifs sur votre pays ? », la réponse est « négatifs » à 54 % en Allemagne et en France, 72 % en Belgique, 64 % en Grande-Bretagne, 67 % en Italie comme en Espagne.
Comment en est-on arrivé là ?

Le PS préfèrerait-il employer des salariés roumains ?

Jeudi 27 Août 2015 à 16:29 (mis à jour le 27/08/2015 à 16:33)
Par
valeursactuelles.com


Photo © AFP
Polémique. Des travailleurs détachés roumains ont été recrutés en sous-traitance pour organiser l’université d’été du Parti socialiste a révélé France Bleu La Rochelle ce jeudi. Une information malvenue alors que le chômage peine à se réduire.
Mauvaise publicité pour le Congrès du Parti socialiste qui commence demain jusqu’au 30 août.
France Bleu La Rochelle a en effet révélé ce jeudi matin qu’il avait été fait appel à une société roumaine, Trepte Events pour l’organisation de leur congrès annuel.

Une entreprise roumaine employée en sous-traitance pour réduire les coûts

Le parti avait fait appel à la société lyonnaise d’évènementiel GL Events.
C’est celle-ci qui a sous-traité une partie du travail à l’entreprise roumaine.
Une dizaine d’employés roumains devaient donc mettre en place le mobilier et procéder au nettoyage des lieux dans lesquels doit se dérouler le congrès.
Le procédé n’est pas illégal mais permet d’économiser des coûts : les salaires et conditions de travail sont ceux appliqués en France, mais les cotisations sociales sont, en revanche, celles du pays d’origine, en l’occurrence moins chères pour la Roumanie.
Employer des travailleurs européens détachés est ainsi moins coûteux qu’employer des travailleurs français, et l’entreprise choisie par le PS l’a bien compris.

Cette information est survenue alors que les chiffres du chômage pour le mois de juillet avaient été communiqués la veille, révélant des résultats médiocres et en très faible évolution.

L’ARS : une allocation à réformer de fond en comble

                                                    
Le 28/08/2015

                                     
L’État vient de verser la fameuse allocation de rentrée scolaire (ARS) aux trois millions de familles qui en bénéficient. Son coût total est de 1,9 milliard d’euros. Mais à quoi sert-elle ?

On peut légitimement se le demander, à l’heure où une élue municipale s’est vue évincée de son mandat pour avoir moqué ces « familles en détresse » qui, dès le versement de la très attendue allocation, se jettent dans les supermarchés pour s’offrir des consoles de jeux, des téléviseurs ou des smartphones.
Le seul tort de cette femme était d’avoir dénoncé, avec une pointe de sarcasme, ce qui est déjà de notoriété publique.
Quels sont les prix réels des fournitures scolaires ?
Pour peu qu’on ne voue pas une adoration fétichiste aux grandes marques, on peut aisément s’en sortir en achetant cartable, crayons, ardoise, feutres, trousse, colle, gomme, taille-crayon, blouse, tenue de sport, cahiers, agenda, règle, équerre, compas, calculatrice, protège-documents, classeurs, scotch, bloc-notes, chemises à documents, pochettes, feuilles à dessin et papier calque à un prix n’excédant pas 120 €.
Il suffit, pour mener cette « étude », de se rendre dans deux ou trois des grandes surfaces les plus connues pour regarder attentivement le prix de ces fournitures.
 Et d’en profiter pour faire un tour dans les rayons dévolus aux appareils électroménagers.

Alain Juppé sur les traces du Petit Nicolas

                                                    
         

Le 28/08/2015
Le dernier ouvrage d'Alain Juppé sur l'école s'est au moins attiré la bienveillance de la ministre intérimaire de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem.
    
À défaut de susciter l’enthousiasme chez les professionnels de l’éducation, le dernier ouvrage d’Alain Juppé sur l’école s’est au moins attiré la bienveillance de la ministre intérimaire de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem.
Celle-ci s’est montrée ravie de constater sa modération, reconnaissant qu’Alain Juppé la rejoignait en de nombreux points…
 Il est clair que le maire de Bordeaux brille par sa capacité à enfoncer les portes ouvertes.
 À défaut d’apporter de nouveaux éléments sur les questions scolaires, celui-ci se borne à répéter que le niveau est insuffisant et que la racine de l’échec scolaire se trouve à l’école primaire.
On fera une évaluation, il y aura quelques aménagements, mais je ne vais sûrement pas remettre en chantier la totalité des programmes scolaires, prévient-il.
 Ses solutions sont simples : il faut augmenter le salaire des professeurs des écoles car, selon lui, l’enjeu est plus budgétaire que pédagogique !
 Pour le bac, il suffit de réduire le nombre de matières et de basculer vers le contrôle continu.
 À défaut d’augmenter le niveau, cela permettra au moins de faire des économies de fonctionnement.
 Le mammouth est sauvé !
Cette accumulation de poncifs et ce manque d’ambition nous laissent sur notre faim.

jeudi 27 août 2015

Vrais chiffres chômage Juillet 2015, 22 200 chômeurs de plus, malgré 303 100 radiés ce mois

par patdu49
jeudi 27 août 2015




Moyenne de + 34 866 chomeurs par mois, au cours des 6 premiers mois de l'année.

6 432 200 privés d'emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 3 945 400 invisibles qui n'entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

total : + de 10 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse).

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, pour le seul mois de juillet 2015 :

- Défauts d'Actualisation (bugs informatiques + oublies + des découragés non indémnisés) : 212 700, 43,4 % des sorties des listes. (+ 5,6 % sur 1 an)
- Radiations Administratives (les punis) : 38 900, 7,9 % des sorties. (-19,6 % sur 1 an)
- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés et départs à la retraite..) : 51 500 et 10,5 % des sorties. (+ 7,7 % sur 1 an)

soit 303 100 radiés des listes (61,8 % des sorties) ce mois pour autres motifs que :

- Stages parking : 50 500, 10,3 % des sorties. (+ 19,4% sur 1 an)
- Arrêts maladie, maternité, etc : 35 900, 7,3 % des sorties. (- 0,8% sur un an)

- Reprises d'emploi déclarées : 100 400, ne représentent que 20,5 % des sorties des listes de pôle emploi. ( +14,1 % sur 1 an )

Demandeurs d'emploi par catégories :

 
A : 3 551 600 -0,1 % ( + 3,9 % sur 1 an ).
 
B : 709 800 +0,3 % ( + 6,8 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.

C : 1 151 100 +1,3 % ( + 15,7 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.

D : 279 800 -0,4 % ( + 0,8 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.

E : 403 500 +2,1 % ( + 6 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 095 800 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 6 % sur 1 an, 22 200 chômeurs de plus, par rapport à juin.

TOTAL, dom-tom compris : 6 432 200 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page ).

Migrants : en important des populations, on importe leurs problèmes



 

 
Malheureux hasard du calendrier, la succession d’attentats se produit en pleine crise des migrants, prenant ainsi de court tous les services de sécurité. Mais est-ce un hasard?
 
Ce midi, Françoise Schepmans était invitée au JT de TF1 qui avait posé ses caméras à Molenbeek, mondialement célèbre depuis un certain temps déjà pour être un fief djihadiste.
Et la bourgmestre MR d’expliquer en substance qu’avec 8.000 entrées et autant de sorties par an dans sa commune, il lui était difficile de maîtriser le flux des terroristes.
Tout cela est débité sur un ton un peu plaintif, comme si c’était la fatalité et qu’il ne fallait pas demander au MR de faire la pluie et le beau temps parce que personne n’a d’emprise sur les nuages qui passent au dessus de Bruxelles.
 
Sauf que, comme se plaisait à le répéter son prédécesseur, Philippe Moureaux, Molenbeek est un laboratoire social, le sien.
Et quel laboratoire!
Tout a été mis en place pour importer une population et lui permettre de reproduire son mode de vie « ancestral ».
Et la greffe a pris au plein cœur de Bruxelles.
Ce que Molenbeek est tristement devenue est le résultat d’un dogme savamment implémenté, celui de la multiculturalité.

 
Le P 15 8 Belgique islam
 
Quand on importe une population, elle s’installe avec armes et bagages.
 A côté du couscous que d’aucuns trouvent convivial parce qu’exotique, il y a tout le reste, bien moins appréciable.
Songeons pêle mêle au mariage forcé, au harcèlement des femmes dans la rue, aux paraboles qui défigurent les maisons, à la banalisation de la violence, à l’excision, à l’égorgement des animaux de boucherie et même au terrorisme auquel il faudrait s’habituer selon certains élus

TVL, journal du jeudi 27 août 2015


1) Criminalité / Meurtres raciaux en direct
Un journaliste afro-américain a assassiné deux de ses anciens collègues en direct à la télévision. Le double meurtre, aux revendications ouvertement racistes, a été largement diffusé par le tueur sur les réseaux sociaux.
2) Société / France : le protectionnisme d’instinct
3) Patrimoine / Coup de grâce pour la corrida ?
Art ancestral, allégorie d’une tragédie, innommable barbarie ou terrible torture, 
les qualificatifs de la corrida sont rarement mesurés… Alors que les "anti" 
sont de plus en plus organisés, les aficionados défendent leur tradition! 
Retour sur un spectacle qui divise! 
4) L’actualité en bref

La lutte contre l'immigration conduit l'Europe vers une débâcle


International
 
Selon un journal polonais, les Européens risquent de perdre leurs valeurs fondamentales en essayant de se protéger contre les réfugiés.
 
Une Europe riche s'est retrouvée au milieu de pays déchirés par des guerres.
 Elle doit soit s'ingérer et régler ces conflits engendrant les migrations, soit mettre fin aux migrations clandestines par la force, a indiqué mercredi le quotidien polonais Gazeta Wyborcza.

"Tirer sur les dictateurs ou sur leurs victimes, ce genre d'idée paraît aujourd'hui impensable. Mais les 800.000 réfugiés attendus cette année en Allemagne risquent de provoquer une réaction catastrophique de la société et cela portera un coup dur à l'espace Schengen", ajoute Dawid Warszawski (pseudonyme de Konstanty Gebert), historien et éditorialiste du journal.
 
Une limitation des libertés individuelles en Europe sera le premier sacrifice à faire pour garantir la sécurité des Européens.
 On devra ensuite renforcer la surveillance.
La récente attaque avortée contre un train à grande vitesse Thalys reliant Amsterdam à Paris a provoqué une discussion sur l'installation de portiques de détection des métaux et de dispositifs de contrôle des bagages dans les gares ferroviaires.
On propose en outre de surveiller les terroristes présumés et même de prendre des mesures de répression préventives, rappelle l'historien.

Qui peut payer autant de migrants-clandestins ?

Publié le 27 août 2015 - par Victor Hallidée pour RL
 
Papa-obama

 
L’Union Européenne va imposer à la Serbie la mise en place d’un camp de réfugiés (la Hongrie érigeant un mur). Capacité d’accueil ? 400.000 migrants…

Quand on sait que la Serbie compte 7 millions d’habitants et qu’elle est déjà « légalement » envahie par les Albanais musulmans venus en masse du sud de la Serbie ainsi que de l’Albanie.
Des « réfugiés » qui viennent pour partie de pays en guerre : Libyens, Syriens, Erythréens, Afghans… auxquels s’ajoute une masse de migrants de tous les pays d’Afrique subsaharienne (qui ne sont pas en guerre), et aussi du Maghreb (Tunisie essentiellement).

Si nous voulions nous expatrier aussi loin, nous n’en aurions pas les moyens.
Se pose la question du financement des passeurs et affréteurs de chaloupes.
Les instigateurs du mondialisme et de son levier immigrationniste sont à la fois les plus motivés et les plus aptes au financement : par exemple le machiavélique Soros qui n’en est pas à ses débuts, lui qui présente dans son curriculum le succès de la dissolution de la Yougoslavie, grâce au maniement de l’explosif levier ethno-religieux…
Maintenant, Soros consacre ses efforts et  fonds gouvernementaux (convertis discrètement en actions privées), pour déstabiliser l’Europe et la Russie.


 Les medias en sont aussi de puissants contributeurs, pour anesthésier les peuples voués au sacrifice.
Ainsi en est-il du fameux  « National Endowment for Democracy –  qui prétend « rééquilibrer » les médias russes pour ne laisser place qu’à la propagande occidentale :

https://www.democracyendowment.eu/news/bringing-plurality-1/

Vers une augmentation de la redevance audiovisuelle?

Posté le 27 août 2015 à 14h33
 
 


Cela fait seulement 7 jours que François Hollande a promis une baisse des impôts et le gouvernement pense déjà à en augmenter certains. 
 
Ceci dit, la promesse concerne 2016...pas 2015 alors il faut faire vite !
"Le gouvernement prendra une décision début octobre sur une possible réforme de la redevance audiovisuelle, dont le montant (136 euros) pourrait être "légèrement" augmenté ou l'assiette "modernisée", a déclaré jeudi 27 août la ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin.
"Les usages, la consommation de télévision se passent aujourd'hui de plus en plus sur internet. Plus de 50% des personnes qui regardent la télé la regardent sur un autre support ou un autre canal"
 
Taxer les tablettes, les ordinateurs fixes et portables, quelle bonne idée !

Et cela pour financer des chaînes de télévision et radios publiques dont la disparition ne dérangerait personne...
Mais il faut bien financer la future chaîne de propagande pour la réélection de François Hollande en 2017.
La proximité de ces deux annonces n'est certainement pas un hasard...
 
Philippe Carhon

Une (nouvelle) députée PS polémique

6Medias                   
                   
Une (nouvelle) députée PS polémique

voir la photo©Photo:Capture Facebook

Une députée cède son siège à sa belle-fille.

Parmi les 577 députés de l'Assemblée nationale, beaucoup sont évidemment méconnus, et leurs actions passent souvent inaperçues.
Au point qu'un élu peut être remplacé sans qu'on s'en rende compte, même quand son suppléant est un membre de sa famille.
Mardi, le blog Les Cuisines de l'Assemblée révélait ainsi le remplacement de Sandrine Hurel, députée PS de la Seine-Maritime, par Marie Le Vern, qui n'est autre que sa belle-fille.
L'élue socialiste démissionnaire s'étant vue confier une mission gouvernementale.
 Une passation de pouvoir qui permet d'éviter une élection partielle au gouvernement.

Roubaix: une adolescente martyrisée par un homme de 26 ans

Publié le
PAR FRÉDÉRICK LECLUYSE

 

La jeune fille a été retrouvée par les policiers le 24 juin, rue Henri Carette. Photo d’illustration Sami Belloumi

VDNPQR

Jugé coupable de détournement de mineur et de violences, notamment avec arme, un Roubaisien de 26 ans a été condamné à quinze mois de prison ferme. Le tribunal a délivré un mandat d’arrêt.

Quand ils interviennent ce 24 juin rue Henri-Carette, dans le quartier de l’Alma à Roubaix, les policiers comprennent immédiatement que l’affaire est grave.
 La disparition de Sabrina (appelons-la ainsi), 17ans, n’est pas anodine.
La jeune fille est enfermée (de l’extérieur) dans la salle de bain d’un petit appartement insalubre.
Elle est nue.
 Son corps est couvert de bleus et d’ecchymoses.
Sur la jambe droite, une cicatrice de huit centimètres.
Il faudra du temps pour qu’elle accepte de raconter la vérité.
 Car Sabrina a fui le foyer où elle était placée pour suivre celui qu’elle pense être l’amour de sa vie.
Quand elle rencontre Amine Boumadane, 26 ans, connu sous sept autres identités différentes, elle n’a que 15ans.
Le grand amour ?

Un couteau dans la cuisse

Le « délit de faciès » et le ministre (Présent 8426)

26/08/2015 – FRANCE  (NOVOpress)
 
 
 8426-Chard

À qui se fier ! Jusqu’ici, le « délit de faciès » était attribué à des policiers toujours soupçonnés d’inavouables pratiques, sous les applaudissements des « fachos », des beaufs et autres individus manquant de vertu républicaine.

Or voilà qu’un membre du gouvernement socialiste, Alain Vidalies, Secrétaire d’État aux Transports, vient de faire ce qui s’apparente à une défense de cette pratique : « À chaque fois qu’on parle de fouille aléatoire, quelqu’un dit “oui, mais ça risque d’être discriminatoire.” Eh bien, écoutez, moi, je préfère qu’on discrimine, effectivement, pour être efficace, plutôt que de rester spectateur. »
 
Après l’attentat dans le Thalys, il évoquait l’instauration d’une fouille des passagers, « aléatoire ».
 Or, s’agissant de déceler les personnes à risques, il n’est pas impossible que, d’une façon aléatoire, la police s’intéresse davantage à des voyageurs au teint plus foncé que celui des gens du Nord, qui ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas ailleurs.
 Car, statistiquement parlant, la plupart des attentats islamistes, perpétrés en France et ailleurs, ont été le fait d’Arabes, oui, on doit prononcer le mot, mais, attention, sans « amalgame ».
Le malheureux !
Le sous-ministre avait cru saisir qu’il fallait tout faire contre le terrorisme, y compris privilégier l’efficacité sur les grands principes.
 Ses « amis » lui ont fait comprendre qu’il devait retourner à l’école du parti.
 Bienveillant, Stéphane Le Foll, pour l’aider, a dit qu’il n’a pas dit ce qu’il a dit : « Personne n’a envie des discriminations. Alain Vidalies a raison de vouloir renforcer les contrôles aléatoires. On reste dans le cadre : contrôles aléatoires point et on en reste là. »