lundi 30 juin 2014

Le centre islamique de Papeete profané par du sang et une tête de porc.(vidéo)

Par Pierre-Emmanuel Garot
Publié le 29/06/2014 | 12:02, mis à jour le 29/06/2014 | 19:36


Centre Islamique de Papeete, vendredi soir

L'implantation d'une mosquée au centre ville de Papeete continue de faire des vagues et dérange de plus en plus la population locale.

Vendredi, une tête de cochon a été lancée sur la devanture du centre islamique et du sang aspergé. Deux individus d'une quarantaine d'année ont reconnu les faits.
Peu après 17H, les quadragénaires d'origine polynésienne sont aperçus par un témoin alors qu'ils s'enfuient en voiture peu de temps après être passés à l'acte.
Trahis par leur plaque d'immatriculation, ils sont interpellés deux heures plus tard, et placés en garde à vue.
 Ils seront relâchés samedi après midi après avoir déclaré "avoir agi par opposition à l'islam".
  D'ici à la fin de l'année, ils devraient être jugés devant le Tribunal Correctionnel pour "incitation à la haine raciale".
Ils risquent 1 an de prison et 5 Millions de FCP d'amende.
 
Pour le porte parole de la religion musulmane en Polynésie, "il s'agit bien d'un acte islamophobe et inacceptable".

TVL: Journal du lundi 30 Juin 2014


Journal du lundi 30 Juin 2014

1) Immigration / M. Le Pen contre la double nationalité
2) Immigration / Algérie : une nation à l’image violente
3) Territoires / Vous n’aurez pas l’Alsace-Lorraine
4) Education / ABCD abandonnés, victoire à la Pyrrhus ?
5) LGBT / A. Hidalgo huée à la gay pride
6) Culture / Le retour d’In Memoriam
7) Actualité en bref
8) Grand Angle / Entretien avec le Général Dary

Algérie : le refus de voir des bien-pensants.




 
Par la voix d’Harlem Désir, le gouvernement invite les supporteurs de l’Algérie à la "sérénité".
 A Lille, Martine Aubry appelle "au calme".
A Nice, Christian Estrosi interdit les drapeaux étrangers ostentatoires.
 Nombreux sont ceux qui redoutent le renouvellement des violences qui émaillent, comme jeudi soir, chaque rencontre impliquant l’Algérie.
Dans L’Opinion, le spécialiste de l’islam, Gilles Kepel, observe :
 
 "Les matchs des Fennecs, l’équipe nationale, sont l’occasion de très fortes manifestations d’identité, avec une volonté de marquage territorial dans l’Hexagone.
 
Ce n’est pas nouveau (…)".
Vendredi, dans un entretien au FigaroVox, je faisais pareillement remarquer cette "recherche d’appropriation des lieux publics, parfois violente".
 Selon Le Monde, des supporteurs ont descendu les Champs-Elysées, jeudi soir, en criant, mais en arabe, "On a gagné !".
 Sur les nombreuses vidéos mises en ligne sur cette soirée, il est aisé d’entendre notamment :
 
 "La France est à nous ! La France est algérienne !".
 
Le ramadan, qui vient de s’ouvrir, s’annonce comme un marqueur culturel supplémentaire.
 Il fait entrer spectaculairement la religion musulmane dans le Mondial.
Les informations entendues ce week-end sur les radios insistaient sur le fait que les Fennecs entendaient s’en tenir aux interdits alimentaires et s’en remettre à leur force intérieure.
 Bref, il faut être aveugle et sourd - ou de mauvaise foi - pour ne rien voir du problème d’appartenance à l’Algérie et à l’Islam posé, en France, par ces supporteurs majoritairement français.
 Pourtant, nombre d’éditorialistes ayant leur rond de serviette dans les chaînes d’information persistent à ne rien trouver d’anormal, sinon chez ceux qui s’inquiètent.

Aurélie Filippetti : "On a tous un petit peu d'Algérie en nous"

 

Le ministre de l'Inculture explique pourquoi elle regardera le match qui opposera l'Algérie à l'Allemagne ce soir :
"On a tous un petit peu d'Algérie en nous (...) On a fêté le centenaire d'Albert Camus, qui était un immense écrivain français, né en Algérie, qui avait une passion pour l'Algérie, et pour le football. (...) On est tous un peu concernés, évidemment, et on vibre tous un peu, quand on a un match d'un pays qui est aussi fortement lié à l'histoire de notre pays."
Sans doute le ministre voulait-elle dire :
"On aura tous un petit peu d'Algérie chez nous ce soir. (...) On a fêté le centenaire d'Albert Camus, qui était un grand écrivain français, né dans le département algérien, qui avait une passion pour l'Algérie française, et pour le football et qui va se retourner dans sa tombe. (...) On est tous un peu concernés, évidemment, et on s'inquiète tous un peu des émeutes qui suivront un match d'un pays qui crache sans cesse sur l'histoire de notre pays."
Louise Tudy

source

Petite piqure de rappel.

Algérie-Allemagne : 25.000 hommes mobilisés pour la sécurité en France.

Home ACTUALITE Société
Par Jean-Marc Leclerc
Mis à jour le 30/06/2014 à 14:23
Publié le 30/06/2014 à 12:47

Des supporters de l'équipe d'Algérie le 26 juin à Lyon, après le match Algérie-Russie.
Des supporters de l'équipe d'Algérie le 26 juin à Lyon, après le match Algérie-Russie. Crédits photo : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK/AFP
 Après les troubles de jeudi, lors du match Algérie-Russie, le ministère de l'Intérieur a peaufiné un dispositif musclé pour dissuader les éventuels trublions de gâcher la fête lors de cette nouvelle rencontre.

Le ministère de l'Intérieur met la dernière main à son dispositif de sécurité dans les villes, à l'occasion du match, ce lundi, entre l'Allemagne et l'Algérie.
Après les troubles occasionnés par des supporters algériens, jeudi dernier, Le Figaro est en mesure de révéler que pas moins de 25.000 hommes seront mobilisés par Beauvau pour encadrer les rassemblements spontanés dans les communes après le match qui suivra d'ailleurs la rencontre entre la France et le Nigéria.
La quinzaine d'unités des forces mobiles mobilisée est passée à une vingtaine.
 «Ce n'est pas le soir de la Saint-Sylvestre et ses 50.000 hommes sur le terrain, mais l'affaire est prise au sérieux», assure un haut fonctionnaire de la Sécurité publique à Paris.
 Il confirme que des moyens lourds de maintien de l'ordre seront également mis à disposition, dont des canons à eau et des hélicoptères pour l'identification de nuit des éventuels fauteurs de troubles.
 
Canons à eau et bateau-pompe
 
C'est que les précédentes séquences ont été des plus violentes: policiers blessés, saccages, caillassages, incendies de véhicules par dizaines, notamment jeudi dernier, à l'occasion du match Algérie-Russie.

« Le Point » admet avoir retiré un sondage « consternant » sur la double nationalité.

Le Monde.fr | • Mis à jour le
  
Voir l'image sur Twitter
 
On ne sait si c'est la question ou la réponse qui a le plus choqué. Sous la pression des réseaux sociaux, le site Internet du Point a retiré rapidement une question posée dimanche sur le thème de la double nationalité.
 
A ce qui était présenté comme un « sondage », et formulé « Faut-il retirer aux Français d'origine algérienne leur double nationalité ? », 81 % des internautes avaient répondu « oui ».
 Le titre de presse a été interpellé sur Twitter.
Le directeur du Point, Etienne Gernelle, a répondu lundi 30 juin, en admettant que ce « sondage » était « lamentable et consternant » et qu'il avait « donc évidemment été retiré ».
Il n'a pas donné plus de précisions.
Le « sondage » sur la double nationalité a été réalisé en écho à une proposition de Marine Le Pen. Interrogée dimanche lors du « Grand Rendez-vous » (Europe 1, i-Télé, Le Monde) sur les incidents suivant la qualification de l'équipe d'Algérie, la présidente du Front national avait en effet demandé que la France « mette fin à la double nationalité » et « arrête l'immigration ».

source

Antifas lyonnais et supporteurs algériens coopèrent dans les émeutes.

#CDM2014 : antifas lyonnais et supporteurs algériens coopèrent dans les émeutes

29/06/2014 – LYON (NOVOpress) –
 
 Une trentaine de membres de la mouvance antifa lyonnaise, partie prenante du « Collectif de vigilance 69 contre l’extrême-droite » a participé jeudi dernier aux émeutes dans le centre ville de Lyon provoquées par les supporteurs algériens.
 
Ils sont notamment à l’origine des incidents produits rue de la Barre, en renversant le container à verre afin de fournir des munitions aux casseurs algériens (en Une, photo d’un antifa en action)

Jouant les supplétifs des supporteurs algériens, ils ont par ailleurs fourni du sérum physiologique tout au long des incidents….
 Une présence anecdotique puisque les 500 à 800 émeutiers pour la plupart d’origine maghrébine n’avaient pas besoin de cette force d’appoint pour déclencher les violences mais elle montre bien la schizophrénie de cette mouvance antifa prête à s’allier à une population ultra-patriote, très conservatrice et musulmane, au nom de la haine de la France.

Echec de la Gay Pride : moins de 10 000 personnes ?

Quelques milliers de manifestants à la Gay Pride de Paris

Ils en attendaient 500 000, l'échec était donc prévisible.

 Mais le nombre de participants était tellement faible, que la préfecture de police de Paris n'a pas souhaité pas donner les chiffres.
Selon les organisateurs, près de 100 000 personnes ont battu le pavé.
Il faut donc se tourner vers les médias étrangers pour avoir une idée du chiffre.
 La RTBF annonce "quelques milliers" de manifestants à la Gay Pride à Paris.
 
Michel Janva

source

La France subit une crise identitaire majeure !


69688_algerieune

Le 29 juin 2014
 
  
Les évènements récents, faisant suite à la qualification de l'Algérie en huitième de finale, montrent que notre système d'intégration/assimilation est à bout de souffle.

Une majorité de pays dans le monde souffrent d’une crise sociale importante, notamment en raison d’une mondialisation sans limite.
 Avec la volonté de toujours plus de croissance, d’une maximisation du profit, l’humain n’est qu’un pion sans saveur, au service des puissants et du grand patronat.
Mais la France elle, subit une double crise : une crise sociale mais aussi identitaire, ce qui, hors Europe, n’est pas le cas des autres pays dans le monde.
 Depuis une dizaine d’années, nous ressentons les effets d’une politique immigrationiste sans limite, menée depuis 40 ans.
Les évènements récents, faisant suite à la qualification de l’Algérie en huitième de finale, montrent que notre système d’intégration/assimilation est à bout de souffle.
Il en ressort un double repli identitaire en France.
Le premier repli identitaire est celui d’une partie des nouveaux venus, des binationaux en particulier, qui n’ont pas le désir de s’intégrer, intensifiant ainsi un communautarisme toujours plus fort.

South Stream : Poutine met une nouvelle fois la Commission européenne en échec.

South Stream : Poutine met une nouvelle fois la Commission européenne en échec

28/06/2014 – VIENNE (NOVOpress via Bulletin de réinformation)

La signature mardi dernier d’un contrat entre les groupes d’énergie autrichien OMV et russe Gazprom a scellé l’alliance de l’Autriche au projet italo-russe du gazoduc South Stream.

Ce gazoduc doit relier la Russie au sud de l’Union européenne via la mer Noire en évitant soigneusement l’Ukraine.
La Commission européenne, très sensible aux injonctions étasuniennes, a appelé ses 28 pays membres à repousser les propositions russes, alléguant une entrave aux règles européennes en matière de concurrence.
Mais certains pays, comme l’Autriche et la Slovénie, très dépendants du gaz russe ou situé sur le tracé du gazoduc ont décidé de s’affranchir des « recommandations » de la Commission.

South Stream aura une capacité de 63 milliards de m3 par an, l’équivalent des achats de gaz de l’Union transitant actuellement par l’Ukraine.
Il doit entrer en service en Autriche à la fin de 2016.

C’est un joli camouflet que Vladimir Poutine vient d’infliger à la Commission européenne.

Crédit photo : chazelles.info, via Wikipédia, (cc).

source

dimanche 29 juin 2014

Non Manuel Valls, l’Islam n’est pas une chance pour la France.


ribery-musulman
Le 29 juin 2014

   
Si rien n'est fait, Notre-Dame deviendra mosquée avant le XXIIe siècle.
 
Notre cher Premier Ministre vient de prononcer un discours proprement hallucinant pour peu que l’on veuille défendre la culture française.
C’était le Jeudi 26 Juin, à l’institut du Monde Arabe à l’issue de sa visite de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à la Mecque ».
Sans aucune prospective de ce qui attend la France dans 20 ou 30 ans, c’est à dire rien moins que le grand changement de civilisation, le Premier Ministre a conclu ce long discours à la gloire de l’Islam et de l’amitié franco-arabe par cette belle envolée :
 
« Lors du repas de rupture du jeûne du mois sacré de ramadan, j’adresserai aux musulmans de France un message de confiance. Un message qui souligne combien la France est une terre de liberté qui respecte les croyances de chacun et qui considère que le fait que l’Islam est la deuxième religion de France est une chance pour la France ».
 
Mais le pire c’est que Manuel Valls avait osé montrer la grande attirance et assurément la préférence qu’il a pour cette religion :
 
« Au-delà des musulmans de France, c’est toute une nation qui reconnaît, ici, la grandeur, la finesse et la diversité de l’Islam. C’est toute une nation qui dit aussi que l’Islam a toute sa place en France, parce que l’Islam est une religion de tolérance, de respect, une religion de lumière et d’avenir, à mille lieues de ceux qui en détournent et en salissent le message ».
 
Que l’Islam ait sa place en France, en dix ans, il est évident qu’elle a envahi l’espace avec ses presque 3000 mosquées, les femmes voilées voir « niqabées » qui avant 2001 étaient si discrètes qu’on ne les voyait pas, et les drapeaux étrangers qui envahissent les manifestations y compris lors de l’élection d’un président comme ce fut le cas pour Chirac et Hollande.
Que l’Islam soit une religion de tolérance est une méconnaissance totale de la réalité

Enfumage du gouvernement: l'ABCD de l'égalité change de nom... mais sera bien généralisé .

dimanche 29 juin 2014-


Le doute était permis concernant le fait qu'ils renoncent réellement à ce projet au ministère, qui plus est aussi facilement.

Alors que Farida Belghoul parle d'une victoire exceptionnelle, on entrevoit plutôt un énième enfumage d'exception de la part du gouvernement. 

La raison en est simple: Ils font croire à un retrait pour calmer les esprits, change le nom du programme et veulent le faire passer d'une autre manière.
 On assiste à une opération marketing.
Mon sentiment est qu'ils se fichent du monde et qu'ils disent aux français ce qu'ils veulent entendre pour être en paix pendant l'été.
Leurs objectifs n'ont pas changé, juste leur stratégie (ils ont faire sortir Vincent Peillon pour la même raison: ses déclarations sulfureuses sur l'éducation y étaient aussi peut être pour quelque chose).
La différence est simplement que plutôt que d'y aller de manière frontale, ils préfèrent y aller en traître.
Comme si leur démarche initiale n'était pas déjà d'une fourberie totale.

Pourtant, les déclarations de Belkacem sur France 3 sont claires:

Vaulx en Velin : le calvaire d’un militaire d’origine maghrébine accusé d’être « avec les Français »


12h13                           
 
Merci à Gnoc Beaujolais
 
le progrès 29 juin 2014

700 enfants privés de tournoi par l’installation d’une centaine de caravanes .

Publié le
Par Damien ENGRAND

 
 
CHARLEVILLE-MEZIERES (08). L’installation inattendue d’une centaine de caravanes sur les terrains de la Warenne a compromis le tournoi de l’Olympique Charleville-Mézières.
 
Ce devait être un week-end de fête pour les 700 footballeurs invités au tournoi d’été de l’Olympique de Charleville-Mézières.
Tout est tombé à l’eau avec l’arrivée inopportune, le 18 juin, d’une centaine de caravanes sur les terrains de football de la Warenne trois jours avant le coup d’envoi.

Un nouvel épisode qui illustre concrètement le manque d’aires d’accueil, voire leur inadaptation, pour les gens du voyage à Charleville-Mézières.
Le club local, qui comptait sur les bénéfices réalisés lors de ce tournoi pour acquérir des équipements ou financer des sorties pour ses licenciés, en est finalement de sa poche pour un bon millier d’euros. « Nous comptions dégager entre 3 000 à 5 000 euros de bénéfice avec la buvette et les repas. Tout cela devait profiter à l’école de football. Nous avions commencé à acheter des fournitures. Résultat, nous subissons un double préjudice puisque nous avons été contraints d’annuler le tournoi et le manque à gagner compromet l’achat de nouvelles tenues, de minis buts et les voyages d’animation comme celui prévu à Walibi », déplore le président, Jacques Fanchini.

Aucune solution de repli

Le responsable associatif a bien tenté de faire décamper les intrus.
 Sans succès. « Je me suis retourné vers la mairie, qui m’a expliqué qu’elle n’avait pas les moyens de faire partir les caravanes. Nous étions déjà inquiets, car une précédente mission avait déjà occupé les terrains. Ils avaient été rendus tassés et durs comme du caillou à cause du passage de véhicules et même de quads. Alors que la mission venait de partir, une autre s’est installée sans prévenir.

Australie: Contre le trafic de migrants-Communication (vidéo)


Opération Sovereign frontières

brochure

Le gouvernement australien met en œuvre les mesures les plus sévères de protection de ses frontières  pour lutter contre la contrebande et l'invasion maritime de l'Australie.

Opération Sovereign frontières (BSF) est une initiative militaire de la sécurité des frontières menée pour arrêter les bateaux, empêcher les gens de risquer leur vie en mer dans les mains de criminels, et de préserver l'intégrité du programme d'immigration de l'Australie.

Les demandeurs d'asile qui voyagent par bateau sans visa ne finiront pas en Australie.
 Les règles s'appliquent à tout le monde; familles, les enfants, les enfants non accompagnés, formés et qualifiés.

Il n'y a aucune exception.

Match de finale du mondial de foot : l'hypothèse à ne pas négliger .

29 juin 2014


Le gardien russe Igor Akinfeev a-t-il été aveuglé par un laser au moment du but algérien, jeudi 26 juin 2014? (Capture d'écran BFMTV.com)
capture d'écran BFMTV

View image on Twitter


L'hypothèse à ne pas négliger, c'est que nos "amis" d'Algérie soient grands vainqueurs de la finale.

Si, si, cela peut vraiment arriver, surtout si, selon leur bonne habitude, ils continuent d'aveugler avec des lasers le goal de l'équipe adverse (les photos ci-dessus montrent nettement un laser vert sur l'oeil du goal russe).
 Ces braves gens ayant le goût et le sens de la fête, comme on a pu le constater à nos dépens lors des précédents matchs mettant en jeu l'équipe d'Algérie, il va de soi qu'ils remettront ça la nuit du 13 au 14 juillet, sur les Champs Elysées, pour fêter leur victoire.
S'ils sont vainqueurs.
Début du match de finale: 21 heures.
 Fin du match, 23 heures à peu près.
 Rassemblement de casseurs algériens supporters français sur les Champs dans les 30 minutes après l'annonce de la victoire.

En Europe, comme au foot, « Deutschland über alles ! »


allemagne

Le 28 juin 2014

    
On attend avec impatience le match contre l’Algérie lundi soir…
 
L’hymne allemand, « Deutschland über alles » (l’Allemagne au-dessus de tout) n’est plus chanté Outre-Rhin depuis 1991 dans sa version originelle généralement perçue comme l’expression de vues politiques hégémoniques rappelant de mauvais souvenirs…
 L’hymne officiel allemand, le Deutschlandlied (Chant d’Allemagne) ou Das Lied der Deutschen (Le Chant des Allemands) se contente dorénavant du troisième et dernier couplet aux paroles plus soft : « Einigkeit und Recht und Freiheit » (Unité et Justice et Liberté).
Mais dans la réalité, même édulcorée, la mélodie est restée la même !
 L’Allemagne affirme sa supériorité non seulement sur les terrains brésiliens –on attend avec impatience le match contre l’Algérie lundi soir… – mais également, c’est une évidence, dans le domaine économique et surtout, comme on vient de le voir, avec le choix de Juncker pour la présidence bruxelloise, dans le domaine politique.
C’est à Berlin d’abord, entre Allemands, qu’a été négocié le ticket européen :le libéral Claude Juncker à la présidence de la Commission et le socialiste Martin Schulz reconduit à la tête du Parlement Européen.
 La chancelière de l’Euroland, qu’elle dirige en sous-main d’un gant de fer, Bismarck-Merkel, l’avait négocié dès le lendemain des élections européennes avec les partenaires sociaux-démocrates de sa « grande coalition ».
 L’Internationaliste socialiste, où le SPD allemand est resté majoritaire, soutiendra Juncker pour la Commission, et en contre-partie, la droite du Parti Populaire Européen (PPE) dominée par la CDU-CSU allemande, portera ses suffrages sur Martin Schulz, le candidat socialiste à la présidence du Parlement Européen.
Hollande n’a pas moufté,

GPA : la CEDH condamne, le gouvernement laisse faire.


gpa


Le 28 juin 2014

   
Nous croient-ils dupes de leurs propres turpitudes ?

Jeudi dernier, la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH) condamnait la France pour avoir refusé de transcrire à l’état civil les actes de naissance d’enfants nés par GPA aux Etats-Unis.
Une amende de 15.000 euros que la France est obligée de payer à un couple qui a transgressé sa propre loi…
Puisque la GPA est interdite en France, il était normal de refuser la nationalisation de ces enfants. Mais la CEDH en a décidé autrement, et violant la souveraineté de la France comme à son habitude, vient de supprimer la seule dissuasion qu’il restait pour les couples tentés d’aller pratiquer une GPA à l’étranger.
Son message ?
 N’ayez plus peur, louez des utérus, instrumentalisez des femmes, achetez des enfants…
Le « progrès ».
Mais perverse autant que l’idéologie destructrice qu’elle porte et encourage, la CEDH a eu le culot de prendre la décision au nom des « intérêts supérieurs de l’enfant ».
Ces enfants existent, ils sont environ 2.000 en France, et leur situation est effectivement dramatique. Mais la responsabilité ne revient pas à la loi Française, elle incombe à ces couples qui l’ont outrepassée.
L’argumentaire employé prétend l’inverse : la loi française serait injuste parce qu’elle ne s’adapterait pas aux personnes qui la transgressent…

samedi 28 juin 2014

Manif Pour Tous ou Algérie : différence de traitement médiatique ?

BrKvSbuIgAAS5Yz
 

Comptes de campagne : pour Debré, "Sarkozy était au courant, c'est de sa faute"

Publié le
 
Comptes de campagne : pour Debré, "Sarkozy était au courant, c'est de sa faute"

Bernard Debré se montre très critique à l'encontre de Nicolas Sarkozy Crédit DR
 
Le député de Paris a adressé ce vendredi une nouvelle violente charge à l'encontre de l'ancien président de la République.

Bernard Debré a une dent contre Nicolas Sarkozy.
 Ces dernières semaines, en coulisses comme en public, le député de Paris multiplie les attaques à l'encontre de l'ex-chef de l'Etat.
 Alors que les affaires se succèdent à l'UMP (dépassement des comptes de campagne, fausses factures à Bygmalion entre autres), ce vendredi, Bernard Debré a accablé l'ancien président de la République.
Interrogé par Sud Radio, et relayé par Le Lab d'Europe 1, le député UMP de Paris assure tout d'abord que Nicolas Sarkozy était au courant des dépassements de sa campagne et que c'est même "sa faute" si ceux-ci ont explosé.
Selon lui, l'ancien chef de l'Etat s'emportait à chaque évocation du sujet par ses proches.

Perpignan : Une jeune femme a porté plainte pour un viol en plein jour dans la rue

Publié le par

 
 

Article constitué d’infos de la dépêche du Midi et d’Europe 1.

Une fin d’après-midi banale qui a tourné au cauchemar pour cette jeune femme de 26 ans.
Sur le chemin pour rentrer chez elle, elle réalise qu’elle est suivie par deux hommes « de 25 à 30 ans aux cheveux bruns », l’un portant « un jogging rouge » et l’autre « un jogging blanc ».
La jeune femme raconte qu’elle a été coincée dans une petite rue entre deux immeubles.
 L’un des agresseurs, armé d’un couteau, l’a violée, pendant que son acolyte filmait la scène.
 Pour éviter qu’elle donne l’alerte, ils lui auraient « mis un linge dans la bouche ».

Etat de choc.

 Une fois agressée, la jeune femme a appelé la police, qui l’a transportée, en état de choc, au centre hospitalier de Perpignan.
Elle n’a pas être auditionnée que le lendemain.
Elle est depuis passée sur France Bleu Roussillon où elle a lancé un appel à témoins.
Lola explique ainsi que ses agresseurs, de type nord-africain, l’ont abordée dans la rue et l’ont poussée dans un passage sous-terrain qui mène vers le McDonald’s, sous la menace d’un couteau. « Ils m’ont poussée, attrapée par les cheveux et bloquée contre le passage.

La CGT ringardisée et distancée par la CFDT.

28 juin 2014, 7:53 Auteur :  


La CGT ringardisée et distancée par la CFDT, un sondage exclusif BVA, un constat accablant !

 Après la grève (stérile) des cheminots, quelles sont les retombées médiatiques, politiques… pour Thierry Lepaon ?
Selon un sondage exclusif BVA sur ce mouvement social à la SNCF, le secrétaire général de la CGT déraille.
Le leader de la CGT entraîne la centrale dans sa chute : 69 % des Français ont désormais une mauvaise opinion de la CGT.
Trop c’est trop, les Français se serrent la ceinture, en bavent et eux ? ils défendent leurs privilèges !
Oh pardon, ce sont des acquis sociaux qui datent d’une autre époque…
La crise pour les Français qui ont compris qu’ils bouchent déjà le trou de la retraite des régimes spéciaux.
Lesquels régimes spéciaux n’ont aucune reconnaissance !

Si la France va en finale, le défilé du 14 juillet pourrait être décalé.

Home LE SCAN SPORT Le buzz
Par Le Scan Sport
Publié le 27/06/2014 à 20:38
 
Crédits photo : Anthony BIBARD / FEP / Panoramic/Anthony BIBARD / FEP / Panoramic
 
LE SCAN SPORT -
Selon nos informations, si l'équipe de France joue en finale le 13 juillet, on envisagerait, au sommet l'état, de décaler le défilé du 14 juillet au lendemain.
 
Et si le défilé du 14 juillet n'avait pas lieu ce jour-là, mais plutôt le 15 juillet?
 L'information parait farfelue mais prendrait tout son sens en cas de finale de Coupe du monde des Bleus le dimanche 13 juillet prochain.
 Selon nos informations, des discussions ont lieu actuellement en haut lieu pour parer à cette éventualité.
 La problématique est simple.
Le président de la République, François Hollande, voudrait se déplacer au Brésil si la bande de Didier Deschamps se hissait jusqu'au dernier stade de la compétition.
 Sauf que la finale est prévue le dimanche soir à 22h heure française et que le traditionnel défilé du 14 juillet a lieu le lendemain matin.
 Autant dire, qu'il est impossible d'être présent aux deux évènements, trop proches en terme de créneaux horaires.

 La décision ferait grand bruit mais rien n'a pour le moment été définitivement entériné.

Jusqu’à quand Valls-Cazeneuve vont-ils laisser les Algériens agresser la France ?

Publié le par Caroline Alamachère - Article du nº 361

Incendie-Roubaix

A la suite de la qualification de l’équipe algérienne pour les 8e de finale de la Coupe du Monde, c’est tout un quartier de Lyon très « prisé des communautés orientales » (sic) qui s’est soudainement transformé en avant-goût du califat qui nous attend.

Avec des cortèges de voitures des orifices desquels des Français d’adoption grassement nourris au sein français, clamant à coups de mortiers leur amour pour un pays qui ne les a pas vus naître, et dans lequel ils ne représentent rien.
Les drapeaux français, interdits dans la rue en dehors des festivités nationales et manifestations autorisées, étaient impunément déployés, la loi française ne concernant en rien les Algériens vivant ici, car dans notre pays, à l’heure où l’on nous parle d’égalité à tout bout de champ, les lois ne s’appliquent qu’à certains.
A Orléans, le centre historique s’est retrouvé soudainement envahi par des troupes musulmanes déchaînées prenant d’un assaut symbolique la statue de Jeanne d’Arc sur la place du Martroi, empêchant les honnêtes travailleurs du vendredi de dormir en paix avec leurs rodéos pétaradants, explosant dans un même délire vicelard et frondeur le code de la route et la limitation de vitesse.
Au même moment des scènes similaires se déroulaient dans le centre ville de Poitiers, là où les voitures n’appartenant pas à des descendants d’Algériens sont normalement interdites de circulation.
Tandis qu’à Marseille deux motards de la police étaient lapidés par des supporteurs de l’Algérie, à Roubaix « plus d’une dizaine de voitures ont été incendiées, on ne compte pas non plus les poubelles et les containers qui ont pris feu, les pillages de petits commerces, et une agence Pôle Emploi a été la cible de casseurs, plusieurs vitres ont été fortement endommagées ». 

L’Albanie, pays musulman, devient candidat à l’Union européenne.

L'Albanie, pays musulman, devient candidat à l'Union européenne

27/06/2014 – TIRANA (NOVOPress)

 Quand il s’agit d’aller à l’encontre des intérêt de l’Europe et de sa civilisation chrétienne, et de servir les interêts americains, la nuisible Commission Européenne signe toujours les accords.

 Le quotidien La Croix informe que l’Albanie obtient le statut de candidat à l’Union Européenne.
Cette nation majoritairement musulmane est membre de l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord), une alliance militaire pilotée par les USA.
Cette information confirme un peu plus l’analyse effectuée par l’écrivain Guillaume Faye dans son livre titré Nouveau discours à la nation Européenne où celui-ci explique que l’Europe est en guerre contre “l’alliance américano-musulmane”, sans qu’elle le sache : « La politique américaine doit donc être ainsi décryptée : l’infiltration de l’Islam en Europe et la création d’États musulmans dans les Balkans – Bosnie, Grande Albanie – qui seront des bases de pénétration sur notre continent des masses musulmanes, servent les intérêts américains : une Europe homogène constituerait un danger ; une Europe en proie au problème islamique sera affaiblie et vassale ».

Carcassonne : La fête dégénère après la victoire de l'Algérie.

Le 28 juin à 6h00 par Yannick Bonnefoy 

La vitrine du bar-restaurant de la place Davilla a volé en éclats.
La vitrine du bar-restaurant de la place Davilla a volé en éclats. PHOTO/N. Amen-Vals
 
Vendredi, à 1 h 15, une grosse bagarre a éclaté place Davilla entre soixante-dix supporters et des paras du 3e RPIMa...
Sitôt la qualification de l'Algérie acquise pour les 8es de finale de la Coupe du monde de football au Brésil, après son match nul (1-1) face à la Russie, jeudi soir, les supporters des 'Fennecs' ont manifesté bruyamment leur joie en défilant dans les rues de Carcassonne, klaxons tonitruants et drapeaux déployés dans des cortèges de voitures. Il était alors minuit passé...
Place Carnot, pas moins de 130 véhicules auraient été comptabilisés par les forces de l'ordre.
 Plus de 150 voitures au plus fort de la soirée...
Une joie légitime, qui a pourtant viré au pugilat à hauteur de la place Davilla, entre une douzaine de jeunes parachutistes du '3' qui passaient, selon nos informations, une soirée avec leurs compagnes au restaurant de L'art de Vivre, et près d'une centaine de supporters de l'Algérie.
D'après nos renseignements, c'est vers 1 h 15 que ce déchaînement de violences a débuté.
Les 'paras' étaient alors devant le restaurant, lorsqu'un échange de menaces et d'insultes a fusé de part et d'autre.
 Un premier épisode verbal, très rapidement suivi par des échanges de coups.
 "Tout s'est passé très vite lorsqu'un militaire a été fauché par un véhicule. Là, plusieurs voitures du cortège se sont arrêtées et leurs occupants (une soixantaine, Ndlr) ont commencé à encercler les 'paras'.

Gironde. Un vieil homme agressé par des ados et laissé pour mort.

Publié le 27/06/2014 à 11:55,

Saint-Seurin-sur-l'Isle (Gironde) - © IDE

Saint-Seurin-sur-l'Isle (Gironde)

Les résidents de la maison de retraite des Mille-Fleurs à Saint-Seurin-sur-l’Isle, en Gironde, sont sous le choc.

Un vieil homme a été agressé le 16 juin par deux adolescents, âgés de 16 et 19 ans et écroués jeudi soir, rapporte le journal Sud-Ouest.
Les faits sont sordides.
 Cet homme de 80 ans a ouvert la porte de son pavillon, situé dans un parc arboré, lorsque deux jeunes ont sonné le lundi 16 juin.
 Les ados ont tout de suite fait preuve de beaucoup de violence.
Munis d’une arme de poing, ils ont obligé l’homme à s’agenouiller et lui ont volé sa carte bancaire, le code et les clés de sa voiture.
 Les jeunes [racailles] ont ensuite forcé l’octogénaire à monter à bord du véhicule et l’ont conduit jusqu’en Dordogne, où ils ont effectué un retrait à un distributeur de billets.
Mais le calvaire du vieil homme ne s’est pas arrêté là.

Entretien avec Frédéric Pichon.

Des victimes allongées dans un hôpital de Damas (Syrie) le 21 août 2013 après l'attaque chimique présumée.
Des victimes allongées dans un hôpital de Damas (Syrie) le 21 août 2013 après l'attaque chimique présumée. (ANADOLU AGENCY / AFP)
   
L’Occident s’est complètement trompé en Syrie, on le dit enfin !

Le 27 juin 2014

Entretien réalisé par Gabrielle Cluzel

Dans un éditorial du Point daté du 26 juin dernier, Franz-Olivier Giesbert, révèle, s’appuyant sur des travaux d’expert, qu’en Syrie, seuls les rebelles djihadistes ont pu perpétrer l’attaque chimique de Ghoutta. Il accuse ouvertement le Monde, le gouvernement français et les services secrets américains d’avoir montré du doigt, sans preuves, le régime d’Assad, pour justifier les frappes à venir. Cet éditorial aurait dû l’effet d’une bombe, non ?

Si FOG, qui connaît tout le monde à Paris, écrit cela, c’est que désormais, ce thème commence à faire consensus : on peut en parler.
 Mais cela illustre comment fonctionne notre système médiatique.
 Les informations ne sortent que quand le système lui-même l’autorise.
 Et toujours en différé. A présent, cela n’intéresse plus personne.
Il s’agit pourtant d’une véritable forfaiture.
 Fin août dernier, nous avons assisté à une campagne internationale qui, en France, s’est traduite par un vrai déchaînement de la part de certains journaux.
En particulier Le Monde, dont la ligne fut incroyablement partisane, comme elle le fut récemment lors de la crise ukrainienne.
 Le problème c’est qu’en France, c’est ce journal qui donne le la.
A la fin du mois d’Août 2013, il était très difficile d’aller en sens contraire.
 J’ai été très sollicité à cette époque : j’ai remarqué que les médias étrangers étaient beaucoup plus disposés à accueillir un discours prudent.
En France, je me souviens très bien que le fait même de ne pas acquiescer, d’attendre des preuves, de résister à l’emballement médiatique dont on voyait bien qu’il faisait les affaires du gouvernement était suspect.
C’était pourtant la seule position tenable pour le chercheur que je suis et cela aurait du être le cas pour la presse.

Vous-même en aviez la confirmation depuis bien longtemps ?


Je vous avoue que sur le moment et jusqu’à maintenant, je n’ai évidemment aucune preuve.
C’est plutôt un réflexe méthodologique qui m’a incité à la prudence.
 Et puis, ce n’était pas très sérieux : le gouvernement syrien demande officiellement à une délégation ONUSienne de venir inspecter pour constater une utilisation d’armes chimiques de la part des rebelles et moins de 48 h après leur arrivée, une autre attaque a lieu dans la banlieue de Damas.
Cela pouvait à tout le moins provoquer quelques interrogations.

Merci


merci

Le 27 juin 2014

   
Merci aux grandioses supporters de l'équipe de football d'Algérie. Vous faites un travail irremplaçable chaque soir de match.

Un grand merci à Michèle Sabban. Ton appart’, Michèle ! Merci !
Merci à Karim Benzema pour ses lèvres serrées pendant la Marseillaise, devant toute la France qui regarde. On n’en demandait pas tant. Merci, mon Karimou d’amour.
Merci à Yannick Noah pour son dernier album, et surtout pour la chanson « Ma colère ! ». Jamais on n’aurait osé l’écrire nous-mêmes ! Trop bien, mon Yaya !
Un énorme merci à Aymeric Caron. Vraiment.
 Un bonheur. Donner honte aux derniers hommes de gauche d’être du même camp que toi, il n’y avait que toi pour y parvenir !
Un prix spécial du Jury à l’Union Européenne.
Cette législation qui permet à n’importe quel mineur de quitter la France sans autorisation parentale pour rejoindre le djihad (à vos souhaits) en Syrie, c’est juste ex-tra-or-di-nai-re ! Du pain béni ! Surtout quand en prime on peut choper une interview de l’un de ces « jeunes » partis lutter.
 Ceux-là, même avec un casting de folie, on n’aurait jamais pu en trouver de meilleurs !!!
 Les interviews, l’accent du sud, tout… juste parfaits ! Ils sont par-faits !

vendredi 27 juin 2014

« Oussama Ben Laden, allah ouakbar ! » crient des supporters Algériens.

Par le 27/06/2014
 

La police en alerte pour le match Algérie-Allemagne .

Home ACTUALITE Société
Par Jean-Marc Leclerc
Publié le 27/06/2014 à 19:35


Crédits photo : JEAN-PAUL PELISSIER/REUTERS
Après les incidents de jeudi, l'Intérieur renforce partout la sécurité dans les villes.

Lundi prochain, l'Algérie affrontera donc l'Allemagne quelques heures après le match France-Nigeria.
 La seconde des deux rencontres sera l'affrontement de tous les dangers.
 Depuis les incidents qui ont émaillé les précédents matchs de l'équipe algérienne en Coupe du monde, l'Intérieur est sur les dents.
 Les échauffourées sont de plus en plus violentes: policiers blessés, saccages en règles de bâtiments, destructions de mobilier urbain, jets de projectiles, incendies de véhicules par dizaines.
 Des incidents qualifiés vendredi «d'insupportables» par le premier ministre Manuel Valls.
Les casseurs émergent désormais partout sur le territoire, le nombre de villes où ils s'illustrent ne cessant de croître, de Marseille à Roubaix, en passant par Creil, mais aussi Clamart, dans les Hauts-de-Seine, Guyancourt et Élancourt, dans les Yvelines, sans oublier Mulhouse, Lille, Maubeuge, Lyon, Vaulx-en-Velin, Saint-Priest, Grenoble et plusieurs villes voisines.

Lundi donc, des milliers de policiers et de gendarmes, dont une quinzaine d'unités des forces mobiles, mais aussi des moyens lourds de maintien de l'ordre (canons à eau, hélicoptères pour l'identification de nuit des éventuels fauteurs de troubles), seront mobilisés.
 Pratiquement comme les soirs d'émeute ou lors des mouvements sociaux de grande ampleur.
«Et tout cela pour un soir de fête», se désole-t-on à l'état-major de la Sécurité publique à Paris.

«Un maximum d'arrestations pour briser cet élan de violence intolérable»

TVL: Journal du vendredi 27 Juin 2014



Journal du vendredi 27 Juin 2014

1) Sécurité / Foot : les franco-algériens mettent le souk
2) Justice / Exclusif : les hommen parlent
3) UE / Kouchner pour l’entrée de la Bosnie
4) Economie / Hollande impuissant face au chômage
5) Fiscalité / Radars : les bandits manchots
6) Société / SOS Racisme : les pousse-au-crime
7) Actualité en bref
8) Grand Angle / Casa Pound : découverte d’un mouvement atypique

Augmentation de la taxe de séjour de 500%

carte séjour

Les députés viennent d’adopter le relèvement du plafond de la taxe de séjour, celle-ci passant de 1,50€ à 8€ par nuit et par personne, soit une augmentation de 500%.
 
Au lendemain de l’annonce des chiffres du chômage qui a vu le nombre de demandeurs d’emplois bondir pour la seule catégorie A de près de 25 000, le ministre des Finances Michel Sapin a estimé que cela était dû à une croissance trop plate.
Nul doute qu’en multipliant une taxe par 5, ce qui représentera, si elle est appliquée par les communes, une augmentation de 224€ à débourser pour 7 jours pour une famille de 4 personnes, cela va aider les Français à soutenir le secteur touristique pourvoyeur d’emplois directs et indirects.
 
Le syndicat des hôteliers, l’UMIH a réagi par l’intermédiaire de son président Roland Heguy dans un communiqué:

Quand Bozo le clown lisait l'avenir dans sa boule de cristal.(vidéo)

 

 
 
 
Il la sent, elle est là!
François la sens tu qui ........

Ivan Rioufol : le patriotisme algérien en France révèle l'échec de l'assimilation.

Home FIGARO VOX Vox Societe
Par Figaro Vox
Mis à jour le 27/06/2014 à 11:33
Publié le 27/06/2014 à 11:07  
Crédits photo : Claude Paris/AP

FIGAROVOX/ENTRETIEN -

 La victoire de l'Algérie face à la Russie a provoqué des scènes de liesse, émaillées d' «incidents», partout en France. Pour Ivan Rioufol, cette manifestation d'appartenance est le signe d'un echec de la République.

Figarovox: Lors des deux victoires de l'Algérie à la Coupe du Monde, des grandes manifestations «de liesse» ont eu lieu partout en France suivi de débordements, qualifiés «d'incidents» par certains médias.
Y-a t-il une indulgence trop grande vis-à-vis de ces débordements?

Ivan Rioufol: On ne peut pas se contenter de s'attendrir devant ces «scènes de liesse», ainsi décrites complaisamment par les médias.
Ce qui se passe est choquant.
Un étranger regardant la France hier soir pouvait se demander légitimement: dans quel pays suis-je tombé?
Sommes-nous encore en France?
Ce que nous avons sous nos yeux sont des manifestations d'appartenance et de fierté patriotique, singulièrement à travers l'exhibition des drapeaux algériens.
Dans certaines mairies, le drapeau français a été décroché et remplacé par le drapeau algérien.
Ce n'est pas «faire le jeu du Front National» de le dire, comme on l'entend.
C'est la réalité.
Il n'y a pas eu de telles manifestations lorsque la France s'est qualifiée en huitième de finale.

A cette volonté d'appartenance, s'ajoute une recherche de visibilité.
Ces jeunes veulent montrer et faire comprendre qu'ils sont Algériens avant d'être Français.

Il y a également une recherche d'appropriation des lieux publics, parfois violente: 74 interpellations ont eu lieu jeudi soir, des forces de l'ordre ont été caillassées, des voitures ont été brulées un peu partout.
Ces casseurs-là, minoritaires, veulent clairement en découdre avec la République.

Ces manifestations de patriotisme algérien sont-elles le signe de l'échec de la politique d'assimilation?

Bien sûr, c'est un échec flagrant qui nous est donné de voir.
Si l'assimilation fonctionnait, ces jeunes seraient descendus dans les rues pour fêter la victoire de la France!
Nous assistons aujourd'hui à un phénomène de communautarisation de la société française, à sa fragmentation, à son éclatement.
 Toute une jeune génération se comporte comme si elle voulait prendre sa revanche sur la France colonisatrice.
 Leurs parents ayant refusé l'Algérie française, ils veulent la France algérienne.
 Leurs drapeaux brandis dans les rues expriment un refus du vivre-ensemble, voire une volonté de contre-colonisation.
 La question qu'il faut se poser est: la France doit-elle accepter de se faire ainsi cocufier?

Les mêmes scènes de liesse ont eu lieu à Alger, mais sans les violences contre les forces de l'ordre: là-bas, on respecte l'Etat.

Le vrai responsable, ce serait-donc la faiblesse de l'Etat français?

Oui, c'est d'abord la faiblesse de la République qui entraine de telles dérives.
 L'Etat a été incapable d'enclencher un processus d'identification.

 Par une succession d'abandons, d'auto-flagellations, de démissions, d'indulgences, il a perdu toute attractivité et toute autorité.

Dominique Strauss-Kahn: la moitié des ministres «sont des brêles»

Jeudi 26 Juin 2014 à 16:30 (mis à jour le 26/06/2014 à 17:13)


DSK est très critique avec l'actuel gouvernement socialiste. Photo © AFP
Piques. L’ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn a jugé sévèrement, dans les colonnes du Point, le président et le gouvernement.
 
Les socialistes prisonniers des «années 80»

Dominique Strauss-Kahn n’est pas tendre avec ses anciens camarades socialistes: dans un entretien au magazine Le Point de cette semaine, l’ex-directeur général du FMI affirme que Manuel Valls «est ficelé dans un gouvernement composé par Hollande et dont la moitié sont des brêles».
 En effet, pour cet ancien professeur d’économie à SciencesPo, le gouvernement actuel aurait été «parfait pour le début des années 80, quand la crise était encore gérable. Mais par grand vent…»

Quant aux parlementaires socialistes «frondeurs», qui contestent la politique d’austérité prônée par Manuel Valls, ils défendent selon Dominique Strauss-Kahn un projet économique dont «le résultat [serait] dramatique à terme».
 «Le discours qu’ils tiennent» assure-t-il, «n’existe que chez nous. Je ne connais pas un pays en Europe où une force politique lourde, qui va des communistes à l’aile gauche du PS, soit dans cette crispation, ce refus d’une économie intégrée dans la mondialisation».

Hollande, menteur ?

Joie populaire = 74 interpellations.

27 juin 2014

Des policiers ont eu affaire à quelques heurts tard dans la nuit sur la Canebière, à Marseille.
Le Figaro
 
Des dizaines de supporters algériens ont jeté des projectiles à plusieurs reprises sur des CRS qui stationnaient au milieu de la place, de l'Etoile lesquels ont riposté en les poursuivant sur plusieurs dizaines de mètres et en faisant usage de gaz lacrymogène.
 
À Lyon, la foule s'est rassemblée sur une place du quartier populaire de la Guillotière au centre-ville, où un feu d'artifice était improvisé, avant de se déplacer vers la place Bellecour de l'autre côté du Rhône au milieu des klaxons, des cris de joie, des drapeaux et des pétards.
 Gaz lacrymogènes et lance à eau ont permis de contenir la foule dans un certain périmètre et lui interdire l'accès aux artères commerçantes de la presqu'île, que survolait un hélicoptère.
Des supporters se sont rassemblés aussi en banlieue à Vaulx-en-Velin et à Saint-Priest, où les forces de l'ordre ont procédé aussi à des tirs de gaz lacrymogène en réplique à des jets de projectiles.
 Une quinzaine de véhicules ont été incendiés sur l'agglomération.
Une vingtaine de véhicules ont été brûlés et 22 personnes interpellées dans le département du Nord.

Russie-Algérie: Grand bordel-vidéos (suite)

 
 

 
 
 
 

 

 
 
 

source

Val-de-Marne : un policier et sa femme roués de coups .

Par Marie-Laure Combes avec Guillaume Biet
Publié le 27 juin 2014 à 06h06Mis à jour le 27 juin 2014 à 07h02

C'est sur ce parking d'un fast-food qu'un père de famille et sa compagne ont été agressés.

C'est sur ce parking d'un fast-food qu'un père de famille et sa compagne ont été agressés. © GOOGLE STREET VIEW
                
INFO E1 - Le couple a été violemment agressé par des mineurs à scooter qui avaient failli renverser ses enfants.
Agression sans raison.
C'est une affaire qui illustre l'augmentation notable des agressions gratuites, en hausse de 2,6% depuis un an.
Un policier hors service et sa femme ont été roués de coups sans raison, en pleine journée. Les agresseurs sont des mineurs.
"Vous avez failli nous renverser".
Tout s'est déroulé sur le parking d'un fast-food d'Ormesson, dans le Val-de-Marne.
 Un couple traverse sur un passage piéton, avec ses deux enfants, de trois et cinq ans.
C'est alors que deux scooters surgissent et frôlent les enfants.
 Par réflexe, le père, un policier qui n'était pas en service à ce moment-là, leur jette un jouet en plastique.
"Quand ils se sont arrêtés, la première chose que je leur ai dit, c'est : 'vous ne vous rendez pas compte, mais vous avez failli nous renverser'", raconte-t-il sur Europe 1.
La situation dégénère.
 Mais la situation va rapidement dégénérer.

BNP : Hollande se cache et les Etats-Unis se frottent les mains.


le-siege-de-la-bnp-paribas-a-paris-le-4-novembre-2011

Le 26 juin 2014 

 
Les Européens sont prêts à avaler toutes les couleuvres américaines.

Neuf milliards d’amende et on se quitte bons amis ?
 Le racket dont est victime BNP Paribas pour avoir contourné l’embargo américain sur les transactions financières concernant le Soudan, Cuba et l’Iran vient de connaître un nouveau rebondissement dans lequel la banque, penaude, dit Amen aux sanctions.
Une banque bien isolée avec un soutien peu marqué d’« autorités » françaises au mieux silencieuses, au pire grotesques lorsqu’il s’agit de hausser le ton.
Ce qui est bien avec le gouvernement actuel, c’est que sa désormais légendaire couardise permet de prévoir ses réactions futures.
Tout est déjà écrit à l’avance, pantalonnade inlassablement répétée dont la conclusion est prévue : à la fin, c’est nous qui passons à la caisse.
 L’affaire de BNP Paribas, harcelée par les autorités bancaires américaines, illustre cette triste réalité. Le bouc émissaire paiera cette fois 9 milliards d’euros, et ce n’est qu’un début.
Les derniers événements se déroulant sous nos yeux n’ont rien de surprenant, on s’en voudrait presque d’être ébahis.
La détermination américaine et la faiblesse française ne laissaient présager qu’une seule issue à ce problème pourtant artificiel.
 Les neuf milliards d’euros, eux, sont bien réels et alimenteront les caisses du Trésor américain qui a trouvé une astuce géniale pour se remplumer : aller chercher l’argent dans le portefeuille du voisin et se faire passer pour une victime.

Un journaliste russe vaut-il moins qu’un autre ?


BqWUlbyCYAEbp00

Le 26 juin 2014

   
Dans nos pays dit civilisés, la vie d’un journaliste russe n’a aucune valeur.

Il y a plus d’une semaine, deux journalistes russes, Igor Korneliouk et Anton Volochine, tous deux employés de la télévision russe VGTRK, sont morts.
 Ils ont été tués dans une attaque ukrainienne à la frontière russe pendant qu’ils exerçaient leur métier.`
A l’exception d’un petit article dans Libération, la presse française n’a presque pas évoqué la mort de ses confrères.
Considère-t-elle que ces journalistes ne valent pas les journalistes de l’Europe de l’ouest ?
 L’affaire n’est pas anodine, le ministère des affaires étrangères Russes a qualifié cet événemnt de « nouveau crime des forces ukrainiennes » et demande un enquête auprès des autorités de Kiev, sans succès jusqu’à présent.
Imaginons un instant qu’un ou deux journalistes français (par exemple de TF1) aient été tués dans cette attaque des Ukrainiens contre les Russes.
La presse dans son ensemble en aurait certainement fait ses gros titres, malgré le manque de place laissé par la Coupe du monde de football.