dimanche 30 juin 2013

Bagnolet. L’adjoint au maire Aziz Benaïssa veut un parvis pour sa mosquée : 400.000 euros d’argent public.

 
La réunion municipale du quartier de la Dhuys convoquée par Aziz Benaïssa (maire adjoint délégué à l’économie et au quartier de la Dhuys) qui s’est tenue ce lundi 24 juin 2013 a mis en évidence un grave conflit d’intérêt. Un modèle du genre.
La réunion de quartier n’avait pas d’autre objectif que d’annoncer aux contribuables les 400 000 €* qu’ils devront payer - en plus - pour créer un magnifique parvis devant la mosquée de la rue Hoche-Pierre Soulié. De plus, chacun sait maintenant qu’à Bagnolet une première estimation aboutit au double à l’arrivée.

Les habitants présents, qui ont quelque mémoire, n’ont pas manqué de rappeler tous les aménagements promis et non réalisés qu’ils attendent depuis des années… LIDL qui asphyxie son environnement par les voitures, les aménagements de voirie promis, liés au sens de circulation, qui datent de près de dix ans et jamais réalisés, leur maison de quartier programmée également depuis des années et transformée, en cachette, en salle de boxe ! Etc.

La fraude aux prestations d'aide sociale n'est pas une escroquerie


 C'est ce qu'a décidé vendredi le Conseil constitutionnel en abrogeant une disposition prévoyant de la prison ferme et une très forte amende pour ce délit, qui reste punissable de 5.000 euros d'amende.

Par Jean-Marie Pottier

 
La fraude aux prestations d’aide sociale (RSA, APL, allocation adulte handicapé...) n’est pas une escroquerie.

 C’est ce qui ressort d’une décision rendue, vendredi 28 juin, par le Conseil constitutionnel et qui est quasiment passée inaperçue, même si elle a fait l’objet d’une brève dépêche AFP, d'une mention par le blog Le JO au café ou de tweets de l'avocat Maître Eolas.

Les Sages étaient saisis de l’article L.135-1 du code de l'action sociale et des familles, selon lequel «le fait de percevoir frauduleusement ou de tenter de percevoir frauduleusement des prestations au titre de l'aide sociale est puni des peines prévues par les articles 313-1, 313-7 et 313-8 du code pénal», qui répriment l’escroquerie: cinq ans d’emprisonnement et 375.000 euros d’amende.

Les jeunes travailleurs doivent laisser la place aux demandeurs d'asile

         
 
LAON (02). Douze personnes actuellement hébergées au Foyer jeunes travailleurs de Clacy ont un mois pour quitter les lieux. Motif : il faut faire de la place pour les demandeurs d'asile.

ILS affichent un sourire de façade mais en réalité, le cœur n'est pas à la fête pour Laurent et ses copains du Foyer jeunes travailleurs (FJT) de Clacy-et-Thierret.
« La plupart d'entre nous ne sont pas là par choix, mais nous sommes bien contents d'avoir un toit sur la tête. Malheureusement, cela ne va pas durer… »
, lâche-t-il amèrement. Les douze locataires viennent d'apprendre qu'ils devraient quitter les lieux le 1er août.

 « On a un mois pour faire nos cartons. On nous vire, nous qui payons notre loyer régulièrement, parce qu'il faut faire de la place pour une trentaine de demandeurs d'asile qui vont arriver. Et qui ne paieront rien, bien sûr. C'est dégueulasse ! »

Un samedi soir ordinaire dans le 93.

SEINE-SAINT-DENIS - Un jeune homme de 18 à 19 ans a été grièvement blessé par balles dans la nuit de samedi à dimanche à Sevran (Seine-Saint-Denis) lors d'une rixe qui a impliqué plusieurs dizaines de personnes.

 


Les échauffourées ont éclaté vers 01h du matin, à l'issue d'un concert de rap organisé dans une salle des fêtes de la ville.

Selon une source proche du dossier, la rixe aurait opposé des jeunes de la cité des Beaudottes à un groupe du quartier Rougemont.

Ce sont des voisins, alertés par le bruit et des détonations, qui ont prévenu la police, a précisé la préfecture. Lorsque les fonctionnaires sont arrivés, une cinquantaine de personnes ont pris la fuite, laissant la victime au sol, dans un état critique.

Nice : face à face tendu entre Christian Estrosi et les gens du voyage

 

REPORTAGE - Le député-maire de Nice s’est rendu au stade des Arboras pour intimer l’ordre de partir aux gens du voyage qui l’occupent depuis la nuit de samedi à dimanche.


"J’en ai maté d’autres, je vous materai, vous êtes des voyous en infraction, vous avez une heure pour partir !"
Ce dimanche matin, Christian Estrosi est venu donner un ferme ultimatum aux gens du voyage installés quelques heures plus tôt, durant la nuit, sur la pelouse du stade des Arboras.

 Une quarantaine de caravanes s’y sont engouffrées à partir de 22h30 samedi, après avoir coupé le cadenas fermant le portail du stade.

La démocratie française entre en agonie

 


La voix de la Russie jette un regard sombre sur notre pays :
"Depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande, tant par le fait des événements internes, qu’internationaux, la vieille démocratie française se dégrade rapidement. Son entrée en agonie apparaît certaine mais personne n’est en mesure de dire le temps qu’elle mettra à rendre l’âme ou si les Français par un mouvement salutaire viendront à son secours avant qu’il ne soit trop tard.
Tous les indices sont dans le rouge, des manifestants sont placés en garde-à-vue pour des prétextes inexistants, des opposants sont arrêtés et emprisonnés parfois dans des conditions inhumaines et dans une violence terrifiante.

samedi 29 juin 2013

ProRussia.tv


Pourquoi il faut venir manifester pour la démission de Yacine Chaouat (Parti socialiste)

 

29 juin 2013 Auteur :   
 
                                              
Voici un montage vidéo qui permet de mesurer l’ampleur de l’hypocrisie des socialistes quand il s’agit de la défense des femmes. Ils nous ont tous joué leur petit couplet pour dénoncer la violence faite aux femmes, mais ils ne disent rien quand le bourreau est un des leurs…
 
 Yacine Chaouat, maire adjoint du 19ème arrondissement de Paris, en charge de la propreté et de la mémoire, condamné à 6 mois de prison avec sursis en appel pour avoir battu sa femme à coup de ceinturon et l’avoir attachée au radiateur, doit démissionner de son poste de maire adjoint, et du PS, si celui-ci veut continuer à faire croire qu’il fait ce qu’il dit.
 
 

Quand l'Espagne se saisit de l'arrestation de Nicolas

 

Ca donne un article et cette illustration :

Nb


(Traduction : "Pour appeler le pain "pain" et le vin "vin". Expression française : "pour avoir appelé un chat, un chat").

L'image de la France à l'étranger... conforme à sa réalité.

Lahire

DSK l'imposteur

De toutes les impostures de DSK, celle de se prétendre économiste est la plus grosse.

Un billet d'humeur de Guy Sorman.


 
Dominique Strauss-Kahn auditionné, ce 26 juin, par le Sénat sur la crise financière de... 2008.

 Je ne sais rien des mœurs de DSK et je m'en bats l’œil ; mais je le crois, a priori, plus compétent et plus expérimenté sur le libertinage que sur l'économie.

 A-t-il jamais – en économie – effectué la moindre recherche ? A-t-il publié ?

 Rien.

 En quoi donc est-il économiste ? Parce qu'il en parle. Mais alors, tout le monde est économiste et pourquoi l'auditionner lui plutôt que son voisin de palier ?

Des policiers attaqués à La Seyne-sur-Mer



Un équipage de police a violemment été pris à partie au cours d'une intervention à La Seyne-sur-Mer, a-t-on appris ce jeudi soir.

 Les faits se sont déroulés dans la soirée de mercredi dans le quartier Berthe, classé en zone de sécurité prioritaire (ZSP).

"Les trois collègues intervenaient sur un véhicule en feu quand une dizaine de jeunes leur ont sauté dessus", relate une source policière. "Ils ont été caillassés", les assaillants "sont montés sur le capot",
ajoute la même source. Et de qualifier cet événement de "guet-apens", en référence à un piège tendu la veille à des policiers à Toulon.

Alerte au communautarisme à Rennes.

 

Intimidations, prosélytisme, trafic de drogue… Depuis plusieurs mois, des commerçants et riverains du centre commercial Italie, à Rennes, déplorent des pressions et décrivent un climat délétère. Dans le collimateur : une poignée de perturbateurs.
Au centre commercial Italie, dans le quartier rennais du Blosne, le boucher-traiteur a définitivement fermé ses portes fin avril. « Usé par les pressions », le commerçant a vendu ses murs.
 Début juin, dans un local rénové, s’installera une boucherie halal, la deuxième de cet ensemble qui compte une quinzaine d’enseignes.
 
En onze ans d’exploitation, le boucher s’est fait démolir sa vitrine une dizaine de fois. Pourquoi ?
 
« Parce que j’avais le malheur de vendre du porc ! »
 
, assure Jérôme. Il y a quelques années, une inscription d’une cinquantaine de centimètres a été gravée au couteau sur la porte en bois de son arrière-boutique : « A mort les porcs, on vous saignera. »

Lettre ouverte a un prisonnier politique.

 
Monsieur Nicolas BERNARD-BUSS
Aux bons soins de Maître Benoît GRUAU
250 bis boulevard Saint-Germain
75007 Paris
27 juin 2013


Cher Nicolas,

Vous n’ignorez pas, je pense, pour quelle raison vous avez été sèchement embastillé par la magistrature couchée du roi Ubu : vous aviez blasphémé Sodome et défié ses hérauts, leurs pompes et leurs œuvres, leurs projets délirants, leurs poses arrogantes, leur invraisemblable acharnement à inverser toutes les valeurs, l’inversion étant « naturellement » leur maître mot. A cela s’ajoutent vos tares de naissance : vous êtes un jeune homme de race blanche (malgré la récente abolition officielle de la race), français de souche et de bonne famille, orthosexuel, étudiant appliqué ; circonstance aggravante, vous êtes peut-être croyant et catholique par-dessus le marché. C’en était trop pour la République du Grand Orient, qui a vu en vous une incarnation emblématique de son ennemi absolu et protéiforme. En cela, reconnaissons-le sportivement, elle ne s’est pas trompée.

Une future purge anti-catho dans l’armée? Par Franck Vinrech.



29/06/2013 – 14H00
PARIS (NOVOpress) - Connaissez-vous l’affaire du Lys Noir ? Non ce n’est pas un roman, ni le titre d’un film d’espionnage yankee, mais bien une histoire franco-française de coup d’état, de machiavélisme et peut-être de canular.

A l’origine de l’affaire, un article publié dans “La revue de l’arsenal” de juin 2013 , revue du groupe d’extrême-droite le Lys Noir et dont les lecteurs sont en majorité des militaires.
 L’article explique que rien ne va plus chez les officiers de l’armée française, et plus particulièrement chez les cathos, chez qui l’on envisagerait sérieusement un coup d’état. Il nous explique que l’idée du putsch suit son petit bonhomme de chemin et que les brutalités policières et arrestations abusives lors des manifs pour tous a profondément renforcé l’indignation et la colère (des centaines d’enfants d’officiers chez les victimes de gardes à vue…).

Hervé Mariton : « Les conditions de détention de Nicolas sont désormais convenables »

  Accompagné de cinq autres parlementaires, le député de la Drôme a inspecté le 26 juin les cellules de la prison de Fleury-Mérogis où le militant anti- « mariage gay », Nicolas B., a été incarcéré. Il a pu s’entretenir avec lui en privé.
 


« Son moral a l’air solide. » Hervé Mariton s’est voulu rassurant sur l’état de santé physique et mental de Nicolas B., après lui avoir rendu visite mercredi 26 juin à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

 Accompagné de ses collègues Philippe Houillon, Xavier Breton, Damien Meslot, Véronique Besse et du sénateur Bruno Retailleau, le député de la Drôme a profité de son droit de visite des lieux de privation de liberté pour vérifier les conditions de détention de ce jeune étudiant de 23 ans.

Nicolas avait été condamné le 19 juin à deux mois de prison ferme pour « rébellion » envers les forces de l’ordre, « fourniture d’identité imaginaire » et « refus de se soumettre à un relevé d’empreintes » en marge d’un rassemblement de La Manif pour tous trois jours plus tôt.

Les premiers jours, une cellule « crasseuse » et sans lumière
 
« Sans méconnaître l’indépendance de la justice, la sanction judiciaire dont Nicolas a été l’objet nous est apparue sévère »

vendredi 28 juin 2013

Tout ce qui va changer a partir du 1er juillet.

metronews.fr


TVA. Réclamée par la Commission européenne, la hausse du taux de la TVA dans des secteurs bien spécifiques interviendra lundi et passera de 7% à 19,6%. Sont concernés certains services à la personne comme le jardinage, l'assistance informatique ou les cours à domicile.

Chômage et CDD. Dans le cadre de la loi de sécurisation de l'emploi, les partenaires sociaux ont opté pour une augmentation du taux de la cotisation d'assurance chômage des CDD courts, actuellement fixé à 4%. Il passera à 7% pour les CDD de moins d'un mois, à 5,5% pour ceux de moins de trois mois et à 4,5 pour les CDD dits d'usage d'une durée de moins de trois mois.

Sondage : 70% des Français pensent que les politiques sont corrompus



Alors que ce vendredi, c'est au tour de Bernard Tapie d'être mis en examen dans une affaire qui éclabousse le précédent gouvernement, un sondage BVA pour iTélé* révèle que 70% des Français pensent que les personnalités sont le plus souvent corrompues.

 En cause selon l'institut de sondage, la multiplication dans un laps de temps restreint de scandales dans les hautes sphères tels l'affaire Bettencourt ou l'exil fiscal de Jérôme Cahuzac.

«Cette succession d'affaires est une bombe à fragmentation», alertait en mars dans nos colonnes Eva Joly, ancienne juge et candidate EELV à la présidentielle.

La compétence plus importante que l'honnêteté

Parfois je me demande s'il comprend vraiment ce qu'il lit? J'ai un gros doute.


 
Comment ce pitre est il arrivé ici?

Fraude massive aux allocations : quand « Le Populaire » oublie de préciser l’origine des fraudeurs.

Vu sur Fdesouche

 


1) Dans Le Populaire du 28 juin 2013, un article est consacré à une fraude massive aux allocations. Nulle mention de l’origine des fraudeurs :
Douze membres d’une même familles ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Limoges pour fraude aux allocations familiales et au RSA.
Les six couples avaient perçu frauduleusement 120.000 € de RSA et près de 48.000 € d’allocations familiales. Les six hommes étaient également poursuivis pour travail dissimulé et leurs femmes pour recel de bien provenant d’un délit.
Tous ont été condamnés : les six femmes ont écopé de 3 à 4 mois avec sursis; un homme a été condamné à 3 ans dont 18 mois avec sursis, un autre à 2 ans dont un avec sursis; les quatre derniers à des peines de sursis de 4 à 12 mois.

Le premier Salon du mariage gay tourne au fiasco.

 
 
Les exposants ont vu à peine 150 visiteurs. L'organisatrice met en cause les «homophobes».
Tristes débuts pour le Salon du mariage gay. Ils avaient prévu champagne, jus de fruits et des montagnes de petits fours… ils ont fini par «liquider tout ça» eux-mêmes. En deux jours, la soixantaine d'exposants présents au premier Salon du mariage pour tous a croisé à peine 150 visiteurs, dont… quelques «figurants», selon eux. «Remboursez!, Remboursez!», criaient-ils dimanche en début d'après-midi, tout en commençant à démonter leurs stands.

Allées désertes, hôtesses désœuvrées, agents de sécurité apathiques, en fin de matinée, Le Figaro n'avait pu rencontrer que trois clients.

Manif pour tous: jugé pour violences, le religieux Frère François a été relaxé

SOCIETE - La 30e chambre du tribunal correctionnel a rendu ce vendredi matin son délibéré concernant l'ecclésiastique de l'église intégriste parisienne Saint-Nicolas-du-Chardonnet (5e). Ce dernier était poursuivi après des incidents lors d'une manifestation contre le mariage homosexuel le 19 avril dernier.  

Le religieux était jugé pour violences après une manifestation contre le mariage homosexuel le 19 avril 2013 à Paris. 

Aurélie Sarrot avec AFP

Il a été relaxé mais ne compte pas pour autant en rester là. Frère François, religieux de l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet située 23 Rue des Bernardins  (5e) comparaissait pour violences à l'issue d'une manifestation contre le mariage pour tous le 19 avril dernier au cours de laquelle il s'en était pris aux forces de l'ordre.

La Honte!

 
Imprimer
 
Nicolas est toujours en prison tandis que le gouvernement socialiste multiplie les agissements scandaleux. Ils invitent le Pervers en Chef pour donner quelque publicité à la réalité de la doctrine économique du parti: le libéralisme mais non assumé, la financiarisation mais en catimini, la mondialisation sauvage mais en chantant.

 Ils pensent tromper les citoyens en organisant le lynchage de Jérôme Cahuzac qui était le phénix de l’hôte accidentel de l’Elysée quelques mois auparavant. Souvenons nous de Bernard Cazeneuve, actuel ministre du budget qui affirmait : « On ne remplace pas Jérôme Cahuzac. »
 Ils pensent que nous tolérerons leurs gâteries incessantes à Jean-Noël Guerini mafieux notoire et à Sylvie Andrieux qui siège toujours avec le groupe socialiste à l’assemblée alors qu’elle a été condamnée à trois ans de prisons dont un an ferme pour détournement de fonds publics.

Le Parti Socialiste fait honte à la démocratie.

Manif pour tous : le Conseil de l'Europe tance la France.

 
L'Assemblée parlementaire a épinglé un « recours excessif à la force » contre les manifestants opposés au mariage gay.

 
C'est une victoire pour les milliers de sympathisants de la Manif pour tous.

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) vient d'épingler la France pour ses «recours excessifs à la force» contre les opposants au mariage homosexuel.

 S'il s'agit seulement d'une mention - le texte visait surtout la Turquie où la répression policière des récentes manifestations a fait des milliers de blessés -, la nouvelle fait déjà le buzz et la joie de nombreux mouvements et particuliers ceux qui avaient défilé dans l'Hexagone ces derniers mois.

La référence à la France a été ajoutée par amendement, à la demande de députés du Parti populaire européen (PPE). Dans le texte, les représentants des Parlements des 47 pays membres du Conseil de l'Europe demandent aux autorités de «veiller à ce que l'action de la police, si elle est nécessaire, reste proportionnée», dénonçant notamment le «recours aux gaz lacrymogènes à l'encontre de manifestants pacifiques».

Aide militaire de la France à l’opposition syrienne.


Par Jean-Dominique Merchet, Journaliste
 
Paris a déjà contribué à l’acheminement d’armes légères « démarquées » vers les rebelles. François Hollande hésite à la révéler publiquement, de crainte d’apparaître isolé
 
 
 
 Les faits - François Hollande, qui a achevé hier une visite de deux jours au Qatar, a évoqué une «approche commune» avec ce pays sur le dossier syrien.

 Le président de la République a souligné la volonté de Paris et de Doha «d'aider l'opposition à se défendre et gagner des positions sur le terrain». Les pays « amis de la Syrie » occidentaux et arabes qui se sont réunis samedi au Qatar se sont mis d’accord pour une « aide urgente » aux insurgés, laissant chaque Etat agir « à sa manière ». François Hollande a fait, dimanche soir sur la voie de son retour en France, une courte étape en Jordanie, où il devait rencontrer le roi. C’est à partir de ce pays que s’organise l’aide militaire française à l’Armée syrienne libre.

« J’voudrais bien (le dire) mais j’peux point ».

Scandale au Parlement Européen : Argent facile, champagne à gogo et autres privilèges.

Tom Staal, l’animateur hollandais de GeenStijl TV, s’est rendu aux parlements européens de Strasbourg et de Bruxelles en compagnie du député européen Daniël van der Stoep, également hollandais.
 
L’animateur expose les gaspillages et les excès que leur simple visite a permis de mettre en évidence.



Syrie : les chrétiens menacés .

 

 Son assassinat, en Syrie, est passé inaperçu : le père François Mourad, vieil ermite franciscain, a été tué dans l'enceinte de son couvent par un groupe islamiste rebelle.
 
 Le responsable des franciscains de Syrie met en garde l'Occident qui, quand "il soutient les extrémistes religieux, aide à tuer les chrétiens". La France, qui veut armer les rebelles contre Bachar el-Assad, doit entendre la mise en garde.
 

jeudi 27 juin 2013

76% des Français hostiles à la politique économique et sociale du gouvernement


Le Point.fr - Publié le

Une écrasante majorité des personnes interrogées estime que les emplois aidés ne sont pas une solution efficace dans la lutte contre le chômage.


 
 
Plus de sept Français sur dix se déclarent mécontents de la politique économique et sociale du gouvernement et estiment que les emplois aidés ne sont pas une solution efficace pour lutter contre le chômage, selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay publié jeudi.

 Interrogés sur leur sentiment à l'égard de la politique économique et sociale du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, 43 % des Français se disent "assez mécontents" et 33 % "très mécontents", soit un total de 76 %. Seuls 21 % se déclarent "assez satisfaits" et 2 % "très satisfaits".

Le gouvernement est-il en train d'acheter l'inversion de la courbe du chômage ?

 

L'augmentation du nombre de chômeurs a marqué une pause en mai, avec seulement 100 demandeurs d’emploi en plus en métropole. Il s'agit néanmoins d'un record de 3 264 500 inscrits.


Atlantico : Après deux ans de hausse continue, le nombre de demandeurs d'emploi a marqué une pause en mai. Quels enseignements faut-il en tirer ? Est-ce le début de l’inversion de tendance espérée par François Hollande ?

Eric Verhaeghe : Le premier enseignement me semble être l'étonnement : nous sortons de plusieurs mois de hausse colossale. Les chômeurs de catégorie A viennent de se stabiliser, et tout le monde semble souffler. La question est d'abord de savoir comment le chômage a pu augmenter si vite, et dans de telles proportions durant les 12 derniers mois. Certains interpréteront bien entendu ce tassement comme l'inversion de la courbe tant attendue par le Président.

Cette interprétation est très inexacte,

Hollande: enfumage sur l'inversion de la courbe du chômage.


La violence est le recours des faibles



En emprisonnant un manifestant contre le mariage homosexuel, le pouvoir a fait une faute terrible. Nicolas est le premier “prisonnier politique” depuis cinquante ans.

Nicolas a 23 ans. C’est un étudiant comme beaucoup d’autres. Comme vos enfants ou vos petits-enfants. C’est un garçon qui a des convictions, qu’il a défendues comme des centaines de milliers d’autres au cours des nombreuses manifestations contre le mariage homosexuel. Et ses convictions, il continue de les faire vivre au sein du pacifique mouvement des Veilleurs. C’est ce qui l’a amené le 16 juin dernier à se joindre aux 1 500 autres Français de toutes sortes non loin de M6, pendant que le président de la République y prêchait la vacuité de sa politique.

Ces réactionnaires qui ne se cachent plus…

Photo : cobanene/flickr cc.


Ils sont de droite, on les accuse d'être populistes, voire fascistes, Eric Zemmour, Elisabeth Lévy, Robert Ménard, Yvan Rioufol ou encore Fabrice Luchini préfèrent parler de « réaction ». Un mot qui a retrouvé une actualité avec José Manuel Barroso qui n'a pas hésité à déclarer, dans le journal International Herald Tribune, à l'égard des Français : « Certains se disent de gauche mais en réalité, ils sont culturellement extrêmement réactionnaires ». Mais qui sont donc ces réactionnaires et comment les définit-on ?

 

La position de la France d'exclure le domaine culturel des négociations de libre-échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis a fait réagir violement José Manuel Barroso. « Cela s'inscrit dans le cadre d'une vision antimondialisation que je considère complètement réactionnaire », a expliqué le président de la Commission européenne lors d'une interview parue lundi dans le journal International Herald Tribune. « Certains se disent de gauche mais en réalité, ils sont culturellement extrêmement réactionnaires »

Attaques de RER, viols collectifs : l’Essonne souffre des racailles.



SAINTE-GENEVIEVE-DES-BOIS (NOVOpress) – Dix adolescents, âgés de 13 à 16 ans, ont été placés en garde à vue, mercredi, dans les locaux de la sûreté départementale de l’Essonne. Ils font l’objet d’une enquête sur des faits de viols collectifs.

 Une jeune fille de 17 ans a déposé plainte après avoir été abusée par une dizaine d’adolescents dans un parc public à Sainte-Geneviève-des-Bois. Le 28 mai, la victime aurait été violée, à tour de rôle, par les dix suspects.

Venez nombreux à l’opération “Yacine Chaouat démission” le 1er juillet 2013 à 19h.



Voici le communiqué de presse du collectif de droite Contre-Attaque :

Un repris de justice célèbre des mariages dans le 19ème avec la complicité de Bertrand Delanoë !

La gauche morale aime à donner des leçons au monde entier ! Il faut être pour le mariage homo sinon on est homophobe, être pour le vote des étrangers sinon on est raciste, être pour la parité sinon on est contre les femmes etc.

Bien entendu cela concerne tout le monde en France sauf les socialistes ! Pour ces derniers c’est « faites ce que je dis, pas ce que je fais » ! Ainsi, quand un des leurs est condamné à deux reprises pour une affaire de “violences conjugales” par les tribunaux, eh bien on lui donne une petite tape sur les doigts et on oublie.

Bondy / Villemomble (93) : l’arrestation tourne à l’émeute. Les policiers assaillis par une cinquantaine de «jeunes»



Une mère de famille a été grièvement blessée à l’oeil mardi soir, après une opération de police qui a dégénéré à Villemomble (Seine-Saint-Denis), dans la cité de la Sablière.

Vers 20 heures, une patrouille de police a été alertée par la conduite acrobatique et dangereuses de pilotes de deux roues.

Tous circulaient sans casque et dans un secteur très fréquenté. A l’arrivée de la police, ils sont parvenus à s’enfuir, sauf l’un d'eux qui a chuté au sol, facilitant son interpellation, rue Decauville.

 Mais cette arrestation a été perturbée par l’interposition de jeunes qui ont encerclé les . Profitant de la diversion, le motard accidenté a réussi à s’échapper.

 La police est parvenue malgré tout à arrêter l’un des assaillants. C’est alors que le frère de ce dernier est intervenu à son tour.

mercredi 26 juin 2013

Une atmosphère délétère.

En marge de la manifestation en mémoire de Clément Méric, dimanche dernier, de nombreuses vitrines avaient été brisées.

Par Ivan Rioufol

L’atmosphère est délétère.

 "Nauséabonde", aiment dire la gauche et ses clones médiatiques, dès qu’il s’agit pour eux de se pousser du col en se mettant une pince à linge sur le nez. Mais ces odorats délicats sont bel et bien à l’origine des effluves qui envahissent le débat public. Elles sentent la manipulation, l’intolérance, l’injustice, l’inquisition.

 L’Etat-PS, arbitre auto-désigné des élégances, se comporte en autocrate, alors que tout s’écroule autour de lui. Il assène ses leçons de morale pour tenter de faire oublier Jérôme Cahuzac, mais ne trouve rien à redire à l’audition de Dominique Strauss-Kahn, invité ce mercredi par une commission du Sénat en tant qu’expert sur les évasions de capitaux.

Vendredi 28 Juin a Lille.

0

Le maire présente ses excuses ou ils déposent plainte.

La séance extraordinaire du conseil communautaire s'était tenue dans un climat tendu le 7 mai dernier.
La séance extraordinaire du conseil communautaire s'était tenue dans un climat tendu le 7 mai dernier. - (Photo archives NR, Patrick Gaïda)
     
Le Collectif de vigilance 36 contre le racisme et la xénophobie dénonce les propos de M. Mayet, tenus contre les gens du voyage. Le maire persiste et signe.

Décidément, au propre comme au figuré, les gens du voyage occupent le terrain.

 Dernier rebondissement en date : le communiqué de presse émanant du Collectif de vigilance 36 contre le racisme et la xénophobie. Les signataires (1) accusent Jean-François Mayet d'avoir tenu des propos stigmatisant la communauté des gens du voyage. Et ils menacent de déposer plainte si le maire de Châteauroux et président de la Cac ne fait pas amende honorable.

" Je maintiens ce que j'ai dit "

L'art et la manière de passer pour un gland.

 
 
 
Le Point.fr - Publié le - Modifié le
Le président est allé baiser la babouche de l'émir 48 heures avant son abdication. Entre perte de temps, humiliation et incompétence...
Ce n'est pas le genre à piquer des colères, mais François Hollande a fait connaître son mécontentement à ses conseillers à propos de sa visite officielle au Qatar.
 
 "On a affaire à une équipe d'amateurs",
 
 soutient un visiteur du soir du président de la République.
 
 Il est en effet pour le moins étonnant d'effectuer un voyage officiel à Doha la veille de l'abdication de l'émir.
 
 Hollande a rencontré des gens qui ne sont plus au pouvoir aujourd'hui !

“Vous ne seriez pas curé, je vous foutrais deux baffes”

 

Dans La Croix, Clémence Houdaille donne quelques détails sur l'interpellation du curé du Mont d'or :
"Lundi 24 juin, alors que le ministre de l’intérieur Manuel Valls et le premier ministre Jean-Marc Ayrault étaient à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (Rhône), pour la sortie de promotion des élèves commissaires de l’École nationale supérieure de la police (ENSP), une quinzaine de personnes ont manifesté pour réclamer la libération de Nicolas B. [...].
 Le curé de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, le P. David Pirrodon, se trouvait dans les gradins, invité à la cérémonie de l’ENSP, comme tous les responsables de culte de la ville, chaque année. « Mais cette fois, Saint-Cyr était quadrillé par les forces de l’ordre comme jamais », raconte-t-il.
Pendant la cérémonie, il reçoit des SMS de paroissiens. « Ils me prévenaient qu’il y avait des contrôles d’identité à la sortie de l’église, explique-t-il à La Croix.

Roms : juste une question de vocabulaire…

 Je vais vous demander de faire un petit effort de mémoire.

 Souvenez-vous de ces années sombres où la France vivait sous le joug lugubre de Nicolas Sarkozy et de ses ministres sans scrupule.
 Les loups erraient dans les rues des villes moyennes.
 Les récoltes étaient désastreuses. La stérilité frappait les femmes. L’élite intellectuelle hexagonale quittait massivement le pays (Souvenez-vous des menaces insoutenables de Yannick Noah et de Jamel Debbouze…).
 Nous traversions une période obscure, marquée par des atrocités quotidiennes.

 Le Prince était amoureux d’une intermittente du spectacle, et le démoniaque ministre de l’Intérieur avait des cheveux rouges (Souvenez-vous de Brice Hortefeux…) L’air était vicié et l’ère glaciaire.

 Heureusement, grâce à l’élection de François Hollande nous sommes passés de l’ombre à la lumière – mais personne n’a encore répondu à la question que je posais dès la proclamation des résultats : mais qui va payer l’électricité ?

 Dans ces temps obscurs, les Roms, comme nulle part ailleurs en Europe, étaient honteusement pourchassés par des hordes de policiers assoiffés de sang.

Aller hop, 10 000 postes en plus, au diable l'avarice.



Vincent Peillon a annoncé mercredi que 10 000 recrutements supplémentaires seraient attribués "spécifiquement pour le secondaire", en plus des 60 000 postes prévus dans la loi sur l'école qui vient d'être définitivement adoptée. Il y aura "10 000 postes spécifiquement pour le secondaire et pour faire qu'il y ait plus de sérénité, de sécurité, d'adultes dans nos établissements", a dit le ministre de l'Éducation nationale sur Europe 1.

Cohn-Bendit vante la démocratie musulmane : mon "ami", tu t'es vendu à l'ennemi.


 


Je suis au bord de l'apoplexie. Je n'en reviens pas. Jugez-en par vous même : par les temps qui courent, les gens du nord, nos amis français, allemands, italiens, espagnols, hollandais, suédois... tiennent coûte que coûte à nous vendre une marchandise formatée dans leurs boîtes de renseignements et leurs polices de désinformation : la démocratie musulmane.

Cohn-Bendit débarque et sait mieux que nous

Voilà Daniel Cohen Bendit, la grande gueule de la rive gauche qui s'invite – depuis l'avènement du 14 janvier, la révolution Bouazizi – chez nous sans protocole ni grande pompe, pour prêcher : Il faut que la démocratie musulmane réussisse.

« On va te trancher la gorge, sale Blanche »

M

 

Madame Leterme a été victime en 2010 d’une persécution raciste lorsqu'elle habitait à Savigny-le-Temple (77). Elle raconte son histoire à Minute. Extraits :
"Du jour au lendemain, elle a été rejetée, insultée, et le conflit a vite pris des proportions énormes, à tel point que j’ai fini par ne plus la laisser sortir dans le jardin clos, commun aux résidents du rez-de-chaussée. Les autres enfants la traitaient de sale fille de Blanche, de sale Française, lui disaient que sa mère était une sale pute, qu’elle n’avait rien à faire là, qu’elle n’était même pas une bâtarde… [...] 

mardi 25 juin 2013

Il lui reste 53 Jours.



Des dizaines de milliers d'individus dangereux pour la société et condamnés à de la prison ferme pour violences graves ne purgent pas leur peine « faute de place » dans les prisons.
Des milliers de crimes et de délits graves ne sont même pas poursuivis.
Et pourtant, la justice a su trouver sans délai, il y a une semaine, une place à la prison de Fleury-Mérogis pour incarcérer un jeune étudiant de 23 ans, fondateur du mouvement pacifique des Veilleurs, protestant contre la loi Taubira.
Ce jeune homme est « coupable » d'avoir participé à un rassemblement de la Manif pour Tous et d'avoir refusé une prise d'empreinte d'ADN.
Il a été condamné en comparution immédiate à 4 mois de prison dont deux fermes il y a une semaine. Il lui reste donc 53 journées et 53 nuits de prison à purger.

Les vertèbres de Pépé mélenchon n'ont pas de prix.

Gabrielle Cluzel pour Boulevard Voltaire
 


« Moi quand je voyage, je voyage en classe affaires. J’ai passé l’âge d’aller me faire briser le dos à la classe économique. »

 C’est Mélenchon qui le dit

. À vingt ans, selon lui, on est donc encore assez souple pour aller se mélanger aux manants par rangée de cinq les genoux dans le menton, mais il y a un âge pour tout. Même pour être pauvre.

J’imagine qu’après l’atterrissage, Mélenchon loge plutôt au Carlton. A passé l’âge de se faire briser le dos sur les matelas cheap du Formule 1. Puis dîne plutôt chez Taillevent qu’au Courtepaille.

Avec la condamnation de Nicolas, l’image de la France à l’étranger pourrait en prendre un coup.

Ecrit le 24 juin 2013 à 10:59 par Olivier Bault dans Article

Nicolas B.


Après le journal polonais Gazeta Polska codziennie samedi, c’est au tour du journal conservateur espagnol La Gaceta de critiquer la condamnation de Nicolas par le pouvoir socialiste français. Dans un article publié hier, le quotidien espagnol affirme que la condamnation d’un opposant au « mariage » homosexuel à une peine de prison ferme dévoile la face répressive du socialisme français.
 Le journal s’étonne de la rapidité de la condamnation et mentionne les nombreuses voix en France qui parlent désormais de « prisonniers de conscience ».

Manif pour tous : Nicolas Bernard-Busse fait appel de sa condamnation

 INFO METRONEWS – Nicolas Bernard-Busse, premier militant anti-mariage pour tous à avoir été incarcéré, aurait fait appel, mardi, de sa condamnation à deux mois de prison ferme.

 
 
Nicolas Bernard-Busse, étudiant parisien de 23 ans, avait été arrêté la semaine dernière sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris après une manifestation. Il a été condamné à quatre mois de prison, dont deux ferme, pour rébellion.  
 
 
Alors que la mobilisation en soutien à l'opposant au mariage homosexuel incarcéré ne faiblit pas (dimanche encore, des rassemblements ont eu lieu à Paris et à Lyon), ce dernier, depuis sa cellule de Fleury-Mérogis, a décidé de ne pas baisser les bras.

 Selon nos informations, son avocat aurait en effet fait appel, mardi matin, de la condamnation de Nicolas Bernard-Busse à quatre mois de prison dont deux fermes, assortie d'un mandat de dépôt. L'examen de cet appel pourrait avoir lieu le 8 juillet.

Nicolas Bernard-Busse, étudiant parisien de 23 ans

Nantes : trois « jeunes » interpellés…et aussitôt relâchés.

                    

Nantes : trois « jeunes » interpellés…et aussitôt relâchés

24/06/2013 – 08H00

 NANTES –
Dans la nuit de mercredi à jeudi, trois « jeunes » ont été interpellés dans le centre-ville de Nantes lors d’un banal contrôle de police. Selon une source judiciaire, les policiers ont découvert dans leur véhicule « une matraque, un couteau papillon et une arme de type air soft ».

Le port d’une matraque et d’un couteau papillon constitue un délit relevant de la compétence du tribunal correctionnel ; pour le port d’une arme te type air soft – simple contravention – c’est le tribunal de police qui est compétent.

Placés en garde à vue, les « jeunes » ont finalement été remis en liberté, en attendant les conclusions de l’enquête. Le trio s’en tire bien. Il est vrai que l’on n’a pas trouvé de drapeaux de La Manif Pour Tous dans leur véhicule et qu’ils ne portaient pas sur eux de tee-shirts portant le logo – éminemment subversif – LMPT.



[http://fr.novopress.info/]

Affaire Méric, la vérité qui dérange la gauche.




C’est une bagarre générale qui a été captée par cette caméra, qui n’a pas seulement filmé des pieds et des chaussures, mais des corps en mouvement et des visages.

 Son objectif n’enregistre pas au ras du bitume, mais va jusqu’à environ 1 mètre 50 de hauteur. Les images reflètent bien ce qu’avaient déjà décrit des témoins, c’est-à-dire une bagarre violente, confuse, où les acteurs, des deux côtés, se rendent coup pour coup.

 – RTL

mardi 18 juin 2013

Haute-Savoie: Un maire adjoint a été agressé par des gens du voyage .


L'adjoint au maire de Frangy (Haute-Savoie) a été hospitalisé pour une fracture du nez dimanche après avoir été frappé par des gens du voyage qui tentaient de s'installer sur une aire de loisirs de la commune.

 L'altercation a eu lieu vers 14h lorsqu'un groupe de gens du voyage a voulu s'installer sur ce terrain en frappant à coups de masse sur des poteaux qui en barraient l'entrée, selon la même source, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Présent à l'occasion d'une manifestation sportive, l'adjoint au maire, Frédéric Darlot, s'est interposé en déclinant ses fonctions. Pris à partie par quatre personnes, il a reçu des coups de poing au visage.

lundi 17 juin 2013

Dis moi avec qui tu couches et je te dirai?




Le couple formé par le chef de l’État et une journaliste en vue représente l’illustration symptomatique de la complicité entre la classe politique et le monde médiatique.
 
 Exemple puisé au plus haut niveau de l’État, il est pourtant loin d’être isolé.
 
 Trop souvent confinés aux rubriques people, ces nombreux couples soulèvent la question de l’indépendance des journalistes. Et si ces deux professions n’en formaient plus qu’une seule ?
 
La suite sur:
http://www.ojim.fr/journalistes-et-politiques-la-proximite-jusque-dans-lintime/

Menteur, mais en plus il a l'air d'y croire.

 
L'art et la manière de prendre les gens ( le peuple) pour des cons) .
 
6 derniers mois = 25 dernières années.

Dernières nouvelles de Hollandie, les mensonges de Sapin, Ayrault etc.


Michel Sapin et l'évolution du chômage - Désintox.


La femme voilée victime des skinheads : encore un bidonnage.

 
 

Il était une fois, dans la très religieuse ville d’Argenteuil, une jeune femme enceinte qui vit surgir devant elle le fascisme au crâne rasé.

 Comme le Petit Chaperon rouge traqué par le loup, deux monstrueux skinheads s’en prirent à son voile, qu’ils arrachèrent avant de la rouer de coups et de lui couper une mèche de cheveux, sans doute pour égayer leurs crânes en peau de fesse. Des coups de pied au ventre, bien sûr, la malheureuse leur ayant dit qu’elle était enceinte. Leur forfait accompli, les deux SS repartirent d’un pas tranquille au milieu de la chaussée, comme ils étaient venus.

Voilà pour la version donnée par le grand frère de lait du beau-frère des voisins du cousin de la victime qui, depuis la fenêtre de la cuisine de son HLM, n’a évidemment rien vu mais tout compris :

dimanche 16 juin 2013

Mulhouse : jets de pavés contre des policiers .

  

Une dizaine d'individus non identifiés ont jeté des pavés et deux cocktails Molotov sur une patrouille de police, samedi soir dans le quartier sensible de Bourtzwiller à Mulhouse, dans le Haut-Rhin, mais personne n'a été blessé, a-t-on appris dimanche de source policière.
 Les fonctionnaires avaient été appelés sur place à cause d'un incendie de benne à ordures: ils devaient procéder aux constatations d'usage, pendant l'intervention des pompiers.

Les chômeurs vont battre le pavé


Le Point.fr

Des "invisibles" se mettent en marche dans plusieurs villes de France pour rejoindre Paris, porter leurs revendications et "faire boule de neige".


Ils n'ont jamais été aussi nombreux et restent pourtant "invisibles" : une marche de chômeurs s'élance lundi à travers la France, avec l'espoir de "faire boule de neige". Mais dans un contexte de précarité grandissante, mobiliser et être entendu sont plus difficiles que jamais, expliquent associations et experts. Plusieurs dizaines de demandeurs d'emploi prennent la route depuis Montpellier (Hérault) et Haguenau (Bas-Rhin), pour une arrivée prévue le 6 juillet à Paris, avec le souvenir de la mobilisation de l'hiver 1997-1998.

Participer à la conférence sociale

Agression de militants anti-mariage gay par des « antifa » à Angers

by


Agression de militant anti-mariage gay par des « antifa » à Angers vendredi dernier en plein jour vers 18h30 dans une des rues les plus commerçantes du centre-ville d’Angers.

Nous avions publié une photo du jeune « antifa » lors du reportage depuis les Veilleurs Angers (en bleu sur la photo).
 
SONY DSC
 
 SONY DSC



une vingtaine de personnes nous sont tombées dessus, armées de planches à clous, de battes de Baseball, ainsi que de poings américains et de couteaux.

Témoignage d’un jeune militant présent :



» Tandis que nous sortions de chez une amie vers 18h30, nous avons croisé 4 personnes se revendiquant « antifas » après nous avoir reconnu suite à notre présence aux derniers veilleurs d’Angers, ils nous ont insulté: nous leur avons demandé qui ils étaient, ils ont refusé de nous répondre, l’échange en est resté là. Moins de 2 minutes après, dans la même rue, une vingtaine de personnes nous sont tombées dessus, armées de planches à clous, de battes de Baseball,