jeudi 31 juillet 2014

L’armée américano-ukrainienne n’est pas à la fête.(vidéo)

1278 vues 31 juillet 2014 Avic

L’armée américano-ukrainienne n’est pas à la fête

Trafic d'organes au Kosovo, un nouveau rapport accusateur. (vidéo de P.péan + audio)



 Les ex-chefs de l’Armée de Libération du Kosovo (UCK), aujourd’hui à la tête de l’Etat du Kosovo, se sont-ils rendus coupables de crimes contre l’humanité?
 
 La commission d’enquête mise sur pied en septembre 2011 par l’Union Européenne répond affirmativement, après des allégations de trafic d’organes pendant la guerre en 1999.
 Les enquêteurs, sous la houlette d’un procureur professionnel, affirment avoir des preuves de ce crime, mais aussi d’une purification ethnique organisée contre la minorité serbe du Kosovo.
 
 Par le correspondant de RTSinfo à Bruxelles, Alain Franco avec l'interview de Dick Marty, auteur du rapport mettant en cause les anciens chefs de l'UCK.

source

Ecoutez l'audio

TVL: Journal du 31/07/2014



Journal du 31/07/2014

1) Immigration / France terre d’asile
2) Santé / Ebola : un virus « hors de contrôle »
3) UE / P. Moscovici : un commissaire politique
4) Société / Le temps des universités d’été
5) L’actualité en bref

Carrefour vend du djihad.

 
Ajoutée le 31 juil. 2014

FLASH SPECIAL 4 missiles balistiques ukrainiens tirés vers les zones des séparatistes!!!…

31 juillet, 2014 Posté par voltigeur                             
                      

 Ca n’augure rien de bon, et si Poutine perd son sang froid on est dans la m*****………


C’est une information d’une très grande gravité dont seule la chaîne CNN a rendu compte.

Pour la première fois depuis le début de ce conflit, le gouvernement de Kiev, soutenu par l’Union Européenne et les Etats-Unis a lancé 4 missiles balistiques SS-21(*) susceptible de transporter rien de moins qu’une charge nucléaire!

Ces 4 missiles ont été abattu par les forces de défenses russes sans que l’on sache précisément comment ils ont été détruit.

Ces tirs ont provoqué le déploiements de l’armée russe qui a été à deux doigts de lancer une offensive de grande envergure sur l’Ukraine.

Nous jouons avec le feu, et le feu… ça brûle.

Cette information a bien été confirmée, mais les provocations des forces et alliés de l’OTAN ne fait pas la « une » de nos médias.

N’oubliez pas, « radio Paris ment… »

Charles SANNAT

Source Le Contrarien

Il n’y a pas que la chaîne CNN, RiaNovosti en parle aussi : http://fr.ria.ru/world/20140729/201977921.html

« Des missiles balistiques à courte portée sont employés par les troupes pro-Kiev qui mènent depuis le 15 avril une opération spéciale dans l’est du pays, a annoncé mardi la chaîne CNN, se référant à trois sources au sein du renseignement US.

Un sniper israélien revendique fièrement avoir tué 13 enfants Gazaouis sur Instagram.

ovadia
 
« @sherri_elkaderi, j’ai tué 13 enfants aujourd’hui et tu es le suivant putains de musulmans allez en enfer salopes »
 
Ovadia a posté ce commentaire sur le compte d’une palestinienne nommée Sherrii ElKaderj.

Un « soldat » de l’armée israélienne a posté sur Instagram une photo sous laquelle il explique avoir tué 13 enfants palestiniens en une journée.
 Vous pouvez observer sur la photo ci-dessus David D. Ovadia, poser avec un fusil à lunette calibre 50..
L’image a été très vite enregistrée au cas où Ovadia la supprime après avoir réaliser qu’il pourrait être poursuivit en justice pour ses crimes de guerre, qu’il revendique fièrement sur l’Internet.
Il est fort probable que les exploits dont il se vante ont été réalisé avec le fusil à lunette présent sur la photo, une arme généralement réservée aux meilleurs snipers d’élite.
Dans chaque action menée par Tsahal, Ovadia revendique y participer et faire tout son possible pour tué le maximum d’enfants Gazaouis.
La photo postée sur Instagram est un message envoyé pour tenter d’intimider encore plus la population palestinienne.

Jean-Claude Nataf, un des fondateurs de la LDJ : "avec Valls, on a tout ce qu’on veut"

Publié il y a 6 heures 2 minutes

Jean-Claude Nataf, un des fondateurs de la LDJ : 'avec Valls, on a tout ce qu’on veut'

© Maxppp.

Sébastien Tronche
sebastien.tronche@europe1.fr

Il s’appelle Jean-Claude Nataf, use de plusieurs pseudonymes, et se présente, dans un dossier que consacre ce jeudi 31 juillet Libération à la LDJ (Ligue de défense juive), comme le porte-parole de l’organisation d’autodéfense communautaire qu’il a contribué à créer en 2001.
Une organisation que le ministère de l’Intérieur envisage sérieusement de dissoudre, comme l’ont déjà réclamé plusieurs politiques tel le député Jean-Jacques Candelier.

Impliquée dans les heurts qui ont émaillé certaines manifestations pro-Gaza ces dernières semaines selon certains témoignages, la LDJ se défend, via ce porte-parole revendiqué, d’avoir attisé les tensions.
 Jean-Claude Nataf explique même à Libération une certaine proximité entre la police et les membres de la LDJ, souvent formés aux techniques de combat.
Ainsi lâche-t-il, dans un sourire selon Libération :
Nous n’avons rien contre la police, au contraire. Lors de la manifestation du 13 juillet, on a même travaillé avec elle : les policiers voyaient bien qui était l’agresseur et qui se défendait.

"La stratégie d'al-Qaida en France confine à la perfection"

Le Point.fr - Publié le 30/07/2014 à 14:44

Des membres de la brigade islamiste Hamzah défilent à Deir ez-Zor avec des drapeaux du Front al-Nosra, branche syrienne d'al-Qaida (photo d'illustration).

 Des membres de la brigade islamiste Hamzah défilent à Deir ez-Zor avec des drapeaux du Front al-Nosra, branche syrienne d'al-Qaida (photo d'illustration). © Zac Baillie / AFP

Spécialiste du Moyen-Orient, Samuel Laurent a enquêté durant un an au coeur de la galaxie islamiste pour remonter des cellules dormantes établies en France.
 
"Je suis la voix des salafistes."
 Samuel Laurent le dit dans un éclat de rire embarrassé.
Mais au fond, il n'est pas loin de la réalité. L'homme connaît son sujet sur le bout des doigts.
Ni chercheur ni journaliste, il sillonne depuis des années les régions contrôlées par al-Qaida.
Lui, le consultant international, avait pu approcher des djihadistes en Libye pour sa précédente enquête sur le Sahelistan (1).
Aujourd'hui, ses contacts lui ont permis de gagner la galaxie djihadiste en Syrie et en Somalie pour mieux remonter la piste d'un réseau implanté en France, prêt à commettre, selon lui, plusieurs attentats de grande ampleur.
 Il le raconte dans Al-Qaida en France, révélations sur ces réseaux prêts à frapper (2).

 Entretien.  

Le Point.fr : Comment êtes-vous parvenu à intégrer ces cellules djihadistes ?


Samuel Laurent : J'ai travaillé de longues années en tant qu'intermédiaire auprès de sociétés implantées dans des zones à risques au Moyen-Orient, particulièrement en Irak.

 J'ai ainsi approché différentes cellules sans l'accord desquelles aucun contrat ne pouvait se poursuivre.
 J'ai accumulé de précieux contacts.
Alors, quand ce projet s'est lancé j'ai réactivé certains d'entre eux.
 Je me suis envolé pour la Syrie à la rencontre des combattants occidentaux adoubés par al-Qaida.
J'y ai trouvé des jeunes souvent sans repères, partis faire le djihad avec idéal.
Ils trouvent sur place ce qui leur manque ici, un univers structuré, parce que l'islam répond à tout : votre manière de vous habiller, de parler, de se comporter, c'est une école de la vie.
Mais ils sont souvent mal acceptés sur place et finissent par revenir pour réinventer une guerre à laquelle ils n'ont, au fond, pas participé.
 Ils romancent leur voyage ce qui pousse les autres à partir.
 Pour autant, ils ne constituent pas formellement de filières.
En revanche, il existe un autre réseau en France, piloté par l'émir Abou Hassan, qui sélectionne les meilleurs combattants français des cellules djihadistes syriennes pour les former à des cellules dormantes sur notre territoire. 

Comment fonctionne cette cellule ?

AU BAL DES FAUX-CULS. Hypocrisie: Israël, Ukraine, Russie, Libye, Palestine (Gaza)

Posted on juil 31, 2014 @ 8:01


La guerre à Gaza prouve bien aujourd’hui que, le monde est malhonnête et les indignations ne sont que sélectives.

 En effet, il suffit de faire un tout petit bond en arrière pour comprendre qu’il y a certains qui ont le permis de tuer, d’autres pas.
 Dans ce petit voyage dans le monde, où il y a des conflits ou pas, vous comprendrez que cette démonstration courte est implacable.
 
LIBYE. Il y a 3 ans, de nombreux pays, mêmes les plus rétrogrades comme le Qatar ou ‘Arabie saoudite, s’engageaient dans un massacre du peuple libyen, c’est vrai, avec la participation de ses propres fils, pour piller et tuer un président en fonction, simplement soupçonné de vouloir commettre un massacre à Benghazi.
 Directement, le Conseil de sécurité de l’ONU s’était réuni d’urgence, et la résolution 1973 avait vu le jour, pour une intervention.
 Le frère Guide Mouammar Kadhafi parti, chacun sait ce qui se passe aujourd’hui dans ce pays.
 
ISRAËL. Ce pays vient de déclencher une agression contre la bande Gaza.
Il bombarde les écoles, les hôpitaux, les marchés sous un assourdissant silence.
L’ONU condamne verbalement.
Tout y passe, des crimes de guerre, de la torture, de la violation du droit international, des droits de l’homme, bref, tout ce qui est proscrit.
Pourquoi le traitement réservé à Mouammar Kadhafi ne l’est pas aux autorités israéliennes qui, elles, commettent un massacre ?
 Hier, les Etats-Unis ont ravitaillé Tsahal en armes et munitions et fourni les pièces de rechange du Dôme de fer.
Allez-y comprendre.
Pseudo condamnation du massacre de Gaza, donc.

Dépénalisation du cannabis : l’avenir est au gaz de shit.


Montage DR


Le 31 juillet 2014

   
Entre lutte contre la discrimination et sweet memories, la légalisation du cannabis s’imposerait donc. Et l’on ne voit pas pourquoi la cocaïne ne suivrait pas demain le même chemin.

C’est la nouvelle campagne du New York Times : la légalisation de la consommation de cannabis « à des fins récréatives » et pas seulement pour usage médical.
Vingt États déjà sur les 50 que compte l’Union en ont autorisé la vente et la consommation.
 Des coffee shops ont ouvert partout et l’on dit déjà que les rentrées fiscales sont telles qu’elles ont largement contribué aux récentes baisses d’impôts pour les citoyens américains.
L’argument du New York Times se drape dans la vertu sociale.
 Le journal, qui avance le chiffre de 658.000 arrestations en 2012 pour détention de marijuana, dénonce une pénalisation outrancière qui conduit à un « résultat raciste, frappant de manière disproportionnée les jeunes Noirs, gâchant leur vie et donnant naissance à de nouvelles générations de criminels ».
Autre argument du New York Times : « La consommation modérée de marijuana ne semble pas présenter un risque pour les adultes en bonne santé. »
 En tout état de cause nous assure-t-on du moins que ce n’est pas pire que l’alcool et la cigarette ordinaire.
Primo, cela reste éventuellement à démontrer – d’autant que, généralement, ces diverses substances se surajoutent.
 Secundo, quand on voit les campagnes furieuses contre le tabac allant jusqu’à retirer les cigarettes des vieilles affiches et des films cultes, on ne saisit pas bien la logique qui voudrait maintenant autoriser le cannabis.
Ou alors on ne la saisit que trop bien…

Conflit israélo-palestinien / Ukraine : les « irresponsables » au pouvoir…


apprenti-sorcier


Le 30 juillet 2014

   
« Les Irresponsables » : ainsi pourrait-on appeler aujourd’hui ceux qui sont censés diriger un monde dont les complications et les mystères les dépassent.

Une prison à ciel ouvert…
 Et ce qui se passe à Gaza depuis trois semaines n’est pas, en effet, sans évoquer ce que peut être une mutinerie dans une prison dont les détenus, estimant qu’ils n’ont plus rien à perdre, ne tiennent pas particulièrement à la vie, pas plus la leur que celle des autres.
Face aux désordres et aux excès inhérents à ce genre de soulèvement, les autorités pénitentiaires ont le choix entre deux politiques : s’interroger sur ses origines, ses motifs et ses revendications, se demander s’il n’a pas quelques justifications et, dans ce cas, rendre les conditions de la détention plus humaine, ou taper, voire tirer dans le tas.
C’est cette dernière voie qu’emprunte délibérément le gouvernement de M. Netanyahou, que l’opinion israélienne, surexcitée par des démagogues et exaspérée par les pertes subies, ne se contente pas de soutenir mais somme d’aller plus loin, toujours plus loin.
 Jusqu’où, jusqu’à quand et pour quels résultats ?
Discrédité, affaibli, ruiné, en perte de vitesse et d’influence, le Hamas était réduit, il y a un mois à peine, à faire alliance avec le Fatah et à reconnaître la prééminence de l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas.
 C’est ce que n’ont pas supporté les faucons israéliens.
 Ils ont eu gain de cause, comme d’habitude et, comme il était prévisible, la répression sanglante menée par Tsahal a rejeté les habitants de Gaza dans les bras du Hamas.
 Ce n’est pas à leurs propres dirigeants qu’ils en veulent, figurez-vous, mais à l’armée étrangère qui occupe leur territoire, détruit leurs maisons, accumule les ruines et tue leurs enfants.

Prestations sociales : un appel d’air pour l’immigration.

30/07/2014 –novopress.info PARIS  (via Contribuables Associés)

Prestations sociales : un appel d'air pour l'immigration


La France compterait entre 300.000 et 400.000 clandestins. A ces chiffres s’ajoutent les 5,5 millions d’immigrés installés légalement, dont 62% ne sont pas des ressortissants de l’Union européenne.

 Pour nombre d’entre eux, la véritable attractivité de la France n’est pas le tourisme, mais la grande générosité de son modèle social…

A quoi peuvent-ils prétendre ?

La loi de 1997, qui autorise les étrangers gravement malades à se faire soigner en France, quand ils n’ont pas les moyens d’être pris en charge chez eux, en est un exemple frappant.
 Elle a favorisé le développement de véritables réseaux d’immigration clandestine, spécialisés dans l’arnaque à la santé.
 Leur business : faire passer des examens médicaux à de vrais malades pour ensuite revendre les titres de séjour à des personnes en situation irrégulière…
Un trafic hautement lucratif qui coûte extrêmement cher aux contribuables.
 Selon une étude de l’INSEE réalisée en 2010, la part des prestations sociales représente 13,8% des revenus des ménages immigrés.
 C’est bien plus que pour l’ensemble de la population !
 Des immigrés à qui l’on présente dès leur arrivée en France un «parcours d’accompagnement et d’intégration».
C’est un véritable mode d’emploi des aides auxquelles ils vont pouvoir prétendre.
On les encourage à profiter des largesses de notre système, tout en leur donnant notre bénédiction.

mercredi 30 juillet 2014

Fuit ou meurt : Israël accapare 44% de la bande de Gaza, le peuple gazaoui se réfugie dans l'espace restant

Washington Blog
mar., 29 juil. 2014 03:12 CDT
       
Traduit par SLT

 
 
 
Déjà bondés, les Gazouis sont maintenant entassés dans une zone beaucoup plus petite.

Le Daily Beast rapporte (Wall Street Journal reporter Tom Gara):

Cette étroite bande de terre que l'on appelait "la bande de Gaza", déjà l'un des endroits les plus densément peuplés du monde, est en train de se restreindre considérablement.
 L'armée israélienne, sans relâche et méthodiquement, entraîne les gens hors de la zone tampon de trois kilomètres, elle prétend qu'elle a besoin de se protéger contre les roquettes du Hamas et des tunnels.
 Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, la zone tampon s'étend sur environ 44 pour cent du territoire de Gaza.

Sur le terrain cela se caractérise par des scènes de dévastation dans des endroits comme le quartier d'Al Shajaya proche de la frontière orientale de la bande de Gaza, et Beit Hanoun dans le nord.
Ces quartiers furent densément peuplés il y a moins de trois semaines.
Maintenant, ils sont littéralement dépeuplés, les résidents fuient et rejoignent les plus de 160 000 personnes déplacées dans des refuges et dans les abris de fortune.
 Les immeubles sont des champs de ruines, et alors que je me déplace au travers de ce paysage hostile les mots qui n'arrêtent pas de tourner dans mon esprit sont «terre brûlée».

Gaza : l'armée israélienne demande à ses soldats de se suicider.

Publié le 29.07.2014, 16h08 par La Rédaction


Bande de Gaza - « La panique au sein de l'armée israélienne est tellement immense qu'elle a émis un ordre confidentiel à ses soldats de se suicider avant d'être capturés », a révélé une source israélienne cité par Al-Charq al-Awsat.

« Par crainte de la capture de leurs soldats, les commandants de l'armée israélienne leur ont donné une consigne confidentielle de se suicider avant d'être capturés » a divulgué cette source.

« Dans certains, les commandants israéliens procèdent, eux-mêmes, à tuer les soldats qui risquent de se laisser capturer » ; toujours selon cette source.
« Il faut empêcher à tout prix la capture des soldats », insistent les commandants de l'armée israélienne.

Selon ce rapport, suite à la capture d'un soldat israélien par les brigades d'Al-Qassam, branche militaire du Hamas, à la frontière de Gaza, les chars israéliens ont bombardé ce lieu pour que le soldat concerné ne soit pas capturé, vivant, par les forces de la résistance palestinienne.

Ce soldat , un certain John Levy, appartenait au régiment d'infanterie de l'armée israélienne.
 Il a été capturé alors qu'il était en mission de reconnaissance avec l'unité du génie militaire de l'armée israélienne pour découvrir les tunnels.
L'armée israélienne s'est fait déjà une réputation de tuer ses propres soldats.

Lors de l'opération de Plomb durci menée contre la bande de Gaza aussi elle a tué l'un de ses propres soldats, capturé par les forces de la résistance.

L'armée israélienne tient au top secret des informations.
 Elle a interdit à ses soldats de se laisser capturer par les groupes de résistance palestiniens et elle les tue, si nécessaire, pour empêcher leur capture par les forces palestiniennes.

Paul Craig Roberts : la guerre est en train d’arriver (War is coming)


Paul Craig Roberts : la guerre est en train d’arriver (War is coming)

Israël détruit un quartier de Gaza en 1 heure.


 
Ajoutée le 29 juil. 2014
 
Israël détruit un quartier de Gaza en 1 heure le 28/07/14
Mais que font les dirigeants occidentaux ?

Catégorie

Actualités et politique


Gaza: 20 Palestiniens tués dans une école de l'ONU. (vidéo)



Au moins vingt Palestiniens ont été tués dans une école des Nations unies de la bande de Gaza.

D’après les services de secours sur place, des obus de char ont touché l‘établissement du camp de Jabaliya, dans le nord de l’enclave, aux premières heures de la matinée.
Les victimes sont des personnes qui avaient trouvé refuge dans un établissement de l’agence de l’ONU pour les réfugiés.
Cette nouvelle attaque alourdit le bilan de l’offensive israélienne, notamment sur la ville de Gaza qui n’est plus que ruine.
Hier fut l’une des journées les plus meurtrières de ce côté de la frontière avec une centaine de morts.
Les survivants, eux, errent aux milieux des décombres avec une nouvelle angoisse.
La centrale électrique qui fournit les deux tiers de la population est touchée.
Plusieurs pompes à eau pourraient cesser de fonctionner

Copyright © 2014 euronews

Témoignage de Michael Bociurkiw, un des premier experts de l’OSCE sur le site du MH 17.

 

Il dit avoir vu des impacts ressemblant à des traces de mitraillage… (cf à 6’00 sur la vidéo), Source : CBS.ca



 

TVL: Journal du 30/07/2014

 

Journal du 30/07/2014

1) Islam / Carrefour vend du Djihad
2) Immigration / Etats-Unis : afflux de mineurs clandestins
3) International / Vers une nouvelle guerre froide ?
4) Irak / Choses vues chez les chrétiens d’Orient
5) L’actualité en bref

À Thiais, le contrôle tourne à l’affrontement.

C.C. et F.H. | Publié le 30.07.2014, 18h16
 
Thiais, ce mercredi après-midi. Un jeune ayant refusé un contrôle de police s’est réfugié dans une cité toute proche où les policiers ont essuyé des jets de projectiles divers les contraignant à appeler des renforts. (LP/C.C.)

                                 

 Thiais, ce mercredi après-midi. Un jeune ayant refusé un contrôle de police s’est réfugié dans une cité toute proche où les policiers ont essuyé des jets de projectiles divers les contraignant à appeler des renforts. (LP/C.C.)

Un banal contrôle de police a tourné à l’affrontement, ce mercredi après-midi, à Thiais.
Les policiers procédaient à des contrôles d’identité, non loin de la cité des Grands-Champs lorsque l’un des jeunes à qui ils demandaient ses papiers a refusé de les présenter.
 La situation a rapidement dérapé quand le jeune homme a pris la fuite en direction des Grands-Champs.
Une scène que d’autres jeunes avaient visiblement aperçue puisqu’ils en ont profité pour caillasser les policiers qui tentaient de rattraper le fuyard.

En quelques minutes, les forces de l’ordre ont subi des jets de projectiles divers, les obligeant à faire appel à des renforts.
Ce n’est qu’avec l’aide de plusieurs patrouilles qu’ils sont parvenus à rétablir l’ordre mais également à interpeller deux ou trois jeunes, suspectés d’avoir participé au caillassage.
 
 Il n’y a eu aucun blessé.
 
Vers 18 heures, ce mercredi, la situation semblait s’apaiser.

source

Un violeur relâché par la justice récidive à Paris.

Home ACTUALITE Société
Par Jean-Marc Leclerc
Mis à jour le 30/07/2014 à 12:26
Publié le 30/07/2014 à 11:24


 
 
INFO LE FIGARO - L'homme aurait frappé à quatre reprises, du passage des Soupirs à la rue des Pyrénées, dans le XXe arrondissement de Paris. Entre-temps, il avait été arrêté puis relâché, malgré ses aveux, au prétexte qu'il pouvait justifier d'un domicile.

Mathilde, 25 ans, se souviendra longtemps du nouvel esprit de clémence qui souffle sur la justice pénale.
Le 27 juillet dernier, vers 3h30 du matin, en regagnant son domicile parisien, rue des Pyrénées, à Paris (20e), la jeune femme a été victime d'un viol par un multirécidiviste que la justice avait relâché quelques jours plus tôt, au motif qu'il présentait des «garanties de représentation».
«En réalité, un simple justificatif de domicile fourni par la famille!», se scandalise un policier du Syndicat Synergie-Officiers, dirigé par Patrice Ribeiro.

À en croire les rapports d'enquête, ce violeur présumé de 37 ans, de nationalité guinéenne, qualifié de «sans domicile fixe» par le police, s'est signalé, dès le 18 mai dernier, par une première agression connue.
 Ce jour-là, à 4h15, passage des Soupirs à Paris (XXe), une femme est agressée par un individu qui l'étrangle par-derrière, la menant au sol et «poursuivant son acte à deux mains autour de son cou», indiquent les policiers.

La victime décide de feindre l'évanouissement.
 Le violeur relâche son emprise.
Choquée mais lucide, la jeune femme essaie de sympathiser avec son agresseur qui, finalement, la ramène chez elle, avant de prendre la fuite.
Mais voilà: une demi-heure plus tard, une seconde jeune femme est à son tour agressée, à deux pas, rue de la Mare, «selon le même mode opératoire», note la police. Et elle parvient à s'échapper.
Profil ADN et suivi caméra

Pour les enquêteurs, la coïncidence est troublante et il s'agit probablement du même homme.
 Le magistrat qui suit l'affaire au tribunal de grande instance de Paris qualifie les faits de «tentative d'homicide».
Un portrait-robot de l'agresseur est même établi et diffusé.

Les crapules qui ont tué la Libye.

/

benghazi-libye-sarkozy-cameron-CNT-REUTERS_scalewidth_630 (1)
29 juillet 2014
 
Le scénario était écrit d’avance. Il n’existait en Libye aucune force politique pour renverser le régime.
 
 Donc… Mais Kadhafi, à la tête de la riche Libye, finançait nombre d’institutions africaines et anti-colonialistes, et il fallait donc le dézinguer.
 Le pétrole n’était pas l’enjeu car Kadhafi vendait gentiment à tous ceux et sans poser de questions à qui payait.
Ce bad man était impitoyable avec tout ce qui ressemblait à un opposant, et il s’était enfermé dans les habits d’un personnage grotesque.
 Bref, il était devenu une cible facile.
 Et quand le clan des crapules de l’OTAN a décrété qu’il devait être renversé, il ne s’est trouvé personne pour le défendre.
 La Ligue arabe s’est empressé de la « suspendre, et de toute l’Afrique, rien de sérieux n’est sorti. Lamentable.
 
Oui, mais les faits sont là : Kadhafi avait établi une paix durable dans cette Libye partagée entre trois grandes régions – Tripolitaine, Cyrénaïque, et Fezzan – et cet Etat faible et fantasque tenait le territoire.
Aussi, il était clair que rien, rien, rien n’autorisait un groupe d’Etats étrangers – l’OTAN – nourris de plus vieille carne impérialiste, à renverser le régime, ce qui été fait en aout 2011.

Perpignan : insultes et remarques sur les shorts des animatrices.

 il y a 52 minutes   Arnaud Andreu (L'Indépendant)
 
Perpignan : insultes et remarques sur les shorts des animatrices
 
Des jeunes adultes sont venus insulter les animatrices du centre de loisirs des Francas du quartier des Baléares à Perpignan.
THIERRY GRILLET

En fin de semaine dernière, un centre de loisirs géré par les Francas à Perpignan, a dû être délocalisé suite à une série d'agressions verbales.

Selon les Francas, la tension couvait depuis quelque temps au centre de loisirs du quartier des Baléares.
 "On avait déjà eu des pneus crevés à la mi-juillet", assure le directeur départemental de l'association d'éducation populaire, Michel Pujol. Mais la semaine dernière, la situation a pris une tout autre tournure.
"Quelques jeunes adultes sont venus insulter les animatrices et la directrice du centre parce qu'elles portaient des shorts", raconte Michel Pujol.
 Certains 'anti-shorts' seraient même allés jusqu'à pénétrer à l'intérieur du centre pour menacer le personnel.
Suite à cette série d'incidents, les Francas ont déposé une main courante au commissariat de police de la place Cassanyes.
"Ne pas généraliser"

Les raisons qui ont poussé les personnes impliquées dans ces altercations à agir de la sorte ?
 "Le Ramadan est une période où les gens sont à fleur de peau. Notamment ceux qui boivent ou qui fument le reste de l'année", suppose Michel Pujol.

Mme Royal, seriez-vous misandre ?


segolene


Le 29 juillet 2014

   
Ségolène Royal - que beaucoup appellent en petit comité « La Madone du Poitou » ou « l’Illuminée du Poitou » - s’engouffre dans la « survictimisation ».

Comme je l’indiquais dans une récente édition, Ségolène Royal aime les médias qui, il faut l’avouer, le lui rendent bien, surtout quand elle crée la polémique.
 Le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de l’Énergie, en manque d’exposition télévisuelle et radiophonique, revient sur la parole donnée par le gouvernement précédent au sujet de la construction de l’A 831 entre Fontenay-le-Comte et Rochefort-sur-Mer.
Ses opposants de tous bords, de gauche comme de droite, dénoncent « un caprice », le « fait du prince » (ou plutôt de la princesse), une décision qui « va plomber le développement économique de deux départements » et de deux régions, dont celle dont elle fut, jusqu’à sa nomination au gouvernement, la présidente…
 Et voilà que le ministre de l’Environnement, outrée que sa décision puisse être attaquée, vilipendée, défiée, etc., lance l’« ultima ratio regina » qu’il convient de ressortir en de telles circonstances : « Ce sont des attaques misogynes. »
L’argument tombe comme le couperet sur la tête du condamné à mort.
Voilà les détracteurs de cette décision à jamais classés dans le clan des antidémocrates parce qu’en plus d’émettre des doutes sur cette décision infondée, ils s’en prennent à une femme sans défense.
Après avoir joué la « surmédiatisation », Ségolène Royal – que beaucoup appellent en petit comité « La Madone du Poitou » ou « l’Illuminée du Poitou » – s’engouffre dans la « survictimisation », à grand renfort de médias, bien sûr.

Libye : le bilan BHL / Sarkozy.


libye


Le 29 juillet 2014

   
Pas foutus de faire respecter la loi dans les « quartiers », ils estimaient établir un ordre nouveau au sud de la Méditerranée. On voit le résultat. En Libye, on en a pendu pour moins que ça.

C’était il y a trois ans ; autant dire hier pour les médias français, mais une éternité pour le peuple libyen.
Le début des « Printemps arabes », l’armée française, bras armé de la démocratie à Tripoli, Kadhafi le monstre et Sarkozy le sauveur.
 Bon, certaines mauvaises langues prétendent que le premier aurait un peu financé le second à l’occasion de sa campagne présidentielle de 2007.
 Ce que les gens peuvent être méchants…
Aujourd’hui ?
 Aujourd’hui le chaos.
 À en croire l’agence Reuters : « En raison de l’insécurité à Tripoli, l’ambassade américaine a été évacuée ce samedi. 70 diplomates ont été transférés en Tunisie. Pour les habitants de Tripoli, cette situation de guerre replonge la ville à l’été 2011 lorsque les insurgés anti-Kadhafi avaient repris la capitale. “On manque de fioul, depuis une semaine. Il y a une pénurie d’eau. Il n’y a plus d’eau dans les robinets. […] La différence avec 2011, c’est qu’on était sûrs qu’on n’allait pas avoir un canon sur la tête”, rapporte un habitant. »
Dans le même temps, selon Le Parisien : « Plus de cent morts en deux semaines d’affrontement, des combats qui s’intensifient près de Tripoli et à Benghazi. […] La Libye est entrée dans un conflit d’autant plus menaçant qu’il présente des dimensions multiples, mélangeant facteurs locaux et internationaux. »

Il est donc un peu loin, le temps où Bernard-Henri Lévy posait devant les photographes, lors du Festival de Cannes, flanqué de deux « démocrates » libyens d’opérette, affublés de lunettes noires et de keffiehs, façon Dupond et Dupont dans les aventures de Tintin au pays de l’or noir.

mardi 29 juillet 2014

Livre prônant le djihad : une polémique mais pas d'interdiction.

Mis à jour : 29-07-2014 19:12
- Créé : 29-07-2014 13:33
 
 
"La voie du musulman" a été mis dans les rayons de près de 1000 points de vente partout en France.
 Photo : Albouraq
 
RELIGION - A l'occasion du ramadan, la large diffusion en France d'un livre intitulé "La voie du musulman" fait polémique. Prônant la lutte armée contre les ennemis de l'islam, il fait l'objet de pétition réclamant son interdiction.  Saisi, le ministère de l'Intérieur indique à metronews qu'il ne peut toutefois pas le retirer de la vente. Explications.
"La voie du musulman" a été mis dans les rayons de près de 1000 points de vente partout en France. 

TVL: Journal du mardi 29 Juillet 2014



Journal du mardi 29 Juillet 2014

  1. Immigration. Italie, porte ouverte vers l'Europe
  2. Gaza: la nuit la plus meurtrière 
  3. Réforme territoriale: L'Alsace se mobilise contre la fusion
  4. Vol AH5017: Hollande accusé de faire diversion
  5. Actualité en bref

George Soros admet avoir financé la crise ukrainienne.

Le corbeau déchaîné
29 juillet 2014


George Soros admet avoir financé la crise ukrainienne


Ce week-end, George Soros a confié à Fareed Zakaria, CNN, qu’il est responsable de la création d’une fondation en Ukraine qui a contribué en définitive au coup d’état et à l’instauration d’une junte triée sur le volet par le département d’État.

« Tout d’abord, concernant l’Ukraine, une des choses que beaucoup de gens vous reconnaissent, c’est d’avoir financé, durant les révolutions de 1989, une série d’activités dissidentes, des groupes civils dans l’Europe de l’Est et en Pologne, ainsi qu’en Tchéquie. Êtes-vous en train de faire la même chose en Ukraine ? » a demandé Zakaria à Soros.
« Et bien, j’ai créé une fondation en Ukraine avant que l’Ukraine ne devienne indépendante de la Russie. Et cette fondation a continué à fonctionner depuis lors, et a joué un rôle important dans les événements récents » a répondu Soros.

C’est bien connu, bien que les médias de l’establishment n’aient pas le droit d’en parler, que Soros a travaillé en étroite collaboration avec USAID, la National Endowment for Democracy (Fondation Nationale pour la Démocratie, qui effectue désormais un travail que la CIA faisait autrefois), l’International Republican Institute, le National Democratic Institute for International Affaires, la Freedom House, et l’Institut Albert Einstein afin de débuter une série de révolutions de couleur en Europe de l’Est et en Asie Centrale à la suite de l’effondrement programmé de l’Union Soviétique.

« Beaucoup de participants aux manifestations EuroMaidan de Kiev étaient membres d’ONG fondées par Soros, et/ou ont été entrainés par ces mêmes ONG lors de nombreux ateliers et conférences sponsorisées par l’International Renaissance Foundation (IRF) de Soros, et ses nombreux instituts et fondations Open Society. L’IRF, fondée et financée par Soros, se vente d’avoir « reçu plus de dons que toutes les autres organisations » afin de « mettre en oeuvre la transformation démocratique de l’Ukraine », écrit William F. Jasper.

Ukraine-revolution

Cette transformation a eu pour effet la prise de contrôle des forces de sécurité de l’Ukraine par des fascistes ultra-nationalistes.

En avril, il fut annoncé qu’Andriy Parubiy et d’autres leaders impliqués dans le coup d’état travaillaient avec le FBI et la CIA afin de vaincre et assassiner les séparatistes opposés à la junte gouvernementale mise en place par Victoria Nuland et le département d’État.

ALERTE INFO ! Un violent incendie risque de ravager Gaza et les Palestiniens sont désarmés

Posted on juil 29, 2014 @ 12:12
 

centrale


Après les hôpitaux, les mosquées, les plages, c’est au tour de la principale centrale électrique de Gaza d’être prise pour cible.

Elle a été frappé dans un bombardement israélien inouï, tout à l’heure.
Il était 9h, heure de Paris.  
Un porte-parole de la compagnie d’électricité de Gaza a dit que c’est un obus tiré à partir d’un char qui a frappé un réservoir de carburant de la station.
 
"La centrale est détruite", a déclaré son directeur, Mohammed al-Sharif, ajoutant que les sapeurs pompiers locaux n’étaient pas équipés pour éteindre un tel incendie.

 Tout ça pour détruire uniquement les tunnels ?

source

Un pilote ukrainien avoue avoir abattu le Boeing malaisien.

 

C'est en ligne depuis 3 jours, mais aucun médias n'en a parlé.


Le pilote du Su-25 Ukrainien, qui a été montré dans la présentation de l'état-major russe, a admis hier avoir abattu l'avion avec son canon.

Coïncidence les photos du Boeing qui c'est écrasé ont  montrés les trous de balles claires, des balles de mitrailleuses, qui montraient toujours un angle frontal et qui ne pourraient pas résulter d'un missile Buk.

Dans de nombreux hacks pro-Russie sur les forums et les commentaires des colonnes de l'Internet cette confession est devenu un soulagement.

 Une petite victoire pour Poutine dont les détracteurs n'ont cessés d'inonder l'Internet avec leurs "vérités et leurs preuves".

source

Traduction libre Google.

Charente-Maritime : un mort et trois blessés graves dans une course-poursuite.

Publié , modifié par
Charente-Maritime : un mort et trois blessés graves dans une course-poursuite

La voiture en fuite a percuté de plein fouet cette maison située en plein centre de la commune © Photo Virginie Nativel

Charente-Maritime : un mort et trois blessés graves dans une course-poursuite

Les services techniques de Breuillet déblayent la zone de l'accident © Photo Virginie Nativel

La course-poursuite avec la police, qui a démarré à Royan, s'est terminée en plein centre de la commune de Breuillet, dans la nuit de lundi à mardi
 
  Ce mardi, au milieu de la nuit, une course-poursuite entre la police nationale et les occupants d'une voiture en fuite s'est terminée tragiquement à Breuillet, à une dizaine de kilomètres au nord de Royan.
Le bilan fait état d'un mort et trois blessés graves.
La voiture des fuyards a terminé sa course sur le toit en percutant le mur d'une habitation, en plein centre de la commune.
A l'arrivée des secours, le conducteur, âgé de 26 ans, était en état de mort apparente, deux de ses passagers se sont retrouvés incarcérés à l'arrière du véhicule.
 Le troisième, qui était sorti du véhicule avant l'arrivée des secours, a été retrouvé dans un état grave.
Deux équipes du Smur, le Service mobile d'urgence et de réanimation, et pas loin de 20 sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur place, ainsi que la gendarmerie.

Autoroute A831 : des élus dénoncent le "caprice" de Ségolène Royal .


Le Point.fr - Publié le - Modifié le
 
Ségolène Royal a déclaré que les élus pouvaient bien manifester, elle ne cédera pas.
 
Ségolène Royal a déclaré que les élus pouvaient bien manifester, elle ne cédera pas. © Stéphane de Sakutin / AFP
 
DOCUMENT. La ministre s'est mis à dos des élus de gauche et de droite en opposant son veto à la construction de l'autoroute qui doit relier la Vendée à la Charente-Maritime.
"Ce matin, les Vendéens et les Charentais ont découvert dans le journal qu'ils étaient revenus au Moyen Âge : c'est le fait de la princesse qui s'étale à la une de la presse !"
 Le sénateur de la Vendée Bruno Retailleau (UMP) a trempé sa plume dans le vitriol pour réagir à la décision de Ségolène Royal d'opposer son veto à l'autoroute A831, un tronçon de 60 kilomètres environ qui doit relier la Vendée à la Charente-Maritime et qui, pour son malheur, traverse le marais Poitevin.
D'où le titre du billet du sénateur publié samedi sur son blog : "Le marais Poitevin n'est pas le jardin de Ségolène Royal !"
L'élu, qui ne décolère pas, file la métaphore dans Ouest-France : "C'est le caprice de dame Ségolène Royal, [...] qui se prend peut-être pour Aliénor d'Aquitaine", s'étrangle-t-il.

Depuis deux jours, la polémique prend de l'ampleur.

 En effet, le sénateur UMP n'est pas le seul à se révolter contre la décision unilatérale de la ministre de l'Écologie.
Jacques Auxiette, président (PS) du conseil régional des Pays de la Loire, n'y va pas non plus par quatre chemins : "La déclaration de madame Royal intervient de façon totalement improvisée", a-t-il déclaré.
 Selon lui, c'est le contournement du Marais imposé par Ségolène Royal elle-même qui entraîne le surcoût qu'aujourd'hui l'État ne veut pas financer : "Tout se passe comme si Ségolène Royal redevenue ministre de l'Écologie ne voulait pas déjuger Ségolène Royal ancienne ministre de l'Écologie, à l'origine d'un contournement coûteux et écologiquement très contestable de l'A831 par le nord de Niort.
 Ce n'est pas parce que l'on est ministre que l'on peut faire deux fois les mêmes bêtises !" écrit furieux Jacques Auxiette.

Tranche de vie: Amour Franco-Marocain.



Ceci n'est pas une fiction, mais le message posté par une française convertie sur un forum islamique.

 Salam alaykom , je suis nouvelle sur ce forum et je viens car j'ai j'ai besoin d'aide , j'ai personne a qui parler et je voudrais au moins pouvoir sortir ce que j'ai dans mon coeur.
Je suis francaise et je me suis convertie a l'islam il y a presque 4 ans maintenant alhamdolillah , je suis heureuse d'etre convertie , je fais la prière et le ramadan alhamdolillah .
Je suis mariée depuis 1an maintenant , mon mari est marocain et est arrivé en france il ya 6mois . Mais je viens vers vous parce que ca se passe mal entre nous et je sais pas ce que je dois faire .
Pour etre honnete , des le début ca a eté très dur , il a eu du mal a s'adapter a la vie en france , sa famille et surtout sa mère lui manque beaucoup mais hamdollah il peut les appeler facilement.
 Ce qui s'est passé c'est que il fumait et il avait arreté depuis 2ans , il m'a demandé d'arreter de fumer , ce que j'ai fait qq mois aprés mais je n'ai pas tenu , j'avais arreté mais finalement j'ai repris sans rien lui dire car j'avais l'espoir d'arreter vraiment , j'ai reessayé d'arreter par la suite mais ca n'a pas tenu car on s'est pas vu pdt 1ans et demi qd il etait tjrs au maroc et ca a eté une période très dure pour moi.
 Je sais ca n'est vraiment pas une excuse ms voila j'en suis vraiment pas fière c sur et surtout j'ai pas réussi a lui dire de peur qu'il me quitte et aussi pask j'étais certaine d'arreter avt son arrivée.
Brf , il est arrivé je fumais plus ms un jr j'ai refumé et il m'a surprise .
 evidemment on a eu une grosse dispute ,il a essayé de m'étrangler pdt un mmt , on a mm pensé a se séparer , du coup il est parti en voyage ds sa famille et 2 sem aprés il est revenu on a tout remis au clair et j'ai décidé d'arreter de fumer.
 On reprend notre vie assez bien , on a réussi malgré tout a reprendre a 0 en qq sortes, tout allait bien a part qq disputes ms ca allait il a pu me pardonner et vouloir continuer malgré tout hamdollah. ms lui aprés ca il n'a pas repris la cigarette ms il prenait un truc je sais pas vrm comment ca s'appel mais il sniffer une poudre par le nez , il y a de la nicotine dedans .
 Il a fait ca pendant plusieurs mois , il ne m'avait rien dit il le fesait en cachette ms je l'ai su a un mmt paskil l'avait oublié ds la salle de bain du coup on en a parlé ,
je disais rien au départ puisque ct moi la cause .
il y a eu des disputes au milieu et entre autre il m'a donné un coup un jour comme ca avc le coude sur ma cage thoracique, je me suis dit kil n'en pouvais plus , je suis partie ds la chambre , j'étais terrorisée et je savais plus koi faire et qq tps aprés il est venu pr s'excuser ..
 j'accepte ses excuses et on continue encore.
Ensuite il est parti au maroc et a son retour il prenait tjrs ce truc , je lui ai laissé encore du tps ms je lui ai dit ke je n'aimais pas vrm ce truc et surtout il me demande d'arreter de fumer ms lui il prend un truc ki y ressemble kan mm il ya de la nicotine dedans..

Arrête ton char, Ségolène !


Ségolène Royal au gouvernement, la joue à la loyale — 19/06 - YouTube thumbnail


Le 28 juillet 2014

   
La femme de caractère qu’elle incarne possède une faille, presque narcissique : les médias.

Le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie est, sans conteste, une femme courageuse, intelligente, très politique, pleine de ressources.
C’est une battante qui ne s’avoue jamais vaincue, ne renonce pas, sait rebondir…
Son parcours politique le prouve.
Mais la femme de caractère qu’elle incarne possède une faille, presque narcissique : les médias.
 Oui, son principal défaut est qu’elle aime faire parler d’elle.
Avec le temps, depuis ses photos après son accouchement ministériel de 1992, ce tropisme ne s’est pas démenti.
 L’épisode du Costa Concordia dont elle est venue surveiller l’acheminement vers le port de Gênes l’a encore rappelé.
 Drapeau corse en mains, devant une nuée d’appareils photo et de caméras, elle a surjoué la Madone protectrice du parc naturel marin du cap Corse en devenir.
 En effet, comme par un heureux hasard, elle a signé l’installation du comité de pilotage de ce futur parc quelques minutes avant l’arrivée du Costa Concordia.
On l’a vue s’inquiéter d’une possible catastrophe : « Je suis aux côtés des élus, des forces vives de la Corse qui m’ont alertée sur les dangers. À juste titre. Cette inquiétude est parfaitement légitime », a-t-elle répété, avec un air faussement compassé, sur les chaînes nationales.

Immigration : l’aveuglement socialiste…


397951_une-photo-transmise-par-la-gendarmerie-nationale-montre-une-embarcation-d-immigres-clandestins-tentant-de-rejoindre-l-ile-de-mayotte-dans-l-ocean-indien


Le 28 juillet 2014

   
Les services secrets italiens annoncent le débarquement sur leurs côtes de migrants par millions.

Dans l’exacte continuité du signal d’alarme tiré par le chef de la police italienne, Giovanni Pinto, en mai 2014, devant faire face à un afflux considérable de migrants et l’impossibilité de les prendre en charge, les services secrets italiens annoncent le débarquement sur leurs côtes de migrants par millions.
De Tunisie, du Maroc, de l’Egypte, de la Syrie, de la Corne de l’Afrique, du Subsahara, de l’Erythrée, de la Somalie, du Nigéria, du Soudan mais aussi de l’Inde, du Sri Lanka, et des Philippines : un véritable transfert de populations qui enrichit le commerce d’êtres humains et celui des trafiquants de drogue en plus de favoriser l’infiltration du terrorisme islamique.
Il en résulte, en Italie comme en France, l’explosion des services d’accueil, l’appauvrissement des caisses de L’État, l’importation de conflits ethniques, des émeutes et des scènes de guerre civile de plus en plus répétées ; sans parler des énormes problèmes sanitaires engendrés par une immigration tellement massive qu’elle empêche l’efficacité des contrôles, démultipliant ainsi le risque de propager à travers l’Europe le choléra, la tuberculose, la méningite, la poliomyélite, ou l’ébola.
 Quant au sida, le professeur Delfraissy, en avril dernier, confiait au micro de Jean-Jacques Bourdin que les 2/3 des nouveaux contaminés en France sont notamment des migrants.

lundi 28 juillet 2014

Bernard Cazeneuve ne connaît pas les chiffres ou ment effrontément pour l’immigration !

26 juillet 2014, 13:03 Auteur :   

etrangers en europe 2012


Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve “ nos flux migratoires actuels sont parmi les plus modérés d’Europe”, des chiffres de 2010 ! on est entre 7 et 8 maintenant.

Faux !

Bernard Cazeneuve ne connaît pas les chiffres ou ment effrontément :

Selon l’Organisation des Nations Unies (ONU) sur les 197 pays étudiés, la France métropolitaine se situe au 6ème rang pour le nombre d’immigrés (6,684 millions), derrière notamment les États-Unis (au 1er rang avec 43 millions), ou l’Allemagne (au 3ème rang avec 10,758 millions)
6ème rang  sur 197 !  des chiffres de 2010, on doit être à 8 millions en 2014
En pourcentage de la population totale, avec 10,7%, la France toujours en 2010, on dépasse les 11%.
Du pipo Monsieur Bernard Cazeneuve !

«La France est une terre d’immigration et une terre d’asile. Elle doit le demeurer… »

TVL: Journal du lundi 28 Juillet 2014



Journal du lundi 28 Juillet 2014

  1. Religion / Chrétiens d’Irak : le temps de la mobilisation
  2. Gaza sur Seine / Manif’ interdite … mais tolérée
  3. Insécurité / Roquemaure (Gard) : massacre à la machette
  4. Actualité en bref

Qu’est-ce que La Ligue de Défense Juive ?

Lundi 28 Juillet 2014 à 18:26 (mis à jour le 28/07/2014 à 18:36)
Par


Capture d'écran de la page d'accueil du site de la Ligue de Défense Juive. Photo © LDJ

Focus. Souvent dans l’ombre, les militants de la ligue de défense juive sont revenus sur le devant de la scène lors des récentes émeutes qui sont survenues en marge des manifestations de soutien à Gaza.

Mais qu’est-ce que ce mouvement ?
 
Genèse et Fondateur

La « LDJ » est une branche française de la « Jewish Defense League » créée à New-York par Meir Kahane (1932-1990), rabbin et homme politique américano-israélien d’inspiration ultranationaliste.
 Kahane créa après la LDJ, le parti Kach.
Il a ensuite appartenu à ce mouvement au Parlement Israélien (Knesset) en 1984.
 La Knesset le fit finalement exclure de ses rangs et il fut assassiné en 1990 aux Etats-Unis.
De son existence est né un concept : le « kahanisme », doctrine basée sur la Torah qui inciterait à conquérir la Terre promise afin d’y adopter une Constitution tirée de la Loi.
Le kahanisme n’est reconnu par aucune autorité spirituelle juive.

Une association interdite aux USA et en Israël

Bombardements massifs de l’armée israélienne à Gaza quelques minutes avant un cessez-le-feu de 12 heures

le 28 juillet 2014
 
 

26 juillet 2014.- L’armée israélienne a bombardé le quartier de Shijaiyah à Gaza, rasant un complexe de bâtiments, environ 20 minutes avant le début d’un cessez-le-feu de 12 heures.

source

Gaza : Les mensonges du porte parole israélien Mark Regev mis à nu (Vidéo)

le 28 juillet 2014 




Cela est si rare ! Cela est si exceptionnel de voir un journaliste tenir son rôle comme le fait ici le britannique Jon Snow de ’Channel 4 News’.
 
Cela s’appelle : résistance.
 Cela s’appelle : ne pas être complice des criminels qui nous gouvernent quitte à risquer de perdre son poste.
Les journalistes de cette trempe sont rarissimes.
Les faire connaître, les montrer en exemple, c’est notre devoir et notre meilleure arme.
 Leur courage met les journalistes qui se soumettent au pouvoir et trahissent leur mission face à leur criminelle complicité.

[Silvia Cattori]

source