dimanche 30 novembre 2014

Bienvenue.



Idiot ridicule avec une écharpe rouge.

L’image du jour: Réjouissez-vous, vous êtes enrichis.

     
10306256_826918040704806_7068849430169512685_n


source

Sans l’islam les Pays-Bas seraient un pays formidable.

Publié le par Lucette Jeanpierre - Article du nº 383
 
 


 
La malheureuse professeur de Français Charlotte Goulmy (ne pas confondre avec Chalghoumi) en est encore toute retournée, la malheureuse…
 
Sur le site dirigé par Anne Sinclair, elle nous fait part de son émoi, quand, étendant son linge, elle a entendu un discours « nauséeux » du député hollandais Machiel De Graaf, membre du Parti de la Liberté. Et comme elle a été assez généreuse pour en traduire la plus grande partie, nous la remercions d’avoir, grâce à elle, pu profiter d’un discours exemplaire, que nous partageons, de ce député, expliquant ce que serait son pays sans l’islam. Si nous étions Machiel De Graaf, nous la prendrions comme attachée de presse. Encore merci à Charlotte, et sans rancune…

 
Lucette Jeanpierre pour riposte laique

Sans l'Islam, les Pays-Bas seraient un pays formidable.

 Madame la Présidente. Sans l’Islam, les Pays-Bas serait un pays formidable.
 Ce sujet n’est abordé que par peu de mes collègues précédents.
Bien entendu chacun est libre d’intervenir à l’Assemblée comme il l’ entend.

Sans l’Islam les Pays-Bas ne dépenserait pas en gros 7,2 milliards à l’immigration de masse.

Sans l’Islam il n’y aurait aucune mosquée et les gens ne seraient pas confrontés au quotidien aux voiles islamiques, aux djellabas, aux barbes de haine ou aux minarets.
Un pays sans symboles de la domination islamique.
On serait un pays formidable.

 Sans l’Islam nous ne serions pas confrontés à la politique de remplacement du peuple, ni à la politique de la colonisation islamique, ni à l’occupation du territoire dans de plus en plus de quartiers dans les grandes et petites villes.

Sans l’Islam les Pays-Bas serait libre des perturbations sociales qui sont la conséquence de l’immigration de masse qui nous parviennent via les prêches haineux, via le regroupement familial, la victimisation, la criminalité marocaine et l´interférence Turque à travers des exigences islamiques pour adapter les Pays-Bas et ses habitants aux idées barbares, retardés et totalitaires d’un bandit en chef, meurtrier de masse et pédophile du septième siècle.

Sans l’Islam Pim Fortuyn ne serait pas assassiné par Volkert van der Graaf, qui expliquait son acte par piété avec les musulmans.

Sans l’Islam Theo van Gogh ne serait pas abattu par Mohammed Bouyeri et Geert Wilders, le président de mon parti, n’aurait pas besoin de protection rapprochée.

Avec ses alliés étrangers, Marine Le Pen plaide pour une « Europe de l'Atlantique à l'Oural »

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par  


Marine Le Pen et Geert Wilders, le 28 mai 2014 au Parlement de Bruxelles.
 
Archive:  Marine Le Pen et Geert Wilders, le 28 mai 2014 au Parlement de Bruxelles. - Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

 
Marine Le Pen a voulu faire la démonstration de son poids à l'international. Sept intervenants - Hollandais, Russe, Italien, Belge, Autrichien, Tchèque et Bulgare - tous alliés étrangers du parti d'extrême droite, se sont succédés, samedi 29 novembre, à la tribune du XVe congrès du Front national.
 
Une manière, pour Marine Le Pen, de montrer qu'elle pèse en Europe et sur la scène continentale.

« Notre Europe va de l'Atlantique à l'Oural, pas de Washington à Bruxelles », a notamment lancé Mme Le Pen dans son propos liminaire, assurant que le FN n'était « pas seul ».
Elle a plaidé pour « une coopération nouvelle entre les nations ».
Tous les intervenants ont défendu une même position politique : un antiaméricanisme virulent, une russophilie assumée, et une hostilité à l'immigration affirmée.
Bizarrement, ce n'est pas Aymeric Chauprade, conseiller de Marine Le Pen aux questions internationales, qui présentaient les invités.
 Ce dernier semblant être mis sur la touche.

RÔLE DE LA RUSSIE

Celui que tout le monde attendait, était Andreï Issaïev, le vice-président de la Douma et membre de Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine.
 S'adressant à l'assistance en russe, il a néanmoins lancé un tonitruant « chers camarades » à une salle qui l'acclamait debout.
 Rappelant « l'amitié historique » entre la France et la Russie, M. Isaïev a critiqué les « fonctionnaires inconnus de l'Union européenne, pantins des Etats-Unis ».

Quand le masque tombe et nous couvre de honte !

Publié par Erwan Castel à 20:32
 
samedi 29 novembre 2014
 
 
 



Le retour des "collabos" !
 
70 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, les pays occidentaux qui avaient été les victimes du nazisme ou s'étaient engagés à libérer l'Europe occupée trahissent aujourd'hui leurs morts !
Dans la crise ukrainienne, les "démocraties occidentales" en parangons des droits de l'Homme imposent via leurs esclaves médiatiques, une propagande mensongère visant à diaboliser la Russie mais surtout à cacher leur soutien à une junte belliciste dont l'idéologie totalitaire et ethnocentrée fait ouvertement référence au nazisme et à sa déclinaison ukrainienne le Bandérisme qui s'est rendu coupable de crimes de guerres et génocide pendant la guerre.

Il fallait que ces faquins abattent leurs cartes au grand jour...
 C'est aussi un nouveau coup de maître de la diplomatie russe qui a poussé les occidentaux a révéler leur vrai nature en montrant l'abjection de leur soutien à l'Ukraine...

A l'ONU, la Russie a présenté une résolution sans ambiguïté proposant aux membres d'engager une

"Lutte contre la glorification du nazisme et d'autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance"

Au vu de l'Histoire et des valeurs fondatrices de notre civilisation cette proposition aurait du faire l'unanimité absolue et immédiate...
Or le résultat est effarant ! :

Un vaste réseau d’escroquerie à la carte bancaire inédite et imparable en France.

Publiée le par Claudia Moya dans la catégorie Tech & Web
 
 
Pour piller les comptes, des escrocs dupliquaient les cartes bleues


Après les USA, la Finlande supprime l’enseignement de l’écriture manuscrite.


o-CHILD-ON-IPAD-facebook


Le 29 novembre 2014 


 
L’argument ne saurait être discuté : à l’ère numérique, la maîtrise de la frappe au clavier prime sur tout.

Dans un petit livre désopilant de Roy Lewis intitulé « Pourquoi j’ai mangé mon père » dans lequel il nous rapporte la vie mouvementée d’une famille d’homo sapiens, le grand-père, “réac”, oppose à tout progrès cette formule délicieuse : « Back to the trees ! ».
 Remontons dans les arbres.
Curieusement, et par l’un de ces retournements des choses dont la vie a le secret, on se demande si la technologie à outrance ne va pas nous y ramener… dans les arbres !
Voilà, c’est officiel : la Finlande, notre voisin européen, a décidé de supprimer dès la rentrée 2016 l’enseignement à l’école primaire de l’écriture manuscrite – dite « cursive » bien qu’elle ne le soit pas toujours.
 L’argument ne saurait être discuté : à l’ère numérique, la maîtrise de la frappe au clavier prime sur tout.
On pourrait se dire que notre voisin proche du Cercle polaire a pris un coup de froid dans les neurones, mais ce serait ignorer un fait d’importance : la Finlande ne fait que suivre en cela une décision déjà appliquée dans 45 États américains.
 Et ce qui se fait aux USA, c’est le progrès, forcément…
Donc, après être descendus de nos arbres, nous avons tracé des dessins dans le sol avec un bâton, des aurochs sur les murs de la grotte avec de l’ocre et du charbon, des signes dans la glaise avec un stylet, d’autres sur un papyrus avec un roseau taillé, tracé des lettres sur la peau de mouton avec une plume d’oie, passé de la plume d’oie au papier, puis au porte-plume, puis au stylo à plume, puis au stylo à bille… puis au clavier.
Fin de l’histoire.

La Suisse, l’or et la guerre.


suisse


Le 29 novembre 2014


   
Dans l’empire du chaos monétaire, une poignée d’irréductibles helvètes résiste encore à l’envahisseur.

Les marchés ont peur.
Dans l’empire du chaos monétaire, une poignée d’irréductibles helvètes résiste encore à l’envahisseur.
Ce dimanche, la Suisse se rend aux urnes pour « Sauver l’or de la Suisse » à l’occasion d’un referendum d’initiative populaire lancé par l’Union Démocratique du Centre (UDC).
Le texte soumis à la votation vise à exiger de la Banque Nationale Suisse qu’elle renforce ses réserves d’or et rapatrie la totalité de l’or suisse entreposé à l’étranger.
Le cœur soulevé par tant de populisme, le président de la Banque Nationale Suisse (BNS) – formé à Harvard – ne cache pas son hostilité à un tel projet.
La « relique barbare » est pourtant redevenue tendance en cette fin 2014 :
Rachat de la dette publique, renflouement des banques, injection en masse de liquidités dans le marché des actions : les banques centrales ont détruit les monnaies à coup de planche à billets.
Le dollar en particulier, assis sur une pyramide de dettes, a perdu 98% de sa valeur par rapport à l’or entre 1971 et 2010.
De là découlent deux conséquences désagréables pour les États-Unis :
– Une défiance généralisée vis-à-vis du dollar comme monnaie de réserve pousse les banques centrales à stocker discrètement de l’or pour y adosser leurs propres devises ; l’ambiance est au retour à un étalon-or de facto.
– Une crainte diffuse que les États-Unis n’aient d’autre choix à terme pour sauver le dollar que de réquisitionner l’or souverain des nations étrangères déposé à la Fed de New-York.

samedi 29 novembre 2014

Thomas Thévenoud de retour à l’Assemblée nationale .

    Publié le 29 novembre 2014

 


"L'art et la manière de justifier son salaire"  
 
29/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
 
L’ex-secrétaire d’Etat Thomas Thévenoud était de retour hier, vendredi 28 novembre, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, pour la première fois depuis sa démission du gouvernement début septembre suite à ses “oublis” fiscaux.
 
Le député de Saône-et-Loire, maintenant non-inscrit, assistait au débat sur la résolution socialiste invitant le gouvernement à reconnaître l’Etat palestinien.
 Dans le calme mais observé depuis tous les bancs, il s’est installé à l’avant-dernier rang de l’hémicycle, siégeant parmi les non-inscrits.
Seul le co-président du groupe écologiste, François de Rugy, est venu le saluer avant l’ouverture de la séance.


Lyon : La manifestation d’extrême-gauche contre le FN dégénère .




15h25 : le cortège se met en route

15h37 : en raison de la manifestation, la sortie d'autoroute "Lyon centre" depuis l'A7 est fermée pour une durée indéterminée selon le centre régional d'informations routières.  Il s'agit de la bretelle d'accès "39b".

16 heures : des incidents sont signalés en fin de cortège

16h15 : Un hélicoptère survole la manifestation qui s'engage sur les quais du Rhône. Des vitrines et des abribus ont été endommagées rue Jean-Jaurès, les CRS ont fait usage de gaz lacrymogène. Une partie de la manif est bloquée sur le Pont de la Guillotière. De petits groupes s'égaillent dans les rues environnantes, poursuivis par les CRS.

16h20 : Une centaine de personnes, vêtues de noir et cagoulées, s’en sont pris à des commerces tandis que le cortège arrivait sur la place de la Guillotière dans le centre-ville.
 Les forces de l’ordre, mobilisées en nombre, ont chargé sur un pont enjambant le Rhône, sur laquelle figurait une grande banderole indiquant «la chasse aux loups est ouverte».
La police a procédé à au moins une interpellation et le cortège des manifestants s’est coupé en deux lors de ces incidents.

16h35 : des embouteillages monstres paralysent la circulation en centre-ville

16h40 : Une partie du cortège est sorti de l'itinéraire et a investi la place de la République dans une ambiance électrique.Il y aurait 2 500 personnes présentes, dont 900 ultras.

16h55 : Les témoignages de vitrines cassées et de passants incommodés par le gaz lacrymogènes se multiplient.

17h00 : La police a fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogènes en réponse à des jets de projectiles, et procédé à au moins une interpellation. Le cortège des manifestants, parti de la place Jean-Macé (7e arrondissement) en direction de la place des Terreaux devant l’Hôtel de Ville (1er arrondissement), s’est effiloché lors de ces incidents.

17h02 : Rue Major-Martin, une dizaine de casseurs s'est déshabillée, abandonnant ses vêtements noirs, gants, cagoules. Désormais incognito, ils se sont fondus dans la foule des passants du samedi.

17h15 : Le cortège est complètement rompu.

17h45 : dislocation en cours du cortège officiel au niveau du Pont de la Passerelle. De petits groupes persistent en centre-ville. La situation se calme peu à peu.

17h45 : La prise de parole prévue Place des Terreaux à l'issue de la marche a été annulée, ainsi qu'un concert qui devait se tenir devant l'Hôtel-Dieu.



















 


sources là et
 

Le Président le plus nul de l’histoire de France.

28 novembre 2014 par Milliere Guy


 


Je n’ai pas voulu commenter immédiatement la récente prestation télévisée de François Hollande.

On ne commente pas le vide et c’était une prestation vide.
On ne tire pas sur une ambulance, dit-on, surtout si le malade à l’intérieur est au bord du coma, et François Hollande semblait au bord du coma.
Il répétait froidement des phrases, apprises par cœur sans doute, dictées par des « con­seillers en communication » vraisemblablement.
Il n’avait quasiment rien à annoncer et ce quasiment rien s’est trouvé démenti dans les deux jours qui ont suivi.
L’idée de Jeux Olympiques à Paris, pitoyable tentative de diversion pour faire oublier l’état de la France, a été écartée par la principale intéressée, maire de Paris, membre du même parti que Hollande (mê­me en appartenant au même parti, ces gens ne savent pas avoir un minimum de cohérence).
L’annonce d’un arrêt des hausses d’impôts a été démentie par un membre du gouvernement le surlendemain, puis ce membre du gouvernement, Christian Eckert, a démenti son propre démenti.
Une troisième version est sans doute pour bientôt.
La cohérence minimale n’existe même pas entre le Président et les ministres.
Elle n’existe, ajouterai-je, même pas dans les propos d’un ministre.
Tout paraît présentement géré sur ce mode chez ceux qui gouvernent.
François Hollande était à mes yeux le Président le plus nul de la Ve République.
 Je le tiens maintenant pour le Président le plus nul de l’histoire de France, depuis qu’il y a des républiques.
Même en songeant à son prédécesseur, « mort Pompée après que sa “connaissance” soit partie par la porte de service », ou à celui qui errait en pyjama sur la voie ferrée, je ne peux trouver un degré de nullité comparable.

Vidéo de propagande du Conseil central islamique suisse

Par le 29/11/2014 pour fdesouche 
12h35
 
 
 
Sous titre en français.
 
 
Vidéo de propagande du Conseil Central Islamique suisse diffusée le 29/11/14, cinq ans jours pour jour après que la population a rejeté massivement toute construction de minarets en Suisse.

« Vous pouvez interdire nos minarets, nos foulards, nos niqabs et même nos réunions. Vous pouvez dire que note religion est violente, rétrograde, ne faisant pas partie de la Suisse. Mais sachez que nous sommes là, nous ne partirons pas, nous n’abandonnerons pas notre lutte, nous voulons les mêmes droits que tout le monde, le droit aux libertés fondamentales et à la tolérance. Attendez-vous à nous voir, partout, tout le temps. » – Les Musulmans de Suisse 
D’après le site Neue Luzerner Zeitung (en allemand), la vidéo aurait été tournée près de la ville de Kriens durant le mois de novembre.


Experts de salon et manipulation des cours : Peak Oil, ils avaient dit peak oil ? (vidéo)



 
 
 
Alors que les prix du pétrole flirtait avec les 150 $le baril il y a quelques années de cela, une flopée de pseudo-experts paradait devant les télévisions et les médias du monde entier pour expliquer que l’on arrivait à la fin de l’industrie pétrolière et que le prix du pétrole allait continuer à exploser, à dépasser les 200 $ le baril, et plus…
 
Pour ces gugusses fort bien nourris (par leurs Maitres à penser), la rareté à venir du pétrole expliquait – et justifiait – des prix totalement déconnectés des réalités.
 
Aujourd’hui, le prix du baril de pétrole s’effondre et passe sous les 70 dollars le baril, nous rappelant que les lobbies du pétrole (dont la fameuse famille Bush) se sont bien gavés pendant toutes ces années, et ont évité une révolte populaire grâce à leurs fumeuses théories du peak oil (pic pétrolier) ou du réchauffement climatique anthropique !
 
La propagande, c’est exactement cela, et comme le disait leur mentor, plus c’est gros, plus sa passe auprès de masses de plus en plus abruties, malheureusement, comme on peut le voir aux Etats-Unis mais également, de plus en plus souvent, en Europe.

source

Eric Zemmour: "Une guerre civile en France est plus que possible"


Le Real Madrid ou la Reconquista à l’envers…


escudo-cruz-real--644x362



Le 28 novembre 2014
   
Le Real de Madrid a choisi de renier son âme pour une poignée de dollars.

L’affaire paraîtra anecdotique à certains.
Ici, pas d’affaire de gros sous, pas de starlette beur en taule, pas de valise de billets à l’UMP. Simplement la croix du Christ qui s’efface.
On apprend en effet ce 27 novembre que le club de football le plus puissant du monde, le Real de Madrid, a choisi de renier son âme pour une poignée de dollars.
 En effet, la petite croix chrétienne – laquelle figure au sommet du logo du Real – a été supprimée quand ce logo apparaît sur la carte de crédit du partenaire du club, la Banque nationale d’Abou Dhabi.
Cette carte faisant également office de carte d’abonnement au Real.
 Selon le quotidien sportif Marca, il s’agissait « de ne pas froisser les clients musulmans ».
Le Real Madrid, club naguère traditionaliste si l’en fut, club de Franco et de la droite espagnole, continue à gommer son identité et à s’ouvrir à de nouveaux marchés.
 La venue et la mise en avant de l’insipide Karim Benzema, qui a fait exploser les ventes de T-shirts en banlieue « française » et dans les pays arabes, en est la preuve.

Jugeons nos élus sur leurs actes !


robert-menard-tartuffe

 
Le 28 novembre 2014
   
Leur cynisme est devenu insupportable à tous ceux qui chérissent leur pays et leur civilisation.

Quelle que soit notre sensibilité politique, nous assistons médusés au spectacle affligeant de nos élus qui trahissent leurs électeurs au lendemain de leur élection.
 Leur cynisme est devenu insupportable à tous ceux qui chérissent leur pays et leur civilisation.
Ne voit-on pas des députés, fanfaronnant dans les rangs de la Manif pour tous être absents le lendemain à l’Assemblée nationale lorsqu’il s’agit de soutenir les mesures en faveur de la famille ou de la vie ?
C’est à une voix près que les allocations ont été mises sous condition de ressources mardi dernier…

Pour eux, tout semble affaire d’opportunisme !
La communication politique a pris le pas sur les convictions, au point que comptent avant tout des considérations purement marketing.
Quelques règles élémentaires structurent l’action politique : maîtriser son image, avoir un plan média et surfer sur la vague.
Nicolas Sarkozy excelle à l’exercice, comme il nous l’a encore prouvé devant les militants de Sens commun.
À ceux qui travaillent à l’abrogation de la loi Taubira, aux maires courageux qui ont fait objection, à ceux qui ont milité pour une clause de conscience, aux juristes qui œuvrent en ce sens depuis de très longs mois et, en un mot, aux très nombreux Français qui se sont mobilisés dans les rangs de la Manif pour tous, il jette avec mépris un « Si ça vous fait plaisir, ça ne coûte pas très cher… »

Les gendarmes sont quantité négligeable, personne pour les soutenir...

Le 28 Novembre 2014
Lu sur le blog  Franco-Politico




Pour ceux qui n'auraient pas encore compris, et, souvenirs d'une vie antérieure, je crois me rappeler qu'une grenade OF a un poids voisin de 300/400 gr, ce qui lui donne une possibilité de jet de 35 mètres avec un rayon d'efficacité de 5 mètres.

Conclusion : La victime était donc à moins de cinquante mètres des forces de l'ordre qui (voir les reportages TV) recevaient des cocktails Molotov.
Comme la distance de jet d'un cocktail Molotov est sensiblement égal à celui d'une OF, on est en droit de penser que la victime pouvait se situer dans le groupe des lanceurs des dits cocktails.
On peut aussi penser qu'il ne faisait que manifester.
 Mais dans ce cas-là, est-il judicieux d'essayer de se faire entendre au milieu d'un groupe de… manifestants ?
On peut se poser ces questions, mais peut-on l'écrire ?

Et je rajouterai qu'ils commencent à me gonfler avec ce jeune qui n'avait qu'à aller réviser ses cours dans sa chambrette d'étudiant au lieu de jouer les Rambo face aux forces de l'ordre car en attendant qui paye les dégâts qu'occasionnent ses soi-disant amis écolos (voitures incendiées, abribus détruits, poubelles ravagées, macadam à regoudronner, vitrines endommagées ,etc...)

A savoir  :  l'autopsie a révélé un taux d'alcool de 1,5gr/l chez ce fameux écolo !!!mais silence des média ....
 
Toute la presse crie à la bavure des gendarmes dans la mort du jeune homme lors du maintien de l’ordre au barrage de Sivens (81).

Le comble a été atteint mardi soir au journal de RTL où l’on a pu entendre l’animateur Fogiel attiser les foules contre les gendarmes.
Sa méthode est simple.
Comme il a le courage d’une poule et ne veut pas assumer ses opinions, il répète toutes les minutes une interrogation.
 «  Les gendarmes ont-ils commis une bavure ? »
Le mot d’ordre est clair dans les milieux parisiens.
Il faut bouffer du gendarme.

vendredi 28 novembre 2014

Journal du vendredi 28 Novembre 2014

 
 
 1/ La France au bord de la faillite
2/ Sarkozy qui veut "dégraisser" le Parlement
3/le congrès du Front National
4/ l’Etat islamique à l’assaut du Beau
5/ l'actu en bref et l’invité du jour Jean-Pierre Maugendre, président de Renaissance catholique !

Lille: deux jeunes soupçonnés de proxénétisme.

Home ACTUALITE Flash Actu

Par Le Figaro.fr avec AFP
Mis à jour le 28/11/2014 à 20:19
Publié le 28/11/2014 à 19:44



http://www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20140722/2011608642_B973203700Z.1_20140722212605_000_G2K2S32JT.3-0.jpg


Deux jeunes gens de 16 et 20 ans ont été mis en examen et écroués aujourd'hui à Lille pour proxénétisme aggravé, pour avoir fait se prostituer neuf adolescentes âgées de 12 à 17 ans.

Les deux suspects, des "copains de quartier", ont été interpellés mardi matin à leur domicile à Roubaix (Nord) par les policiers de la sûreté urbaine de Lille, dans le cadre d'une enquête préliminaire.
 Celle-ci avait été ouverte suite à l'augmentation du nombre de prostituées mineures qui racolaient sur l'avenue du Peuple-Belge à Lille, où se trouve notamment le tribunal de grande instance.

Les deux jeunes gens interpellés sont soupçonnés d'avoir forcé à se prostituer neuf adolescentes, dont une de 12 ans, au cours des derniers mois.
"Ils savaient qu'en prostituant des mineures on gagne beaucoup d'argent", a expliqué une source proche de l'enquête, soulignant qu'"il ne s'agit pas d'un proxénétisme de réseau".

La face cachée de la guerre d'Ukraine.

Les disques durs du Mistral volés, les services secrets français et US impliqués ?

Published On: Fri, Nov 28th, 2014
 
 
Main 3Qs - silhouette du Mistral russe Vladivstok
 
BREIZATAO – NEVEZINTIOU (28/11/2014)
 
 
 Le Vladivostok, ce bâtiment de projection et de commandement de type Mistral, que la Russie a acheté, mais que l’Etat Français refuse de livrer, vient de subir une avarie inattendue à quai.
 
Amarré dans le port de Saint-Nazaire, le porte-hélicoptère a été délesté des disques durs de ses ordinateurs ainsi que d’une partie de son matériel de transmission, des équipements de haute technologie installés par Thales.
Le vol a été constaté le 25 novembre.
Selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la police judiciaire de Rennes, aucune trace d’effraction n’a été relevée.
Aucune hypothèse n’est pour le moment privilégiée.
Le début des investigations concerne néanmoins l’environnement immédiat du navire.
“On n’en est pas encore à soupçonner les Russes”, indique une source au ministère de la Défense.
Et pour cause, la Russie dispose déjà des plans des hautes technologies embarquées comme l’indiquait France 24 en août dernier :

Condamné pour avoir insulté Marion Maréchal Le Pen sur Twitter.

 AFP

 
Condamné pour avoir insulté Marion Maréchal Le Pen sur Twitter
 
Il s'était servi de Twitter pour traiter Marion Maréchal Le Pen de "conne" et de "salope", l'assistant parlementaire d'un sénateur PS a été condamné à 800 euros d'amende avec sursis ce vendredi.
 
Jean Bourdeau, assistant parlementaire d'un sénateur PS, a été condamné ce vendredi 28 novembre à 800 euros d'amende avec sursis pour avoir qualifié sur Twitter la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal Le Pen de "conne" et de "salope".
Le tribunal correctionnel de Paris l'a en outre condamné à verser 1.000 euros de dommages et intérêts à l'élue et la même somme au titre des frais de justice.
Poursuivi pour injure publique envers une personne privée, Jean Bourdeau, alors assistant de Jean-Pierre Michel, ex-sénateur socialiste de Haute-Saône, avait affirmé avoir visé "l'élue et non la femme (...) dans un cadre politique", celui d'une élection cantonale partielle remportée par le Front national à Brignoles dans le Var en octobre 2013.
Il espérait ainsi obtenir la relaxe en faisant juger que Marion Maréchal Le Pen n'avait pas engagé ses poursuites sur le texte de loi adéquat.
Le tribunal a rejeté son argumentation.

Le député UMP Alain Marsaud propose de liquider les djihadistes “français” (vidéo)

28/11/2014 – PARIS (NOVOpress)   
 

Alain_Marsaud_LLP

 Le député UMP et ancien juge anti-terroriste Alain Marsaud préconise la répression comme seul moyen pour endiguer le phénomène djihadiste.
 
Selon lui, ces individus “sont dans l’impunité.
Il faut leur faire comprendre qu’il n’y a pas d’impunité à terme.”
Et d’ajouter qu’il faut des services spécialisés pour procéder à des assassinats ciblés sur les djihadistes : “Il faut les liquider, ils n’ont plus leur place dans la société”.
 


 
 source
 
Ecoutez bien le discours outré de la gauchiasse de service!..(Ndlr)

Samuel Laurent publie « L’Etat islamique », le livre qui dérange les dirigeants Français

Francis Gruzelle Article publié le 28.11.2014


 Demain, l'Etat Islamique pourrait disposer de missiles balistiques par le jeu des alliances et des achats


La France est clairement dans le viseur du groupe Etat islamique.

 Ce témoignage émane de Samuel Laurent, qui publie cette semaine aux éditions du Seuil, un livre sur le groupe Etat islamique, un livre qui dérange l’Elysée, Matignon, le Quai d’Orsay, car il va à l’encontre des amitiés institutionnelles de la France.
Le visage qu’il donne à cet ennemi de l’Occident est terrifiant et sonne le tocsin face au laxisme des dirigeants de l’Etat Français.

Consultant international, considéré comme un spécialiste des nébuleuses terroristes, auteur de deux livres remarqués (Sahelistan en 2013 et Al-Qaida en France en 2014), Samuel Laurent a enquêté à l’intérieur de la nébuleuse du terrorisme islamiste.
Par ses nombreux contacts au sein d’Al-Qaida (le concurrent de l’Etat islamique), le consultant Samuel Laurent a pu rencontrer de nombreux protagonistes dans les zones de conflit et notamment d’anciens membres de l’Etat islamique désormais passés du côté d’Al-Qaïda.
 Dans une France où des intégristes Egyptiens utilisent le Pays comme base arrière, dans une France où les projets de mosquées ou de centres cultuels musulmans intégristes se multiplient, comme à Saint Alban d’Ay (lire Ardèche : ce qui se cache derrière le centre d’éducation islamique de Saint-Alban-d’Ay ), Samuel Laurent publie cette semaine aux éditions du Seuil "L’Etat islamique", une enquête qui détaille le fonctionnement de ce véritable état de la terreur.

Mercredi 25 novembre, par des médias qui semblent subitement découvrir le terrorisme islamique dans toute son horreur, les Français apprenaient qu’en plus du Normand Maxime, un deuxième converti, le parisien Mickael, figurait parmi les bourreaux de la terrible vidéo de décapitation diffusée le week-end dernier.
Mercredi 25 novembre encore, le groupe Etat islamique postait une autre vidéo, dans laquelle trois Français du groupe terroriste poussaient leurs compatriotes à attaquer la France.

La barbarie des exécutions de l'Etat Islamique attire certains jeunes des banlieues.

Pour Samuel Laurent, joint par téléphone, l'Etat Islamique (NDLR comme d'autres islamistes intégristes) a compris que les banlieues Françaises constituent un vivier.
Ce spécialiste de la nébuleuse du terrorisme explique : "La simplicité de l’argument du groupe Etat islamique fait sa force.
 Le vrai islam est celui du califat qui prône l’avènement de la vérité par la guerre sainte.

République des copains : quand Macron donne du « Cher Thomas » et du « Bien à toi » à Thévenoud

Ecrit le 26 nov 2014 à 13:26 par Eric Martin dans Nos brèves 

                                                                                        
République des copains : quand Macron donne du "Cher Thomas" et du "Bien à toi" à Thévenoud
 

Royaume-Uni : Cameron n’est pas arrivé à contenir l’immigration

28/11 | 06:43 | Vincent COLLEN, Thibaut MADELINet Renaud HONORé

Lefteris Pitarakis/AP/SIPA
 
 
 
CA SE PASSE EN EUROPE En 2011, David Cameron l’avait promis : “pas de si, pas de mais”, il parviendrait à faire descendre l’immigration vers la Grande-Bretagne en-dessous de 100.000 personnes par an.

A moins de six mois des élections, le Premier ministre a complètement raté son objectif.
 Les dernières statistiques, publiées hier, font état d’une immigration nette (les entrants moins les sortants) de 260.000 personnes au Royaume-Uni au cours de l’année écoulée (juillet 2013-juin 2014). C’est 43 % de plus que l’année précédente.
“De plus en plus de personnes viennent d’Europe, notamment parce que notre économie se porte mieux que d’autres en Europe”, s’est justifiée la ministre de l’Intérieur, Theresa May, sur la BBC, reconnaissant au passage que le gouvernement était en passe de manquer son objectif.

Hollande à la trace .

Le Point - Publié le
Par



François Hollande, président de la République.

François Hollande, président de la République. © Patrick Kovarik / AFP


Mercredi 26 novembre, à l'Élysée, François Hollande remet les insignes de grand-croix de la Légion d'honneur à l'écrivain et académicien Jean d'Ormesson.

Il commence ainsi son discours : "Vous avez réussi tout au long de votre vie à être aimé. Je me suis posé cette question : comment avez-vous fait ? Aimé de tous !"
 Après un éloge, il conclut : "Ceux qui racontent l'Histoire ont plus de chances d'être aimés que ceux qui font l'Histoire."
François Hollande, donc, pense qu'il fait l'Histoire, qu'il a prise sur les événements, qu'il restera dans les manuels de classe au même titre que Napoléon ou le général de Gaulle.
Stupéfiant !
Voilà qui explique mieux ses phrases définitives de début de mandat sur l'inversion de la courbe du chômage.

La marque... de l'impopularité

Jeudi 27 novembre 2014, c'est toujours la même obsession qui le taraude.
L'Insee révèle que la France compte 28 400 chômeurs de plus que le mois précédent.
Mais François Hollande voit plus loin, plus grand.
 Pas pour le pays, non, pour lui.

Le "pire jour" de leur carrière: des CRS témoignent de l'agression d'un des leurs

27/11/2014 22:26:09 - Melun (AFP) - Par Eve SZEFTEL - © 2014 AFP

Les collègues de Romain Lacour, un CRS rendu infirme par le jet d'un pavé, ont raconté jeudi devant les assises de Seine-et-Marne ces minutes terribles où ils l'ont vu, le "crâne ouvert en deux"
 
 
Le "pire jour" de leur carrière. Les collègues de Romain Lacour, un CRS rendu infirme par le jet d'un pavé, ont raconté jeudi devant les assises de Seine-et-Marne ces minutes terribles où ils l'ont vu, le "crâne ouvert en deux", tituber "comme une bête blessée".
 
Ils étaient quatorze, ce 2 mars 2011, à patrouiller aux abords de la gare RER de Noisiel.
Un jour de marché, où règne une ambiance "bon enfant".
Le groupe dont fait partie Romain Lacour procède à un contrôle d'identité quand, soudain, son collègue Laurent Bonocini voit tomber "comme des oiseaux, dans un grand vacarme".
En réalité, ce sont des pavés jetés depuis le toit d'un immeuble de 20 mètres de haut, dont l'un, de 2,3 kg, atteint le jeune homme en pleine tête, à 73 km/h.
"Je le vois qui titube, s'écroule, cherche à se relever, comme une bête blessée", a témoigné M. Bonocini au troisième jour du procès des trois auteurs présumés de ce "caillassage".
Avec un débit lent, Jérôme Petitdemange, qui a prodigué les premiers secours, a raconté cette vision qui, depuis quatre ans, le hante: "J'ai vu son cuir chevelu se déchirer, laissant apparaître son crâne d'un blanc couleur ivoire...
Romain qui vacille, et le sang qui commence à se répandre."
Il tente de stopper l'hémorragie avec son calot de police.
 "J'avais les mains dans le sang chaud de mon collège, ce sang que nous n'arrivions pas à arrêter", raconte-il d'une voix hachée par l'émotion.
Pascal Mathieu, un ami du père de Romain, lui-même ancien CRS, décrit à son tour la "plaie béante, le crâne ouvert en deux".
Sur le moment, il est convaincu qu'il ne s'en sortira pas.

- Couper sa viande, faire ses lacets -

Pour tous, leur collègue et ami est "le gars parfait".
 Sportif de haut niveau, il avait atteint l'excellence dans plusieurs disciplines.
Mais cette passion relève désormais du passé.

La fiancée du Président.


Hollande/Gayet : Saison 2 - YouTube thumbnail



Le 28 novembre 2014


   
« Fiançailles : temps qui s’écoule entre la première roucoulade et le gazouillis de séparation ».

« La fiancée du Président » .
 Un joli titre pour une comédie de mœurs américaine qui aurait pu être jouée, naguère, par Julia Roberts.
 En France, on préférerait un peu plus sulfureux, moins eau de rose, « La maîtresse du Président ». L’actrice principale pourrait être une autre Julie – Julie Gayet, bien évidemment.
« La fiancée du Président », c’est aussi comme cela que Julie Gayet se serait présentée à des gendarmes à qui elle aurait demandé d’être escortée.
La maréchaussée en escort boys : pourquoi pas.
La délinquance étant en recul, selon M. Cazeneuve, cela libère du temps pour des missions de ce type.
Au passage, l’histoire ne nous dit pas si l’un des pandores a répondu à la demoiselle que son mari s’appelait Maurice.
 « La fiancée du Président ».
 Rien de moins.
 Mais que pouvait-elle dire d’autre, du reste, celle qui pour l’instant montre une discrétion qui sied tant à la rêveuse bourgeoisie ?
Sa maîtresse ?
Cela aurait été un peu gonflé, presque provocateur comme ses meilleures scènes de cinéma.
 Sa concubine : on n’est pas en Chine au temps des mandarins.
 Sa petite amie ?
Trop scolaire.
Sa compagne ?
C’est aller déjà bien loin en affaire.

Le suicide de Noël Mamère.


noel-mamere

 
 
Le 28 novembre 2014


   
Noël Mamère ne pouvait rester les bras ballants face au tsunami littéraire d’Éric Zemmour.
   
Une force surnaturelle se devait de contrer le raz de marée.
 Un volontaire auto-désigné, secouriste de l’extrême, multicarte du sauvetage en haute montagne n’avait d’autre choix que venir démontrer ô combien le farfadet de la réaction se mettait le doigt dans l’œil.
Et voilà le messie de la gauche qui publie aujourd’hui « Contre Zemmour » en collaboration avec Patrick Farbiaz, chargé de ravitailler en boissons chaudes l’auteur casse-cou dans sa randonnée intellectuelle aux limites du claquage.
Tonnelet de rhum autour du cou, Noël Mamère arrive à point nommé pour sauver la gauche.
Il était temps.
Économiquement, le projet tient la route.
Se poser en pourfendeur d’un best-seller politique est une bonne stratégie marketing.
300.000 exemplaires vendus…
Hmmm…
 Les Éditions Les petits matins, qui publient l’opuscule, se satisferaient grandement du quart.
Petits matins, petits malins…
L’un n’empêche pas l’autre.
Bien que l’écolo moustachu rame à contre-courant, la tentative de se poser en sérum antivenin peut trouver un vague écho auprès des survivants de l’idéologie du « tout va bien ».

jeudi 27 novembre 2014

L’armée US va positionner des chars en Europe de l’Est.

Source: Agences  26-11-2014 - 11:13



L'armée américaine prévoit de positionner environ 150 chars et véhicules blindés dans plusieurs pays membres de l'Otan, dont une partie seraient stationnés dans des pays d'Europe de l'Est pour participer à des exercices, selon un général mardi.
 
Ce projet fait partie de l'opération "Atlantic Resolve", destinée à rassurer les Etats baltes ainsi que la Pologne, inquiets des manoeuvres de la Russie en Ukraine notamment.
Outre ce déploiement de blindés, des troupes au sol seront envoyées régulièrement pour quelques mois afin de participer à des exercices conjoints dans ces pays.
Près d'une cinquantaine de véhicules blindés sont déjà en place et une centaine de chars Abrams M1 et de véhicules de combat Bradley seront "pré-positionnés" en Allemagne, et éventuellement dans d'autres endroits, quand les troupes américaines conduiront leurs exercices conjoints avec des soldats de leurs partenaires de l'Alliance atlantique, a précisé à l'AFP le général américain Ben Hodges, actuellement stationné en Estonie.
"Les troupes viendront pour participer aux exercices, puis elles rentreront.
 L'équipement restera sur place", a ajouté ce haut gradé qui a pris il y a trois semaines la tête des forces américaines déployées en Europe.

Le Canada complice des crimes commis en Ukraine.

jeudi 27 novembre 2014
  
 


Que se passe-t-il vraiment en Ukraine?
 
 
Pourquoi ce pays dont on n’entendait jamais parler est devenu subitement le centre des grands débats, le prétexte des sanctions contre la Russie et le foyer d’une guerre civile qui a déjà fait plus de 4000 morts et de 9000 blessés?
Le Président, légitimement élu, a été chassé du pouvoir par une révolution couleur menée par des groupes nazis, largement soutenus financièrement et militairement par Washington et les pays de l’OTAN.
On se souviendra de cette conversation téléphonique entre l’ambassadeur des États-Unis en Ukraine et l’assistante du secrétaire d’État en poste à Washington.
Une conversation qui a fait scandale à l’époque puisqu’elle mettait au vu et au su de tous l’interventionnisme étasunien en Ukraine pour y placer ses marionnettes à la tête de l’État.
 L’idée sous-jacente est de faire de l’Ukraine une base militaire stratégique à la porte de la frontière russe.

Le Canada, comme un bon petit caniche tenu en laisse par Washington, fait partie de l’opération et y apporte, en dépit de la crise financière, sa contribution monétaire et militaire.
 Qu’il y ait des massacres auprès des populations d’origine et de culture russe dans le sud-est de l’Ukraine, ça ne le dérange pas.

Il y a quelques jours, l’ONU se disait préoccupée des attaques contre les russophones de l’est de l’Ukraine.

« L'ONU est vivement préoccupée par les informations provenant de l'est de l'Ukraine sur les persécutions ethniques, a communiqué le porte-parole des Nations Unies Stéphane Dujarric pour commenter l'information d'après laquelle des attaques se multipliaient contre la population russophone à Marioupol et dans d'autres villes contrôlées par les militaires ukrainiens. »

Journal du jeudi 27 Novembre 2014



1) Immigration / Les chiffres fous de l’asile
2) Union européenne / Les eurosceptiques enfin unis contre Juncker
3) Politique / UMP : la dernière ligne droite
4) Société / La Grande-Bretagne gangrénée par la pédocriminalité
5) L’actualité en bref
6) L’invité du jour / Mark Breddan, spécialiste du Rap

La secrétaire d'État aux Droits des femmes mise en cause pour harcèlement .

Le Point - Publié le - Modifié le
 
 
Pascale Boistard présentait ce 25 novembre des mesures favorisant le dépôt de plaintes des femmes victimes de violences.

Pascale Boistard présentait ce 25 novembre des mesures favorisant le dépôt de plaintes des femmes victimes de violences. © Vincent Isore/IP3 press/Maxppp


Une ex-collaboratrice de Pascale Boistard témoigne du harcèlement qu'elle a subi de la part de celle qui était alors députée de la Somme.

C'est sa première expérience et elle n'est pas près, dit-elle, de recommencer.
 Floriane Bormans, 32 ans, était collaboratrice parlementaire de Pascale Boistard, députée de la Somme avant son entrée au gouvernement en tant que secrétaire d'État aux Droits des femmes.
La jeune éducatrice spécialisée, ancienne salariée de l'aide sociale à l'enfance du conseil général de la Somme, n'est pas membre du Parti socialiste.
"Elle n'était pas militante, donc il y avait un risque pour la députée que Floriane se retourne un jour contre elle", soutient un cadre local du mouvement.
"J'ai été victime de son mépris, de son agressivité et de harcèlement. Il ne lui reste plus qu'un seul collaborateur de l'équipe qui était sous contrat avec elle depuis son élection en juin 2012. Et encore..."

Secrétaire nationale du Parti socialiste, élue parisienne, Pascale Boistard, parachutée dans la Somme, avec le soutien de Martine Aubry, souhaitait s'appuyer lors de son implantation sur des personnes travaillant au contact des populations précaires.

Bonne à tout faire


"J'ai été engagée en septembre 2012 après un entretien avec Pascale Boistard. Je recevais ses électeurs à sa permanence. La circonscription se situe dans un bassin de précarité, beaucoup de gens qui venaient nous voir avaient besoin d'être aidés par leur députée", se souvient Floriane Bormans.
La collaboratrice parlementaire ne compte pas ses heures : "Il n'y avait pas d'horaires, même si cela faisait partie de mes missions. Le fait d'être en permanence dans l'agressivité me rendait cette situation insupportable. Je la représentais aussi dans le cadre de certaines inaugurations quand elle était retenue à l'Assemblée nationale. Il m'est arrivé aussi de la représenter alors qu'elle était présente à Amiens : elle passait en effet beaucoup de temps à s'occuper des affaires internes au Parti socialiste."

Propagande LGBT – Roselyne Bachelot remet l’Ordre du Mérite à un transsexuel.

dans Politique / Par / le 26 novembre 2014 à 12 h 30 min /
 

Voir l'image sur Twitter

Contrairement a ce que l'on pourrait croire, le transsexuel est a droite sur la photo.(Ndlr)
 
 
C’est au Centre LGBT Paris IDF que l’ancien ministre UMP Roselyne Bachelot a remis hier soir l’Ordre du Mérite au transsexuel « Bambi », qui se fait désormais appeler Marie-Pierre Pruvot.
 
L’ex-ministre de la Santé agissait au nom du Président de la République.
 Un acte politique trans-courant, dans la logique UMPS, en quelque sorte.
Marie-Pierre Pruvot, dit « Bambi », est né Jean-Pierre Pruvot en 1935.
 Pendant vingt ans, ce personnage a été « meneuse de revue » dans des cabarets, avant de devenir professeur dans un collège.
Tout cela fera sans doute pleurer dans les chaumières LGBTI mais une question s’impose : en quoi cette personne a-t-elle mérité d’être fait chevalier de l’Ordre national du Mérite ?
 
Rappelons que cet ordre français institué en 1963 par le général De Gaulle récompense « les mérites distingués, militaires ou civils, rendus à la nation française ».
 
Il est permis de douter que « Bambi » se voit récompensé pour avoir versé son sang sur un quelconque champs de bataille.

 A titre civil, qu’a donc pu faire ce transsexuel de si « distingué » au service de la nation française ?
 
Mais c’est, bien sûr !, d’avoir placé la France à la pointe de la révolution sexuelle et du nouvel ordre sexuel mondial.

Allons enfants de la patrie…

La surpopulation, sujet oublié de l'écologie.

 
 
 
                   
L’écologie est une chose trop grave pour être confiée à des écologistes.
 
 Les politiques, eux, la voient comme un vivier de promesses à long terme.
François Hollande, qui veut laisser sa trace, s'engage désormais à en faire des tonnes pour le climat.
 Cependant, le vrai problème écologique est celui de la démographie asphyxiante.
Or il n’est toujours pas posé.
Pire : la croissance des populations suscite des encouragements unanimes, Vatican en tête.
 
 Nous étions 1 milliard et demi au début du 20 e siècle.
Nous voici 7 milliards. Nous serons demain 9 à 10 milliards.
 
"Ce n’est pas un monde que j’aime", avouait Claude Lévi-Strauss.
 
 Mais qui parle comme lui aujourd’hui?

Divine surprise : les portraits des Femen détruits à Brest.

Published On: Thu, Nov 27th, 2014
 
 
les-portraits-des-femen-laceres-au-cap
 
BREIZATAO – NEVEZINTIOU (27/11/2014)
 
 
C’est une excellente nouvelle : les portraits des putains appelées “Femen” ont été détruits à Brest.
 
 Cette poignée d’agitratices, financées par des oligarques juifs, sont connues pour leurs actes de profanation réguliers contre la religion catholique.
 
Salutaire nettoyage éthique

Mercredi après-midi, trois portraits consacrés aux pseudo “activistes féministes” ont été vandalisés, leurs visages lacérés, dans la galerie du Centre Atlantique de la Photographie, au Quartz.
« Ce n’est certes pas un acte gratuit, réagit, devant « cet incident sans précédent et non revendiqué », l’idiot utile culturo-mondain François-Nicolas L’Hardy, directeur du CAP et commissaire de l’expo La Vague #2, où est présentée, depuis début novembre, la série des Femen.
 
Le photographe Vincent Gouriou, portrait type du con de gauche à qui l’on peut faire avaler toutes les manipulations, s’explique :
« Même si je ne me reconnais forcément dans leurs actions, je les rejoints sur leurs messages. Et ça me fait plaisir de les faire passer. En les photographiant, je prends parti, c’est ma façon de les soutenir. Artistiquement, je parle souvent de genre, d’identité sexuelle. Le féminisme en est une inspiration essentielle. »
 
Femen : une association bidon manipulée par la finance cosmopolite
 
Derrière un “féminisme” factice, se cachent des intérêts connus, à commencer par ceux d’organisations sionistes internationales.
On relèvera ainsi que la défense, au plan judiciaire, de cette poignée de prostituées est assurée par Patrick Klugman, un militant pro-israélien bien connu lié à l’ambassade d’Israël et au Parti Socialiste Français.