mercredi 31 août 2016

Guet apens à Sartrouville : les policiers attaqués aux cocktails Molotov

Le 31/08/2016


Les policiers recherchaient les agresseurs d'un SDF lorsqu'ils ont été victimes d'un guet apens (Illustration@DGPN)
 
Les policiers recherchaient les agresseurs d'un SDF lorsqu'ils ont été victimes d'un guet apens (Illustration@DGPN)
 
    Publié le Lundi 29 Août 2016
 
Un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) a été pris dans un guet apens ce lundi vers 4 heures du matin à Sartrouville.

Les policiers étaient à la recherche des auteurs d'une agression d'un SDF lorsqu'en arrivés rue Georges Méliès, dans le quartier des Indes, leur véhicule s'est retrouvé bloqué par la présence d'un canapé, d'un fauteuil et de barrières métalliques disposés au milieu de la route.

Alors que les forces de l'ordre s'apprêtaient à descendre pour libérer la rue, ils ont essuyé des jets de cocktails Molotov (6 au total) qui ont embrasé le mobilier.
Le véhicule de police a été par la même occasion endommagé par les impacts.

Les policiers sont parvenus à récupérer deux des bouteilles incendiaires qui ne se sont pas brisées et à s’extraire du guet apens.
Un cocktail Molotov a été retrouvé un peu plus tard dans la matinée : il a remis à l’identité judiciaire pour exploitations techniques (recherche d'empreintes).

Aucun blessé n'a été signalé.

Les auteurs n'ont pas été retrouvés.

source

Ardentes: bagarre entre racailles. D Barachet : " Je ne veux pas fermer la piscine "

31/08/2016
 

La piscine d'Ardentes est un lieu apprécié par les familles, l'été. - La piscine d'Ardentes est un lieu apprécié par les familles, l'été. - (Photo archives NR)
 
La piscine d'Ardentes est un lieu apprécié par les familles, l'été. - (Photo archives NR)
 
Ardentes. De nouveaux incidents ont poussé la municipalité à anticiper la fin de la saison estivale. Le maire se pose des questions pour l’avenir.

L'été s'était globalement bien passé à la piscine municipale d'Ardentes et puis, jeudi dernier, de nouveaux incidents ont réveillé les fantômes de 2015, lorsqu'une bagarre générale avait impliqué une soixantaine de personnes (lire « repères »).
Cette fois-ci, il n'y aurait pas eu de coups échangés mais « une forte tension », selon Didier Barachet, maire.
Sous un soleil de plomb, entre trois cents et trois cinquante baigneurs étaient massés au bord des bassins.
Selon le maire, « une quarantaine de jeunes » ont invectivé d'autres personnes.
« Ce sont toujours les mêmes, regrette-t-il. Ils provoquent, cherchent la bagarre, en bande. Ils nous polluent l'existence, les gens ont peur. »
 Et ce, malgré les remontrances du maître nageur et la présence d'un vigile, les après-midi.
" On n'a pas voulu prendre le risque "
Mi-août, un premier problème avait déjà fait office de piqûre de rappel.
Alors, « avec (ses) adjoints », Didier Barachet a décidé de fermer la piscine, deux jours avant la date prévue pour la fin de cette saison estivale.

Une semaine dans la France d’après


 

LE 31/08/2016
 
Les lobbies ont pignon sur rue, pouvant provoquer des polémiques incroyables sur des sujets mineurs.
 
Mardi 30 août, le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme saluait la décision du Conseil d’État, qui a suspendu l’arrêté municipal contre le port du « burkini » sur les plages de la commune de Villeneuve-Loubet.
 « Ces décrets n’améliorent pas la situation sécuritaire ; ils tendent au contraire à alimenter l’intolérance religieuse et la stigmatisation des personnes de confession musulmane en France, en particulier les femmes », explique le Haut-Commissariat aux droits de l’homme dans un communiqué.

Précisons que cette institution a récemment nommé l’Arabie saoudite, démocratie modèle s’il en est, à la tête de l’une de ses commissions consultatives.
 
N’oublions pas, non plus, d’indiquer que le Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés avait affirmé que franchir illégalement les frontières n’était pas un crime, encourageant les migrants clandestins à forcer les frontières de la Hongrie souveraine.

Bref, il y a longtemps que l’ONU, triste baudruche mondialiste, s’est décrédibilisée !
 Surtout quand on sait ce qui se passe en France aujourd’hui, où la tyrannie des communautés organisées se fait jour.
Ainsi, la France d’après se révèle en elle-même : violente, injuste, hystérique.
Une femme, Tunisienne vivant à Firminy, dans le département de la Loire, est rentrée dans son pays pour échapper à la pression des islamistes de son quartier qui lui demandaient de porter le voile, comme le relatait France 3.

Grand Remplacement : la France menacée sur tous les fronts





Le 31/08/2016
Christine Célérier

En ces jours de rentrée, un nouvel article est proposé par Clairefontaine : des cahiers d’écriture arabe.

La communauté musulmane en France compterait entre 6 et 9 millions d’individus.
Mais en 2014 déjà, selon un sondage Ipsos, les Français estimaient en moyenne la proportion de musulmans dans la population totale à 31 %.
Et pas seulement en Seine-Saint-Denis ou dans certains quartiers de Lyon ou de Marseille.
 
On pourrait déduire de cette surestimation colossale que les Français sont d’affreux racistes.
On peut aussi se demander si cette perception erronée de la réalité ne provient pas de la multiplication de faits objectifs qui donnent aux Français l’impression qu’ils ne seront bientôt plus chez eux en France.

Sans parler des attentats islamistes et autres crimes et délits en tous genres, les Français subissent quotidiennement des incivilités intolérables, qui vont de la musique arabe et des voitures poussées à fond à l’insulte raciste anti-français.
Certains membres de la communauté musulmane crachent violemment, parfois au sens propre, leur mépris et leur haine de la France.
Des Français ont dû déménager pour retrouver un peu de paix.
Récemment, la chaîne ZDF diffusait un reportage sur des Allemands qui vont jusqu’à fuir leur pays pour échapper à l’invasion migratoire.
À quand notre tour d’émigrer ?
La politique migratoire de la France n’est, après tout, pas très éloignée de celle d’Angela Merkel.

mardi 30 août 2016

Douai : violemment agressés pour avoir mangé une pizza au jambon


Mardi 30 Août 2016 à 14:34 (mis à jour le 30/08/2016 à 17:38)
 Par

 
 

Image d'illustration. Photo © AFP
 
Islamisation. En octobre dernier, un couple de jeunes douaisiens a été agressé à la sortie d'une boite de nuit par deux dealers de drogue, qui leur reprochaient d'avoir mangé de la pizza au jambon, a rapporté la Voix du Nord.
 
En sortant de la boite de nuit, le 18 octobre dernier à Douai, une jeune fille et un jeune homme se dirigent vers un pizzaiolo pour acheter un diner.
Ils font alors un choix qui leur coûtera cher : une pizza au jambon.
Deux dealers s'approchent alors et leur proposent de la cocaïne.
Ils constatent le choix qui a été fait et s'en prennent à ceux dont ils espéraient faire des clients.
S'ils mangent du porc, ils risquent "d'aller en enfer".
La fille est molestée, humiliée, ils lui caressent les cheveux, lui mettent ses propres doigts dans le nez, avant de la jeter au sol.
Elle perd connaissance.
Son camarade, qui tente de la défendre, est roué de coups.
Avant l'intervention du service d'ordre de la discothèque, les deux délinquants prennent la fuite. L'immatriculation de leur berline allemande de grosse cylindrée, louée en Belgique, permettra de les retrouver.
Boussaid et  Fatah Bouzid sont donc jugés par le tribunal correctionnel de Douai, même s'ils ne se présentent pas à l'audience.

Le premier, multirécidiviste, écope d'un an de prison ferme, et le second de six mois.

Yézidis : en Irak, alors que Daesh recule, de nouvelles fosses communes sont découvertes

Le 30/08/2016
 
 
Une fosse commune yézidie près de Sinjar en décembre 2015

Source: Reuters
 Une fosse commune yézidie près de Sinjar en décembre 2015

De 5 200 à 15 000 victimes. Associated Press a recensé et cartographié quelque 72 fosses qui témoignent de massacres systématiques de la population yézidie de Sinjar.

A mesure que Daesh recule en Irak, les découvertes macabres se multiplient.
«Nous voulons les récupérer et les emmener. Il ne reste que des os, mais il nous ont dit qu'ils devaient rester là. Une commission d'enquête va venir et les exhumer plus tard», explique Talal Murat, un survivant des massacres perpétrés par Daesh dans la région de Sinjar, au nord-ouest de l'Irak, près de la frontière syrienne.
En août 2014, la ville de Sinjar et son district étaient tombés aux mains de l'organisation terroriste.
Le recensement effectué sur le terrain par l'agence Associated Press révèle que le district de Sinjar est parsemé de charniers contenant les restes de milliers de Yézidis exécutés.
Quelque 72 sites ont ainsi été identifiés, dont six avec plus de 100 individus, parfois tous d'une seule et même tribu yézidie.
 Au total, on estime ainsi entre 5 200 et 15 000 les personnes dont les troupes de Daesh ont fait disparaître les dépouilles dans des fosses communes.

Coup de gueule contre Hollande et son équipe d'incapables: ça va péter.

Le 31/08/2016


     Résultats de recherche d'images pour « calais rocade portuaire »



 
 

Attentat islamiste – Toulouse, France : tentative d'égorgement d'une jeune policière par un Algérien

Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 août 2016

 
Cordon de sécurité devant le commissariat visé par l'attentat
 
Allez, encore le coup du déséquilibré !
 
Une jeune policière, née en 1995, a été sauvagement agressée au couteau ce mardi en début d’après-midi à 14 h 15 dans un commissariat de Toulouse par un mahométan algérien qui a tenté de l’égorger.
 
La policière, adjointe de sécurité, a été atteinte au cou.
 Le mahométan a affirmé avoir attaqué la policière « parce qu’elle représente la France ».
Le musulman a préparé son attaque selon le procédé suivant : il est entré dans le commissariat Rempart Saint-Etienne en prétextant un dépôt de plainte.
Il a repéré la personne qui lui semblait la plus facile à atteindre, la jeune policière, et lui a sauté dessus.
 Il a tenté de la désarmer, puis de l’égorger avec son couteau.
Des collègues se sont jetés sur lui et l’ont heureusement neutralisé, ce qui a sauvé la vie de la victime.
Et dans les minutes qui suivaient, sans la moindre enquête au domicile de l’agresseur, sans avoir vérifié le contenu de son ordinateur et de son smartphone pour d’éventuels liens avec le terrorisme, France Info affirme en prenant les gens pour des imbéciles « que selon une source du ministère de l’Intérieur, l’attaque n’a pas de caractère terroriste. »

 
Les islamistes selon les journalistes
 
Comme toujours…
Le ministère de l’Intérieur met en garde la population que des attentats vont se produire, les médias publient les instructions données aux musulmans par l’Etat islamique de tuer des Français, et quand cela se produit, ils nous sortent « ah non, c’est pas du tout un acte terroriste ».
 
Avec votre baratin de « troubles psychiatriques », vous amusez bien la galerie.
 
Roue d’aide à décider des motifs de l’attaque – tout mais pas l’islam :
 

La roue Dreuz pour les médias

source

TVL, journal du mardi 30 août 2016: Politique / Le PS fait sa rentrée dans la tourmente

 



Ajoutée le 30 août 2016
 
1) Politique / Le PS fait sa rentrée dans la tourmente
VO : Rentrée sous haute tension pour les socialistes. Entre conflits internes et démission du ministre de l’économie Emmanuel Macron, le PS a du pain sur la planche pour reconstruire l’unité en vue de la présidentielle.
2) Economie / M. Valls pour assouplir le pacte de stabilité
VO : Manuel Valls veut faire fléchir Bruxelles. Au vu des prévisions, le premier ministre veut faire pression sur Bruxelles pour assouplir le pacte de stabilité et s’émanciper de la fameuse limite des 3% de déficit.
3) International / La France bloque le Traité Transatlantique
4) L’actualité en bref

La France veut l'arrêt des négociations sur le traité de libre échange transatlantique


Source: Reuters
 
Le gouvernement français va demander en septembre à la commission européenne d'arrêter les négociations sur le projet de traité de libre échange entre Européens et Américains (TTIP) a annoncé le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Matthias Fekl. 


 
 
Selon le ministre allemand de l'Economie, les négotiations pour le TAFTA ont échoué

 «Il n'y a plus de soutien politique de la France à ces négociations» et «la France demande l'arrêt de ces négociations», a déclaré Matthias Fekl, sur la radio RMC, mardi 30 août.
Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur a justifié cette demande par le fait que les négociations, qui sont menées, côté européen, par la Commission européenne au nom des 27 Etats membres, souffraient d'un déséquilibre en faveur des positions américaines.
«Les américains ne donnent rien ou alors des miettes (...), ce n'est pas comme ça qu'entre alliés on doit négocier», a-t-il indiqué, ajoutant que «les relations ne sont pas à la hauteur entre l'Europe et les USA, il faut reprendre plus tard sur de bonnes bases».

Tremblay – Sisco : un partout, la balle au centre

 
Résultats de recherche d'images pour « quartier barbès rochechouart »


Le 30/08/2016
Yann Vallerie

Notre identité à nous, Européens, ne se résume pas administrativement à une carte plastifiée avec une photo.

Ce lundi 29 août, la presse nous apprend :

– Que le restaurateur de Tremblay, qui avait refusé de servir dans son restaurant des femmes voilées, a dû déménager, avec sa famille, par mesure de sécurité.
 Il venait d’être menacé par de jeunes musulmans venus lui demander, avec virulence, des comptes sur les propos qu’il avait tenus dans une vidéo enregistrée par les deux femmes éconduites.

– Que la famille maghrébine qui avait tenté de privatiser une plage à Sisco en Corse, avant d’agresser des Corses – entraînant une réaction virile des locaux -, avait dû, elle aussi, quitter la Corse précipitamment.

Ces deux événements n’ont aucun lien, ils sont cependant un symbole.
Celui d’un apartheid, d’une séparation naturelle qui va se mettre en place dans les prochaines années entre les différentes communautés qui peuplent désormais l’Hexagone.

Hormis des minorités surprotégées ou aisées, plus personne n’a envie de « vivre ensemble ».
Les musulmans veulent vivre selon les préceptes de leur religion.
 Les Chinois veulent continuer à vivre en sécurité dans les quartiers qu’ils dominent économiquement et démographiquement.
Les Africains font de même.

Et les Blancs de France commencent à prendre conscience, petit à petit, qu’ils sont en train de devenir, dans leur pays d’origine, une « communauté comme les autres ».

Arrêtons de parler du burkini et parlons des réussites du gouvernement…




Le 30/08/2016
Caroline Artus

Non, décidément, ces histoires de burkinis, d’islam, tout ça, cela finit par lui donner de l’urticaire, au Premier secrétaire Cambadélis.

Ça commence à lui courir sur le haricot, à Jean-Christophe Cambadélis, de toujours entendre parler de l’islam !
 À cause de lui, on ne parle pas de « la réussite gouvernementale sur le chômage », a-t-il lâché vendredi dernier, tout de go, sur Europe 1.

Pour une réussite, c’est une réussite, en effet !
 Déjà que, depuis 1983, le chômage n’est jamais tombé sous la barre des 7 %.
Mais là, on atteint des sommets abyssaux !
 De fait, à constater les chiffres de l’INSEE mis à jour le 24 août 2016, depuis 1996, excepté de courtes périodes où il s’infléchit bien mollement, le nombre de demandeurs d’emploi toutes catégories réunies (A, B, C, D et E) n’a jamais cessé d’augmenter.

Passé de 4.102.200 en janvier 1996 à 3.592.800 en juin 2001, il reprend inexorablement sa funèbre ascension : il y a, en juillet 2016, 6.182.300 chômeurs en France.

Sans les outre-mer ! Mais Jean-Christophe Cambadélis, en plein déni de la réalité, de se féliciter, lui et sa famille politique, d’avoir « redressé le pays malgré l’ardoise que nous avait laissée la droite en 2012 » !

lundi 29 août 2016

L'air est de plus en plus irrespirable... Djihad, phase 2.

Le 29/08/2016



Je ne pensais pas faire de billet sur Le Cénacle. Mais j'ai vu le JT de France 2 à 13h00.

Après l'histoire du burkini, voici maintenant celle du gars qui tient un restaurant gastronomique à Tremblay et qui, de manière stupide, demande à deux femmes voilées venues s'attabler de dégager.
Et France 2 de nous raconter le truc et de donner la parole au restaurateur pour que celui-ci puisse publiquement s'excuser.
 Fin de l'histoire.
 Parce que France 2 ne nous dit pas tout...

Alors reprenons.

A Tremblay, charmante ville du 9-3 où la diversité fait la loi et où police et pompiers ne circulent qu'avec prudence, un homme, Français de souche, a eu l'idée saugrenue d'ouvrir un restaurant gastronomique.
 Le menu type, avec les vins adéquats, est facturé 130 euros, le prix moyen d'un plat est d'environ 28 euros.
A la carte: langouste, foie gras, jambon pata negra, côte de cochon ibérique...
L'affaire fonctionne plutôt bien, l'homme a bonne réputation, mieux vaut réserver.

Bref, nous le voyons, un restaurant où je n'irai pas déjeuner tous les jours malgré cette carte appétissante et son choix de vins et d'alcool sympathiques.
 Et c'est dans cet endroit que deux femmes voilées décident d'aller manger.
 Et puisqu'elles sont voilées, on peut supposer qu'elles sont attachées à certains principes comme par exemple ne pas aller déjeuner dans un restaurant haram, commercialisant du porc et de l'alcool, qui plus est sans être accompagnées...
Mais elles y vont quand même.

Thierry Tuot, ce conseiller d’Etat favorable au burkini qui veut aussi la « naturalisation immédiate de tous les étrangers »

  par 29 août 2016
 
 
tuot-2
 
Belle tête de collabo
 
L’un de nos confrères sur internet a débusqué un fameux lièvre. Thierry Tuot, conseiller d’Etat qui a invalidé les arrêtés municipaux interdisant le port du burkini, fut, sous le gouvernement Ayrault, l’auteur d’un rapport proposant la « naturalisation immédiate de tous les étrangers »…
 
Le Conseiller d’Etat cassant l’arrêté « anti-burkini » proposait la « Naturalisation immédiate de tous les étrangers »
 
En tant que citoyen confiant dans la République et ses valeurs, – que la gauche nous balance à la figure tous les quatre matins – vous vous dîtes probablement que les nominations à la tête du Conseil d’Etat doivent être guidées exclusivement par un souci d’objectivité et d’impartialité. Vous pensez sûrement que des militants sont écartés de ces postes pour éviter que leur idéologie ne trouble leur clairvoyance et donc leur jugement …
 
Et bien vous vous trompez !
 
Voici un extrait de l’arrêt du Conseil d’Etat invalidant les arrêtés municipaux interdisant le port du burkini sur certaines plages:
 
tuot
 
L’un des signataires est Thierry Tuot qui n’est pas un inconnu !
 Loin de là !

Le Roi du Maroc Mohammed VI : “Il n’y a pas de vierges au Paradis”

Le 29/08/2016



© Fournis par Express.be 
 
Express.be
Audrey Duperron

La semaine dernière, le Roi Mohammed VI du Maroc a tenu un discours remarquable sur le terrorisme et l'islamisme en Europe, à l’occasion de l’anniversaire de l'indépendance marocaine.

Le texte intégral de son discours traduit en anglais est récemment apparu sur le site du Middle East Media Research Institute (MEMRI).

"Nous croyons que le meurtre d’un moine est interdit par la charia, et que le tuer dans une église est un acte impardonnable de stupidité, parce qu’il est un être humain, et un religieux, même s’il n’est pas musulman. (...)
Les terroristes qui opèrent au nom de l’islam ne sont pas musulmans”, a dit le roi, se référant à l'assassinat du prêtre catholique Jacques Hamel en France le 26 juillet dernier.

Il a demandé aux Marocains résidant à l'étranger d’adhérer aux valeurs de leur foi, et d’empêcher la montée de l'islamophobie et du racisme en protégeant leur bonne réputation.

Pas de vierges pour les djihadistes

Pour la première fois le monarque a également soulevé la question du djihad.

TVL, journal du lundi 29 août 2016: Immigration / Calais : le point de non retour ?

 


 
Ajoutée le 29 août 2016
 
00:59 Immigration / Calais : le point de non retour ?
03:15 Politique / Juppé et Sarkozy catalysent la primaire à droite
06:27 Société / Les armes en grande pompe
09:48 L’actualité en bref
12:36 Extrait du Zoom de ce soir avec Marion Sigaut

Europe : Une Population en Voie de Substitution

Le 29/08/2016



par



Dehors les vieux, dedans les jeunes... L'Europe vieillit, ne renouvelle plus ses générations et a entrepris d'accueillir massivement des migrants en provenance du Moyen Orient, d'Afrique et d'Asie qui remplaceront progressivement les Européens « de souche ».

 Ces nouveaux arrivants sont porteurs de valeurs culturelles sur le sexe, la science, la politique, l'économie, la culture, la relation avec Dieu... qui sont situées aux antipodes de celles qui prévalent en Europe.

  • En l'espace d'une génération, l'Europe deviendra méconnaissable.
  • L'Europe de l'Est a enregistré « la plus grande perte de population de l'histoire moderne », tandis que l'Allemagne souffre désormais du plus faible taux de natalité au monde devant le Japon.
  • L'Europe vieillit, ne renouvelle plus ses générations, et comble son déficit démographique en accueillant massivement des migrants en provenance du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Asie. Ces migrants qui vont remplacer les Européens « de souche » sont porteurs de valeurs sur le sexe, la science, le pouvoir politique, la culture, l'économie et les relations entre Dieu et l'homme... qui sont aux antipodes de celles qui existent en Europe.
L'idée que les décès excèdent les naissances relève à priori de la science-fiction.
Mais, ce tournant démographique a bel et bien eu lieu.
Et il a eu lieu en Europe.
Au cours de l'année 2015, 5,1 millions d'enfants sont nés sur le territoire de l'UE, pendant que 5,2 millions de personnes décédaient.
Pour la première fois dans l'histoire moderne, l'Union européenne a enregistré une variation naturelle négative de sa population.
Les chiffres ont été publiés par Eurostat, la direction de la Commission européenne chargée de l'information statistique qui, depuis 1961, fait aussi office d'organisme recenseur de la population européenne. Le tournant est désormais officiel.
Mais une surprise peut en cacher une autre : sur la même période, la population européenne a globalement augmenté passant de 508,3 millions de personnes à 510,1 millions de personnes. L'explication est simple : la population migrante a augmenté d'environ deux millions de personnes en un an, alors que la population européenne « de souche » a rétréci d'autant.

Une substitution de population est en cours.

L'Europe a perdu toute volonté de maintenir ou d'accroître sa population.
 Le séisme démographique en cours équivaut à la Grande Peste du 14ème siècle.
Ce changement a été décrit par le démographe britannique David Coleman dans une étude intitulée « Immigration and Ethnic Change in Low-Fertility Countries : A Third Demographic Transition » (Immigration et transformation ethnique dans les pays à faible fécondité : la troisième transition démographique).
Un taux de natalité suicidaire et des migrants au taux de fécondité plus élevé vont transformer la culture européenne.
 Le déclin du taux de fécondité des Européens indigènes coïncide, en effet, avec l'institutionnalisation de l'islam en Europe et la « réislamisation » de ses musulmans.

La France doit retrouver la France avec un vrai chef d’État !

 


Le 29/08/2016
Floris de Bonneville

Après 40 ans de combines qui ont enrichi nos hommes politiques, la France a besoin d’un homme qui fasse le don de sa personne à la France.

Permettez-moi d’être de très, mais alors de très, très mauvaise humeur.
Pour des dizaines de motifs, mais pour l’un d’entre eux en particulier, qui n’est ni économique, ni philosophique, ni spirituel, mais bien politique.
 La décision du juge des référés du Conseil d’État d’accepter les doléances de deux associations dont l’une, au moins, mériterait un audit approfondi m’avait poussé à écrire un pamphlet.
Beaucoup d’autres auteurs ont exprimé leurs sentiments sur ce burkini d’invention provocatrice. Mais, toute réflexion faite, c’est la politique qui me pousse vers le clavier de l’ordinateur.

Car tout est politique dès lors qu’il s’agit de l’islamisation en marche forcée de notre pays.
Plus nos gouvernants cèdent, plus les revendications se font agressives.
Et que les instances républicaines, officielles et souveraines encouragent un tant soit peu cette islamisation est révoltant.

 Scandaleux.

Innommable.

Comment une association – le CCIF -, dont on sait qu’elle est très controversée, dont les subsides publics lui permettent d’engranger tous les soi-disant actes « islamophobes », peut-elle désormais s’enorgueillir d’une décision prise par trois juges « indépendants » (hum ?) alors que l’on sait que les actes antichrétiens sont quotidiens et qu’ils viennent de coûter la vie à un prêtre ?

Une « victoire » claironnée




Le 29/08/2016
Yannik Chauvin

Kamel Kabtane est recteur de la mosquée de Lyon.

En d’autres termes, il est le personnage le plus important de l’islam dans la deuxième ville française, un homme de poids dans sa communauté.
À la suite de l’arrêt du Conseil d’État dont tout le monde parle, il n’a pas pu s’empêcher de plastronner : il appelle les musulmans à être « fiers de la France et de son État de droit ».
La décision de la haute juridiction administrative apporte « un démenti cinglant pour ceux qui affirment que l’islam n’a aucune place en France, en Europe, en Occident ».
Et de conclure : « L’islam a toute sa place dans la République et il a droit aujourd’hui au cadre juridique dans lequel s’exerce la liberté de conscience du musulman, qu’il prie dans cette mosquée ou qu’il se baigne dans la mer. »

Décryptons.

D’abord, si monsieur le recteur était un adepte forcené, car intéressé, du « vivrensemble », attitude que prônent avec régularité ceux qui souhaitent que les rapports s’apaisent, il aurait choisi la modération, la pondération, la « discrétion » chère à Jean-Pierre Chevènement.
Au lieu de cela, il claque des bretelles, il klaxonne, il s’époumone, il hurle « victoire ».

dimanche 28 août 2016

Syrie : un jeune Britannique exécute un otage (Vidéo choquante)


                             
Une récente vidéo de Daesh montre cinq garçons qui doivent avoir entre 10 et 13 ans, armés, vêtus de tenues de camouflage devant des otages.
 Les visages des enfants qui viendraient de Royaume-Uni, de Tunisie, d’Égypte, de Turquie et d’Ouzbékistan s’affichent clairement sur l’écran.
 La vidéo se termine par les images du meurtre de sang-froid des otages qui seraient des combattants kurdes capturés lors des combats.
L’un des garçon dont l’identité n’a pas été établie mais qui est présenté comme Abu Adullah Al-Britani, Blanc aux yeux bleus, serait britannique.
Abu signifie «fils» en arabe, ce qui donne à croire qu’il peut être le fils d’Abdullah al-Britani, un jeune djihadiste britannique qui s’était marié en Syrie avant d’être tué dans une frappe de drones.
Des dizaines autres djihadistes britanniques combattraient pour Daesh en Syrie en utilisant le nom al-Britani.
Il n’est pas rare que, dans sa communication, l’État islamique utilise des enfants.
Cela permet à l’organisation terroriste de se vanter de préparer une nouvelle génération de djihadistes.