vendredi 31 juillet 2015

Les CRS français s'équipent de tireurs d'élite pour faire face aux manifestants armés


                  
Les CRS seront prochainement accompagnés de tireurs d'élite.Source: Reuters
                                    
Les CRS seront prochainement accompagnés de tireurs d'élite.
   

Alors qu'ils seraient de plus en plus souvent amenés à faire face à des armes à feu lors d'émeutes ou de manifestations, les CRS français vont se doter de tireurs d'élite.
L'hebdomadaire Marianne, en kiosques ce vendredi, révèle la nouvelle tactique des compagnies républicaines de sécurité (CRS).
 Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ces nouvelles procédures à disposition des forces de l'ordre ne font pas dans la douceur.
Ces nouveaux «principes tactiques relatifs à la réaction d'une unité prise sous un tir d'arme à feu», comme cela est écrit dans la note envoyée à toutes les compagnies de CRS, mettent en effet à disposition des CRS des tireurs d'élite.
A la base, un constat fait par les CRS en 2013 : lors de leurs sorties, les CRS font de plus en plus face à des personnes armées.
 La note stipule donc la mise en place d'un « binôme, observateurs-tireur arme longue».
En 2007 en effet, lors d'émeutes urbaines à Villiers-le-Bel, les CRS avaient été visés par des armes à feu.
 «L’évolution des menaces auxquelles les compagnies républicaines de sécurité sont susceptibles d’être confrontées (...) impose une adaptation de nos méthodes de raisonnement tactique », expliquait ainsi en 2013 le directeur des CRS, Philippe Klayman.

Pédophilie et politique : il n'y aurait pas qu'en Grande-Bretagne

Michel Janva
Posté le 31 juillet 2015 à 14h35





Dans son dernier livre, Le Juge, l'acteur Christophe Lambert écrit :
« Je vois que le monde est plus violent qu’a­vant. Vous seriez éton­née par exemple de voir le nombre de pseudo hommes d’af­faires, de pédo­philes proté­gés, qu’on connaît, dans la poli­tique, la finance. Les affaires sont très vite étouf­fées… On trouve des filles dans des caves à qui on file des gamelles comme à des chiens, qu’on bat, qu’on drogue ; ou la petite qu’on vend aux enchères sur le dark Web, et des sites comme Silk Road où on peut trou­ver tout ce qu’on veut et qu’on met souvent des années à fermer ! »
  Lien permanent

TVL, journal du vendredi 31 juillet 2015





1) Politique / Redécoupage territorial : les villes lésées
2) Terrorisme / « Djihadland » dans les Balkans
3) International / Les Kurdes sous le feu de la Turquie
4) L’actualité en bref

Vendée : 31 arbres abattus illégalement pour laisser passer un convoi exceptionnel

par Rédaction de France Info jeudi 30 juillet 2015 13:18


Pour le département de Vendée, qui a convoqué une réunion à la mi-journée jeudi, c'est "une attitude qui a des répercussions environnementales graves". © Fotolia / pixarno


Une trentaine d'arbres ont été abattus mercredi le long de la route à Luçon, en Vendée, pour faire passer un convoi exceptionnel de presque 10 mètres de large et 33 mètres de long, transportant deux coques de bateaux. L'option de traverser un champ moissonné n'était semble-t-il plus possible, la pluie de la veille ayant détrempé le terrain.

Un convoi exceptionnel transportant deux coques de bateaux en aluminium de près de 10 mètres de large et 33 mètres de long venant de Fontenay-le-Comte, aux Sables d'Olonne, s'est trouvé immobilisé mercredi matin à l'entrée de Luçon, sur la route départementale D746, empêchant "toute circulation", a indiqué le conseil départemental de la Vendée.

"C'est pas normal qu'on défigure des arbres comme ça"

Selon son président, Yves Auvinet, quelqu'un du département aurait alors donné son accord pour couper cinq arbres afin de dégager le passage.
Insuffisant pour faire passer le convoi.
 Alors, une autre solution aurait été proposée au transporteur privé Multi-Trans : passer par un champ à côté de la route.
Mais cette fois c'est la météo qui s'en mêle et la pluie aurait rendu le terrain impraticable.
Au lieu d'attendre une demi-journée que la terre sèche, le transporteur a alors décidé de couper illégalement une trentaine de platanes, provoquant la colère des habitants et des autorités locales. 


Jean-Pierre Rousseau habite à 150 mètres de là, il a été abasourdi par la scène. "C'est pas normal qu'on défigure des arbres comme ça, moi j'ai 75 ans, je reverrai jamais la route avec des arbres comme ça, parce que des arbres comme ça, il faut plusieurs dizaines d'années pour qu'ils soient aussi beau. Quest-ce qu'on laisse à nos enfants si on se met à tout couper comme ça de façon idiote ?" tempête-t-il.
"C'est pas normal qu'on défigure des arbres comme ça, moi j'ai 75 ans, je reverrai jamais la route avec des arbres comme ça" - Jean-Pierre Rousseau 75 ans, au micro de France Bleu Loire Océan



Ukraine: un entrepôt d'armes américaines découvert à Lougansk

Selon les autorités insurgées, toutes les armes découvertes portent des marques spéciales et des symboles d'appartenance au Département de la Défense des Etats-Unis.

Un entrepôt de munitions, d'armes portatives et d'armes lourdes en provenance des Etats-Unis a été découvert lors de l'évacuation de décombres à l'aéroport de Lougansk, a déclaré le chef du département d'enquête du Parquet général de la République populaire de Lougansk (LNR), Leonid Tkatchenko.
"Lors de l'évacuation des débris à l'aéroport de Lougansk, les ouvriers ont découvert un entrepôt de munitions, d'armes portatives et d'armes lourdes, fabriquées notamment aux Etats-Unis.
L'accès aux locaux était physiquement impossible jusqu'à ce jour, car l'entrée de l'entrepôt était bloquée par des décombres", a rapporté Leonid Tkatchenko.
Selon M.Tkatchenko, des systèmes de missiles sol-air portables paraissant être de type Stinger figurent parmi les armes découvertes.
Toutes ces armes portent des marques spéciales et des symboles d'appartenance au Département de la Défense des Etats-Unis, a-t-il ajouté.

Police religieuse à la piscine : des femmes agressées parce qu’en maillot de bain…

31 juil 2015


Police religieuse à la piscine : des femmes agressées parce qu’en maillot de bain…


L’information ne vient pas de la « fachosphère » ni de « l’ultradroite »  mais de Marianne qui titre carrément « Oui, on observe l’émergence d’une police des mœurs« .

Extraits, édifiants..
 Et c’est une directrice de recherche du CNRS et membre de l’Observatoire rhônalpin de la laïcité, qui dit ce que nous nous tuons à répéter depuis des années…
« L’affaire » du maillot de bain de Reims a agité les réseaux sociaux ce week-end.
 Le parquet a fait savoir qu’il n’y avait aucune origine morale ou religieuse à l’altercation.
 Pour Jacqueline Costa-Lascoux, directrice de recherche du CNRS et membre de l’Observatoire rhônalpin de la laïcité, il est néanmoins naïf de ne pas vouloir voir qu’il y a aujourd’hui en France « l’émergence d’une police des mœurs qui vise principalement les jeunes femmes sur le thème de la pudeur ».
Jacqueline Costa-Lascoux : Réserve faite des résultats de l’enquête dans ce cas précis, on observe l’émergence d’une police des mœurs qui vise principalement les jeunes femmes sur le thème de la pudeur.
« Cachez ce sein que je ne saurais voir », les Tartuffe affirment leur présence !


 Des incidents ont éclaté la semaine dernière à la piscine Mermoz à Lyon et dans plusieurs piscines du Grand Lyon où des filles en maillot de bain ont été agressées.
 Des garçons voulaient les faire sortir de l’eau et ils ont proféré des injures racistes contre les vigiles qui intervenaient.
 Ces jeunes gens portaient eux-mêmes des bermudas recouvrant un caleçon (pour cacher une virilité prête à s’exprimer car « une femme non couverte excite les hommes » disent-ils, reprenant pour ainsi dire les termes des mollahs du film du réalisateur Mehran Tamadon, Iranien).

Des collaborateurs incompétents ? Un inconnu dans la maison place Beauvau


cazeneuve1

Parachuté du côté de Cherbourg par le PS Parisien et par Fabius, en 1988,  Bernard Cazeneuve avait démultiplié à l’époque les promesses démagogiques pour être élu.
.
Ne « réveillez pas un flic qui dort ».
 Surnommé R2-D2, le petit robot de La Guerre des étoiles, par un certain nombre de députés socialistes, Bernard Cazeneuve cultive des roses et aime les chats, mais présente un faible niveau d’études et de formation, à la différence des autres ministres du gouvernement occupant un Ministère régalien.
Ce qui explique sans doute les difficultés croissantes que connaissent nombre de Français avec le ministère de l’Intérieur, les attentats meurtriers non déjoués, les dysfonctionnements répétés du Ministre et du ministère, car, qu’on le veuille ou non, le petit R2-D2 même s’il refuse d’être considéré « comme un Playmobil casqué, malgré la taille et la fonction », pour reprendre l’expression d’un confrère national, ne cadre pas tout à fait avec le profil type du premier flic de France.
La différence avec ses prédécesseurs demeure criante. Sarkozy et Valls se voyaient en Robocop agités.
Et loin de nous l’idée de le comparer à une « vedette de Cherbourg », et beaucoup de journalistes, solidarité socialiste oblige, ont passé sous silence ses débuts chaotiques place Beauvau.
Il mit deux jours pour exprimer publiquement une « pensée » pour la famille de Rémi Fraisse après le drame de Sivens, et s’empailla méchamment avec le député écologiste François de Rugy.

Au Pakistan, ils sont 130 à partager la même infortune qu’Asia Bibi

                                                    


Le 31/07/2015
Le père Channan, dominicain de Lahore, directeur d'un centre interreligieux, a révélé au site catholique Aleteia que le cas d'Asia Bibi était loin d'être unique.

Asia Bibi.
Un drôle de prénom, facile à retenir, qui sonne comme un conte de princesse.
Et pourtant, il est devenu le symbole du pire de ce que contient le Coran : la mise à mort pour blasphème.
La pendaison qui menace cette jeune mère de famille catholique est promise à tous ceux et celles qui osent porter le moindre jugement sur l’œuvre de Mahomet.
 En Arabie saoudite ou dans ce faux État du califat islamique, c’est la décapitation assurée, au sabre ou au couteau de boucher.
Au Pakistan, république islamique, c’est, comme à Téhéran, la pendaison.
Dénoncée par des voisins qui l’auraient vu boire l’eau d’un puits réservé aux seuls musulmans, elle a été condamnée à mort en novembre 2010.
 L’acte d’accusation est en soi, déjà, une monstruosité qui ne peut exister que dans ces pays où l’islam est la religion officielle.
Mais il ne repose que sur des témoignages de voisins que la défense récuse au nom de la vengeance de mauvais voisinage.
Deux hommes ont été assassinés par des musulmans intégristes pour avoir défendu Asia Bibi.
 Le premier, en 2011, était gouverneur du Pendjab et, en mars dernier, le second était ministre catholique des Minorités religieuses et avait souhaité que soit révisée la loi sur les blasphèmes.

Pas une journée sans une nouvelle (mauvaise) idée

                                                    


Le 31/07/2015
Christiane Taubira, ministresse la plus aimée des délinquants, fait selon son habitude très fort en proposant de faire de la conduite sans permis, non plus un délit, mais une simple contravention.


Je n’en suis pas fier mais je dois avouer que j’écoute parfois France Info.
 Que voulez-vous, malgré la logorrhée bien-pensante qui en dégouline, il y a toujours un petit espoir que Hollande ait démissionné dans la nuit…
C’est donc à l’occasion de cette coupable écoute que j’interceptai hier une paire de scoops concernant deux de nos plus belles institutions : la Poste et le ministère de la Justice.
 Ainsi le timbre augmentera encore le 1er janvier, ce qui devient pratiquement automatique, et une fois de plus au prétexte de la concurrence du courrier électronique et du zéro papier dans beaucoup d’entreprises.
 Compenser la baisse des ventes de la tarte aux pommes par l’augmentation de son prix, voilà une idée digne d’un économiste socialiste (si tant est que l’on puisse être les deux à la fois), mais que mon boulanger risquerait gros à mettre en pratique.
C’est que si les timbres augmentent, on en achètera de moins en moins…
 Verra-t-on alors un jour le prix du timbre monter à un million, comme dans l’Allemagne de Weimar ?

Calais: thermomètre d’un désastre annoncé


29 juillet 2015


Un jeune soudanais de 25 ans, sans papiers, est mort cette nuit, écrasé par un camion alors qu’il tentait d’entrer dans le tunnel sous la Manche, pour passer en Angleterre.


C’est le 11e mort depuis le début de l’année.
 Les sans papiers qui campent à Calais sont 10 x plus nombreux qu’il y a trois mois!
Cette même nuit de mardi à mercredi, la police française a dénombré 3.000 tentatives de pénétrer sur le périmètre interdit de la part des clandestins qui campent aux alentours du port et tentent de passer en Angleterre.
Il y a un mois, on comptait moins de 300 intrusions par nuit.
La situation est devenue explosive.
Il y a déjà eu plusieurs émeutes et la police annonce 5.000 tentatives quotidiennes pour la fin de l’année.


Les arrestation de migrants pour vols et agressions se multiplient à Calais et la police française est débordée
Les arrestations de migrants pour vols et agressions se multiplient à Calais et la police française est débordée


Pour le ministère de l’Intérieur français, l’explosion du nombre de migrants à Calais, c’est le marqueur qui montre le dérapage complet de l’immigration clandestine via la Méditerranée et par voie terrestre, entre la Turquie, les républiques de l’ancienne Yougoslavie et la Grèce.
La veille, Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur était à Calais pour soutenir son dispositif policier, renforcé de 100 hommes la semaine précédente, pour faire barrage sur la rocade qui sépare «la jungle», site industriel toujours en activité où campent les milliers de migrants et la zone du port.

jeudi 30 juillet 2015

Comment interpréter les chiffres du chômage en juin ?


Ecrit le 28 juil 2015 à 8:04 par Eric Martin dans Nos brèves



Les chiffres du chômage, dévoilés lundi, montrent une quasi stabilité du nombre de chômeur en juin, mais ce mois plus favorable s’inscrit dans une hausse annuelle de 4,7%, soit 158 000 chômeurs supplémentaires

Le ministre du Travail, François Rebsamen, reconnaît que sans la nouvelle comptabilisation des demandeurs d’emploi, ceux-ci auraient augmenté de façon équivalente à celle des mois précédents…

TVL, journal du jeudi 30 juillet 2015




1) Immigration / France, cet angélisme qui tue
Alors que Calais est de plus en plus submergée par les immigrés clandestins, un Soudanais est mort écrasé par un camion tandis qu’un Egyptien s’est fait électrocuter Gare du Nord. Sous couvert d’humanisme et d’angélisme, le gouvernement socialiste, face à la crise migratoire, est de plus en plus meurtrier.
2) Politique / FN : l’été de tous les dangers
Après la nouvelle victoire judiciaire de Jean-Marie Le Pen, la présidente du Front national passe à la contre-offensive : publication du vote sans appel des adhérents, travail sur l’hypothèse d’un nouveau congrès ou de l’exclusion pure et simple du fondateur du FN. Pour Marine Le Pen, un seul objectif : mettre fin à cette guerre familiale avant les élections régionales de décembre prochain.
3) Union européenne / La Grèce vers une nouvelle crise
4) L’actualité en bref

Qui se cache derrière «Dwekh Nawsha», la milice qui va envoyer des Français combattre Daesh


Publié le 30.07.2015 à 08:00
Mis à jour le 30.07.2015 à 08:04

La plupart des futurs combattants civils français qui s'apprêtent à rejoindre le front ont été inspirés par ce vétéran de l'armée américaine, Jonathan Krohn Brett. Ici, le 5 février 2015 en Irak.

La plupart des futurs combattants civils français qui s'apprêtent à rejoindre le front ont été inspirés par ce vétéran de l'armée américaine, Jonathan Krohn Brett. Ici, le 5 février 2015 en Irak. - SAFIN HAMED / AFP

Jane Hitchcock

TERRORISME. Ils sont chrétiens ou athées, et ils veulent prendre les armes contre les djihadistes du groupe Etat Islamique. Ces ex-militaires ou simples citoyens français sont « recrutés » par « Dwekh Nawsha », une milice qui défend les chrétiens d'Orient. Explications...

Qui sont les « Dwekh Nawsha » ?
 Ces « futurs martyrs » (en araméen) forment une organisation en pleine expansion, lancée mi-mai 2014 en Irak, qui a compté dans ses rangs des vétérans américains et britaniques, dès l'été.
Son objectif: défendre les chrétiens.
 En France, le groupe est né au lendemain des attentats de janvier.
 Depuis, plusieurs pages se sont créées sur Facebook.
 20 Minutes a enquêté sur cette « nébuleuse ».

Une branche créée en avril en France

Le site internet de la seule milice française « Dwekh Nawsha » apparue sur Facebook en avril assure : « De plus en plus de Français se renseignent sur les moyens de se rendre en Syrie et surtout en Irak combattre les extrémistes, notamment les miliciens ultraradicaux du groupe Etat islamique ».
 Une « antenne » a été créée pour la Belgique, ce mois de juillet.
 De même que « des représentations en Suisse et aux Antilles » se mettaient en place, en même temps.

France : la colère des agriculteurs français devrait se diriger contre le Quai d’Orsay

le

image

(…) Car l’embargo russe sur des produits alimentaires, notamment européens, explique en partie la crise que traversent des éleveurs.

 Il a été décrété le 7 août 2014 en réponse aux sanctions économiques contre Moscou après l’annexion de la Crimée et son implication dans la guerre dans le reste de l’Ukraine.
L’embargo a été reconduit pour un an, en juin.Même si la Russie n’était pas un client important des producteurs français, l’embargo les a touchés indirectement par effet domino.
 En restreignant leurs débouchés, il a conduit d’autres pays européens « à écouler une partie de leur production qui s’est retrouvée sur le marché européen ou national, et a perturbé le marché », selon Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture.
Les importations russes de produits laitiers ont baissé de 78 %.
C’est ainsi que le report des exportations des gros producteurs laitiers que sont l’Allemagne, les Pays-Bas et la Finlande a fait baisser de 30 % les cours du beurre et de la poudre de lait en France.
 Et Gérard Calbrix (Association de la transformation laitière), se montre pessimiste : « Les autorités russes utilisent l’embargo pour développer leur secteur laitier, nous sommes persuadés que le marché ne rouvrira jamais. »

Brighelli - Qui veut devenir prof ?



Publié le - Modifié le | Le Point.fr

Le ministère a dû organiser un second concours pour une académie particulièrement sensible. Un concours au rabais ?

Le ministère a dû organiser un second concours pour une académie particulièrement sensible. Un concours au rabais ?AFP©Jean-Christophe Verhaegen


Le ministère promet des milliers de postes, mais, faute de candidats sérieux, 25 % d'entre eux ne seront pas pourvus. Chronique d'un désastre.


La ministre avait promis 4 000 postes supplémentaires pour organiser la grande gabegie de sa réforme du collège.
Elle n'a pas de chance, des centaines de postes ne seront pas pourvus à la rentrée.
 La saison des concours de recrutement est derrière nous.
Et l'on sait déjà que près de 5 000 postes, attribués par le ministère et mis à la disposition des jurys, ne sont pas pourvus. Promesses et Déficit vont en bateau, Promesses tombe à l'eau.

Quelques passionnés et beaucoup de médiocres

Les jurys sont méchants : ils ont gardé sous le coude près de 25 % des postes.
 Les 50 000 postes supplémentaires du candidat Hollande, auxquels aucun enseignant sérieux ne pouvait déjà croire en 2012, sont aujourd'hui un puissant sujet d'hilarité douloureuse.
Les 4 000 promis par Mme Vallaud-Belkacem sont eux aussi un sujet de rigolade meurtrie.
Si les jurys n'ont pas attribué ces postes, c'est que les candidats étaient très faibles.

Petit guide touristique de savoir-vivre en France

                                                    

Le 30/07/2015
Apprenez que, sur nos plages, depuis plus d’un siècle, on ne s’habille pas pour prendre un bain.

Monsieur le Roi,

Je n’aurai garde de revenir sur les conditions si particulières de Votre séjour sur la Côte d’Azur.
Elles obéissent à de très hautes considérations politiques qui ressortissent du système connu sous le nom de Françafric.
 Mais mon propos n’est pas d’en discuter aujourd’hui.
Il m’a paru plus nécessaire et plus urgent d’attirer la bienveillante attention de Votre Majesté sur le fâcheux incident survenu dès le deuxième jour de vos vacances.
Vous ne manquerez pas, j’en suis sûr, de faire en sorte qu’il ne se reproduise pas.
Je ne sais, dans l’état actuel de mes informations, si c’est à l’initiative de Votre Majesté elle-même ou d’un quelconque serviteur zélé de son entourage qu’une jeune femme membre de la Compagnie républicaine de sécurité chargée d’assurer Votre protection a été invitée à ne pas contrevenir par sa présence aux préceptes sacrés du Prophète – qu’Il soit béni – et de son Livre sacré.
Il découle, de toute évidence, des prescriptions de Votre religion que la femme, être inférieur et impur qui n’est admis dans votre royaume ni à exercer la plupart des métiers, ni à sortir seule, ni à conduire une voiture, ni d’une manière générale à disposer d’elle-même, ne saurait être habilitée à surveiller Vos ébats, et d’autant moins que cette éhontée sans pudeur ne craint pas d’endosser des vêtements masculins.

La nouvelle peur : le jour où la Chine s’écroulera

                                                     


Le 30/07/2015


En ce début de semaine, les Bourses de Shanghai et de Hong Kong ont encore dévissé, et beaucoup craignent la contagion.

C’est une sourde angoisse qui court le monde, celui de l’économie et de la finance avant de s’abattre – hypothèse que certains redoutent – sur le monde : la Chine est au bord d’une grave crise économique, et si elle s’écroule, nous nous effondrons tous avec elle.
« Laissez donc la Chine dormir, car lorsque la Chine s’éveillera le monde entier tremblera. »
 On prête à Napoléon cette prédiction apocalyptique qui, depuis 1816, a traversé les générations. Alain Peyrefitte en reprit l’idée comme titre d’un livre, paru en 1973, et vite devenu un best-seller : Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera ».
La Chine s’est éveillée et le monde a commencé par ricaner.
 On lui a fourgué tout ce qui nous pesait à produire : ennemis du socialisme, certes, mais pas au point de renoncer aux bénéfices de l’exploitation des masses laborieuses par le grand capital.
Quant à nos chères élites maoïstes, malgré leurs dévotions au Petit Livre rouge, elles pensaient n’avoir rien à craindre de ces bouseux communistes.
On connaît la suite.
Aujourd’hui, la Chine tient le monde, et si elle tousse on se retrouve au tapis, y compris l’Oncle Sam.
 C’est ce que redoute le monde de l’économie depuis le début de l’été.
Alors, on fait de l’esbroufe avec la météorite grecque histoire de ne pas parler du gigantesque croiseur qui nous arrive dessus.

mercredi 29 juillet 2015

Plusieurs centaines de Mauritaniennes destinées à l'esclavage en Arabie Saoudite

Par Jean-Baptiste Naudet
Publié le 29-07-2015 à 07h53



(Photo d'illustration) (AFP/ SEYLLOU)(Photo d'illustration) (AFP/ SEYLLOU)


De riches arabes saoudiens semblent avoir été tentés de "faire leurs courses" de chair fraîche et de "bois d'ébène" en Mauritanie, pays complaisant face à la traite humaine.

En ce début de 21e siècle, en cette fin de juillet 2015, Aminetou Mint el Moktar, la célèbre présidente de l'Association de femmes chefs de famille de Mauritanie, l'AFCF, révèle un scandale la traite des femmes.
 "200 jeunes filles, récemment parties de Mauritanie, sont déjà sur place, en Arabie saoudite.
 Elles sont séquestrées dans des cours de maisons, victimes de toutes les formes de maltraitances physiques, psychologiques et sexuelles", affirme la présidente de l'AFCF jointe par "L'Obs" en Mauritanie.
Dénonçant "une forme aberrante d'esclavage contemporain et une traite sexuelle", Madame el Moktar a porté cette affaire de trafic massif de femmes entre la Mauritanie et l'Arabie saoudite devant la police et le Parquet de Nouakchott, la capitale mauritanienne.
La police judiciaire a ouvert une enquête après le dépôt d'une plainte d'une des mères des jeunes filles.

Complicité des autorités mauritaniennes

Trois cent autres esclaves mauritaniennes seraient prêtes à partir, selon Aminetou Mint el Moktar, qui est en contact avec les familles et a réussi à s'entretenir au téléphone avec une des victimes en Arabie saoudite.

TER À 1€ Insultes, violences, jets de pierre… Quatre jeunes occasionnent 21 000€ de dégâts

29 juillet 2015 à 21:50 Faits Divers

DR

Le 19 juillet, le train assurant la liaison le Grau du roi - Nîmes dit « Train à 1 euro » a fait l'objet d'un important caillassage par un groupe d'individus. Plusieurs vitres d'un wagon arrêté en gare de Saint-Cézaire à Nîmes ont été brisées.

A l'origine des faits, un jeune de 23 ans outrage et exerce des violences à l'encontre d'agents SNCF. Tous ses copains présents dans le wagon tentent de lui prêter main forte obligeant les agents SNCF à faire usage de lacrymogène.
Le groupe descend du train et lance des pierres occasionnant des blessures aux deux agents SCNF (dont l'un bénéficie de 6 jours d'ITT).
 De nombreux autres dégâts par bris de vitres sont relevés pour un préjudice de 21 000 euros.
Une enquêtes minutieuse est aussitôt menée par les effectifs de la sûreté départementale qui parviennent à identifier trois protagonistes âgés de 16, 18 et 23 ans.

Mistral pour Moscou: "Hollande est complètement perdu"

International
Les ouvriers des chantiers navals de Saint-Nazaire souhaitent que les BPC Mistral qu'ils ont construits pour la Russie y soient livrés "le plus rapidement possible".

A l'heure actuelle, les frais de gardiennage et d'assurance des deux navires en question sont compris entre "un et un million et quelques euros" par mois, selon le patron du constructeur naval DCNS Hervé Guillou cité par Le Point.

Le premier des deux navires, le Vladivostok, devait être initialement remis à Moscou à la mi-novembre 2014, tandis que le second, le Sébastopol, devait théoriquement être livré à la Russie à l'automne 2015. 
Fin novembre dernier, Paris avait annoncé le report "jusqu'à nouvel ordre" de la livraison du Vladivostok, en raison de la situation en Ukraine.

Lundi 28 juillet, le président français François Hollande a promis de prendre "dans les prochaines semaines " sa décision sur la livraison à la Russie des porte-hélicoptères Mistral.
 Selon Jean-Claude Blanchard, conseiller municipal à Saint-Nazaire contacté par Sputnik, les autorités françaises semblent "ne pas savoir exactement ce qu'elles feront de ces bateaux".

"En France, nous allons de revirement en revirement.

WINDOWS 10 : ATTENTION DANGER D’ESPIONNAGE DE MASSE


Article publié le 29.07.2015


windows-10

TVL, journal du mercredi 29 juillet 2015



1) Social / Chômage : la manipulation socialiste
2) Société / La brigade des loups de S. Royal
3) International / B. Obama : retour à la case départ
4) L’actualité en bref

Le parrain

29 juillet 2015
Lu ICI


Homme d’affaires, maître du “Monde” et mécène politique, le richissime fondateur de la maison de couture Yves Saint Laurent manigance dans les coulisses socialistes depuis trente ans. Photo © SIPA

« Je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant. »

 Pierre Bergé ose tout, c’est même à ça qu’on le reconnaît.
Favorable à la procréation médicalement assistée (PMA), à la gestation pour autrui (GPA) et à l’adoption par les homosexuels, le héraut du lobby LGBT est l’un des grands artisans de la légalisation du mariage gay.
 « Capitaliste » et « révolutionnaire », Bergé appartient à « la gauche la plus extrême, la gauche libertaire » — et c’est lui qui le dit.

Cet expert en mauvaise foi et en colères théâtrales déteste l’Église, le voile islamique, le Téléthon, les syndicats, les 35 heures et les écolos.
Il milite pour le droit de vote des étrangers, la laïcité, l’Europe fédérale, la dépénalisation des drogues, la distribution gratuite de préservatifs au collège et toujours plus d’impôts pour les riches… sauf sur les oeuvres d’art !
Né sur l’île d’Oléron en 1930, ce fils de fonctionnaires anarchistes est un gamin « infernal, paresseux et velléitaire », selon sa mère, qui chante l’Internationale à sa première manifestation, juché sur les épaules de son père.

L’adolescent « athée d’origine protestante » lit Max Stirner et Karl Marx mais refuse la lutte des classes.
 À 28 ans, il fait la rencontre de sa vie : sa liaison avec le couturier Yves Saint Laurent, adulé du Tout-Paris, lui ouvre les portes de l’influence et du pouvoir.

Politiquement correct : Philippe Moisescot, pas Charlie

 29/07/2015 – POLITIQUE  (NOVOpress)

Permalien de l'image intégrée
Immonde!..car de droite
Tempête pour un gazouillis… Philippe Moisescot conseiller municipal Les Républicains de Levallois-Perret, déclenche la polémique pour avoir publié un dessin humoristique sur Tweeter


L’humour, c’est de gauche ou ça n’est pas, telle est la leçon que l’on peut retenir de la polémique déclenchée par Philippe Moisescot pour avoir relayé un dessin « raciste », en tout cas peu politiquement correct (voir illustration de cet article).
 Repéré (dénoncé ?) par “le Lab” d’Europe 1, l’élu a assumé devant les journalistes de la radio périphérique la diffusion de ce dessin qu’il a trouvé, dit-il, sur les réseaux sociaux et issu d’un journal suisse.
Pour lui, il s’agit d’une illustration de ce qu’il se passe tous les jours en France.
Médecin de profession, il explique :
J’ai plusieurs patients qui ont des amis qui vivent au Maroc. Et vous savez ce qu’ils leur disent ? Que tous les Marocains qui ne veulent pas travailler viennent en France pour toucher les allocations. [...] Allez voir dans le 9-3 ! Je ne suis pas plus raciste qu’un autre, mais ce dessin, c’est malheureusement vrai.
Toute la bien-pensante se mobilise pour prendre des sanctions à l’encontre de l’élu coupable de ne pas suivre le catéchisme officiel.
La couverture de Charlie Hebdo, qui appelle ouvertement à tuer Vincent Lambert, ne suscite pour sa part pas tant d’indignation…

Permalien de l'image intégrée
Hilarant!..Car de gauche

Le scandale des ministres homosexuels pédophiles

Lu dans Présent :
Posté le 29 juillet 2015 à 10h47

Angleterre : le pays n’en finit pas d’être confronté à des scandales pédophiles


Les sordides affaires liées à ce qu’on appelle aujourd’hui le réseau pédophile de Westminster n’arrêtent pas de faire des remous en Grande-Bretagne, même si l’on attend toujours les premières condamnations d’anciens ministres et députés et de ceux qui ont couvert leurs agissements.

 Pour rappel (nous avions évoqué le scandale dans Présent du 27 mars dernier), des députés des trois grands partis traditionnels, membres du gouvernement, officiers de police, juges, célébrités et autres membres de l’establishment britannique sont accusés d’avoir fait subir des sévices sexuels à de jeunes garçons jusque dans les années 90 tout en étant couverts par les autorités.

Un document du MI5, le service de renseignement, que l’on croyait détruit et qui vient de refaire surface apporte la preuve noir sur blanc que le gouvernement de Margaret Thatcher avait été mis au courant des penchants de certains de ses membres pour les jeunes garçons.
 Dans cette lettre remise en 1986 au Cabinet Secretary, c’est-à-dire au secrétaire du Premier ministre Margaret Thatcher et de son gouvernement, le patron du MI5 s’inquiétait des ravages que cela pourrait causer dans l’opinion publique si l’affaire venait à être connue, pointant du doigt le député homosexuel conservateur Peter Morrison, un proche de la Dame de Fer.
 Si proche qu’il est même devenu la même année vice-président du parti conservateur et que la lettre du MI5 ne l’a pas empêché d’être nommé ministre pour l’énergie l’année suivante, puis secrétaire personnel du Premier ministre en 1990.

Policière virée par les Saoudiens : M. Cazeneuve, vous êtes lamentable


Publié le 29 juillet 2015 - par Viviane Lamarlère
CazeneuveVallauris3

Monsieur le Ministre,

Une femme CRS affectée à la surveillance de la plage de Vallauris sous la villa du potentat d’Arabie Saoudite a été mutée après que son sexe a été signalé comme indésirable sur cette plage en raison de la pudeur des hommes de la suite royale.

Pour les Français témoins de cette pantalonnade, et dont je vous rappelle que ce sont LEURS IMPÔTS qui financent les salaires des forces de l’ordre, il est hors de question que l’Etat cède à ce genre de caprice au nom de je ne sais quelles retombées diplomatiques ou commerciales.
 C’est la France toute entière qui est ridiculisée à travers la faiblesse de ceux qui rentrent dans les enfantillages séniles du roi.
Vous devriez prendre le temps d’aller lire les commentaires de nos concitoyens sur les fora des médias en ligne.
 Il ne s’agit pas là d’extrémistes, mais de Français de plus en plus estomaqués, exaspérés, consternés par le comportement sans envergure de nos élus et de nos ministres, par la manière dont ils courbent sans trop de réticences l’échine devant des dirigeants qui – et c’est chose connue – instrumentalisent à coup de pétrodollars le terrorisme international.

Taubira, toujours là…

                                                    

Le 29/07/2015
Entre François Hollande et Christiane Taubira, c’est le grand amour.


Et elle prépare son retour.
 C’est ce que nous apprend Le Figaro de lundi.
 Christiane affirme avoir « beaucoup de respect » pour le premier avec lequel elle entretient « une grande relation de confiance » – une relation de grande confiance, a-t-elle voulu dire ?
 Des compliments, somme toute, qui combleraient d’aise son boucher ou son coiffeur.
 De son côté, François apprécie sa force, son sens politique, sa culture et son caractère.
 Tout cela est charmant.
 À l’Élysée comme à Matignon, on remarque donc qu’ils se voient « très souvent » pour parler « des dossiers et de la situation globale ».
 Entre les festivals par ci et les concerts par là, quel casse-tête, ces rendez-vous intimes, pour les secrétaires en charge des agendas…
Car le temps presse : 2017, c’est demain !
 Et Le Figaro de nous expliquer pourquoi ni le Président ni le Premier ministre ne peuvent se séparer de Christiane Taubira.
 Parce que, selon le directeur général de l’IFOP, Frédéric Dabi, lucide, Christiane Taubira incarne « une des rares promesses de campagne tenues par François Hollande » : le mariage pour tous !
 Une loi, comme chacun le sait, très rassembleuse.

Haro sur Fdesouche !




Le 29/07/2015
Dernière turpitude en date : une plainte déposée par le mécène Pierre Bergé, qui n’aurait pas apprécié que Fdesouche relaie le lien d’un article jugé diffamatoire.

S’ériger en défenseur de la liberté d’expression est à la portée du premier poseur venu.
Il suffit de parader aux manifs Charlie, de signer quelques pétitions sur Internet et de dénoncer haut et fort le régime de Kim Jong-un.
Mais mettre en pratique ses belles convictions est une autre paire de manches.
Laisser ses contradicteurs s’exprimer, accepter que d’autres courants de pensée puissent exister exige une ouverture d’esprit qui tend à se tarir à une époque où la lobotomie intellectuelle exercée par les médias et les politiques bat son plein. Internet est (était ?) l’un des derniers refuges contre cette marche forcée vers l’uniformisation cognitive.
Créé il y a dix ans, le site Fdesouche est devenu l’un des blogs les plus influents de ce que les bobos nomment la fachosphère.
 Compilant au jour le jour les faits divers parus dans la presse, il dresse un état des lieux saisissant des problèmes de criminalité, d’immigration et d’injustice sociale qui asphyxient la France.
 Des informations que les gouvernements n’aiment guère voir circuler, trop conscients de l’éveil salutaire qu’elles pourraient susciter chez les électeurs.
 Forcément, Pierre Sautarel, administrateur du site, a eu quelques déboires et quelques procès.

Quimper. Le militant islamiste du GIA écroué

Châteaulin - -  


Assigne-a-residence-le-terroriste-Merouane-Benahmed-temoigne 




   

Le militant islamiste assigné à résidence à Châteaulin vient de comparaître au tribunal correctionnel de Quimper (Finistère). Il a été condamné à quatre mois de prison ferme.


Le militant islamiste Merouah Benahmed, assigné à résidence à Châteaulin depuis le lundi 20 juillet, vient d'être condamné par le tribunal correctionnel de Quimper à quatre mois de prison ferme, avec mandat de dépôt à l'audience.
Jugé en comparution immédiate ce mardi après-midi, il lui était reproché de ne pas avoir respecté les obligations liées à son régime d'assignation à résidence contraignant, prévu par le code de l'entrée, du séjour et du droit d'asile des étrangers.
Ce militant du GIA, condamné à mort dans son pays d'origine, l'Algérie, a déjà purgé une peine de prison ferme en France, en lien avec une entreprise terroriste.


source

mardi 28 juillet 2015

L'article qui a valu à Pierre Sautarel (FDesouche) d'être visé par une plainte




Il est ici (via).
Pierre Bergé (et non "Berger", merci Le Scan du Figaro qui relate l'affaire Sautarel sans évoquer l'objet de la plainte...) ne connait sans doute pas l'effet Streisand :
"L'effet Streisand est un phénomène médiatique au cours duquel la volonté d’empêcher la divulgation d’informations que l'on aimerait garder cachées — qu'il s'agisse de simples rumeurs ou des faits véridiques — déclenche le résultat inverse. Par ses efforts, la victime encourage malgré elle l'exposition d'une publication qu'elle souhaitait voir ignorée."
Et donc, que cherchait à cacher Pierre Bergé ?
 Cet article de Panamza du 29 octobre 2014 :
"À l'occasion d'une exposition sur le Maroc, Jack Lang, président de l'IMA, a donné "carte blanche" à Pierre Bergé pour être interviewé par Frédéric Mitterrand. Décryptage et révélations.
Certaines images laissent parfois songeur.  Celle-ci, par exemple, illustrant trois amis heureux de se retrouver dans un prestigieux lieu culturel.
Pbjlfm231014

Jeudi 23 octobre, dans la salle du Haut Conseil de l'Institut du monde arabe, Jack Lang, Pierre Bergé et Frédéric Mitterrand étaient réunis.
Le but?
 Donner "carte blanche" au multimillionnaire Pierre Bergé, 83 ans et pygmalion médiatique (actionnaire du Monde, Rue89, L'Obs), pour relater son parcours en général et son amour de la culture marocaine en particulier.
 Le prétexte?
L'inauguration par l'IMA -et François Hollande- d'une vaste exposition consacrée au Maroc. L'organisateur?
 Jack Lang, 75 ans, grand ami d'Israël, président (depuis janvier 2013) de l'Institut du monde arabe et bénéficiaire d'une rémunération mensuelle de 10 000 euros.
 Le maître de cérémonie?
 Frédéric Mitterrand, 67 ans, ancien ministre de la Culture (comme Jack Lang), ex-animateur d'une émission sur le service public de France Inter (de 2013 à 2014) et documentariste pour Arte.


Un an plus tôt, le 24 octobre 2013, Panamza avait consacré un article spécial à Frédéric Mitterrand et son approche décomplexée du monde arabe.
Comme il le relata dans un ouvrage paru en 2009, il pratiqua longtemps ce qu'il nommait "la solution Maghreb" : du tourisme sexuel en Afrique du nord en guise d'alternative à la Thaïlande.

L'indécision sur les Mistral coûte un million d'euros par mois à la France


Publié le - Modifié le | lepoint.fr

Le "Vladivostok", BPC de classe Mistral, à Saint-Nazaire.

Le "Vladivostok", BPC de classe Mistral, à Saint-Nazaire.©© Stephane Mahe / Reuters

Les frais de gardiennage et d'assurance des deux navires construits pour la Russie font frémir. Hollande doit trancher "dans les prochaines semaines".


La France va-t-elle livrer les deux bâtiments de projection et de commandement (1) de classe Mistral à la Russie ?
 François Hollande a promis lundi soir de prendre une décision "dans les prochaines semaines", sur fond de crise ukrainienne.
Et il est urgent de trancher, car, selon le patron du constructeur naval DCNS Hervé Guillou, le coût de maintenance des deux navires désormais terminés est compris entre "un et un million et quelques d'euros" par mois.
Ces frais incluent le gardiennage et les assurances du Vladivostok et du Sébastopol à Saint-Nazaire, mais pas les éventuelles pénalités que la France devra payer à la Russie, pour compenser la non-livraison des deux BPC, ou la livraison avec retard du premier (la livraison du second étant prévue par le contrat pour l'automne 2015).
Contacté par Le Point.fr, DCNS a refusé de commenter ce dossier, mais a confirmé l'estimation donnée par son PDG jeudi.
 "Ces coûts pourraient encore augmenter si les Mistral sont immobilisés suffisamment longtemps pour qu'un remplacement d'une partie de leurs systèmes à bord devienne nécessaire", avait par ailleurs précisé Hervé Guillou, cité par le site Zone militaire.


Une décision, deux scénarios



La position de François Hollande est extrêmement complexe, entre obligations contractuelles et engagements diplomatiques. Deux scénarios sont possibles :

Zohra Karim, l’une des 5 agresseuses de Reims, a craqué

le 28/07/2015


1b5ad6ebe5f32e07ce4f3a2e4a98e2d3

Des journalistes dévertébrés ont tenté de donner des leçons de morale au sujet du scandaleux évènement du parc Léo-Lagrange de Reims, où une jeune femme s’est fait cogner dessus par 5 agresseuses, parce qu’elle était en maillot de bain.

Pour Simone de Beauvoir, Brigitte Bardot était l’incarnation de l’émancipation féminine :
Elle marche, elle danse, elle bouge. Elle fait ce qui lui plaît et c’est cela qui est troublant », écrivait Simone de Beauvoir.
« … Elle suit ses désirs. Elle mange quand elle a faim et fait l’amour avec la même simplicité désinvolte. Le désir et le plaisir semblent pour elle plus convaincants que les préceptes et les conventions. Elle ne critique pas les autres. Elle fait ce qui lui plaît, et c’est cela qui est perturbant. Elle ne pose pas de questions, mais elle offre des réponses dont la franchise peut être contagieuse. »
J’ai noté les propos d’une « idiote utile » qui ferait bien de relire Beauvoir : Dominique Bochel Guégan, « chroniqueuse société » à l’Obs.
Elle écrit :
« Une femme s’est fait agresser par cinq autres alors qu’elle prenait un bain de soleil, vêtue d’un maillot, dans un parc public de Reims. C’est la seule information dont on dispose ».
« La seule information dont on dispose ? »
Soit Bochel Guégan ment – et elle discrédite la profession qui s’en passerait bien, soit elle a reçu l’ordre de sa rédaction d’écrire ce hoax.
Si Bochel Guégan n’est pas capable d’un basique travail de recherche honnête, elle a un fabuleux avenir à l’Obs.

TVL, journal du mardi 28 juillet 2015



1) Politique / Immigration en grandes pompes… aspirantes
2) Union européenne / Bruxelles dos au mur hongrois
3) International / Iran : accord nucléaire sous tensions
4) L’actualité en bref

Plus de 2 000 migrants ont envahi l’Eurotunnel dans la nuit de lundi à mardi (VIDEO)

Eurotunnel
Source: Reuters
 Une quinzaine de migrants ont été blessés mardi matin alors que l’intrusion la plus massive jamais produite sur le site d’Eurotunnel a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, à Calais.

Près de 2 200 immigrés clandestins se sont introduits dans la zone d’Eurotunnel pour essayer de rejoindre l’Angleterre.
Les migrants ont tenté de s’accrocher aux navettes en marche, a fait savoir Le Figaro, en citant une quinzaine de blessés.



De pareils cas ont déjà été rapportés plusieurs fois par les médias, les migrants essayant régulièrement d’échapper à la vigilance des policiers en utilisant tous les moyens possibles en vue de gagner le Royaume-Uni.
Au moins neuf d’entre eux ont péri ne serait-ce que depuis le début de juin, et plusieurs autres ont été blessés.
Face à la montée du danger, la société Eurotunnel a annoncé des mesures pour informer et dissuader les migrants qui risquent leur vie pour passer au-delà de la Manche.

Fusillade sur la Rambla de Barcelone: un homme abattu, plusieurs blessés dans le centre-ville

Publié le Mardi 28 Juillet 2015 à

Panique dans le centre-ville de Barcelone, en Catalogne (Espagne).

Une fusillade sur la Rambla, l’artère principale de la cité catalane, a fait plusieurs blessés.
 On ne connaît pas encore le motif de cette fusillade…
 Deux hommes seraient impliqués, dont l’un a été abattu par la police.


Selon le quotidien espagnol La Vanguardia, la fusillade a eu lieu ce mardi vers 15h00 sur la Rambla de Barcelone, près de l’hôtel Silken, dans la rue Pintor Fortuny.
Pour une raison inconnue, plusieurs personnes ont été blessées par des coups de couteau et plusieurs balles ont été tirées près de l’hôtel.
L’un des deux assaillants a été abattu par la police alors que le deuxième se serait caché dans un supermarché tout proche.
 La police n’a pas encore confirmé si ce deuxième suspect avait été ratttrapé ou non.

Certains témoins parlent d’une tentative d’enlèvement, mais les autorités se refusent actuellement à tout commentaire.

Les baigneurs d’une plage de Rabat attaqués au sabre, plusieurs blessés

27 juillet 2015 - 22h00 -


Une plage de Rabat a été prise d’assaut la semaine dernière par une bande composée d’une dizaine d’hommes. Sabres, coutelas ont été utilisés pour dépouiller tous les estivants.

Ce vendredi 24 juillet, une date à oublier pour beaucoup d’estivants qui se trouvaient à la plage Al-Gharbia de Rabat.
 Ce jour là, une bande d’une dizaine d’hommes a attaqué les baigneurs et les promeneurs pour les délester de tout ce qu’ils avaient de précieux, rapporte le journal Al Akhbar, et gare à ceux qui tentaient de résister.
L’attaque a finalement été stoppée après l’intervention de la police et une course-poursuite s’est soldée par l’arrestation de sept individus, tous mineurs.
 Il seront, selon la même source, poursuivis pour vol sous la menace d’une arme blanche et constitution de bande de malfaiteurs, alors que les trois autres sont activement recherchés par la police.
Les blessés ont quant à eux été transportés à l’hôpital.
Cet événement survient à peine quelques jours après l’attaque par des hommes cagoulés de la plage de Dar El Kebdani, dans la région d’Al Hoceima où heureusement l’intervention rapide de la gendarmerie a permis d’éviter le pire.


source via fdesouche

USAID, pas contente (du tout) de l’échec de la « révolution » arménienne

28 juillet 2015         Avic  
                                                                                                                         
USAID, pas contente (du tout) de l’échec de la « révolution » arménienne 


Les échecs répétés finissent par pousser à être moins vigilant et à se démasquer. C’est le cas de la énième révolution de couleur qui se déroulait en Arménie.

 Pour juger de la colère des Américains, voici la lettre de la responsable de la Mission de l’USAID en Arménie, Madame Karen Hilliard (photo ci-dessus), adressée au Président de la Helsinki Citizen’s Assembly en Arménie basée à Vanadzor, Arthur Sakuntsu.

1437936501_116

Cher M. Sakunts,
Je vous écris pour exprimer mon inquiétude de la baisse significative de dynamisme dans les manifestations à Erevan.
Malgré vos assurances sur l’état de préparation de la société arménienne à farouchement défendre ses intérêts, nous assistons non seulement à une diminution du nombre de manifestants, mais aussi au passage de la rhétorique rigide, sans concession au dialogue pacifique avec le gouvernement, ainsi que l’abandon des exigences politiques.
 Il est clair que vous n’avez pas su utiliser de manière adéquate les ressources qui vous ont été fournies.
Vos résultats ont été médiocres, et le principal objectif n’a pas été atteint.

Toutefois, nous pensons qu’il est inacceptable d’arrêter vos activités sur quelque point que ce soit de ce que nous avions convenu, car cela pourrait compromettre le déroulement des évènements prévus en Azerbaïdjan.
Vous devez tout faire pour attiser toute forme de protestation populaire.

Exclusif : le roi d'Arabie saoudite ne veut pas de femmes CRS à Vallauris

 Le 28/07/2015


Lu ICI

Photos : Lionel Cironneau/AP/SIPA

Les vacances du roi dans les Alpes-Maritimes risquent de faire de nouvelles vagues après qu'un émissaire du roi a prié une femme CRS de s'éloigner de la plage (et des hommes en maillot de bain)...

Le roi Salmane d'Arabie saoudite veut pouvoir se baigner en sécurité sur la petite plage privée qui borde sa vaste villa de Vallauris, mais il n'est pas question qu'une femme assiste au spectacle de ses hommes barbotant en maillot de bain dans les eaux claires de la Méditerannée.
 Il a ainsi envoyé un émissaire, lundi 27 juillet, auprès d'un CRS un peu trop féminin à son goût.
Le message était limpide : pour bien faire, on souhaitait qu'elle soit écartée du dispositif qui mobilise une demi-compagnie de CRS, en l'occurrence la CRS n°3.

 A l'extrême limite, elle pouvait continuer à surveiller la villa si elle le souhaitait, mais elle devait s'éloigner de la plage à l'heure du bain.
Evidemment, le message du roi n'a laissé aucune trace écrite, mais la fonctionnaire a plutôt mal pris cette immixion dans sa sphère professionnelle.